LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la dépression post partum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Isabelle
Violette accro


Nombre de messages : 1537
Age : 43
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 22:34

Les hormones ont bon dos... je pleure, je pleure...

Je vous lis depuis hier et je suis bouleversée et toujours aussi émerveillée devant votre partage de ces longs moments difficiles, honnêtes comme a dit Claire, vos enfants ont des mamans les meilleures possibles, n'en doutez pas, votre parcours est fabuleux.
Revenir en haut Aller en bas
Carelle
Violette absolue


Nombre de messages : 6175
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 22:56

Comme j'aurais aimé être accompagnée comme elle l'a été dans le film.

Je n'ai pas pleuré, et pour ma part, j'avoue que je me demande si ma vision des choses n'est pas biaisée... Je me met plus à la place de la maman qu'à celle du bébé. J'étais émue, et choquée de ses sentiments à elle, si familiers. La honte quand elle se cache dans le magasin. La colère, la violence, la douleur pendant la scène du bain, terrible. La honte, la peur d'affronter le regard de son conjoint. Le bonheur durant la balade avec le petit quand enfin elle le trouve. Là j'ai eu les larmes aux yeux.

Patrice sait plus ou moins comment ça c'est passé pour moi. Mais pas en détail. Je ne suis pas capable. Et je crois que ça le gène.
Revenir en haut Aller en bas
http://elfine01.free.fr/blog/index.php?
Carelle
Violette absolue


Nombre de messages : 6175
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Lun 17 Jan 2011, 22:59

Clairounette a écrit:
Voilà ma copine, ça y est, j'ai lu... j'ai pleuré même si tu m'avais déja tout dit....
Je ne crois pas qu'on en ai beaucoup parlé à l'époque toutes les 2, encore mon coté "moi moi et moi".... Désolée ma chérie....

Je vous embrasse fort toutes les 4.... bisous
Je n'en été pas capable à l'époque ma chérie.
Et puis souviens-toi, tout nous est tombé dessus en même temps. Pdt que je cheminais sur Jaya et moi, on a eu l'histoire d'Hina. Tout en même temps. Je ne sais pas comment je suis restée debout.
Revenir en haut Aller en bas
http://elfine01.free.fr/blog/index.php?
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 11:43

moi j'aimerais avoir un autre enfant.

j'ai eu envie tout se suite après la naissance d'achille, pour réparer.

et puis j'ai laissé l'idée couler.

il n'y a pas de pb d'attachement entre achille et moi. car je ne l'ai pas rejeté non plus.

maintenant qu'il grandit, et que je m'émerveille chaque jour sur de son développement, de ses petits pas, de ses progrès, de ses acquis, j'ai de nouveau envie de porter le vie.
pas de refaire mon accouchement. ni de refaire mon allaitement. je sais que ces moments sont passés et que je ne pourrais jamais les refaire. et je n'en ai aps envie non plus.j'en ai fait mon deuil. c'est comme ça et j'ai construit le reste en fonction de ça. achille a bu du lait maternisé. voilà. mais il va bien, il est beau, éveillé, je l'aime.

ensuite, c'est vrai, depuis que j'ai constaté qu'avec l'arrivée du deuxième, notre amour de mère ne changeait pas (j'avais soit très peur de ne pas aimer assez achille, ou de délaisser fautsine), j'aimerais avoir encore un enfant.

mais bon, vu ma situation actuelle avec sylvain, c'est une utopie.

peut être que d'ici qques années...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 12:15

Carelle, tu disais que Jaya était un bb qui ne pleurait pas ou peu.

ici c'était l'inverse. un bb qui pleurait sans arrêt. ça a motivé nombre de consultations médicales les premiers mois, et même une consultation en urgence à l'hôpital. c'était pas "normal". après une suspicion d'invagination intestinal au vue des hauts cris poussés par la chose, des examens ont montrés qu'elle n'avait rien...



Dernière édition par naanni le Sam 19 Mai 2012, 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valérie F
Violette for ever


Nombre de messages : 4651
Age : 46
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 13:07

je viens de vous lire,e t je pleure....
car moi aussi, j'ai vécu ça...avec Antoine mon 2è..

mon parcours....pendant plusieurs années nous essayons de faire un bébé ; suivi médicalisé (pb d'ovulation, pb de glaire + pb de sperme = grosse difficulté)après fausse couche et traitement, la grossesse de Thibault démarre naturellement. Thibault nait.

3 mois après, je me rends compte que je suis enceinte, et je réalise très très fort que je ne veux pas être enceinte, que j'ai eu tant de mal à être enceinte, que je veux "savourer" ce bébé de 3 mois, sans être "parasiter" par une autre grossesse... Mais en même temps l'ironie du truc m'horrifie = avoir tant souhaité être enceinte, et là, détester ce corps... bref, nous prenons une (terrible) décision = IVG
les mois passent, Thibault grandit, et revient dans le couple l'envie d'un autre enfant ; la grossesse démarre vite...mais là...ça coince, mon c erveau me dit "pourquoi il y a quelques mois, tu ne voulais pas du bébé que tu avais dans le ventre, et maintenant tu veux" j'ai beaucoup pleuré pendant cette grossesse, je crois que j'ai fait le deuil de celle avortée. Laurent était paumé, car ce bébé nous le désirions, mais moi je crois que je lui en voulais de prendre la place de celui que nous n'avions pas eu le courage de garder...
Antoine est né ; accouchement très rapide, et puis ensuite un bébé très difficile qui pleurait énormément, tout el temps, jamais paisible, il était rouge de colère, sa peau était très fragile, j'avais même l'impression qu'il réagissait au travers d'elle; il était maigrichon, pas beau, avec des marques rouges partout.... et moi en colère après ce bébé lui même en colère, que je ne comprenais pas ; avec le recul, si j'avais su, je l'aurai porté toute la journée, il était bien que dans mes bras, mais hélas "l'éducation" fait des dégâts (un bébé ça se pose, on ne peut pas toujours l'avoir à bras...) malgré tout, je me suis quand même écoutée et je l'ai pas mal porté....mais parfois je téléphonais à mon mari pour qu'il rentre, j'étais en pleure assise par terre avec mon bébé hurlant...et je lui disait de rentrer à la amison, sinon j'allais faire une bêtise, j'avais envie de le secouer, de le faire taire ; et la honte que ça engendre de penser ça.
J'ai consulté, j'ai enfin parlé de l'ivg, un naturopathe nous a fait "revivre" l'accouchement à Antoine et moi ; je croois que pendant cette séance, je me suis vidée de larmes, et Antoine était ensutie bien, paisbile, nous avons fait le lien à ce moment là, vers ses 6 mois il s'est apaisé ;il est devenu un beau bébé mais d'autres choses sont apaprues (très maniaque....) il est toujorus très fusionnel avec moi, très calin...il a un parcours difficile depuis, "angoisses archaîques d'abandon" ...comme par hasard...j'ai longtemps trimballé ma culpabilité comme une robe de douleur ;
Antoine en a fait des colères/crises, il en fait toujours d'ailleurs, mais il contrôle souvent maintenant....faut dire que depuis ses 2 ans il est suivi....

et puis Antoine et moi, on a rencontré une psy (elle devait jsute lui faire un test de QI) et une séance s'est "transformée".......j'ai tout déballé à cette femme, Antoine qui devait avoir environ 6 ans, a piqué une crise dans son cabinet, jetant tous les objets autour d elui....(oh, je chiale comme une madeleine)
elle lui a parlé, elle lui a dit que c'était MA douleur et pas la sienne, qu'il ne devait pas souffrir pour moi....elle a été formidable, elle m'a appris à ne plus vivre avec la culpabilité, à accepter mon fils comme il était et pas comme "la conséquence de mes actes"
J'ai réussi à séparer mon histoire de la sienne.
parfois, je me demande qu'elle aurait été ma vie de femme sans cette IVG, et puis je balaie cette pensée....c'est mon histoire je dois vivre avec ; et c'est l'histoire de mon fils que j'aime si fort, que j'ai tant envie de protéger........
On s'est loupé au départ pour finalement se rencontrer et c'est magique


Dernière édition par Valérie F le Mar 18 Jan 2011, 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 13:13

valérie...
bisous



Dernière édition par naanni le Sam 19 Mai 2012, 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 13:14

comment ça s'est passé pour Corentin?
Revenir en haut Aller en bas
Valérie F
Violette for ever


Nombre de messages : 4651
Age : 46
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 13:16

naanni a écrit:
comment ça s'est passé pour Corentin?
très bien, aucune appréhension et bébé facile.... mais même si nous voulions 3 enfants depuis le début, je sentais qu'il me f"allait" une autre grossesse ; ça m'a aidé aussi pour gérer le quotiden d'Antoine...Corentin m'a apprit à "lâcher prise"...ma maison ne pouvait pas être parfaite, mes enfants non plus....
j'ai profité de mon bébé, de mes grands, j'ai laissé l'aspirateur...

Revenir en haut Aller en bas
Claudine
Camilléons


Nombre de messages : 1598
Age : 38
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 13:50

Vos expériences sont très touchantes. Merci de les partager avec nous.

bisous
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 13:57

oh valérie quel drame Shit

merci de le partager avec nous. bisous ça me fait monter les larmes de te lire...



pas d'IVG ni de perte de bébé pour moi.


mais un bébé très très attendu.



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 14:01

finalement, c'est bien plus répandu que ce que l'on croit.

une maman sur dix serait touchée.
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 15:13

les filles, vous n'êtes pas les seules à pleurer devant vos écrans. même si je n'ai pas vécu des choses aussi dramatiques que vous, je me souviens très bien de carelle et de ses questionnements sur jaya, de céline, de véro et d'autres encore. naanni, toi c'est un peu plus récent et je te connais moins donc j'ai un peu plus de mal à cerner ta douleur même si je la perçois en grande partie à travers toutes les épreuves que tu as accumulées depuis quelques années et dont tu as pour certaines parlé avec nous. valérie, que te dire ? je ne me souviens pas que tu aies un jour évoqué toutes ces difficultés avec ton loustic. suis-je passée à côté ?
en tous cas, je vous trouve bien courageuses de vivre tout ça et de parvenir à rester équilibrée les filles... ça peut être tellement violent et remuer tant de choses en nous. je suis loin de ce que certaines d'entre vous ont pu ressentir mais j'ai eu aussi mon lot de difficultés avec lylian au début... il dormait très peu, très mal et me collait tout le temps. zhom était le seul à réussir à le calmer ou à l'endormir. j'ai fouillé et farfouillé autour de notre relation. je suis partie dans toutes les directions pour essayer de comprendre et comme l'a dit gaëlle quelque part, c'était plus un faisceau de raisons qui nous avaient amenés là où on en était, qu'une seule et unique... à force de chercher et de travailler sur notre lien, les choses se sont tassées et peu à peu, il a enfin réussi à faire ses nuits et j'ai enfin pu décharger le papa du sommeil du bb et avoir ma dose de sérénité avec lui... il aura fallu plus d'un an pour que tout se mette en place et devienne paisible. pourtant, encore parfois aujourd'hui, bien que j'adore ce petit bonhomme, je reconnais qu'il m'agace bien plus vite que son grand frère... je ne dis pas que je préfère le grand parce que ça n'est pas du tout ça, mais il y a des aspects de la personnalité de lylian qui me laisse perplexe (le côté pleurnichard par ex, je ne le comprends pas et j'ai bcp de mal à le supporter...). je ne me sens pas toujours en phase avec lui... et pourtant le lien est là et bien là. mais bon, c'est comme ça. j'ai pris le parti de l'accepter et de déléguer au papa quand je sens que j'arrive à mes limites avec lui. mes limites d'acceptations sont plus basses avec lylian qu'avec ethan, je le sais et je pense qu'elles le seront toujours. mais je fais ce que je peux pour compenser dès que possible par d'autres choses. il a plus souvent droit à des exceptions que son frère par ex... bref, j'essaie de trouver des solutions qui nous conviennent à tous.
chaque enfant est différent, chaque lien est particulier et chaque famille est unique... chaque histoire se vit donc forcément différemment. bien sûr que ça nous marque et que ça nous chamboule de nous retrouver devant certains constats, d'échec ou autre. on est humaines et on manage une famille, donc encore de l'humain... il est certain qu'à un moment ou à un autre, il y ne peut qu'y avoir conflits et heurts. notre rôle consiste à réduire au maximum les conséquences que ça peut avoir sur tout le monde. parfois on y arrive sans trop de pb, parfois on rame parce qu'on est par ex trop concernée, parfois on évite ce qui nous semble impossible à gérer, parfois on remet à plus tard, quand on se sentira capable de le faire... peu importe, tant qu'on essaie et qu'on fait de notre mieux pour y arriver. et si c'est le cas, pourquoi continuer à porter une culpabilité qui nous étouffe et nous parasite ? chercher à comprendre ce qui nous arrive et le pourquoi de notre parcours de vie, oui, c'est une bonne chose, mais le boulot de maman est déjà si difficile que parfois il faut savoir le prendre comme il vient et repousser un peu les échéances de quête, tant que ces dernières ne se prénomment pas "urgence". maintenant, si le signal d'alarme se met en route et que c'est le moment de chercher, alors cherchons avant tout à nous défaire de cette fichue culpabilité qui nous barre le passage, qu'enfin on arrive à avancer. ;)

tiens, ça faisait longtemps que je n'avais pas fait une tartine... lol

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle
Violette accro


Nombre de messages : 1537
Age : 43
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 16:46

... fiou
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 17:04

Valérie ton histoire est très touchante...Une phrase m'a marqué, et je la reprends parce qu'anne en parle aussi dans son post: "je portais ma culpabilité comme une robe de douleur..."
La culpabilité est un sentiment qu'on ne maîtrise pas. Mais comme le dit anne, il faut savoir la transformer pour pouvoir avancer.
Quel parcours avec ton Antoine... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Valérie F
Violette for ever


Nombre de messages : 4651
Age : 46
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 17:07

tu as raison Gaëlle, j'ai appris à vivre avec, mais ce n'est plus elle qui régente ma vie ; je me dis que c'est notre histoire et je vais avec, je ne lutte plus contre elle
Revenir en haut Aller en bas
Laurence
super détective


Nombre de messages : 16591
Age : 38
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mar 18 Jan 2011, 23:03

oh Valérie, je suis en larmes en te lisant, que de douleurs pour toi aussi !

heureusement que tu as su trouver une psy pour t'aider à avancer :biosus:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mer 19 Jan 2011, 09:40

.


Dernière édition par Liby le Sam 19 Mai 2012, 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
orlynet
Marchande de sable


Nombre de messages : 14026
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mer 19 Jan 2011, 20:23

Que de choses douloureuses vous avez vécu les filles, et moi aussi j'admire les mamans que vous êtes malgré toutes ces douleurs subies...

annem a écrit:
j'ai eu aussi mon lot de difficultés avec lylian au début... il dormait très peu, très mal et me collait tout le temps [...] pourtant, encore parfois aujourd'hui, bien que j'adore ce petit bonhomme, je reconnais qu'il m'agace bien plus vite que son grand frère... je ne dis pas que je préfère le grand parce que ça n'est pas du tout ça, mais il y a des aspects de la personnalité de lylian qui me laisse perplexe (le côté pleurnichard par ex, je ne le comprends pas et j'ai bcp de mal à le supporter...). je ne me sens pas toujours en phase avec lui... et pourtant le lien est là et bien là. mais bon, c'est comme ça. j'ai pris le parti de l'accepter et de déléguer au papa quand je sens que j'arrive à mes limites avec lui. mes limites d'acceptations sont plus basses avec lylian qu'avec ethan, je le sais et je pense qu'elles le seront toujours. mais je fais ce que je peux pour compenser dès que possible par d'autres choses. il a plus souvent droit à des exceptions que son frère par ex... bref, j'essaie de trouver des solutions qui nous conviennent à tous.

Pff je ressens exactement la même chose pour Zélie ! Ce soir je me le disais encore après m'être énervée après elle, lui avoir crié dessus parce qu'elle criait bref je me disais que vraiment pourquoi elle, elle me mettait en boule et jamais son frère ?? Pourquoi elle pleurniche tout le temps et Gabin non ? Pourquoi elle n'écoute rien à ce que je lui dit et pas son frère ?? Tellement différent, mais du coup j'ai des reactions complètement différentes avec eux... bref je m'éloigne..

Valérie, je suis heureuse de voir que tu as su trouver qq'1 qui t'a fait faire de grands pas et "accepter" ce que tu avais vécu bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://orlinette.spaces.live.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Mer 19 Jan 2011, 23:16

merci de partager avec nous vos douleurs ressenties c'est très touchant Sad
j'ai pas pu regarder le reportage ni le re visionner vu que je n'ai pas de carte son et c'est bien dommage

je vous embrasse très fort et je vous admire vraiment car aujourd'hui d'une part vous avez réussi à faire ce travail de lien (et c'est pas évident quant tout nous imcombe, un père on dira qu'il ne se sent pas concerné par le nouveau né mais une mère c'est autre chose ...) mais surtout que vous sachiez en parler ouvertement et ainsi déculpabiliser ce ressenti dont on s'étonne des mères .... (encore cette étiquette de mère parfaite )

pour ma part lorsque j'ai eu lana c'est moi qui avait fait une erreur comment j'ai pu imaginer être capable d'être une mère, elle n'avait pas mérité ça, et je ne la méritais pas, heureusement que j'ai rencontré aussi en maternité des gens qui m'ont écouté tout simplement (moi et mon histoire)

ah oui j'oubliais la blague de zhom: tu perds pas une occasion de pleurer Thumb down 10/10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Jeu 20 Jan 2011, 11:09

par contre, ce que vous dites pour vos enfants plus grands, je ne le ressens pas du tout.

maintenant que la "crise " est passée, je suis infiniment plus patiente avec elle que ce que j'ai été avec les grands ( l'âge peut être???)
elle ne m'énerve pas quand elle pleurniche, enfin, parfois si, mais en général, ça m'attriste plutôt.
Revenir en haut Aller en bas
sandra
Fan de Guns 'n Roses


Nombre de messages : 10242
Age : 36
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Jeu 20 Jan 2011, 13:09

Sad bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://sandragnr540.spaces.live.com/
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Jeu 20 Jan 2011, 15:37

moi aussi je suis plus patiente avec achille qu'avec Faustine. je trouve même que je suis limite patiente voire surtout trop exigente avec Faustine. je m'en veux bcp d'ailleurs car elle prend souvent pour Marius. elle est presque le bouc émissaire, ma belette. marius a le chic pour foutre le bordel et comme il est quasi intouchable, ça finit toujours par retomber sur faustine. et j'avoue que lorsque je suis en colère contre sylvain, ma colère, mon énervement se cristallisent souvent contre elle. je m'en veux je m'en veux. je suis super exigente avec elle, peut être que c'est lié aussi au boulot, mais à la maison je suis fatiguée de repeter répeter la même chose. et j'estime souvent qu'elle doit savoir ceci ou cela. pas bien, maitresse. pas bien maman.


alors que sylvain passe sa frustration sur achille, il ne supporte pas pas ses colères ou ses pleurnicheries (il n'a que 18 mois) mais tolère tout à fait que marius boude ou fasse caprice sur caprice. Sylvain peut taper sur la cuisse d'achille parce qu'il refuse qu'on lui change sa couche, mais il ne dit rien quand marius pousse des gémissements de chat en se planquant sosu l'escalier parce qu'il refuse de prendre son bain (et que je 'ly oblige). sylvain ne cesse de dire que ce n'est pa un morveux de 18 mois qui va faire sa loi, mais passe sous silence le fait que marius puisse lever sa main sur lui ou sur moi.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la dépression post partum   Jeu 20 Jan 2011, 17:46

et parfois, un mot te sauve.

je me souviendrais toujours de cette phrase d'Annem:
"tu es dans la bientraitance"


merciiii
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: la dépression post partum   Jeu 20 Jan 2011, 19:51

Wink très honnêtement, j'en dis tellement, des mots, que je ne sais plus trop où je t'ai dit celui-ci mais tant mieux s'il a pu t'aider ! c'est qu'il a résonné en toi au bon moment. ;)

t'as pas remarqué que j'ai tendance à faire des tartines ? Laughing

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la dépression post partum   Aujourd'hui à 20:37

Revenir en haut Aller en bas
 
la dépression post partum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Laisser aller, dépression post partum et idées noires.
» Dépression post-natale : excellent reportage
» Dépression du post-partum????
» help homeo anti déprime post accouchement pour ma soeur
» Haptonomie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: DEVENIR UNE MAMAN VIOLETTE :: Ma grossesse-
Sauter vers: