LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 évolution du concept familial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Dim 30 Jan 2011, 20:58

nan-nan lol pas de tartines en vue pour l'instant, je ne suis pas en réflexion sur le forum en fait, mais plutôt sur tous ces couples qui se sont séparés depuis qu'on fréquente ce forum... toutes les violettes de la 1e heure, issues du forum orange, qui ont changé de route depuis... et je me pose bcp de questions sur le pourquoi de tout ça, sur la manière dont les choses se produisent, dont la société actuelle nous les fait vivre... petit bilan perso, je dirais... mais du coup, j'ai pas envie de causer pour l'instant, même si j'en comprends bien le besoin... réaction un peu égoïste s'il s'en faut, mais qui m'est nécessaire pour le moment. pardonnez-moi. ;)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
M
Violette passionnément


Nombre de messages : 2360
Age : 45
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Dim 30 Jan 2011, 21:29

annem a écrit:
nan-nan lol pas de tartines en vue pour l'instant, je ne suis pas en réflexion sur le forum en fait, mais plutôt sur tous ces couples qui se sont séparés depuis qu'on fréquente ce forum... toutes les violettes de la 1e heure, issues du forum orange, qui ont changé de route depuis... et je me pose bcp de questions sur le pourquoi de tout ça, sur la manière dont les choses se produisent, dont la société actuelle nous les fait vivre... petit bilan perso, je dirais... mais du coup, j'ai pas envie de causer pour l'instant, même si j'en comprends bien le besoin... réaction un peu égoïste s'il s'en faut, mais qui m'est nécessaire pour le moment. pardonnez-moi. ;)

Ça me fait drôle de lire ça car je me sens très proche de ta réflexion enfin j'en suis à l'analyse de l'effet que ça fait sur moi ce qui se passe chez vous ...
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Dim 30 Jan 2011, 21:37

Oui je comprends Anne et Marion, les questions que ça posent...Je m'en suis posée beaucoup évidemment, pour donner du sens à ce qui m'arrivait. Je m'en pose aussi sur notre société et sur cette nouvelle façon de vivre les relations humaines...
Bref, c'est compliquée tout ça...et comme dit Emilie, on n'a pas toujours les réponses, mais le fait de s'interroger permet d'avancer déjà...

Il n'y a pas à t'excuser Anne...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
vivi
Mignon champignon


Nombre de messages : 6236
Age : 36
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Lun 31 Jan 2011, 07:50

C'est vrai que je m'étais fait la reflexion y'a qq temps, c'est fou tous ces couples qui se séparent. Ma mère et BP se sont séparés aussi, apparament depuis décembre.....ma meilleure amie s'est séparée de son compagnon il y a peut etre un mois aussi, même pas trois mois apres la naissance de leurs jumelles. Bref c'est l'hécatombe autour de moi en ce moment, forcément, c'est ........ bizarre....... c'est vrai que toutes ces séparations en chaines, ca m'a fait cogiter aussi...surtout que d'un d'un point de vue extérieur, on ne sait pas ce qui passe, et parfois on a l'impression de qqch de vraiment soudain......disons qu'il a certains couples, ca n'est pas "étonnant". Pour ma meilleure amie, je ne donnais pas cher, ils s'étaient déjà séparés une première fois juste avant qu'elle apprenne qu'elle était enceinte (et là oui j'étais tombée des nues), ils ont essayé de se redonner une chance autour des petites mais ca se voyait que ca n'allait pas marcher. Par contre pour d'autres couples, j'avoue que je n'avais rien vu venir et ca surprend.......des gens qu'on voit unis pendant des années, ne s'engueulant à priori pas plus que la moyenne des couples, et d'un coup, tac, on se sépare....
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Lun 31 Jan 2011, 15:33

Comme tu dis Vivi c'est l'impression que ça donne de l'extérieur, que ce soit soudain...mais on ne sait jamais ce qui se passe à l'intérieur...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Lun 31 Jan 2011, 18:49

il aussi toutes les violettes qui se marient Smile

prends ton temps annem
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Lun 31 Jan 2011, 19:08

Gaëlle a écrit:
Comme tu dis Vivi c'est l'impression que ça donne de l'extérieur, que ce soit soudain...mais on ne sait jamais ce qui se passe à l'intérieur...

oui.....chez nous, rien ne se voyait de l'extérieur.

Anne......si tu veux discuter, je suis dispo Wink
bisous
Revenir en haut Aller en bas
orlynet
Marchande de sable


Nombre de messages : 14026
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Lun 31 Jan 2011, 20:31

On peut transférer ailleurs ou pas... as you want Kinou...
Pour en revenir aux couples qui se sépare (autour de moi et ici) ça m'a fait énormément réfléchir moi.
Je me suis demandé si c'téait la société, et même si des fois comme on s'exprimer très ouvertement sur ce forum, j'avais peur des fois (pas spécialement moi perso, en général je veux dire) d'être un détonateur, ou un activateur d'une décision qui peut-petre n'aurait jamais été prise... Je ne sais pas trop comment l'expliquer..
en mm temps dans la réalisté c'est un peu pareil vous me direz. Par ex j'ai une amie qui est mariée avec un homme Evil or Very Mad elle est partie une fois, a trouvé refuge chez nous et est rentrée. Et pourtant avec mon autre copine on lui a dit qu'à notre avis elle faisait une erreur, mais non elle l'aime...
Et mes parents par ex... Ils se sont séparés alors que pour moi ils allaient finir leur vie ensemble...
Je pense que la société dans laquelle nous vivons est un peu pour qqchose... ou plutôt c'est nous (humains) qui avons bcp évolué.
On se rend compte que la vie est courte, alors on veut en profiter un max et du coup pourquoi "gâcher" sa vie avec qq'1 que l'on n'aime plus. C'est comme ça que je le ressens et comme ça que moi j'entends "mener" ma vie"...
Mais du coup je trouve que plus rien n''est trop stable de nos jours... je ne sais pas... Mais pourquoi aussi être malheureuse si on peut faire autrement...
ça n'est peut-être pas très clair, c'est pour moi même un peu confus aussi...
Revenir en haut Aller en bas
http://orlinette.spaces.live.com/
Kinou
Muse muse musette


Nombre de messages : 12755
Age : 40
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Lun 31 Jan 2011, 20:46

Et en même temps, des fois, c'est parce qu'on ne voit pas la réalité en face qu'on n'arrive pas à bouger (je ne parle pas que des séparations)

Ya des trucs qu'on a beau nous dire 100 fois, qui sont vraies, mais il faut que cela vienne de soi, et que ça vienne d'une acceptation! et puis parfois on n'est pas prêt, il faut que le chemin se fasse dans toute décision, qu'elle soit pour un couple, pour le boulot, pour acheter une maison ou faire un enfant! Smile

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Axel est le premier bébé du forum né le 26/10/2005
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mila.artblog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Lun 31 Jan 2011, 20:48

Kinou a écrit:

pour les couples, tu sais, vivi, c'est pas parce qu'on ne se dispute pas que ça va bien: je ne me suis jamais disputée avec le papa de mon fils, ou trés trés rarement, je n'osais pas soulever des conflits, je me sentais responsable... de nombreuses années où l'on a continué à jouer au couple modèle, bref Smile

Je te rejoins Kinou : au contraire, je suis persuadée qu'il est plus sain de se disputer de temps en temps : ça permet de libérer la soupape et de repartir sur de nouvelles bases. Au moins les choses sont dites : bien-sûr, je parle engueulades épisodiques, quand c'est trop souvent, y'a malaise...
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Mar 01 Fév 2011, 08:07

orlynet a écrit:
On peut transférer ailleurs ou pas... as you want Kinou...
Pour en revenir aux couples qui se sépare (autour de moi et ici) ça m'a fait énormément réfléchir moi.
Je me suis demandé si c'téait la société, et même si des fois comme on s'exprimer très ouvertement sur ce forum, j'avais peur des fois (pas spécialement moi perso, en général je veux dire) d'être un détonateur, ou un activateur d'une décision qui peut-petre n'aurait jamais été prise... Je ne sais pas trop comment l'expliquer..
en mm temps dans la réalisté c'est un peu pareil vous me direz. Par ex j'ai une amie qui est mariée avec un homme Evil or Very Mad elle est partie une fois, a trouvé refuge chez nous et est rentrée. Et pourtant avec mon autre copine on lui a dit qu'à notre avis elle faisait une erreur, mais non elle l'aime...
Et mes parents par ex... Ils se sont séparés alors que pour moi ils allaient finir leur vie ensemble...
Je pense que la société dans laquelle nous vivons est un peu pour qqchose... ou plutôt c'est nous (humains) qui avons bcp évolué.
On se rend compte que la vie est courte, alors on veut en profiter un max et du coup pourquoi "gâcher" sa vie avec qq'1 que l'on n'aime plus. C'est comme ça que je le ressens et comme ça que moi j'entends "mener" ma vie"...
Mais du coup je trouve que plus rien n''est trop stable de nos jours... je ne sais pas... Mais pourquoi aussi être malheureuse si on peut faire autrement...
ça n'est peut-être pas très clair, c'est pour moi même un peu confus aussi...

alors pour moi, c'est un peu ça.

Mais je ne quitte pas le papa de mes enfants comme on jette un appareil qui ne fonctionne plus. Genre consommation, puis jeter. Sans se poser des questions.

J'étais persuadée que ce que je vivais était normal. On ne s'engueulait pas trop, souvent au sujet des enfants. Et on arrivait à désamorcer les conflits sans problème. Mais......c'est effectivement le modèle que nous propose notre société qui s'imposait à moi: un homme, une femme, des enfants sous le même toit.

Et puis j'ai découvert autre chose. Un homme qui me donne de l'amour, sans concession. Qui m'aime comme je suis. Qui respecte ce que je suis. Et qui fait attention à tout ce qui l'entoure. Pour qui la possession de choses matérielles est secondaire. Qui ne vit que pour avoir des relations respectueuses avec ses congénères.

Et là.....alors oui, je me suis dit (pas en 3 minutes, hein, ça a pris du temps!!2 mois!!) que la vie était trop courte pour continuer à s'emmerder dans une relation destructrice, soit disant normale. Et j'ai compris que ce que je vivais au quotidien me rendait malheureuse. Et que j'avais envie de donner une autre image du couple à mes enfants.

Moi ce que je constate c'est que notre société nous fait vivre dans des micro familles. Nos enfants ne sont plus entourés de plusieurs générations d'adultes comme il y a 50 ou 60 ans. Alors quand les parents se séparent, il n'y a souvent plus d'adulte référents comme avant, sauf si les grands parents étaient très présents et le restent. Et c'est ça qui est dommage. Je me dis que nos enfants pourraient conserver cette stabilité, mais souvent ça n'est pas le cas. Pour nous, c'est malheureusement le cas, puisque nous n'avons plus de relation avec les parents de Marc. Enfin, lui est en train de renouer contact.......chacun sa MER** !! Mais si ça s'était bien passé avec mes BP, je me dis que mes enfants auraient pu conserver leur maison, leur contact, comme lieu neutre. Tant pis......

alors nous ferons autrement!!

Tout ce qui m'arrive, mais aussi ce qui arrive autour de nous me fait aussi beaucoup réfléchir, vous n'imaginez pas à quel point. Et je suis heureuse que vous toutes soyez aussi en questionnement. Parce que c'est ce qui nous fait avancer. C'est bon, ça peut faire mal aussi, mais c'est la vie !!

Revenir en haut Aller en bas
orlynet
Marchande de sable


Nombre de messages : 14026
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Mar 01 Fév 2011, 08:14

gladys a écrit:
orlynet a écrit:
On peut transférer ailleurs ou pas... as you want Kinou...
Pour en revenir aux couples qui se sépare (autour de moi et ici) ça m'a fait énormément réfléchir moi.
Je me suis demandé si c'téait la société, et même si des fois comme on s'exprimer très ouvertement sur ce forum, j'avais peur des fois (pas spécialement moi perso, en général je veux dire) d'être un détonateur, ou un activateur d'une décision qui peut-petre n'aurait jamais été prise... Je ne sais pas trop comment l'expliquer..
en mm temps dans la réalisté c'est un peu pareil vous me direz. Par ex j'ai une amie qui est mariée avec un homme Evil or Very Mad elle est partie une fois, a trouvé refuge chez nous et est rentrée. Et pourtant avec mon autre copine on lui a dit qu'à notre avis elle faisait une erreur, mais non elle l'aime...
Et mes parents par ex... Ils se sont séparés alors que pour moi ils allaient finir leur vie ensemble...
Je pense que la société dans laquelle nous vivons est un peu pour qqchose... ou plutôt c'est nous (humains) qui avons bcp évolué.
On se rend compte que la vie est courte, alors on veut en profiter un max et du coup pourquoi "gâcher" sa vie avec qq'1 que l'on n'aime plus. C'est comme ça que je le ressens et comme ça que moi j'entends "mener" ma vie"...
Mais du coup je trouve que plus rien n''est trop stable de nos jours... je ne sais pas... Mais pourquoi aussi être malheureuse si on peut faire autrement...
ça n'est peut-être pas très clair, c'est pour moi même un peu confus aussi...

alors pour moi, c'est un peu ça.

Mais je ne quitte pas le papa de mes enfants comme on jette un appareil qui ne fonctionne plus. Genre consommation, puis jeter. Sans se poser des questions.

J'étais persuadée que ce que je vivais était normal. On ne s'engueulait pas trop, souvent au sujet des enfants. Et on arrivait à désamorcer les conflits sans problème. Mais......c'est effectivement le modèle que nous propose notre société qui s'imposait à moi: un homme, une femme, des enfants sous le même toit.

Et puis j'ai découvert autre chose. Un homme qui me donne de l'amour, sans concession. Qui m'aime comme je suis. Qui respecte ce que je suis. Et qui fait attention à tout ce qui l'entoure. Pour qui la possession de choses matérielles est secondaire. Qui ne vit que pour avoir des relations respectueuses avec ses congénères.

Et là.....alors oui, je me suis dit (pas en 3 minutes, hein, ça a pris du temps!!2 mois!!) que la vie était trop courte pour continuer à s'emmerder dans une relation destructrice, soit disant normale. Et j'ai compris que ce que je vivais au quotidien me rendait malheureuse. Et que j'avais envie de donner une autre image du couple à mes enfants.

Moi ce que je constate c'est que notre société nous fait vivre dans des micro familles. Nos enfants ne sont plus entourés de plusieurs générations d'adultes comme il y a 50 ou 60 ans. Alors quand les parents se séparent, il n'y a souvent plus d'adulte référents comme avant, sauf si les grands parents étaient très présents et le restent. Et c'est ça qui est dommage. Je me dis que nos enfants pourraient conserver cette stabilité, mais souvent ça n'est pas le cas. Pour nous, c'est malheureusement le cas, puisque nous n'avons plus de relation avec les parents de Marc. Enfin, lui est en train de renouer contact.......chacun sa MER** !! Mais si ça s'était bien passé avec mes BP, je me dis que mes enfants auraient pu conserver leur maison, leur contact, comme lieu neutre. Tant pis......

alors nous ferons autrement!!

Tout ce qui m'arrive, mais aussi ce qui arrive autour de nous me fait aussi beaucoup réfléchir, vous n'imaginez pas à quel point. Et je suis heureuse que vous toutes soyez aussi en questionnement. Parce que c'est ce qui nous fait avancer. C'est bon, ça peut faire mal aussi, mais c'est la vie !!


Je trouve que tu as trouvé là un bel amour Gladys !!!
Pour ce qui est de la consommation j'essaie de tendre vers moins moi aussi, ùmoins de choses matérielles et plus de relations "fiables" et bien c'est hyper dur !!! On est tout le temps tenté, et notre société, les gens qui nous entourent nous par ex sont de gros consommateurs, du coup beh il est clair que suovent je passe pour un ET (mais on a l'habitude ici d'être des ET ;))
Je pense vraiment que justement comme il n'y a plus ces relations avec les anciennes générations et bien on "compense" avec des choses. Et je trouve ça très dommage.
Par ex. chez nous Mathieu a coupé les pont avec sa grd-mère (l'arrière grd-mère des loulous donc) tout ça parce qu'elle est vénale. Il n'y a que l'argent qui l'intéresse (88ans !!) il y a eu des soucis dans leur famille et du coup elle a dit des horreurs sur nous, donc on a stoppé. La mort dans l'âme car tous les 2 on trouve vraiment très dommage que les enfants ne profitent pas plus de leur arrière grd-mère !!! C'est comme ça.. maintenant j'ai bcp l'impression que l'apparence, l'apparence de confort matériel régit vraiment bcp de relation...
Revenir en haut Aller en bas
http://orlinette.spaces.live.com/
ka83
Violette accro


Nombre de messages : 1679
Age : 37
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Mar 01 Fév 2011, 09:09

je ne suis pas d'accord sur le fait que ce soit forcément bien pour les enfants d'être entourés de plusieurs générations d'adultes. Avant c'était le cas pour des raisons financières maintenant on peut vivre indépendamment de ses parents, grands parents et arrières GP. déjà parce qu'on travaille de plus en plus donc on a moins le temps de faire "la tournée des vieux" qui habitent souvent pas tout près.
pour ma part je préfère sortir le week end plutôt que d'aller coller mes fesses sur le canapé de mon grand père pour qu'il puisse voir la petite ou chez mes BP pour les mêmes raisons. Après c'est vrai que l'on peut dire ils sont vieux, ils ne vont pas en profiter longtemps, ils sont fatigués pour sortir, et blablabla, mais les parents aussi sont fatigués et ils ont aussi envie de profiter de leur week end, alors passer le samedi chez les grands parents de l'un et le dimanche chez les grands parents de l'autre bonjour l'angoisse pour les gosses.

ma fille voit ses grands parents 1 fois tous les 15 jours si on a rien d'autre de prévu ou la même chose pour eux sinon tant pis on décale, et son arrière grand père lors des fêtes familiales, type Noël, Paques, les anniv, ....., et on arrive encore à se disputer avec zohm sur la fréquence des visites quand il emmène un peu trop souvent à mon goût la petite chez ses parents le mercredi après midi

Maintenant c'est mon avis, hein !
Revenir en haut Aller en bas
Kinou
Muse muse musette


Nombre de messages : 12755
Age : 40
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Mar 01 Fév 2011, 09:44

Ka83, moi je crains que les raisons économiques qui font qu'on avait nos ainés chez nous ne reviennent! je me vois pas payer 1800 euros de maison de retraite par mois à mes parents alors que je suis même pas sure c'est voir un boulot, et une retraite... je l'ai même pas en salaire, depuis 11 ans en CDD Neutral , et la retraite de ma mère ne suffira jamais, puisqu'elle est restée au foyer jusqu'à 40 ans pratiquement! Confused beaucoup de gens vont devoir garder leurs ainés avec eux, par choix ou par obligation

sinon, je partage ton avis sur les frequences des visites, ici c'est inégal, on se voit quand même souvent, mais chacun a son espace de liberté, et ça convient à tout le monde ainsi.

Et j'avais juste envie de dire que moi aussi je trouvais les ainé(e)s bien plus regardant avec l'argent et la consommation que bien de plus jeunes générations. Cela s'explique surement par le fait que ce sont eux qui ont inauguré l'ère de la consommation, du confort matériel aprés guerre, et pour les femmes, un mari "riche" était pendant leur jeunesse leur seule promesse de devenir quelqu'un dans la vie et de se réaliser, que c'est triste, quand je vois ça, jeme dis que finalement, je suis bien d'être libre de mon destin, de travailler, et de m'assumer, en couple ou non.
en ce moment, on remet plus ou moins ce système en question, car on en touche les limites, et puis il faut reconnaitre que comme consciemment ou non il n'y a pas de possibilité de s'enrichir, ben, il vaut mieux y faire une croix dessus, et se recentrer sur d'autres valeurs, non?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Axel est le premier bébé du forum né le 26/10/2005
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mila.artblog.fr
ka83
Violette accro


Nombre de messages : 1679
Age : 37
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Mar 01 Fév 2011, 10:00

c'est sûr que moi non plus je n'aurais pas les moyens ! mais je pense qu'avant les parents léguaient la maison, les champs, des titres, ........ aux enfants. Maintenant les parents vendent leurs bien pour payer leur retraite, voire la maison de retraite. Les enfants n'attendent plus après leur parents pour vivre et acheter une maison par exemple puisque les vieux vivent de plus en plus vieux Wink, maintenant les enfants font leur vie. mais c'est vrai que j'ai remarqué une chose autour de moi qui me fait un peu flipper c'est qu'une fois que t'as fini d'élever tes enfants et que tu pourrais en profiter pour faire des trucs seul ou en couple ben tu te retrouves à devoir t'occuper des parents. Et je pense que c'est une des raisons qui font que notre génération profite plus du moment présent en s'accrochant à des valeurs autres que le matériel, en se "permettant" de vivre une deuxième vie familiale, en profitant plus de ce que l'on a et pas de vivre en espérant avoir quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
vivi
Mignon champignon


Nombre de messages : 6236
Age : 36
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Mar 01 Fév 2011, 10:33

Pffff mon avis sur les grands parents et modèle stable, hein, je vais éviter de développer sous peine de m'énerver. Perso, je prefere me centrer sur MA famille à moi, zhom et enfants, et pas subir les parents/GP qui s'immiscent, s'approprient l'éducation des enfants, ne font que critiquer à tort et à travers tout ce que l'on peut faire (et qui est forcément mal parce que EUX, ils savent) Mad Mad Mad Mad ........pour dire, ca fait des mois que je n'ai pas adressé la parole à ma mère (si Lulu ne me l'avait pas dit qu'elle avait déménagé, je n'aurais même pas su qu'elle était séparée de BP depuis plus d'un mois), et je n'ai pas échangé un mot avec mes grands parents depuis.........heu..........ben en fait depuis au moins ma 1ere écho, puisque je n'ai jamais eu l'occasion de parler de cette grossesse avec eux. Ce qui ne les empeche pas, ni les uns ni les autres, de m'envoyer de temps à autre des courriers incendiaires m'accusant de tout et n'importe quoi, de traiter mon propre mari (et aussi le père de ma grande fille) de connard parce qu'il a osé dire son opinion à ma mère (ca c'était ma grand mère, toujours tres objective). Et je le dis haut et fort, ma famille est chiante, étouffante, déconnectée de la réalité, pour eux seuls les liens du sang priment tout le reste est méprisable (=les maris sont juste des pièces rapportées qu'on se contente au mieux de supporter voir mépriser), ils jugent sans savoir, sans voir, sans chercher à comprendre. Par ex, là ma grand mère - encore elle - se permet de me critiquer d'avoir laissé tomber ma mère alors que même son connard de mec s'est tiré - ah, 1ere nouvelle, je n'étais pas au courant, et de deux elle pourrit mon ex BP comme quoi soit disant il aurait juste profité du fric de ma mère pour élever ses gamins, puisqu'elle gagnait plus que lui. Ah, 2e nouvelle. Et bon, comment elle gère l'info que le connard de BP en question avait qmm divorcé pour ma mère, et que sans elle, ben ses gamins, il les aurait peut être vu grandir au quotidien et n'aurait pas eu de pension à verser? Sans compter que jusque là, il avait toujours fait office de mec bien, solide et fiable, parce qu'il avait toujours été dans le sens de ma mère dans les conflits (gentil toutou, quoi), et d'ailleurs toujours bien mieux que la racaille que je pouvais ramasser moi. Je suis ravie de constater (ironie inside) qu'à présent il est retombé dans la fange au même titre que le père de Lulu et mon mari.......bref..........voilà chui en train de m'énerver toute seule.........enfin tout ca pour dire que non, je ne veux pas qu'aucun d'entre eux ne représente JAMAIS ni un modèle, ni la stabilité aux yeux de mes enfants. Leur comportement, leur possessivité à outrance, tout ca, je ne veux JAMAIS que mes enfants trouvent ca normal, ou stable ou que sais-je. La séparation des générations a vraiment du bon, parfois.
Revenir en haut Aller en bas
orlynet
Marchande de sable


Nombre de messages : 14026
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Mar 01 Fév 2011, 10:53

Alors concernant les grands parents, KA, je ne suis pas trop d'accord avec toi.
Moi avec le recul même si je trouvais ça barbant à l'époque pré-ado et bien je suis contente que ma grand mère par ex m'ait parlé de la guerre, ce qu'elle avait vécu, la résistance de mon grd père etc... je trouve que ça en revanche ce sont des héritages dont on doit garder une trace (pour éviter que ça ne se reproduise ?) et la proximité fait que ces choses là passent plus facilement. Pareil pour les histoires de famille...
En revanche ok aussi pour ne pas passer tous les we chez les grd parents. Nous ici c pareil c'est quand on en a envie et quand on peut il n'y a pas d'obligation : on peut se voir pdt un temps quasi tous les jours et ne plus se voir pdt 15 jours c'est comme ça parce que tous le monde respecte le mode de vie de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
http://orlinette.spaces.live.com/
Blandine
Violette absolue


Nombre de messages : 9323
Age : 37
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Jeu 03 Fév 2011, 16:32

syl a écrit:
il aussi toutes les violettes qui se marient Smile

Wink Wink bisous
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle
Violette passionnément


Nombre de messages : 2373
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Jeu 03 Fév 2011, 17:01

Hmmmm.... gloup's....
Bon, ne le prenez pas mal, les filles... mais parfois on écrit des "bêtises" qui peuvent blesser ou peiner les autres :
il m'arrive de jalouser un peu certaines personnes, même d'une génération de plus que moi, qui disent se faire du soucis pour leur mère, leur père...
Je sais, dit comme ça, je vais plomber l'ambiance, mais perso, je n'ai plus de souci ni pour mes parents, ni pour mes grands parents, il ne peut plus rien leur arriver, absolument plus rien.
Ben oui...
Bon, je vous rassure, je vis avec cette absence et surtout avec tout ce qu'ils m'ont transmis, et en cela, ils sont encore bien à mes côtés. ça ne m'empêche surtout pas d'être heureuse et d'essayer de transmettre leur mémoire à mes enfants, qui n'auront jamais eu l'occasion de les connaître. Et cette mémoire, je voudrais qu'elle soit vivante pour eux...

Heureusement, j'ai mes beaux-parents.
Oui, heureusement, car je les apprécie, et je crois que c'est réciproque, et pour les enfants, ils sont importants, même s'ils n'ont pas la possibilité que j'avais, enfant, de prendre le bus avec mes deux frères pour passer des après-midi entières chez ma grand-mère, juste entre cousins et cousines ! Au lieu d'être à 1/4h en bus, nous sommes à 180 km. Tant pis. Mais cela ne gache en rien l'attachement réciproque entre eux.

Revenir en haut Aller en bas
annelise
Ch'ti musicienne


Nombre de messages : 6052
Age : 40
Date d'inscription : 30/07/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Jeu 03 Fév 2011, 21:32

bisous Sad Rolling Eyes star
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bebe-ethique.fr
lilt
Violette accro


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Ven 04 Fév 2011, 08:21

je n'ai pas tout suivi quand vous parlé de separations, je ne sais pas vraiment pour tous qui est en couple et qui ne l'ai pas... parmi mes tres proches amis pour l'instant pas de divorce, mais la famille... je baigne dedans depuis toute petite alors j'ai ce qu'on pourrait appeler du recul et fait de mon mieux pour que ca ne m'arrive pas, pour moi ce n'est pas envisageable tant que mes enfnats sont petits et apres? bah j'aimerai etre grand mere aupres du grand pere de mes petit enfnats... c'ets bete mais quand on a vu que des divorce petit c'est un reve d'enfant de ne pas le connaitre grand...

apres il y a forcement des hauts et bas dans un couple, on est different, pas toujours d'accord, avec ou sans dispute, l'important est d'etre ouvert a la discussion et d'evoluer pas forcement exactement vers les memes choses mais de s'interesser aux choses nouvelles qui interesse l'autre, que ce soit la famille, les amis, les loisirs, le travail...en 10 ans mon mari et moi avons beaucoup changé, son caractere c'est meme affirmer, au travail et a la maison, il y a eu un moment ou il en avait marre du boulot et ou il etait crevé ave les enfants a la maison et se serait bien sauvé a l'autre bout de la planete!! et puis les choses ont evolué, c'est important de se laisser du temps, je pense qu'il y a plus d'amour et de passion maintenant qu'il y a 10 ans, on se connait mieux et on aurait du mal a s'imaginer l'un sans lautre, sans parler des enfnats que je n'imagine pas sans nous deux..... j'ai trop souffert petite de ne pas avoir une vraie famille... apres je suis sure qu'il y aura de nouvelles vagues s'est normal, mais j'espere que la profondeur des sentiment sera toujours là...

bon courag a toutes les mamans qui sont en transityion de vie, et a leurs enfants.


concernat la famille nous avons a la fois des personnes formidables, et d'autres beaucoup moins.... et bien nous avons fait le tri!! ca fait belle lurette que j'ai appris a ignorer et m'eloigner des personnes nocives et malsaines pour mentourer de gens sympas, agreables, sains, et qui m'appercie pour ce que je suis.... sans se prendre la tete, le bonheur c'est aussi a ce prix là!

Gladys, ce que tu vis me fait vraiment penser a ce qu'a vecu une amie il y a quelques temps, je te souhaites d'etre heureuse avec ton nouvel amour, que tes enfants vivent bien cette transition et ton mari aussi....

(recemment nous avons vecu une separation dramatique avec un suicide, ca peut parfois etre terrible....)
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Ven 04 Fév 2011, 08:51

Lilt excuse moi mais je ne peux pas te laisser dire tout ça sans réagir.

Il y a plusieurs choses dans ce que tu dis. On comprend bien entre les lignes que tu as vécu enfant la séparation de tes parents. Que tu en es souffert petite, bien sûr, on n'en doute pas. Je crois qu'on est toute consciente que pour des enfants ça représente un bouleversement. Ce n'est pas rien.
Après tout dépend aussi de comment se passe la séparation, si les enfants sont préservés des conflits, désaccords, rancoeurs de leurs parents. Si on continue à leur dire qu'ils ont été des enfants de l'amour et pas qu'on s'est trompé depuis le début...
Une phrase m'a frappée, parce qu'on l'entend souvent quand on se sépare...et c'est dur d'entendre ça à longueur de temps, quand on essaie soi-même de recréer un environnement sécurisant et stable pour soi et ses enfants...Tu écris: "j'ai trop souffert petite de ne pas avoir une vraie famille".
C'est quoi une vraie famille? Ca tient à quoi? A la présence du papa, de la maman et des enfants dans la même maison? On ne peut pas être une famille si on n'est plus dans cette configuration?
Ca a été extrêmement douloureux pour moi de lâcher justement cet idéal que j'avais en moi, idéal qui vient de nos représentations sociales et culturelles. j'ai tellement travaillé autour de cela, pour finir par comprendre qu'il n'y a pas une seule façon d'être une "vraie" famille comme tu dis. L'important est comment on vit les choses, comment on les construit, comment on se sent à l'intérieur de ce qu'on vit.
Alors maintenant, j'en ai assez d'entendre ça...comme si on devait traîner toute notre vie le fait qu'on n'est plus dans la norme, plus dans ce qui est "le mieux"...Mais qui sait ce qui est le mieux??? Personne ne le sait pour l'autre.

Je vis une autre façon d'être une famille, mes filles aussi. Elles ont toujours un papa, une maman, qui se parlent, se rassemblent lorsqu'il s'agit dêtre parents autour d'elles. Alors oui, ce n'est plus comme avant. Oui leur vie a changé, oui ça a été difficile, il a fallu reconstruire, retrouvé des repères, un environnement suffisamment sécurisant et stable pour qu'elles puissent continuer à grandir.
Mais elles n'ont pas pour autant une famille moins bien qu'une autre...

Quant à ta dernière réflexion entre parenthèse, j'avoue que ça me dépasse. Quel est l'intérêt de dire une telle chose????

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Ven 04 Fév 2011, 09:29

L'intitulé du post ne me parait plus trop en adéquation avec le tour qu'a pris la discussion, non ?

Peut-être une des modo pourrait le scinder et mettre cette très intéressante discu sur l'évolution du schéma familial ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Ven 04 Fév 2011, 10:10






Dernière édition par Liby le Ven 08 Avr 2011, 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: évolution du concept familial   Ven 04 Fév 2011, 10:28

Merci Lixetta pour ce témoignage!

Je suis complètement d'accord avec toi: l'important est la façon dont se passe la séparation, et dont les adultes la gère. Préserver les enfants des conflits entre adultes est primordial. Tout faire pour leur bien essentiel.
Mais bien sûr vous ne rencontrerez aucun parents qui vous dira qu'il s'en fiche et qu'il ne fait pas tout pour le bien de son enfant...Mais parfois, la colère, la rancune en fait perdre de vue l'essentiel. On est obnubilé par sa seule souffrance et plus rien d'autre ne compte. Et c'est là que les enfants trinquent...

Et comme tu le dis, parfois la déchirure existe a l'intérieur de la famille...et les enfants en souffrent beaucoup aussi...

pour le post, peut-être faut-il changer de titre, ou le scinder, je ne sais pas...Certainement que ça ne servait à rien de poster à propos du forum...Même si ce n'est pas anodin qu'on en soit venu à parler de séparation après ce qui s'est passé ici...


post divisé. nouveau titre.
je ne transfère pas ce nouveau sujet car lilt y participe. véro-modo

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: évolution du concept familial   Aujourd'hui à 10:48

Revenir en haut Aller en bas
 
évolution du concept familial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» Information au sujet de la garde en milieu familial n°5
» Documentaire: Darwin (R)évolution.
» Nouveautés/évolution sièges auto
» questions sur les garderies en milieu familial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: BIENVENUE CHEZ LES VIOLETTES ! :: Notre monde en question(s)-
Sauter vers: