LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 crevasses ........

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Jeu 07 Avr 2011, 15:50

tu as eu une péridurale ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: crevasses ........   Jeu 07 Avr 2011, 15:53

oui, elle avait une brèche.
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Jeu 07 Avr 2011, 15:56

ça peut avoir endormi le bébé.
j'ai eu le même souci avec achille, et j'ai eu une brèche. (sauf que moi, la lactation ne s'est pas mise en place).

combien de pipis par jour ? à 29° degré c'est body manches courtes et hydratée très très souvent.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: crevasses ........   Jeu 07 Avr 2011, 15:59

Blandine a écrit:
oui elle dort bcp bcp donc à 11h 30 elle a tt un sein puis vers midi l'autre, elle a tétouillé / dormi jusque 13h30 et depuis elle dort ! Quand elle tète, j'ai l'impression qu'elle boit bien, elle a même un peu régurgité.

elle a le frein de langue très court mais pas trop envie de lui couper puisque malgrè tout elle tète bien.

Selles toujours vertes

Vous croyez que je la réveille ? il est 16h45.. il fait 29° ici.

le frein de langue peut entraîner d'autres soucis que sur la tétée (problèmes digestifs car trop d'air ingéré,problème d'élocution)

Ma fille l'avait (sauf que pour elle, la tétée était impossible) et l'incision consiste vraiment en 3 fois rien qui dure à peine 2 secondes (elle pleurait plus quand je la déshabillais que les 3 secondes pour lesquelles elle a pleuré pour l'incision)
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Jeu 07 Avr 2011, 16:00

oui mais bcp de pédiatres non spécialistes en allaitement ne pratiquent pas. le mien ne voulait pas le faire pour achille alors qu'il semblait avoir un frein de langue trop court. j'avais fait vérifier par annem, entre autres, et aussi par ma SF.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
delphine
Violette for ever
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 45
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Jeu 07 Avr 2011, 16:27

J'ai été dans le même cas que toi, j'ai eu une brèche lors de la pose de la péri pour la naissance de Naïs, et le personnel médical de la clinique ainsi que mon médecin ont constaté de suite que son frein de langue était très court. Par contre, comme sa courbe de poids était ascendante, nous n'avons rien fait, mon médecin a bien surveillé les 1ers jours, et m'a assuré qu'il s'assouplissait avec le temps, donc si pas de souci de poids dès les 1ers jours, cela ne pourrait que s'arranger Good
Donc je te dirais de surveiller son poids avant de faire couper Wink et peut-être de la solliciter un peu plus dès qu'elle montre qq signes d'éveil, la mettre au sein qu'elle ait au moins 6 voire 7 ou 8 tt par 24h et puis aussi félicitations drunken
Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue
avatar

Nombre de messages : 9323
Age : 38
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Jeu 07 Avr 2011, 19:28

La courbe est bonne , elle avait presque repris son poids de naissance à la sortie mais je vais quand même passer à la PMI la semaine prochaine pour la faire peser, ça me rassurera. Depuis mon dernier message, à 17h les enfants sont rentrés de l'école, ça la réveillée un peu et je l'ai de suite mise au sein et depuis 17h, elle n'a fait que téter, s'assoupir, téter, etc. Elle a fait un caca quasi jaune. Elle s'est endormie vers 20h30 et là elle dort.

Pour le frein, comme elle prenait du poids, on n'a rien fait. La pédiatre qui l'a vue à la maternité m'a dit qu'elle ne le pratiquait pas. On n'a pas insisté plus que ça.

Niveau tt, la nuit et le matin au réveil, c'est une tt "efficace", genre 30 minutes à fond; puis entre 11h et 13h, plusieurs tt, idem en fin d'après-midi jusqu'au coucher. Franchement, ça m'embête de la réveiller la nuit. Je vais lui proposer plus souvent le jour. Et puis si ça se trouve elle va se réveiller plus souvent cette nuit. A voir...

Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue
avatar

Nombre de messages : 9323
Age : 38
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Jeu 07 Avr 2011, 19:29

VeroV a écrit:


combien de pipis par jour ? .

Elle a fait caca ce matin, à midi et ce soir. il y avait du pipi.
Revenir en haut Aller en bas
lilt
Violette accro


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: crevasses ........   Jeu 07 Avr 2011, 20:18

deja pas de soucis si elle boit aussi du sang, ca ne craind rien du tout.

pour les seins douloureux, tu peux essayer aussi le calendula, teinture mere, mais si accoolisé il faut couper avec de l'eau, et puis laisser les seins a l'air c'est le mieux de toute facon, et aussi il existe une creme style lanoline a base de calendula mais je ne sait plus le nom, elle est tres bien.

sinon ton lait le must aussi, pour l'exprimer deja tu peux pressé le sein non tété quand bébé amorce le reflex d'ejection, ce sera plus facile, tu en mets un peu dans une verre par ex pendant la tétée pour apres; ou sinon tu vas prendre une douche chaude ou trempe tes seins dans une bassine d'eau chaude pour aider a exprimer le lait; et bien sur la technique d'expression est primordiale, j'ai jamais reussi pour ma premiere mais je m'y suis mis ensuite, une fois le coup de main pris c'est facile. Il faut pressé toute l'areole, en allant vers soit et non le contraire. et avant la lactation autonatique penser ou sentir son bébé aide a amorcer le reflexe d'ejection tandis qu'en lactation auto c'est plus mecanique et donc le massage et mouvement de tirage qui amorce plutot ce meme reflexe.


Pour ta puce ne t'inquiete pas, pas de soucis de donner un seul sein a la fois, c'est tres bien qu'elle le vide ca lui apporte du lait bien gras. la lactation augmentera progressivement avec ses besoins et au fur et a mesure des poussées de croissance.

sinon pour eviter que ca saigne trop, change ta puce de position d'une téte a l'autre car comme ca les points de contacts changent et ca va laisser le temps a tes seins de cicatriser.

les bouts de seins je les conseille pas, sauf en tout denier recours, car certains bébés n'arrivent plus a s'en passer par la suite ce qui peut être embetant... sans parler des allergies eventuelles a la silicone...

si elle grossit bienne t'embete pas a la reveiller la nuit vu ce que tu dis elle se rattrape sans problemes le matin.
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Jeu 07 Avr 2011, 20:32

ah des allergies à la silicone ? ah ? bah dans ce cas, alors, on n'utilise pas de moon cup non plus.... y a des allergies à tout, mais c'est tt de même extremement rare, à la silicone, bien moins qu'au caoutchouc....


blandine : 3 couches pleines, c'est un peu just, avec la chaleur qu'il fait.

je te redonne le texte de Newman


Mon bébé prend-il assez de lait ?

Les mères qui allaitent demandent souvent comment reconnaître que leur bébé prend assez de lait. Le sein n'est pas un biberon, et il n'est pas possible de mettre le sein à la lumière et de voir combien de millilitres ou d’onces le bébé a bu. Dans notre société obsédée par les chiffres, il est difficile pour certaines mères d'accepter de ne pas connaître exactement la quantité de lait ingérée par leur bébé. Cependant, il y a des moyens pour savoir que le bébé en a pris suffisamment. À long terme, la prise de poids est le meilleur indicateur qui permette de s'assurer que le bébé prend assez de lait, mais les principes qui sont valables pour la prise de poids de bébés nourris au biberon ne le sont pas forcément pour les bébés allaités.

Des moyens pour le savoir

1. La succion nutritive du bébé est caractéristique.
Un bébé qui obtient une bonne quantité de lait au sein tète d'une manière très caractéristique. Le bébé ne boit pas seulement parce qu’il a le sein dans la bouche et fait des mouvements de succion. Lorsque le bébé obtient du lait, il ouvre sa bouche très largement, et au moment où sa bouche est ouverte au maximum, il fait une pause perceptible que vous pouvez observer si vous regardez son menton, puis il referme sa bouche, le cycle de succion étant donc la cadence complète: ouvre grand la bouche – pause – referme. Si vous voulez vous le démontrer, mettez l’index ou autre doigt dans la bouche et sucez comme vous le feriez avec une paille. Alors que vous sucez, votre menton s’abaisse et reste en bas tant que vous sucez. Quand vous cessez de sucer, votre menton remonte. Chacune de ces pauses correspond à la prise d'une gorgée de lait lorsque le bébé le fait au sein. Plus la pause est longue, plus le bébé boit de lait. Lorsqu’on reconnaît la pause, on peut éliminer une foule d’absurdités que se font dire les mères qui allaitent, comme de faire téter le bébé 20 minutes chaque côté. Un bébé qui tète de cette façon (avec les pauses) pendant 20 minutes d’affilée peut très bien ne pas téter du deuxième côté. Un bébé qui « tétouille » (ne boit pas) pendant 20 heures aura encore faim lorsqu’il relâchera le sein. Visionnez les vidéos qui démontrent la pause du menton du bébé.

2. Les selles du bébé.
Les premiers jours suivant la naissance, le bébé excrète le méconium, une substance vert foncé, presque noire. Le méconium s'est accumulé dans l'intestin du bébé durant la grossesse. Il s'évacue pendant les premiers jours; à partir du troisième jour, les selles commencent à s'éclaircir, au fur et à mesure que le bébé prend davantage de lait. Normalement, autour du cinquième jour, les selles ont l'apparence habituelle des selles normales de bébés allaités. Elles sont pâteuses ou liquides, de couleur moutarde, et d'odeur faible. Cependant, les selles peuvent aussi s'écarter considérablement de cette description. Elles peuvent être vertes ou oranges, peuvent contenir des caillaux ou des mucosités, ou peuvent avoir la consistance d'une mousse à raser (à cause des bulles d'air). Ces variations de couleur ne veulent pas dire que quelque chose ne va pas. Un bébé qui ne reçoit que du lait maternel et qui commence à avoir des selles qui s'éclaircissent vers son troisième jour de vie, va bien.

Sans en faire une obsession, observer la fréquence et la quantité des selles est l'un des meilleurs moyens de savoir si la bébé reçoit assez de lait, mis à part observer la pause du menton (voir plus haut, ainsi que les vidéos). Après les 3-4 premiers jours, on devrait observer une augmentation du volume des selles, et à la fin de la première semaine il devrait avoir 2-3 selles jaunâtres substantielles chaque jour. De plus, la plupart des bébés tachent une couche après pratiquement chaque tétée. Un bébé qui évacue toujours du méconium au quatrième ou cinquième jour devrait être vu en clinique d’allaitement le jour même. Un bébé qui n'évacue que des selles brunes ne reçoit probablement pas assez de lait, mais cela n'est pas toujours certain.

Après les 3-4 premières semaines, les selles de certains bébés allaités peuvent se modifier subitement, leur fréquence passant de plusieurs selles quotidiennes à une selle tous les trois jours, voire plus. Certains bébés peuvent passer 15 jours ou plus sans avoir de selles. Aussi longtemps que le bébé va bien, et que les selles ont l'aspect habituel (jaunes, pâteuses ou molles), il ne s’agit pas de constipation et il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Aucun traitement n'est nécessaire ni souhaitable, car aucun traitement n'est nécessaire ou souhaitable pour quelque chose de normal.

Mais entre 5 et 21 jours, tout bébé qui n'a pas évacué de selles substantielles sur une période de 24 heures devrait être vu en clinique d’allaitement le jour même. Généralement, de petites selles peu fréquentes durant cette période témoignent d'une absorption lactée insuffisante. Il y a certaines exceptions et tout peut être normal, mais il est préférable de s'en assurer.

3. Les urines.
Après le 4-5ème jour, avec six couches bien mouillées (pas seulement humides) par jour, vous pouvez être relativement certaine que le bébé prend beaucoup de lait (s’il est exclusivement allaité). Malheureusement, les nouvelles couches jetables « super absorbantes » semblent être sèches même lorsqu'elles sont pleines d'urine, mais dans ce cas elles sont lourdes. Il est évident que cette indication de prise de lait ne peut pas s'appliquer si vous donnez au bébé en plus de l'eau (ce qui, de toute façon, n'est pas nécessaire chez les bébés allaités, de plus si l'eau est donnée au biberon, cela peut interférer avec l'allaitement). Les urines du bébé devraient être presque claires après les premiers jours, mais des urines occasionnellement plus foncées ne sont pas un problème.

Durant les 2-3 premiers jours de vie, certains bébés ont des urines roses ou rouges. Ce n'est pas une raison pour paniquer et n'indique pas que le bébé est déshydraté. Personne ne sait ce que cela veut dire, ni même si c'est normal ou non. C'est vraisemblablement associé à une prise de lait plus faible pour les bébés allaités que pour les bébés nourris au biberon à la même période, mais les bébés nourris au biberon ne sont pas la norme à laquelle l'allaitement doit être mesuré. Cependant l'apparition de cette coloration d'urine devrait amener à vérifier que le bébé est correctement mis au sein, et qu'il boit au sein. Durant les premiers jours de vie, le bébé ne peut prendre du lait maternel que s'il est bien positionné au sein. Si ce n'est pas le cas, donner de l'eau au biberon, à la tasse ou au doigt ne résoudra pas le problème. Cela permettra seulement au bébé de quitter l'hôpital avec des urines qui ne sont pas rouges. Pour régler le problème, il suffit habituellement de corriger la prise ou d'employer la compression du sein. (Voir le Protocole pour augmenter l’ingestion de lait maternel par le bébé)

Si une bonne position au sein alliée à la compression des seins n'aboutit pas à une absorption de lait suffisante, il y a des moyens pour donner des suppléments sans utiliser de biberon (article n°5, Utilisation d'un DAL). Une limitation de la durée et de la fréquence des tétées peut également contribuer à la diminution de la prise de lait.

Les éléments suivants NE SONT PAS de bons moyens pour juger

1. Vos seins ne semblent pas pleins. Après les premiers jours ou semaines, il est normal pour la plupart des mères de ne pas sentir leurs seins «distendus». Votre corps s'ajuste à la demande de votre bébé. Ce changement peut apparaître de façon très soudaine. Certaines mères qui allaitent parfaitement ne se sentiront jamais engorgées ni n'auront les seins «tendus».

2. Le bébé fait sa nuit. Un tel bébé n'est pas nécessairement bien nourri. Un bébé qui dort toute la nuit à 10 jours, par exemple, peut, en fait, ne pas recevoir assez de lait. Un bébé trop somnolent et qui doit être réveillé pour les tétées ou qui est « trop sage » peut ne pas recevoir assez de lait. Il y a beaucoup d'exceptions, mais demandez de l'aide rapidement.

3. Le bébé pleure après la tétée. Bien que le bébé puisse pleurer après la tétée à cause de la faim, il y a aussi de nombreuses autres raisons pour pleurer. Regardez également l’article n°2 (Les coliques du bébé allaité). Ne limitez pas la durée des tétées. « Finissez » le premier côté avant d’offrir le second.

4. Le bébé tète souvent et/ou longtemps. Pour telle mère, des tétées toutes les trois heures peuvent être trop fréquentes; pour telle autre, 3 heures entre les tétées peut être un long intervalle. Pour l'une, une tétée de 30 minutes sera une longue tétée; pour l'autre ce sera une tétée courte. Il n'y a pas de règle sur la fréquence et la durée des tétées. Il est faux que les bébés prennent 90% de leur ration les 10 premières minutes. Laissez le bébé déterminer son propre horaire des tétées et les choses iront habituellement bien, si le bébé tète efficacement et boit au sein et a au moins 2-3 selles jaunes abondantes chaque jour. Rappelez-vous, un bébé peut rester au sein pendant deux heures, mais s'il ne tète efficacement (type de succion ouverture-pause-fermeture) que 2 minutes, il lâchera le sein affamé. Si le bébé s'endort rapidement au sein, vous pouvez compresser le sein pour stimuler le débit de lait (article n°15, La compression du sein). Contactez une personne compétente en matière d'allaitement à la moindre inquiétude, mais attendez avant de donner des compléments. Si des compléments sont réellement nécessaires, il y a des moyens de les donner sans utiliser de tétine artificielle (article n°5, Utilisation d'un DAL).

5. « Je ne peux exprimer que 15 ml de lait ». Cela ne veut rien dire et ne devrait pas vous influencer. De toute façon, vous ne devriez pas tirer votre lait «juste pour voir». La majorité des femmes ont amplement de lait. Le problème le plus fréquent est que le bébé ne reçoit pas pas le lait disponible, parce que la prise du sein est pauvre ou la succion est inefficace, ou les deux. Ces problèmes peuvent souvent être facilement résolus.

6. Le bébé prend un biberon après la tétée. Cela ne veut pas nécessairement dire que le bébé a faim. Ce n'est pas un bon moyen d'évaluation, car le biberon peut interférer avec l'allaitement.

7. À 5 semaines, tout d'un coup le bébé lâche le sein et semble encore avoir faim. Cela ne veut pas dire que votre lait s'est «tari» ou que la production a diminué. Durant les premières semaines de vie, les bébés s'endorment souvent au sein quand le débit de lait ralentit même s'il n'ont pas eu leur dose. Quand ils sont plus âgés (4-6 semaines), ils ne se contentent pas de s'endormir, mais plutôt lâchent le sein ou semblent contrariés. La sécrétion de lait n'a pas changé; c'est le bébé qui a changé. Vous pouvez comprimer votre sein (article n°15, La Compression du sein) pour augmenter le débit.

Remarque sur les balances et les poids

1. Toutes les balances sont différentes. Nous avons documenté des différences significatives d’une balance à l’autre. Les poids sont souvent mal notés. Une couche mouillée peut peser 250gr (½ livre) ou plus, donc les bébés devraient être pesés nus ou avec une couche neuve sèche.

2. Plusieurs règles concernant la croissance pondérale sont élaborées à partir d’observations de croissance de bébés nourris au lait de formule. Ils ne s’appliquent pas nécessairement aux bébés allaités. On peut compenser pour un gain de poids initial lent en corrigeant l’allaitement. Les courbes de croissance ne sont que des guides.

Questions? (416) 813-5757 (option 3) ou drjacknewman@sympatico.ca ou mon livre Dr Jack Newman’s Guide to Breastfeeding

Traduction de l’article n°4, « Is My Baby Getting Enough Milk? », révision janvier 2005
par Jack Newman, MD, FRCPC © 2005
Version française, février 2005 par Stéphanie Dupras, IBCLC, RLC

Peut être copié et diffusé sans autre autorisation,
à condition qu’il ne soit utilisé dans aucun contexte où le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel de l’OMS est violé.



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Jeu 07 Avr 2011, 20:39

concernant des crevasses, voici ce que le dr Newman dit.
je crois que naani avait utilisé la préparation préconisée par Newman (à faire faire en pharmacie), avec succès. donc penses-y si jamais castor equi ou lansinoh ou le calendula ne suffit pas (j'ai même essayé le miel °° citron, jamais vu d'amélioration, sauf le changement de position pour achille, et les bouts de sein pour faustine, allaitée 13 mois et pourtant polyallergique mais pas au silicone, heureusment, avec la tutute qu'elle se traine encore à 7 ans et demi)


Les mamelons douloureux

Introduction

Le meilleur traitement pour les mamelons douloureux est la prévention. La meilleure prévention est d'assurer une bonne prise du sein par le bébé dès le premier jour.
Les douleurs des mamelons ont souvent une ou deux causes. Soit le bébé n'est pas bien positionné et ne prend pas le sein correctement, soit il a un problème de succion, ou les deux. Par contre, les bébés apprennent à téter correctement quand, en prenant correctement le sein, ils reçoivent suffisamment de lait (ils apprennent en faisant). Donc, les « problèmes de succion » sont souvent causés par une mauvaise prise du sein. Les mycoses (dues au Candida albicans) peuvent également être la cause de douleurs aux mamelons. La douleur causée par une mauvaise prise du sein et/ou une succion inefficace est particulièrement vive quand le bébé commence à téter et diminue au cours de la tétée. La douleur causée par une mycose dure aussi longtemps que la tétée et peut même se poursuivre après la tétée. Les femmes décrivent une douleur en coup de poignard dans les deux premiers cas. La douleur due à une mycose s'apparente plus à une brûlure mais peut aussi être différente. Une douleur nouvelle et inexpliquée pendant la tétée survenant après une période pendant laquelle les tétées n'étaient pas douloureuses, est le signe d'une infection mycosique probable; mais la douleur peut survenir graduellement ou se superposer à une douleur ayant une autre cause. Les crevasses peuvent également être la conséquence d'une mycose. Les problèmes dermatologiques peuvent aussi être la cause de douleur nouvelle et inexpliquée. Il y a plusieurs autres causes de mamelons douloureux.

Position et prise du sein correctes (voir aussi le feuillet Effectuer la mise du sein)

Il n'est pas rare d'avoir de la difficulté à mettre leur bébé au sein correctement et dans une bonne position. Une bonne position permet une bonne prise du sein et une bonne prise du sein réduit les risques de flatulence chez le bébé tout en lui permettant de bien contrôler le débit de lait. Par ailleurs, une mauvaise prise du sein peut aussi causer un gain de poids insuffisant ou des tétées fréquentes ou des coliques (voir l’article n° 2, Les coliques et le bébé allaité). Visionnez aussi les vidéos démontrant comment faire la mise au sein, comment savoir que le bébé reçoit du lait, et comment faire la compression.

Positionnement du bébé au sein -- Pour la clarté de l'exposé, nous allons supposer que vous allaitez du côté gauche.

Une bonne position facilite une bonne prise du sein. Beaucoup de ce qui est décrit sous la rubrique «prise du sein» se fait automatiquement si le bébé est bien positionné au départ.

Pour commencer, il sera peut-être plus aisé d’utiliser la position « madone inversée ». Prenez le bébé avec votre bras droit, en maintenant ses fesses entre votre thorax et le côté de votre avant-bras (votre paume sera donc tournée vers le haut), ce qui vous permettra de pouvoir bien supporter son corps, en plus de pouvoir l’amener au sein dans la bonne direction pour assurer une bonne prise du sein. La paume de votre main est tournée vers le haut, derrière le visage du bébé (et non derrière ses épaules ou son cou). Le creu de la main entre le pouce et l’index se trouve donc derrière sa nuque (et non derrière sa tête). Le bébé devrait être pratiquement horizontal contre vous, sa tête légèrement penchée vers l’arrière, et être suffisamment tourné vers vous pour que sa poitrine, son ventre et ses cuisses soient contre vous avec une légère inclinaison pour lui permettre de vous voir. Tenez le sein avec votre main gauche, le pouce sur le dessus, les autres doigts dessous, bien en arrière du mamelon et de l'aréole.

Le bébé devrait être approché du sein avec la tête juste un peu inclinée en arrière. Le mamelon pointe alors automatiquement vers le palais de la bouche du bébé. (Voir l’article Effectuer la mise du sein et les vidéos).

Prise du sein

1. Maintenant, faites en sorte que le bébé ouvre grand la bouche. Vous pouvez, par exemple, effleurer sa lèvre supérieure (et non sa lèvre inférieure) avec votre mamelon toujours pointé vers son palais, d'un coin à l'autre. Ou bien, faites passer le bébé devant votre sein, ce que quelques mères trouvent plus facile. Attendez que le bébé ouvre la bouche comme pour bailler. Lorsque vous amènerez le bébé au sein, son menton devrait toucher votre sein en premier. Amenez-le devant le sein de manière à ce que le mamelon pointe non pas vers le milieu de sa bouche, mais plutôt vers son palais.

2. Quand le bébé ouvre la bouche, mettez-le au sein avec le bras qui vous sert à le soutenir. Ne vous inquiétez pas pour sa respiration. S'il est bien positionné et prend correctement le sein, il respirera sans problème. S'il ne peut pas respirer, il lâchera le sein. N'hésitez pas, et allez-y franchement.

3. Si cela vous fait mal aux mamelons, utilisez votre index pour abaisser le menton du bébé et retrousser sa lèvre inférieure. Vous aurez peut-être besoin de le faire pendant toute la tétée mais en général, ce n'est pas nécessaire. La douleur devrait s’atténuer. Ne répétez pas sans arrêt la mise au sein pour avoir une prise parfaite. Si le bébé prend et relâche le sein 5 fois et cela fait mal, vous aurez 5 fois plus de douleur, et pire encore, 5 fois plus de dommage au mamelon. Corrigez la prise lorsque vous lui offrirez le deuxième sein ou à la prochaine tétée.

4. Les mêmes principes sont à appliquer que vous soyez assise ou allongée ou si le bébé est en position de «ballon de football». Faites en sorte que le bébé ouvre très grand la bouche et ne prenne pas seulement le mamelon mais autant d'aréole (partie brune du sein) que possible (pas nécessairement toute l'aréole).

5. Il n'y a pas de durée « normale » pour une tétée. Si vous vous posez des questions appelez une personne compétente.

6. Un bébé qui prend bien le sein doit couvrir plus d'aréole avec sa lèvre inférieure qu'avec sa lèvre supérieure.

Améliorer la succion du bébé
Le bébé apprend à téter correctement en tétant et en recevant du lait. La succion du bébé au sein peut être inefficace ou inappropriée à la suite de l'utilisation précoce d'une tétine ou en raison d'une mauvaise prise du sein depuis le début. Quelques bébés prennent leur temps pour apprendre à téter correctement. Un entraînement à la succion et/ou l'alimentation au doigt (article n° 8, Alimentation au doigt) peuvent aider, mais prenez note que ce n’est pas une bonne idée de retirer le bébé du sein pour l’alimenter au doigt, et on ne devrait le faire qu’en dernier recours.

« Mes mamelons deviennent blancs à la fin de la tétée »
La douleur associée à la décoloration du mamelon est souvent décrite par les mères comme une brûlure mais généralement elle ne commence qu'après la fin de la tétée. Il peut s'écouler plusieurs minutes ou davantage avant que le mamelon ne retrouve sa couleur normale, la sensation de brûlure cédant la place à une autre douleur décrite comme pulsatile. Cette sensation peut durer quelques secondes à plusieurs minutes et le mamelon peut redevenir blanc à nouveau. Apparemment, le phénomène serait dû à un spasme des vaisseaux du mamelon (quand il est blanc), suivi d'une dilatation de ces vaisseaux (quand il redevient de couleur normale). Quelques fois cette douleur perdure alors que les mamelons ne sont plus douloureux pendant la tétée, ce qui fait que les mères n'ont mal qu'après la tétée, et non pendant. Que peut-on faire ?

1. Assurez-vous que le bébé prend correctement le sein. Ce type de douleur est presque toujours associé, et probablement causé, par tout ce qui entraîne une douleur pendant la tétée. Le meilleur traitement est celui des autres causes de mamelons douloureux. Lorsque la cause de la douleur est éliminée, le vasospasme disparaît lui aussi.

2. La chaleur (séchoir à cheveux, bouteille d'eau chaude...) appliquée sur le mamelon immédiatement après la tétée peut prévenir ou diminuer la réaction. La chaleur sèche est préférable à la chaleur humide, car l'humidité peut causer d'autres problèmes au niveau du mamelon.

3. Quelques fois, on peut utiliser des comprimés (nifédipine) pour prévenir cette réaction. La vitamine B6 peut aussi être employée (voir l’article Traitements pour mamelons et seins douloureux).

Mesures générales

1. Les mamelons peuvent être réchauffés pendant une courte durée après chaque tétée en utilisant un séchoir à cheveux (réglé sur tiède).

2. Ils devraient être exposés à l'air autant que possible.

3. Quand il n'est pas possible d'exposer les seins à l'air, des boucliers en plastique (pas des téterelles ou bouts de sein artificiels) peuvent être utilisés pour éviter le frottement des vêtements. Les compresses d'allaitement, s’ils maintiennent les mamelons humides, peuvent être source de lésions. Il peuvent également coller aux mamelons blessés. Si vos seins coulent beaucoup, vous pouvez mettre des compresses par-dessus les boucliers.

4. Les onguents peuvent parfois être utiles. Si vous en utilisez, mettez-en très peu après la tétée et ne lavez pas les seins pour l'enlever. (Voir l’article Traitements pour mamelons et seins douloureux)

5. Ne lavez pas trop souvent vos seins. Une douche par jour est plus que suffisante.

6. Si votre bébé prend du poids de façon satisfaisante, il n'y a pas de raison de vous sentir obligée de lui donner les deux seins à chaque fois. Le nourrir d'un sein à chaque fois peut vous éviter des douleurs et faciliter la guérison. Vous pourrez vous aider en comprimant le sein (voir l’article n° 15, La compression du sein) pour permettre à votre bébé de continuer à obtenir du lait quand il n’avale plus de lui-même. Vous pourrez peut-être faire cela pour certaines tétées, et pas pour d'autres. Dans les cas vraiment difficiles, un Dispositif d'Aide à la Lactation (DAL, voir l’article n° 5) peut être utilisé avec du lait préalablement extrait, de préférence, pour que le bébé finisse la tétée du premier côté.

Si vous ne pouvez pas mettre le bébé au sein à cause de la douleur, en dépit de toutes les mesures précédentes, il sera toujours possible de reprendre l'allaitement après un arrêt temporaire (3 à 5 jours), pour permettre la guérison des mamelons. Pendant ce temps, il serait bon de ne pas nourrir l'enfant avec une tétine artificielle. Bien sûr, la meilleure solution pour lui et pour vous serait de lui donner le lait que vous aurez tiré. Utilisez la technique de l'alimentation au doigt (article n° Cool ou le gobelet. C’est un dernier recours. La décision d’interrompre l’allaitement ne doit pas être prise à la légère. Par ailleurs, le plus souvent, ceci ne fonctionne pas.

Les téterelles ne sont pas recommandées dans le cas de mamelons douloureux car, bien qu'elles puissent rendre temporairement quelques services, ce n'est généralement pas le cas. Elles peuvent de plus réduire la sécrétion lactée, et le bébé peut devenir agité et ne pas prendre suffisamment de poids. Quand le bébé s'y est habitué, il peut être impossible de lui faire téter à nouveau directement le sein. En fait, beaucoup de femmes qui les ont essayées trouvent que cela ne les a pas beaucoup aidées à lutter contre la douleur. Utilisez-les en dernier ressort mais demandez d'abord de l'aide.

Traitements pour les mamelons et les seins douloureux



Obtenez la version PDF ici

1. Onguent "tout-usage" pour mamelons

Cette combinaison de 3 ingrédients semble aider plusieurs causes de mamelons douloureux, incluant la mauvaise prise du sein, le Candida (muguet), les problèmes dermatologiques, les infections bactériennes des mamelons et possiblement d’autres causes. Cependant, il est toujours bon d’essayer d’assurer la meilleure prise du sein possible, étant donné que l’amélioration de la prise aide toute cause de douleur.

onguent (et non crème) de mupirocine à 2 % (15 grammes)
onguent (et non crème) de bétaméthasone à 0,1 % (15 grammes). Si l’onguent bétaméthasone n’est pas disponible, on peut substituer l’onguent mométasone (15 grammes). Il est préférable de ne pas mélanger crèmes et onguents.

Auxquels on ajoute de la poudre de miconazole, afin d’avoir une concentration finale de miconazole de 2%. Parfois il peut être utile d’ajouter de la poudre d’ibuprophène, pour une concentration finale d’ibuprophène de 2%.

Cette combinaison donne un volume total d’environ 30 grammes. La poudre de clotrimazole (pour une concentration finale de 2%) peut être substituée si la poudre de miconazole n’est pas disponible, mais les deux existent (le pharmacien pourrait devoir les commander). Je crois que le clotrimazole n’est pas aussi efficace que le miconazole, mais je n’ai pas de preuve à l’appui. L’utilisation de poudre donne une meilleure concentration d’agents antifongiques (miconazole ou clotrimazole) et les concentrations de mupirocine et de bétaméthasone restent plus hautes.

L'onguent obtenu est appliqué parcimonieusement après chaque tétée (excepté la tétée durant laquelle la mère utilise le Violet de Gentiane). Ne pas laver ni essuyer même si le pharmacien vous le demande. Au Canada, les onguents (et non les crèmes) Kenacomb (plus facile à trouver) ou Viaderm KC (moins dispendieux) peuvent être substitués à la combinaison décrite plus haut, mais sont distinctement inférieurs. Auparavant, j’utilisais l’onguent nystatin ou la crème miconazole (15 grammes) dans le mélange, et ceux-ci fonctionnent bien, mais je crois que l’utilisation de la poudre de miconazole (ou clotrimazole) donne de meilleurs résultats.

N’importe quel pharmacien devrait pouvoir fabriquer ce mélange, mais certains ne veulent pas le faire. Toutes les pharmacies ne tiennent pas nécessairement tous les ingrédients. Si vous avez des problèmes, demandez à votre pharmacien de vous référer au parmacien spécialisé dans la préparation de magistrales le plus près.

2. Le violet de gentiane pour le traitement du Candida est discuté dans l’article #6. Voir aussi le Protocole pour le traitement du Candida.

3. L’extrait de graines de pamplemousse (Voir Protocole pour le traitement du Candida)

L’extrait de graines de pamplemousse peut aussi être utilisé pour le traitement contre le Candida. Il peut être utilisé directement sur les mamelons et/ou oralement. Pour l’utilisation sur les mamelons, il doit être dilué (5 à 15 gouttes, occasionnellement jusqu’à 25 gouttes, dans 30 ml ou 1 once d’eau). On l’applique à l’aide d’un coton-tige ou tampon d’ouate. Laisser sécher et couvrir parcimonieusement d’onguent « tout-usage » pour mamelons. La dose orale d’extrait de graines de pamplemousse est de 250 mg, 3 fois par jour.

4. Traitement pour le phénomène de Raynaud (blanchiment du mamelon)

Le phénomène de Raynaud est causé par le spasme de vaisseaux sanguins qui empêche le sang d’arriver à une région de l’organisme. Il se manifeste en réaction à une baisse de température. Habituellement, ce phénomène se voit aux doigts, par exemple quand quelqu’un sort d’une maison bien chauffée, par temps froid. Les doigts blanchissent et sont douloureux à cause de l’arrêt de la circulation sanguine. Le phénomène touche plus de femmes que d’hommes et est souvent associé à des maladies comme l’arthrite rhumatoïde.

Le phénomène de Raynaud peut aussi se manifester aux mamelons. En fait, il est plus courant qu’on ne le croit. Il peut s’associer à toute autre cause de douleur aux mamelons mais peut aussi, parfois, se présenter seul.

Habituellement, le phénomène se produit après la tétée, quand le bébé n’est plus au sein. On peut présumer que l’air ambiant est plus froid que l’intérieur de la bouche du bébé. Quand le bébé relâche le sein, le mamelon a sa couleur habituelle mais en quelques minutes ou en quelques secondes, il blanchit. Les mères décrivent une douleur de type brûlure quand change la couleur. Après quelques minutes, le mamelon reprend sa couleur normale (l’irrigation sanguine a repris) et la mère ressent un élancement. Le mamelon peut blanchir de nouveau, puis revenir à sa couleur normale (la douleur varie aussi), en alternance, pendant quelques minutes ou même pendant une heure ou deux.

Le traitement pour le phénomène de Raynaud consiste à éliminer la première cause de la douleur (mauvaise prise, candidose, etc.). Dans presque tous les cas, à mesure que disparaît la douleur au mamelon résultant de l’autre cause, celle associée au phénomène de Raynaud s’estompera aussi, mais plus lentement. On doit centrer le traitement sur la cause première de la douleur (améliorer la prise, guérir la candidose, etc.). Certaines mères, toutefois, n’éprouvent plus de douleur aux mamelons, ou n’en ont jamais eue. D’ailleurs, le phénomène de Raynaud se manifeste parfois pendant la grossesse. Si la douleur est légère, il n’est peut-être pas nécessaire de traiter la mère et il suffit parfois de la rassurer. Par contre, dans certains cas, il vaut la peine de donner un traitement, surtout si la douleur est pénible et si elle ne diminue pas pendant la tétée, puisque le manque d’irrigation du mamelon peut en retarder la guérison.

Le premier plan de traitement à offrir :

la vitamine B6. On a constaté son efficacité par essais et erreurs, mais elle semble bien réelle. Aucune donnée scientifique ne prouve cette efficacité, mais on ne peut la nier. C’est un traitement sûr, qui ne peut pas faire de tort. La dose recommandée est de 150-200 mg, une fois par jour pendant quatre jours, puis 25 mg/jour, une fois par jour. La mère poursuit le traitement jusqu’à ce qu’elle ait passé quelques semaines sans douleur. Elle peut reprendre le traitement, au besoin. Si la douleur se résorbe avec la dose plus élevée mais revient avec la dose plus basse, vous pouvez reprendre la dose plus élevée. Si vous êtes sans douleur durant une semaine ou deux, essayez de cesser la vitamine B6. Si la vitamine B6 reste sans effet après quelques jours, rien ne sert de poursuivre ce traitement.
Il est alors utile d’essayer :

la nifédipine. Il s’agit d’un antihypertenseur. Un comprimé de 30 mg à libération lente, une fois par jour, soulage souvent la douleur associée au phénomène de Raynaud. Après deux semaines, cesser le traitement. Si la douleur revient (ce qui arrive dans environ 10% des cas), reprendre le traitement. Après deux semaines, cesser le traitement. Si la douleur revient de nouveau (ce qui arrive chez un petit nombre de mères), reprendre le traitement. Que je sache, aucune mère n’a dû suivre trois fois le traitement. Les effets secondaires sont peu fréquents, mais des maux de têtes ont été signalés. C’est un médicament d’ordonnance. Si un comprimé n’est pas suffisant, la dose peut être augmentée.
la pâte de nitroglycérine n’est plus recommandée, puisqu’elle est fréquemment associée à des maux de têtes sévères. De plus, elle ne fonctionne pas plus que dans 50% des cas.
5. Le fluconazole pour traiter le Candida est discuté dans le feuillet #20.

Questions? (416) 813-5757 (option 3) ou drjacknewman@sympatico.ca ou mon livre Dr. Jack Newman’s Guide to Breastfeeding

Traduction de l’article #3b « Treatments for sore nipples and sore breasts » Janvier 2005
par Jack Newman, MD, FRCPC © 2005
Version française, février 2005, par Stéphanie Dupras, IBCLC, RLC

Cet article peut être copié et distribué sans autre permission,
à la condition qu’il ne soit utilisé dans aucun contexte où le Code de commercialisation des substituts du lait maternel de l’OMS est violé





_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Clairounette
Violette for ever
avatar

Nombre de messages : 3058
Age : 36
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: crevasses ........   Jeu 07 Avr 2011, 21:41

VeroV a écrit:
ah des allergies à la silicone ? ah ? bah dans ce cas, alors, on n'utilise pas de moon cup non plus.... y a des allergies à tout, mais c'est tt de même extremement rare, à la silicone, bien moins qu'au caoutchouc....
Je crois bien que Carelle y est allergique, au silicone.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.les-dessous-de-maman.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: crevasses ........   Ven 08 Avr 2011, 06:08

Il me semblait aussi : elle en parle dans la discu sur les mooncup :
http://mon-allaitement.forumactif.com/t6842p210-je-suis-passee-a-la-moon-cup

Carelle a écrit:
Oui sympa ton site.... Sauf qu'ils disent que les allergies "n'existent pas"
Bah
perso, je ne supporte plus la cup, ni les bout de sein en silicone, ni
les coussinets d'allaitement en silicone, ni les lentilles en
silicone... Confused Alors leur discours sur le silicone de grade médical.... Il me fait doucement rire.
M'enfin, sinon l'idée est bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: crevasses ........   Ven 08 Avr 2011, 11:22

ce n'était pas moi. jamais eu de pb de crevasses.

Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue
avatar

Nombre de messages : 9323
Age : 38
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Ven 08 Avr 2011, 11:44

merci pour toutes ces infos.
Côté crevasses, ça va mieux, ça saigne plus, c'est encore rouge mais moins douloureux et je dirais "en voie de guérison"

Côté dodo et tétées : Naanni , j'ai voulu écouter ton conseil , j'ai essayer de réveiller Eva à minuit (elle dormait depuis 20h30) mais impossible ! elle dormait profondément. alors j'ai décidé de la laisser dormir quitte à la mettre au sein très souvent la journée. elle s'est réveillée à 3h30 (soit 7h sans téter) et je l'a mise au sein, les 2 seins. Grosse impression de sein vide mais elle a quand même bien tété, il ne devait pas y avoir trop de lait pourtant... Ca m'a un peu stressé. Je l'ai gardée avec moi pour qu'elle tète à volonté et vers 6h je l'ai remise dans son lit. Elle a redormi jusqu'à 9h; A 9h tt (avec du lait cette fois et les 2 seins) puis dodo jusqu'à 10h15. tétée, plusieurs tt jusqu'à maintenant où elle dort. Couche bien bien remplie ce matin avec un caca bien jaune. Je ne l'ai pas changée depuis. Eva a des moments de réveil, elle ne semble pas amorphe; elle ne pleure pas trop, souvent juste avant de faire caca.

Ce soir, je vois mon docteur, on va en discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: crevasses ........   Ven 08 Avr 2011, 11:53

Blandine a écrit:
merci pour toutes ces infos.
Côté crevasses, ça va mieux, ça saigne plus, c'est encore rouge mais moins douloureux et je dirais "en voie de guérison"

Côté dodo et tétées : Naanni , j'ai voulu écouter ton conseil , j'ai essayer de réveiller Eva à minuit (elle dormait depuis 20h30) mais impossible ! elle dormait profondément. alors j'ai décidé de la laisser dormir quitte à la mettre au sein très souvent la journée. elle s'est réveillée à 3h30 (soit 7h sans téter) et je l'a mise au sein, les 2 seins. Grosse impression de sein vide mais elle a quand même bien tété, il ne devait pas y avoir trop de lait pourtant... Ca m'a un peu stressé. Je l'ai gardée avec moi pour qu'elle tète à volonté et vers 6h je l'ai remise dans son lit. Elle a redormi jusqu'à 9h; A 9h tt (avec du lait cette fois et les 2 seins) puis dodo jusqu'à 10h15. tétée, plusieurs tt jusqu'à maintenant où elle dort. Couche bien bien remplie ce matin avec un caca bien jaune. Je ne l'ai pas changée depuis. Eva a des moments de réveil, elle ne semble pas amorphe; elle ne pleure pas trop, souvent juste avant de faire caca.

Ce soir, je vois mon docteur, on va en discuter.


bon là ça a l'air de rouler.
son poids était ok, je ne vois pas pourquoi ça ne serait pas bon.
juste, garde en mémoire que ta lactation est entrain de s'installer et que même si c'est gonflant, ce sont les tétées de la nuit les plus efficaces pour la booster!

pour les tétées sans véritables réveils, ça ne marche pas à chaque fois. parfois ils dorment trop profondément. et parfois, ils ne dorment pas assez profondément et après on s'en veut des les avoir réveillés...
si elle a tétée la deuxième partie de la nuit, y a pas de raison de s'inquièter. et avec le cododo, c'est royal.... tes hormones de lactation vont adorer!


et tes crevasses? ça va mieux? ben oui...boulet j'avais pas vu. tant mieux. continue les soins encore un peu.

pour les selles, ça dépend des enfants. si elle en fait trois bien importantes,, et qu'elle mouille sa couche je ne pesne pas que ce soit inquiétant.
Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue
avatar

Nombre de messages : 9323
Age : 38
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Sam 09 Avr 2011, 09:48

coucou !
des nouvelles du front:
- crevasses presque guéries
- des cacas bien jaunes et des couches bien pleines avec même un premier débordement ce matin!!( ct papa au change Twisted Evil )
- des tétées toutes les 3 h cette nuit, pff, je suis fatiguée ce matin !

donc de bonnes nouvelles ! ( par contre elle dort moins...mais on peut pas tout avoir )

je l'adore, elle est trop belle ! :love:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: crevasses ........   Sam 09 Avr 2011, 10:13

Elle a l'air de se régler ta pépette. Cool ça ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: crevasses ........   Sam 09 Avr 2011, 11:06

suoer!!!!


heu suPer


Dernière édition par naanni le Sam 09 Avr 2011, 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clairounette
Violette for ever
avatar

Nombre de messages : 3058
Age : 36
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: crevasses ........   Sam 09 Avr 2011, 13:17

Que de bonnes nouvelles!!!!!!!!!!! C'est cool!!!

Tu nous remets des photos qu'on soit nous aussie n admiration devant ta pepette?????
Revenir en haut Aller en bas
http://www.les-dessous-de-maman.com
Blandine
Violette absolue
avatar

Nombre de messages : 9323
Age : 38
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Sam 09 Avr 2011, 14:20

par contre pas de nouvelles photos...mais je vais en prendre cet aprem ! promis! grosse sieste de midi à 16h et maintenant grosse tt drunken je suis contente !
Revenir en haut Aller en bas
Laurence
super détective
avatar

Nombre de messages : 16591
Age : 39
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Sam 09 Avr 2011, 14:48

cool ! en tétant plus, elle reprend des forces aussi et dort donc moins, logique
chouette pour tes crevasses
Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue
avatar

Nombre de messages : 9323
Age : 38
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Dim 10 Avr 2011, 09:19

elle a recommencé la coquine : dodo de 21h30 à 3h30 .. puis redodo jusqu'à 5h , puis tt à 6h et 9h et là elle dort encore. j'étais très engorgée cette nuit à 3h !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: crevasses ........   Dim 10 Avr 2011, 11:18

une journée n'est pas comme l'autre... toi aussi un jour t'as plus faim que l'autre....
6h de dodo d'affilé ça me semble normal pour un bb à terme.
Revenir en haut Aller en bas
Laurence
super détective
avatar

Nombre de messages : 16591
Age : 39
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: crevasses ........   Dim 10 Avr 2011, 12:44

je ne dirai pas normal, car si elle se réveillait, on ne dirait pas anormal, je dirai.. ben je ne sais pas en fait ...

mon intervention, vous le noterez est très constructive !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: crevasses ........   

Revenir en haut Aller en bas
 
crevasses ........
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grosses crevasses sur les mains.
» Crevasses
» AÏE !!!
» Aïe, bobo le pouce!!!
» bouts de sein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: DEVENIR UNE MAMAN VIOLETTE :: SOS Allaitement-
Sauter vers: