LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Grossesse entre parenthèses...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Grossesse entre parenthèses...   Lun 13 Déc 2010, 15:45

J'ouvre un second post ici suite à mon annonce.
Le titre donné à mon post reprend une expression très juste employée par la sage-femme que j'ai vue la semaine dernière quand je ne savais pas encore le résultat de mon amnio.

Voilà, comme vous avez pu le lire, j'ai le sentiment d'être passée à côté de mon premier trimestre et des poussières et forcément, cela me fait me poser des questions :

Jusqu'à présent, je n'ai pas réussi à me projeter dans cette grossesse, j'ai tout gardé pour moi, m'interdisant d'imaginer le sexe du bébé, de m'adresser à lui, je n'arrivais même pas à penser à lui en terme de "bébé".

J'ai aussi le sentiment d'avoir réussi à limiter la poussée de mon bidon.
C'est dingue mais c'est vraiment le cas car je ne voulais pas l'annoncer et donc ne pas être trahie par mon ventre. Résultat : à 4 mois et demi, cela se voit à peine lorsque je suis déshabillée mais vêtue, on ne voit rien. Je me dis que le pouvoir de la pensée sur le corps peut être vraiment incroyable et finalement, j'arrive à mieux admetttre que dans certains cas (dénis de grossesse, par exemple) personne n'ait rien vu.

Bref, je me demande si tout ceci ne pas avoir une incidence sur le lien que j'aurai plus tard avec mon enfant : le fait de l'avoir "ignoré" pendant tout ce temps n'aura-t-il pas une incidence sur notre relation, sur mon attachement à lui ?

J'ai peur de ne pas avoir le temps de créer ce lien dans les derniers mois qui me restent.

Comprenez-vous ce que je peux ressentir ? Et si vous avez vécu la même chose, pouvez-vous m'en parler ?
Revenir en haut Aller en bas
vivi
Mignon champignon


Nombre de messages : 6236
Age : 36
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Grossesse entre parenthèses...   Lun 13 Déc 2010, 16:01

C'est drôle parce que même sans être passée par les mêmes doutes que toi avec ton amnio, j'ai vraiment vécu le début de cette grossesse.........heu..........non-vécu plutot! Déjà, elle arrivait apres une FC. Du coup, jusqu'à la 1ere écho, j'en parlais juste en disant "si ca s'accroche". La 1ere écho était ok, mais je n'ai vraiment relaché la pression que très recemment, quand j'ai senti bouger et quand j'ai eu mon écho des 22 SA. Même avant cette écho je disais encore "bon ok il s'est accroché maintenant j'attends de voir dans quel état il est". Du coup, oui, j'ai été treeeees détaché, infiniment plus que pour Lulu (pour qui passé le 1er mois vraiment à risque, je ne m'étais plus fait de souci du tout) et pour Alex (avec qui j'avais accepté la chose à la 1ere écho). Du coup, j'ai une drole d'impression comme si j'étais effectivement enceinte que depuis peut etre 2 semaines.....(ca parait long qmm, hein, la perspective des mois qui restent Laughing ). Je commence tout doucvement à accepter ce bébé. Me dire que c'est vraoment un bébé, que je vais avoir un bébé......ca ne me tracasse pas. Apres tout pour Alex j'avais aussi passé plusieurs mois à minimiser et nier "au cas où", et puis des qu'elle est née, ca a été ma Titecrevette adorée :love: :love: ....et aujourd'hui, à force de le sentir bouger, de voir mon ventre qui pousse, bah je me rends doucement à l'évidence: OUI un Ticanard va arriver...et finalement ce qui me tracasse, ca n'est pas de ne pas avoir le temps de créer un lien.........c'est plutot de comment créer un lien avec un garçon et ca j'avoue que je ne suis toujours pas si certaine que ca va aller de soi pour moi........trop de ressentiment envers les hommes je crois pour avoir accepté encore que je puisse en mettre un au monde moi même.....j'espère pour ma part que petit à petit, ca va me passer aussi et que quand il arrivera, je serai prête à l'accueillir......mais ca c'est un autre problème!
Revenir en haut Aller en bas
VéroniqueR
Violette passionnément


Nombre de messages : 2857
Age : 47
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Grossesse entre parenthèses...   Lun 13 Déc 2010, 17:56

Je suis passée par là aussi pour Lucas. Très mauvais résultat au tri-test (1/13) et une amio n'était pas envisageable car grossesse 1 trois mois de clinique pour menace d'accouchement prématuré, grossesse 2 que trois semaines mais un traitement béton à côté. Le monde s'est abattu lorsque ma gynéco m'a dit qu'elle voulait me voir avec mon mari le lendemain soir car le résultat était mauvais. Elle nous a expliqué qu'elle ne se fixait pas au résultat de tri-test que la clarté nuccale était bonne, que pour elle le bebe allait bien mais pour me rassurer elle m'a envoyé faire une écho sur Paris chez un spécialiste. Elle m'a eu un rendez-vous assez vite, trois semaines après. Trois semaines pleine de questions, de pleurs, de colère......mais je n'ai pas mis ma grossesse entre parenthèse car ce petit bout il n'y était pour rien. Je lui ai beaucoup parlé intérieurement, pour lui expliquer mon mal être, le rassurer, me rassurer.
Franchement cette période je crois a été la plus difficile de ma vie. Difficile de confier son mal être, les autres sont très mal à l'aise, le mari désemparer également qui ne sait pas trop comment accueillir ta douleur car lui aussi rame dans son coin. Mais toi, c'est toi qui porte cet enfant, qui sera seule face à la difficulté et 10 000 questions te passent en tête.

Après l'écho j'ai pu souffler, me projeter dans un avenir plus serein et la petite famille aussi car Thomas du haut de ses 7 ans avait bien compris ce qui se passait. Par contre tout au fond de moi, je sentais que ce bb allait bien, mais quel poids tout ses examens !

Par contre ici pas de bébé 4 car pour rien au monde je n'ai eu envie de repasser par là. Je sentais que psychologiquement je n'aurai pas tenue la route !

Maintenant que tu sais que tout va bien, tu vas pouvoir relacher la pression. Laisser la place au bébé dans ta tête et dans ton ventre.
Par contre si tu sens que cela te pose question, n'hèsite pas a en parler (gynéco, sage-femme, psy) histoire de bien évacuer tout ça.

Allez c'est fini tout ça, regarde devant et pas derrière, ce qui est passé et passé tu ne peux plus rien changer. Laisse les nuages et file vers le soleil.

bisous

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grossesse entre parenthèses...   Lun 13 Déc 2010, 20:05

Je parie que ton ventre va quadrupler de volume maintenant que tu peux te projeter !

Ne crains rien, ça donne pas de mauvais départ à votre relation, tu vas pouvoir lui raconter tes craintes et vous rassurer tous les deux.

Même sans le tri-test, je crois que beaucoup de mamans n'osent pas trop investir leur grossesse au début (risque de FC, antécédents de FC, nausées +++, peur de l'oeuf clair) pas mal de raisons qui font que c'est pas si simple de se sentir sécurisée...

Et puis, tu ne lui as pas fait de mal: tu n'es pas toxico ou je ne sais quoi qui pourrait mettre son avenir en péril
bisous

profite de chaque jour, c'est long encore 4 mois et demi !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grossesse entre parenthèses...   Lun 13 Déc 2010, 20:16

Merci les filles pour vos messages réconfortants !
Je vais essayer de lâcher prise maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grossesse entre parenthèses...   Lun 13 Déc 2010, 20:24

j'ai aussi mis ma grossesse entre parenthèse pour Elisa. certes, "que" deux semaines, mais comme disait véror, elles ont été interminables.

le lien s'est fait de suite avec la petite. je lui ai raconté lorsqu'elle était petite, même in utéro.
et récemment, on en a reparlé.

je crois aussi que tu vas prendre de l'ampleur, maintenant que c'est officiel!
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle
Violette accro


Nombre de messages : 1537
Age : 43
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: Grossesse entre parenthèses...   Lun 13 Déc 2010, 21:55

Je l'ai vécu aussi pour Louis, et le plus difficile pour moi c'était que mon homme mettait ma grossesse entre parenthèse en attendant le résultat, et moi je n'y arrivais pas, ce bébé bougeait voilà tout, il était déjà là. Les résultats des calculs mathématiques (facteurs de risques) étaient relativement bons, ce qui fait que j'avais bon espoir malgré tout. J'ai focalisé sur le fait que nous avions appris le sexe, ça m'a fait du bien. Et puis il a fallu attendre le caryotype et ça n'a pas été très rigolo (ma BS est malentendante), ces semaines ont été très longues c'est vrai.

Je crois que 4 mois et demi c'est beaucoup, que nous ne pouvons pas tout mettre de côté pendant la grossesse, comme vivi j'ai eu les conflits avec ma mère, l'association, et malgré tout, ce bébé est bien là et nous partageons tout, comme avec les grands que l'on ne peut pas épargner non plus.

Je suis sûre que te poser la question et te poser tout court pour profiter vont faire de ces mois de longs mois de partage bisous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grossesse entre parenthèses...   Aujourd'hui à 20:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Grossesse entre parenthèses...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je pèle
» Comment les ivoiriennes arnaquent au nom de l’amour Un article de Direct.cd Lisez la version originale ici: Comment les ivoiriennes arnaquent au nom de l’amour | Direct.cd
» Entre joies et petits soucis: ma grossesse
» 1 semaine d'ecart de DPAt entre les echos (resolu)
» des crampes à l'entre jambe....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: DEVENIR UNE MAMAN VIOLETTE :: Ma grossesse-
Sauter vers: