LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la dépression post partum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Dim 16 Jan 2011, 21:52

oui c'est sûr. pourtant je savais au fond de moi que c'était un gars. et finalement je suis contente de l'avoir, mon plouf. c'est autre chose.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Clairounette
Violette for ever


Nombre de messages : 3058
Age : 35
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Dim 16 Jan 2011, 21:58

Bien sur, la relation s'est faite quand même, et heureusement, comme naanni et yaelle et carelle et jaya. N'empeche qu'on s'imagine que ça va etre tout beau tout rose et qu'on aura l'enfant idéal, que ça va se faire tout seul.

Ma BS me disait que pour son 1er, elle etait contente d'avoir son bébé, mais voilà, c'est tout, rien de plus. Il etait là, point.
Pour sa 2ieme, elle me disait qu'elle est tout de suite tombée en amour pour elle.

Alors, c'est à une plus petite echelle que ce que vous avez pu ressentir, mais la rencontre ne se fait pas toujours tout de suite.
J'ai eu un peu le même ressenti pour mon fils. Et c'est aussi pour ça que ça a clashé avec ma mère: elle s'est sentie grand mère avant que je ne me sente mère... Ca a était très dur à accepter. Et heureusement que je m'étais préparée à accueillir 1 p'tit gars, et que j'avais pleuré tout ce que j'avais à sortir, sinon.... Mais rien à voir avec vous.
En plus, je n'ai vu ni le film, ni le reportage....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.les-dessous-de-maman.com
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 07:21

Plein de choses à dire les filles...c'est très touchant ce que vous racontez, Naani et Véro.
Je prendrai le temps de venir.

PS: Véro, Bydlowski c'est super.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Laurence
super détective


Nombre de messages : 16591
Age : 38
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 09:29

j'ai regardé le début que j'avais manqué, c'est dur ! mais très enrichissant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 13:00

http://videos.arte.tv/fr/videos/la_depression_postnatale-3637696.html

la c'est le reportage
Revenir en haut Aller en bas
vivi
Mignon champignon


Nombre de messages : 6236
Age : 36
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 13:16

C'est vrai que ca doit être très dur........quand je lis vos vécu..........ca me fait vraiment cogiter..........ca ne m'est jamais arrivé, mais j'avoue que je redoute un peu la naissance de Ticanard............Je suis contente aussi d'avoir fait l'écho et de savoir que je vais avoir un garcon. Ca me laisse du temps de faire un travail là dessus. Et c'est bien aussi qu'Alex ait été une fille parce que je pense que même avec le travail, je l'aurais mal accepté. A la 1ere écho pour Alex, la gygy m'avait dit garçon, et même en sachant que la 1ere écho ca n'est pas précis et qu'il y avait toujours un doute, j'étais effondrée. Je n'en voulais pas, d'un fils. Même zhom m'avait reproché la tête que j'avais fait quand la gygy avait prononcé "garçon" et ensuite, ma joie même pas dissimulée quand il s'est avéré que c'était une pepette..........non, je n'étais vraiment pas prête.....ptet encore trop de colère en moi contre les mecs en général. Je crois que si Alex avait été un garçon, j'aurais eu énormément de mal à acepter, établir un lien avec....Mais par contre, cette "fausse alerte" m'a fait réfléchir....on savait qu'on voulait plusieurs petits monstres, et du coup, je savais que j'allais bien reprendre le "risque" de faire un mec.........du coup, depuis ma précédente grossesse j'ai eu 2 ans pour cogiter, et même si j'avoue que j'ai flippé à l'annonce du sexe du Ticanard, que ma 1ere pensée a été "oh non j'aurais tellement préferé une fille" et que même aujourd'hui il m'arrive de piquer des crises d'angoisses à grands coups de "qu'est ce que je vais en faire, ca va devenir un homme!!!", je digère mieux. L'idée fait son chemin. Je ne sais pas du tout encore comment je vais réagir lors de la rencontre, si je vais réussir à l'accepter tout de suite et instinctivement, ou alors s'il va me falloir du temps pour réussir à me rapprocher, ne pas le mettre à l'écart parce que "c'est un mec"........je me sens desfois un peu perdue avec ca. L'idée d'avoir un fils. Sur que je me sens peut etre plus armée à faire face maintenant qu'il y a deux ans, mais ca n'est vraiment pas une idée facile pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 14:03

pour mon cas les seules raisons que je retrouve sont:
-l'accouchement catastrophique.
-mon perfectionnisme. je voulais que tout roule. la gestion de la maison. ma relation avec la petite qui devait être idyllique. je devais être une très bonne maman, mon bb devait être heureux. or, mon bébé pleurait tout le temps. une anecdote? qui m'a meurtrie... lorsque mes copines sont venues me voir ( répété par une collègue aussi...) les sage femme leur ont dit lorsqu'elles ont demandé ma chambre: "mme X??? ben, c'est simple, suivez les cris du bébé..."
Revenir en haut Aller en bas
Laurence
super détective


Nombre de messages : 16591
Age : 38
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 14:38

Naani, on sent encore bcp de douleurs Sad

dans le reprotage, il y a une SF aussi ...
si je ne me trompe pas, elle voulait aussi que tout roule impec ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 15:23

Embarassed chut


Dernière édition par Liby le Sam 19 Mai 2012, 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 15:29

les filles, je ne dis rien mais je suis là et j'entends votre souffrance. c'est tellement difficile tout ça... les mots ne me viennent pas, même si je comprends... bisous

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 16:13

Laurence, en fait, je me rends compte avec le recul que j'ai loupé tellement de choses,


Dernière édition par naanni le Sam 19 Mai 2012, 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 18:05

C'est vraiment très riche tout ce que vous amenez dans vos récits les filles...

Je retiens plusieurs choses, qui font écho à des choses que j'ai pu rencontrer dans mon boulot, ou des lectures que j'ai faites...
D'abord l'écart entre le bébé fantasmé et le bébé réel...Tu as raison Claire quand tu dis que c'est un écart qui existe à chaque fois, quelque soit l'enfant. Mais parfois, pour des raisons qui peuvent être très variées, cet écart est encore plus important et le gouffre qui existe entre les rêves faits autour de cet enfant et ce qu'il est semble infranchissable.
Je retrouve beaucoup cela dans mon boulot, parce que cet écart est amplifié par le fait que l'enfant est étrange, "pas comme les autres"...Ca crée des souffrances terribles pour ces parents qui sont extrêmement attaqués dans leur parentalité (c'est un peu là dessus que je veux faire ma thèse!!).
Mais il y a des tas de raisons pour lesquelles certaines rencontres sont douloureuses ou ne se font pas: des raisons qui peuvent appartenir à l'histoire de la maman, à l'histoire du couple, au moment de l'arrivée du bébé, à la grossesse, à plusieurs choses en même temps...Bref, autant de causes possibles que de situations...

Il y a en tout cas toujours beaucoup de souffrance: de la souffrance enfouie et qui émerge au moment de la naissance...et bien sûr une souffrance qui dure après, avec toute la culpabilité que portent ces mamans qui ont l'impression d'avoir "raté" cette rencontre si essentielle à leurs yeux (c'est ce que tu dis Naani).

Et je crois aussi que ce sentiment de culpabilité et la douleur psychique qui l'accompagne est amplifié par le fait que aux yeux de tout un chacun, ce moment "doit être" le plus beau moment de la vie d'une femme. Ce n'est pas normal d'être triste, malheureuse et souffrante dans un tel moment de vie.
Et ce regard "jugeant" ne fait qu'accentuer je crois la souffrance de ces femmes.

Pour celles qui ont vu le film, je ne sais pas si vous avez ressenti cela, mais certaines images m'ont personnellement fait violence, parce qu'à ce moment-là je m'identifiais au bébé (lorsqu'elle est dans son magasin, qu'elle coupe des fleurs et qu'elle ne supporte absolument pas les bruits émis par son enfant et son regard posé sur elle. Alors elle le met dos à elle, puis, comme elle continue de l'entendre, elle l'éloigne d'elle et va le mettre dans une autre pièce). Je crois que c'est ce sentiment là qui explique bien souvent l'incompréhension et le jugement des autres sur ces mamans. Parce qu'ils s'identifient aux éprouvés du bébé.

Mais ce dont ont besoin ces mamans, c'est qu'on s'identifie à elles aussi et qu'on ait de l'empathie pour leur souffrance qui est réelle et immense.

Merci Naani, Carelle, Véro pour vos témoignages...C'est précieux, vraiment pour nous toutes.
L'amour pour vos enfants transpire chacun de vos mots... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 19:16

oui Gaëlle tout ce que tu dis fait écho en moi.

le fait que ça "doit" être un moment heureux aussi est aggravant.

ce que tu dis de la gêne pendant le visionnage du film je l'ai ressenti aussi. ce passage là dans la boutique est très violent, et m'a presque choquée.. alors que je la comprenais en même temps... c'est vraiment ambivalents, comme sentiments, même lorsqu'on est passé (tout près) par là.

le moment du bain aussi m'a été très difficile. je me suis dit, "pourvu que mes copines violettes ne pensent pas que j'ai fait ça..."

je me sens mieux. j'ai beaucoup réfléchi à tous ça ces quelques jours. avec vous. et vraiment, j'ai avancé. je n'ai plus honte.
Revenir en haut Aller en bas
Carelle
Violette absolue


Nombre de messages : 6175
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 19:42

Naani, pour ma part j'en ai pas mal parlé ici (dans le post sur le sommeil de Jaya me semble-t-il) et c'est annem qui m'a boulversée. J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps.....

J'ai aussi beaucoup attendu ce bébé, tellement rêvé. J'ai passé une grossesse merveilleuse, et je voulais un accouchement idylique. Il n'a pas été catastrophique comme le tien ou celui de véro, mais pourtant tellement éloigné de ce que j'avais espéré. Et ce bébé.... Je ne peux pas dire que ça se passait mal... Elle ne pleurait pas beaucoup.... Mais c'était une petite chose qui m'était étrangère. Je lui ai donné les soins qu'on donne à une petite chose, je l'ai nourrie de mon sein... Mais je ne lui ai pas donné d'amour. Je faisais preuve de tendresse, parceque je reproduisais les gestes que j'avais eu pour mes ainées....
je ne la trouvais pas belle, sans cheveux, pleines de peaux mortes, puis pleine d'exzéma.
Je lui trouvais beaucoup de ressemblance avec son père... Pourtant elle ressemble objectivement à ses soeurs. Mais ce n'était pas la mienne, c'était la sienne.
D'ailleur est arrivé un moment où elle ne voulais plus que lui. Là ça a été douloureux. C'est à ce moment que j'ai réussi à ouvrir les yeux. Rien n'était réglé pour autant, mais je me suis rendue compte que ça n'était pas normal. un bébé, à quelques mois, ça ne vit que par sa mère. Pas le mien.
Et puis Anne de me dire que c'est qu'elle a besoin d'une figure d'attachement, que si je fais défaut c'est normal qu'elle reporte sur son papa. Dur.... J'en ai encore les larmes aux yeux.

Le temps à passé, j'ai réussi à débloquer un peu les choses. Et puis elle a eu 1 an. A appris à marcher chez véro... Elle était dnas une période horrible, faisait des colères terribles, que je n'arrivais pas à calmer. Et pour cause, elle se calmait seulement quand j'étais hors de sa vue. J'ai fini en larmes plusieurs fois. Chez véro aussi.
Quelle culpabilité !
Ne pas s'attacher à son enfant, c'est déjà terrible, c'est un poids difficile à porter, et être la cause de ses crises....

Je ne sais pas quand les choses se sont rétablies, quand nous nous sommes rencontrées. Je ne sais pas si au jour d'aujourd'hui c'est "rentré dans l'ordre". J'ai parfois l'impression de ne pas l'aimer autant que les autres. Ne pas en être gaga comme les autres au même âge.
Je ne sais pas.
Ce que je sais, c'est que quand on me fait la reflexion que nous sommes trop fusionnelle, c'est un compliment. Et si ça ne plait pas aux gens, je les emmerde. Ca a été si dur ! Alors oui, elle est toujours après moi, toujours dans mes bras, très caline et affectueuse, et ne donne pas aux autres. Ben tant pis. Peut-être qu'on rattrape tout ce qu'on a raté toutes les deux auparavant. Et la première année d'un enfant, c'est long à ratrapper. A supposer qu'il n'y ai qu'un an.



Dernière édition par Carelle le Lun 17 Jan 2011, 20:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://elfine01.free.fr/blog/index.php?
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 19:46

oh carelle....
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Laurence
super détective


Nombre de messages : 16591
Age : 38
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 20:00

merci les filles de votre confiance car vous racontez des choses si intimes, qui vous ont tant fait souffir et vous font d'ailleurs encore souffrir
mais, ces témoignages sont très précieux et permettent de mieux comprendre, je serai d'ailleurs d'autant plus vigilente et réagirait différemment si je cotoie qq'un qui vit la même chose, j'espère que ça ne sera pas le cas parce que surmonter cela semble si dur et très long
Revenir en haut Aller en bas
Carelle
Violette absolue


Nombre de messages : 6175
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 20:09

http://mon-allaitement.forumactif.com/t11153-le-sommeil-de-jaya la discussion qui a commencé à me faire avancer sur le douloureux chemin de la prise de conscience....

J'ai pu parler avec mes soeurs, avec les violettes.... Je ne suis pas passée loin de l'abandon de famille parfois, et si j'avais habité au 3ème étage comme quelques temps plus tôt, je ne dis pas qu'elle ne serait pas passée par la fenètre....

Aujourd'hui j'ai peur de ne plus avoir d'enfant. Et je ne me sens pas capable d'avoir encore un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
http://elfine01.free.fr/blog/index.php?
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 20:14

j'ai été lire, Carelle. ça m'émeut beaucoup.

avec mon mari on a parlé d'un autre enfant. rien de transcendant c'était plutot virtuel. j'en aurai envie, comme toi, mais je ne me sens pas capable...

et puis j'me dis, ça permettrait de réparer...mais on a jamais fini de réparer comme l'a souligné Lixetta
mais... si j'aime pas du tout ce bb??? si ça recommencait, en pire???


donc non. pas d'enfant ( sauf si accident... hehe )


Dernière édition par naanni le Sam 19 Mai 2012, 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carelle
Violette absolue


Nombre de messages : 6175
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 20:20

Voilà, tout pareil.
Si je n'étais pas capable de l'aimer ? Si je me trouvais à nouveau face à ça... C'est prendre le risque de rater à nouveau.

Et si je l'aimais ? Si je l'aimais plus ?

Déjà quand un bébé arrive les ainés sont forcément un peu relégués au second plan. Et si en plus j'aimais plus le bébé que Jaya ? Ca serait terrible.

Mais je ne suis pas capable de dire que je n'en aurais pas d'autre.

Rester sur "un échec" ?
Prendre le risque d'effacer JJ ?

C'est terrible le terme que je viens d'employer, mais c'est celui qui m'est venu... Comme quoi tout n'est pas fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://elfine01.free.fr/blog/index.php?
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 20:24

pareil.




Dernière édition par naanni le Sam 19 Mai 2012, 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carelle
Violette absolue


Nombre de messages : 6175
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 20:27

bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://elfine01.free.fr/blog/index.php?
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 20:29

Carelle a écrit:
bisous

bisous

Revenir en haut Aller en bas
Carelle
Violette absolue


Nombre de messages : 6175
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 20:35

Bon ben maintenant que j'ai bien fait remonter tout ça, je vais regarder le film....
Je crois que je vais prévoir la boite de mouchoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://elfine01.free.fr/blog/index.php?
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 21:08

Carelle, Naani....je vous embrasse fort.
Merci.
Vous faites de ce moment douloureux de votre vie une force nouvelle et ça, c'est extraordinaire pour Jaya et Yaële.
L'attachement a été compliqué oui. Mais vous avez pris la main que vos petites vous tendaient et vous marchez maintenant ensemble sur la route de votre histoire commune...Alors belle route à vous mes copines. Je suis persuadée que Jaya et Yaële seront enrichies de vos cheminements...

drunken

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Clairounette
Violette for ever


Nombre de messages : 3058
Age : 35
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 21:39

Voilà ma copine, ça y est, j'ai lu... j'ai pleuré même si tu m'avais déja tout dit....
Je ne crois pas qu'on en ai beaucoup parlé à l'époque toutes les 2, encore mon coté "moi moi et moi".... Désolée ma chérie....

Je vous embrasse fort toutes les 4.... bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://www.les-dessous-de-maman.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la dépression post partum   Aujourd'hui à 10:47

Revenir en haut Aller en bas
 
la dépression post partum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Laisser aller, dépression post partum et idées noires.
» Dépression post-natale : excellent reportage
» Dépression du post-partum????
» help homeo anti déprime post accouchement pour ma soeur
» Haptonomie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: DEVENIR UNE MAMAN VIOLETTE :: Ma grossesse-
Sauter vers: