LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 séparation, garde des enfants, garde alternée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: séparation, garde des enfants, garde alternée   Ven 25 Nov 2011, 13:33

mes enfants ne sont pas en garde alternée. Mais je me pose pas mal de question sur le sujet. Ils sont chez leur papa un week end sur 2, la moitié des vacances et le mardi soir.

Le mardi soir, au départ c'était parce que je devais aller travailler à Versailles le mardi, et j'avais besoin de quelqu'un pour les récupérer à 18H vu que je rentre vers 19H. Le papa s'était proposé, vu qu'à l'époque, il comptait vendre la maison et acheter un appart sur Chartres. Je les aurais donc récupérés chez lui. Mais comme il a décidé de rester dans la maison, à 25 min de Chartres, les enfants dorment chez lui et le mercredi matin il me les ramène vu qu'il bosse à Chartres. Moi je les gère le mercredi, je ne travaille pas ce jour là.
Mais....je ne vais pas à Versailles le mardi. Et maintenant le Papa ne veut pas entendre parler d'arrêter de les voir le mardi soir. Je comprends. Mais.......

Je vois que Paul est complètement paumé....tous les matins, il fait des crises parce qu'il ne veut pas aller chez la nounou. Lorsque c'est le mardi, c'est encore pire quand je lui dis que c'est papa qui vient le chercher. Et le mercredi, quand je le récupère, il est terrible, odieux, fait crises après crises.....ne parlons pas des fins de week end quand je le récupère de chez son papa.....

Je me suis dit que c'était surement une étape normale. Il va avoir 3 ans. Il cherche les limites, pas de problème, je lui en donne. Quand Tomas est là, c'est pareil. Nous avons la même façon de voir l'éducation des enfants, tout va bien.
Chez le papa, je sais comment ça fonctionne. Les enfants n'ont rien à dire. Ca passe où ça casse. Hier, je discutais fessée avec Maelle, elle m'apprends que Papa a donné une énorme fessée à Paul et Paul a pleuré très longtemps....elle m'a montré comment le Papa avait fait...... pale pale pale affraid

bon, pour tout vous dire, moi je suis un peu revenue sur l'histoire de la fessée. J'étais très très contre, mais je vois qu'avec Paul, il faut en arriver à l'arrêter physiquement, sinon rien y fait pour le faire obéir. Alors je le préviens et s'il n'obéit pas, je lui "met une fessée", c'est à dire une mini tape sur la fesse. Là, il se met à crier qu'il a mal (Maelle était morte de rire, c'est pour ça qu'on en a parlé) .Ensuite il arrête son cirque en cours ou obéit......

Et puis systématiquement lors des week end où ils sont avec leur papa, il y a aussi les 2 enfants ( 4 et 7 ans) de son amie. Alors je comprends bien que 4 enfants à gérer ça n'est pas facile.....c'est plus garderie qu'autre chose.....

Bref......si un jour le Papa décide de vivre avec son amie, il y aura donc 2 enfants chez lui déjà.

J'en arrive à ma grande peur....depuis notre séparation en février, Marc m'a envoyé 2 mails où il me disait que les enfants lui manquaient terriblement......alors j'ai la trouille qu'il demande une garde alternée.......et pour moi c'est inconcevable......savoir que mes enfants pourrait être une semaine sans moi déjà, mais surtout avec 2 autres, au milieu d'une garderie......où le "Papa " est plus Père fouettard qu'autre chose.......et puis qui dit garde alternée, dit qu'il ne verserait rien pour les enfants. Là, il devrait verser 300 euros par mois à partir de janvier......je suis sur que ça l'arrangerait de ne pas verser cette somme.....

Je vais vous dire...je n'ai absolument pas confiance en Marc....il est persuadée que d'être un Papa en passe par un autoritarisme sans limite. Ca me fait vraiment flipper...

j'imagine mon Paul rester la dedans une semaine.....sans sa maman .....et tenter de le rassurer après......et ma Maelle qui m'explique à chaque fois comment ça se passe...qu'elle fait tout ce qu'elle peut pour ne pas faire de bêtise comme les 2 autres qui sont toujours punis....ensuite le Papa me dit qu'on ne l'entend pas, qu'elle ne se mélange pas aux autres....ben vi......si vous saviez comme je suis heureuse de ne plus vivre avec lui....au moins mes enfants ne subissent pas cette autorité lorsqu'ils sont avec moi....

Bref....pour moi ça n'est pas possible....mais a t'on le choix quand l'un des 2 parents demande cette garde alternée? Et si l'autre n'est pas d'accord?

Ah oui.......autre grosse peur.....et si un jour je dois suivre Tomas parce qu'il trouvera du boulot à l'étranger, est ce que le papa de mes enfants peut demander leur garde exclusive pour qu'ils restent en France? Est ce que je devrais dès à présent en parler au Papa? Parce que c'est vraiment un truc qui pourrait arriver, Tomas me parlait de Prague il y a quelques jours.....


Pfffffff....Oui je sais.....je me pose plein de questions.......
Revenir en haut Aller en bas
M
Violette passionnément


Nombre de messages : 2360
Age : 45
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Ven 25 Nov 2011, 14:10

Oh la la, pas facile Gladys.
Tu devrais consulter un avocat tout de suite pour parler un peu de tout ça et dans tous les cas, j'espere que vous parviendrez a une entente à l'amiable.
Bon courage.
Et tu devrais parler au papa des fessées qui te font affraid .
Revenir en haut Aller en bas
Kinou
Muse muse musette


Nombre de messages : 12755
Age : 40
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Ven 25 Nov 2011, 14:24

D'abord... la garde alternée n'est possible que si les deux parents sont d'accord et si cela convient aux rythmes des enfants. Dans ton cas, ton plus petit est vraiment petit pour que ça soit accepté par un juge (ici Axel avait 4 ans, et on a attendu un an pour aller au JAF). S'il y a désaccord, alors il faut statuer sur la garde des enfants devant un juge au affaires familiales, avec chacun son avocat.

Pour l'étranger, je ne sais pas si tu as le droit de prendre tes enfants aussi loin si c'est juste "pour suivre ton compagnon", je veux dire que ce n'est pas motivé par le travail ou une raison reconnue comme majeure par la justice... et puis pense qu'il faut quand même qu'ils voient leur papa, c'est quand plus facile apparemment pour Tomas d'aller là bas que toi d'envoyer les enfants ou Marc de venir les voir. ça c'est à toi de voir.

Marc a des droits, et il les fera valoir peut être, y compris d'élever ses propres enfants pour son temps de garde comme il l'entend, il vaut mieux en parler directement avec lui si tu le peux.

Dernière chose: ce n'est pas parce qu'il y a résidence alternée qu'il y a forcément une semaine une semaine, ni même une égalité de temps, c'est l'intérêt de l'enfant qui prévaut et ce n'est pas non plus parce qu'il y a garde alternée qu'il n'y a pas de pension si les revenus sont déséquilibrés... après attention à ne pas avoir le retour du bâton, si ta situation change (si tes revenus augmentent par ex avec un nouveau couple).

A ta place, je consulterais un avocat sur tes droits, et sur ceux de Marc pour prendre des décisions en connaissance de cause.

Et puis plus personnellement... as tu envie d'aller là bas? alors qu'il n'a pas encore divorcé? et qu'au départ c'était convenu qu'il rentrerait en France?


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Axel est le premier bébé du forum né le 26/10/2005
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mila.artblog.fr
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Ven 25 Nov 2011, 18:05

Alors comme vous le savez, mes filles sont en garde alternée. Elles sont une semaine avec moi, une semaine avec leur papa. De plus, chaque mercredi, quelles que soient les semaines, elles sont chez moi le matin et chez Louis l'après midi, ce qui coupe la semaine. Il n'y a jamais plus de cinq jours d'affilée où je ne les vois pas.

Je n'ai aucun avis général sur la garde alternée. Je sais qu'il existe des bouquins contre toute forme de garde alternée...Ca me met très en colère, parce qu'il n'y a pas de généralisation possible, tout dépend tellement des situations...
En ce qui nous concerne, je pense que c'est le plus cohérent avec notre situation, notre façon de rester parents à deux de nos filles (on va aux rendez-vous d'école ensemble par exemple, quand il y a des gros soucis avec l'une ou l'autre, on se voit ensemble avec notre fille pour en parler...) et surtout c'est ce dont nos filles ont besoin. Jeanne qui a 8 ans peut maintenant le dire très clairement, ce besoin de voir "autant" son papa que sa maman.
Alors pour rien au monde je ne changerai cela, même si ça a été très dur pour moi au début, vous le savez, j'en ai suffisamment parlé ici. Mes filles m'ont tellement manqué au début, il a fallu que je prenne de nouveaux repères, être une maman parfois de loin...Mais j'ai travaillé sur moi, parce que je savais que c'était ce qui était bien pour mes filles et que c'était à moi en tant qu'adulte de prendre sur moi. Nos enfants ne choisissent absolument pas ces situations qu'on leur impose, ils les subissent. Alors pour moi, c'est la moindre des choses de tout faire pour qu'ils le vivent le mieux possible.
J'ai appris aussi à supporter le fait que Louis ne fasse pas tout exactement comme moi et que mes filles vivent des choses en dehors de moi. Même si on est en général d'accord sur l'éducation de nos filles, nous sommes forcément différents. Et c'est normal, ce n'est pas pour autant que je fais mieux ou moins bien que lui. C'est différent. Et je vois bien que mes filles le savent et s'en accommodent très bien.

C'est compliqué quand on recrée un couple, quand il y a famille recomposée...Je commence à me poser moi aussi toutes ces questions...Simon a aussi deux petites filles, comme je l'ai déjà dit et je pense que nous les aurons tout le temps avec nous...Alors bien sûr, ça me questionne pour mes filles qui elles ne seront pas toujours là: comment vont-elles le vivre, comment vais-je habiter cette place de "belle-mère" avec ces deux fillettes, qui sont petites et qui auront déjà une histoire bien difficile avec leurs mamans...On en n'est pas encore là, mais je commence à y penser.

Alors je comprends vos questions. Je n'ai pas de réponse, j'ai juste envie de dire qu'il faut parfois prendre sur soi pour vraiment penser au bien de ses enfants.
Personnellement par exemple je ne partirai jamais loin d'ici, c'est inimaginable pour moi d'éloigner mes filles de leur papa...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Ven 25 Nov 2011, 19:30

chut


Dernière édition par Liby le Sam 19 Mai 2012, 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurence
super détective


Nombre de messages : 16591
Age : 38
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Ven 25 Nov 2011, 20:25

Gaëlle a écrit:
J'ai appris aussi à supporter le fait que Louis ne fasse pas tout exactement comme moi et que mes filles vivent des choses en dehors de moi. Même si on est en général d'accord sur l'éducation de nos filles, nous sommes forcément différents. Et c'est normal, ce n'est pas pour autant que je fais mieux ou moins bien que lui. C'est différent. Et je vois bien que mes filles le savent et s'en accommodent très bien.
c'est très dur à accepter
surtout qd les divergences sont grandes
Gladys, as-tu un avocat ?
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Ven 25 Nov 2011, 21:29

ah la résidence alternée

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Ven 25 Nov 2011, 21:43

En fait je crois que pour qu'une garde alternée fonctionne, il faut vraiment que les parents aient une entente cordiale et un désir commun de s'arranger, d'aménager les choses pour le bien des enfants. Je sais que ce n'est pas toujours le cas...

Accepter que l'autre fasse différemment de soi, oui c'est difficile...j'ai beaucoup pris sur moi au début pour plein de choses, des petites choses toutes bêtes mais qui m'agaçaient beaucoup. Encore maintenant parfois certaines choses me surprennent, parce qu'on est différent, d'abord c'est un papa, moi une maman... Razz Ca parait bête dit comme ça, mais une mère et un père ne sont pas sensibles ou attachés aux mêmes choses...Mais j'ai appris à faire avec, à accepter: mes filles savent comment nous agissons chacun, les qualités de l'un et de l'autre et elles savent très bien s'en accommoder, même en tirer des avantages pour elles...


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Ven 25 Nov 2011, 22:08

ici garde alternée depuis 2005, donc depuis que marius a 2 ans. c'est moi qui ai poussé sylvain a aller voir un avocat car je sentais que son ex allait en profiter pour regler ses comptes via le gosse. elle commençait à parler de partir travailler en suisse et d'emmener marius avec elle, ce qui était inenvisageable pour sylvain. elle, elle pensait que c'était normal qu'elle emmène marius car elle était sa mere ! comme si etre la mere donnait tous les droits !
au début c'était environ 3 jours chez l'un puis 3 jours chez l'autre.

puis, grâce au CMPEA, on a réussi à faire une semaine une semaine, car marius avait bcp de mal à se poser, il n'avait pas le temps de réintégrer les regles de chaque maison qu'il devait repartir. il avait 5 ans. il était dur chez sa mère, dur chez nous. c'est a ce moment là qu'on a commencé à prendre systématiquement marius tous les mercredis, jour des enfants, hein, car sa mere bossait (enfin, non, elle avait plutot choisi de ne pas demander son mercredi comme jour de repos) et car sylvain, bossant de nuit, était disponible la journée. c'est là aussi où on a commencé à récupérer marius tout les mois de juillet, non pas parce qu'ils se partageaient les vacances, mais parce qu'elle bossait en juillet et prenait ses vacances en aout.

cette année, sylvain a changé de boulot, travaille de jour. il n'est plus disponible tous les mercredis. j'ai refusé de continuer à jouer la baby-sitter. elle n'a pas apprécié, mon refus l'a obligée à changer son emploi du temps, à poser son jour de congé la mercredi. elle a choisi de faire faire du sport à marius le mercredi, dans des communes autour de chez elle, du moto cross en début d'aprèm, du hand en soirée. elle a vite pris l'habitude de garder le gosse tous les mercredis, y compris la semaine où il était chez nous. j'ai mis les pieds dans le plat.
résidence alternée, ça veut dire qu'elle n'a pas à se l'appropier en dehors de son temps à elle. et puis, son gosse est une personne, il ne lui appartient pas. résultat sylvain fait entre 150-180 km le mercredi, entre l'école, le moto cross, le hand....

moi ça me soule.
une semaine sur deux, j'ai un môme qui n'est pas la chair de ma chair chez moi, qui fout le bordel et qui souffle quand je lui demande de ranger, qui chouine quand je lui dis de se laver, qui ronchonne quand je lui dis de se brosser les dents, qui fronce les sourcils quand je lui dis de ranger ses billes car il a un petit frère, qui me lance un regard noir quand je lui dis de manger ses légumes, et qui chicane sa soeur de manière à faire :monter la sauce de manière à ce que ça soit elle qui soit punie ou qui se prenne la fessée. qui se croit à l'hotel ici, qui s'imagine que les règles de la maison ne valent pas pour lui.


je sais bien que la gamin n'est pas bien dans ses baskets, que le pauvre ne se sent nulle part chez lui. il s'imagine louper des tas de moments quand il n'est pas là, il est jaloux de son petit frere et de sa soeur, du temps que ces derniers passent avec leur pere (qui est juste utopique) mais je n'ai pas de solution.

personnellement il est clair que je ne ferai en aucun cas la garde alternée pour mes enfants. ah ça non. sans parler du fait que sylvain est plus souple (bcp plus souple...) que moi sur l'hygiène la nourriture les horaires, j'aurais bien trop peur qu'il les mette de côté au profit de marius.


gladys je n'ai rien à te proposer.
juste vois un avocat et demande au juge de statuer, même si vous vous arrangez à l'amiable. il faut que tu acceptes que tes enfants ont un temps à passer avec leur pere qui échappera à ton controle.


bisous

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
vivi
Mignon champignon


Nombre de messages : 6236
Age : 36
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Lun 28 Nov 2011, 07:43

Et à propos de l'étranger, je rajouterais juste que si l'autre parent n'est pas d'accord, tu ne peux pas emmener les enfants à l'étranger, ca je le sais.

Bon, ca va pas te rassurer, mais depuis peu, les systèmes de garde alternés sont très revus, et en fait, ça tend de plus en plus vers un système où le parent qui y est opposé doit justifier clairement sa position, et elle doit être basée sur des choses très concrètes.

Sinon, si tu veux que je demande 2-3 trucs pour toi, moi je repasse le 6 janvier devant le JAF pour statuer officiellement de la garde de Lulu vu que je pars, il aura pas des masses de travail avec nous vu qu'avec mon ex on s'est déjà mis d'accord sur tout comme des grands, donc j'aurai un peu de temps pour y caser l'air de rien des questions à propos de l'étranger etc...
Revenir en haut Aller en bas
Poire belle Hélène
Purple Reine


Nombre de messages : 5492
Age : 50
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Lun 28 Nov 2011, 20:02

Bonsoir les violettes,

ici c'est aussi garde alterné mais entre semaine/we et bien sur vacances.

Quand je suis partie il était hors de question pour moi d'imposer à Marco de prendre une nourrice, du toute façon financièrement ce n'était pas possible pour lui.

Donc notre accord est j'ai les deux petits la semaine, Marco les récupère à l'école le vendredi soir et les ramène chez moi le dimanche soir.

Victorien à choisi de rester chez son papa et il ne vient que me mercredi chez moi, c'est peu mais il a 14 ans et est dans sa période ado, même s'il reste gentil. Nous avons respecter son choix. Là il est venu une semaine car il était en stage et cela c'est bien passé mais il trouve qu'ici c'est moins cool que papa forcément.

Pour les vacances Marco les prend si lui est en congé sinon c'est moi qui les ai. En général une fois sur deux il pose des RTT.

Notre divorce a été prononcé en octobre et nous avons fait validé la garde alterné sans soucis.

Pour l'instant on fonctionne ainsi et les enfants semblent content. Papa cool le we et Maman un peu moins cool en semaine.....

L'important est vraiment le dialogue mais aussi prendre toutes les mesures nécessaire pour que l'autre ne joue pas un vilain tour en cas de changement de cap

Bisoussssss

_________________
Hélène maman comblée ;-)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonjour Invité et bonne journée.
Gros bisous. Poire belle Hélène
Revenir en haut Aller en bas
Clairounette
Violette for ever


Nombre de messages : 3058
Age : 35
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 13:16

Les filles... Je me pose une question: Comment vous avez fait, quand vous vous êtes séparées du père de vos enfants pour accepter, qu'un jour, une autre femme s'occupe de vos enfants ? Qu'elle les borde, les nourrisse, les baigne, joue avec eux ?

Comment vous gérez ça ??
Revenir en haut Aller en bas
http://www.les-dessous-de-maman.com
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 13:41

mais la nouvelle compagne du pere ne bordera pas ton fils. elle lui fera à manger peut être, c'est pas dit, mais elle ne le fera pas manger, ellene jouera avec lui qu'au ébut, pour gagner sa sympathie et empecher qu'il foute la merde entre elle et le pere.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 14:31

véro...
je pense que si, les relations peuvent être bonnes entre une belle mère et un bel enfant.
il peut y avoir des sentiments, et la belle mère peut s'oocuper d'un enfant.
ça doit pas être facile certes, ni si fréquent, mais tout n'est pas si sombre...

des copines sont belle- mère et ont de véritables liens d'affections avec les gamins..les câlinent, les bordent etc..et pour d'autres c'est la merde...

je suis comme toi Claire, je me demande comment je réagirait comment j'accepterai cette situation en tant que maman.
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 14:52

j'ai de bonnes relations avec marius, même si c'est difficile. je le nourris (je paie une partie de sa nourriture et je fais aussi de la cuisine qu'il aime, j'ai le soin de choisir les yaourts qu'il aime, ses gateaux préférés quand je fais les courses) je le soigne quand il ets malade, je lui prends la température, je nettoie son vomi, je lui fais prendre son bain, je lui lave les cheveux, je paie une partie de ses habits, je lui lave ses habits, je rapiece ses habits, je lave son ninnin, je lui fais faire ses devoirs, je l'emmene au cinéma, au resto.... je lai connu bébé et je m'en occupe depuis ses 2 ans.

mais je ne caline pas, je ne le borde pas car il a une mere pour ça. et un pere.
j'estime que ce n'est pas mon role non plus.
si je me mets à faire comme sa mere c'est comme si j'essayais de prendre la place de sa mere. et ça,je ne veux pas. j suis sa belle-mere.
je ne veux pas non plus créer de relation de copinage, ni de confidente.

mêm s je sais que sa mere est défaillante, je ne veux pas en profiter pour prendre sa place et la rendre encore moins crédible. samere est sa mere, avec ce qu'elle est, avec ce qu'elle a.
je suis sa belle-mere.

en tant que mere je n supporterai pas que quelqu'un d'autre s'immisce à ma place pour s'occuper de mon enfant.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 15:25

border un enfant, le caliner n'est pas prendre la place de la mère.

je comprends ce que tu veux dire.
mais
les ass mat calinent et bordent les enfants
les infirmières aussi
les eje, auxiliaires de puer en garderie aussi.
sans prendre la place de la mère.
en tant qu'instit, ça t'arrive aussi, non?

pourquoi une belle mère pas?
tu as des sentiments pour cet enfant que tu as connu petit. moi, ça ne me choquerai pas que tu le câlines...et ça, tout en sachant très bien où est ta place, et où sont les limites.
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 16:30

le câlin du soir, le bordage du soir, c'est un geste qui revient au parent.
les ass mat, les instit, les personnels de creche ne bordent pas le soir un enfant qui n'est pas le leur.
si un personnel est amené à border un enfant le soir, comme une infirmière, ou une aux de puer,ou une famille d'accueil, ça signifie que le vrai parent fait défaut ou est absent.

je pars du principe que marius a ses deux parents et que ce n'est pas à moi d'avoir ce geste.
je n'ai jamais voulu lui donner le biberon, par exemple (surtout que j'allaitais faustine).

faustine a eu des périodes où elle venait dormir avec moi. achille, moins. j'aime dormir avec mes enfants. qu'ils viennent me rejoindre au lit le matin.
mais j'ai bcp de mal à ouvrir mon lit à marius. je ne dis rien, pour ne pas blesser sylvain, mais je le vis comme une intrusion. comme je supporte mal que marius utilise mes affaires ou abime mes affaires. je supporte mal qu'il saute sur mon canapé, qu'il s'allonge dessus et qu'il ne laisse pas de place aux autres.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 18:02

Claire....c'est la chose la plus horrible que j'ai eu à gérer.....laisser une autre femme s'occuper de mes enfants. Comme je connaissais la nouvelle compagne de Marc, je l'ai rencontrée et je lui ai tout dit. Elle a très bien accueilli la chose et m'a surtout dit qu'elle ferait avec mes enfants comme elle ferait avec ses neveux. Ou enfants d'amis. Elle ne prend pas ma place. Elle est un adulte auprès d'eux. Et j'ai vraiment mieux accepté la situation après cet entrevue. Elle leur fait à manger, coiffe les cheveux de Maelle, fait un bisou le soir. Mais c'est Marc qui prend les décisions.

Et moi par rapport aux enfants de Tomas? Et bien je ressens exactement ce que décrit Véro. ET encore je ne vis pas avec eux. Insupportable pour moi d'avoir eu à vivre 3 semaines cet été avec une petite fille de 9 ans ne respectant rien, entrant dans mon lit sans demander la permission, mettant du bazar partout.....et les bisous je ne pouvais pas. J'ai fait plein d'effort pour qu'elle se sente à l'aise. Mais devant sa façon d'être, j'ai vite arrêté.



Revenir en haut Aller en bas
Kinou
Muse muse musette


Nombre de messages : 12755
Age : 40
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 18:17

VeroV a écrit:
j'ai de bonnes relations avec marius, même si c'est difficile. je le nourris (je paie une partie de sa nourriture et je fais aussi de la cuisine qu'il aime, j'ai le soin de choisir les yaourts qu'il aime, ses gateaux préférés quand je fais les courses) je le soigne quand il ets malade, je lui prends la température, je nettoie son vomi, je lui fais prendre son bain, je lui lave les cheveux, je paie une partie de ses habits, je lui lave ses habits, je rapiece ses habits, je lave son ninnin, je lui fais faire ses devoirs, je l'emmene au cinéma, au resto.... je lai connu bébé et je m'en occupe depuis ses 2 ans.

mais je ne caline pas, je ne le borde pas car il a une mere pour ça. et un pere.
j'estime que ce n'est pas mon role non plus.
si je me mets à faire comme sa mere c'est comme si j'essayais de prendre la place de sa mere. et ça,je ne veux pas. j suis sa belle-mere.
je ne veux pas non plus créer de relation de copinage, ni de confidente.

mêm s je sais que sa mere est défaillante, je ne veux pas en profiter pour prendre sa place et la rendre encore moins crédible. samere est sa mere, avec ce qu'elle est, avec ce qu'elle a.
je suis sa belle-mere.

en tant que mere je n supporterai pas que quelqu'un d'autre s'immisce à ma place pour s'occuper de mon enfant.
Je ne suis pas d'accord avec toi Véro. Un enfant peut aimer quelqu'un d'autre que sa mère, sachant que cette personne fait partie de son cercle affectif (pas que familial, qui même recomposée, est une famille, selon moi)

Je suis maintenant une "belle mère", et j'ai dit à Lilou que je ne remplace pas sa maman, ni maintenant, ni jamais... mais je lui donne des signes d'affection, pas parce que ça me permet d'être bien avec le père, mais parce que je l'aime réellement, cette gamine. Si elle était méchante ou injuste au long court, et bien, tout simplement, je ne la calculerais pas et je ne ferais que le strict minimum, je pense, je souffrirai sa présence parce qu'elle est inhérente à l'homme que j'ai choisi, j'ai accepté tout le pack (véro pour toi c'est peut être un peu différent, vu qu'il n'avait pas d'enfant quand tu as connu Sylvain). Or, je lui dis souvent que malgré ça, je l'aime, et qu'elle a le droit de m'aimer, comme elle peut aimer une nounou très fort, une amie de sa maman, ou toute autre personne, c'est bien d'aimer les gens en dehors de ses parents, je pense que ça forge leur personnalité, et que ça les autonomise, j'ai toujours déculpabilisé Axel qui savait pas comment me dire qu'il aimait beaucoup d'autres gens... il n'y a pas de clan, Lilou, elle n'aime pas moins sa maman parce qu'elle m'apprécie. Elle me dit des peines qu'elle ne dit pas à son père, je n'appelle pas ça du copinage, j'appelle ça de la confiance, et j'en suis contente et fière, même. Elle vient parfois me faire un câin, parce que un homme, ben, c'est qu'un homme, c'est moins fusionnel, des fois.

"L'amour c'est la seule chose qui une fois partagée est multipliée", c'est une maxime-bateau que j'avais écrite sur ma trousse, quand j'étais au collège... je la crois vraie.

Border, je le fais, l'embrasser, je le fais, lui faire des bijoux, je le fais, lui acheter des vêtements, l'écouter avec attention quand elle me raconte la vie de sa mère Rolling Eyes ben je le fais aussi, parce que c'est important pour elle et je considère que c'est à moi l'adulte à gérer ça (même si des fois j'ai les boules pig je raconte tout au père par contre tongue histoire qu'il n'ai pas de regret) ... je fais ça parce que j'en ai envie. Si un jour je n'en avais plus envie, je ne me forcerai pas. Elle n'est pas mon enfant, elle le sait, je le sais, mais je l'aime quand même, je fais maintenant partie de la famille. Si ça se passait mal, et bien, je subirais la présence, et puis c'est tout. Si les choses se gatent avec Lilou, il faudra que je revois ma copie, mais c'est la vie.

Des choses m'ont vraiment suprise, quand je lis "je ne supporterai pas qu'une autre femme le touche, l'embrasse, s'occupe de lui"... c'est notre lot futur à toutes fille ou garçon, on élève un enfant le jour de sa naissance à la vie "hors de nous", à être autonome, et puis... une fois séparée, vous allez mener votre vie, votre ex aussi, et personne n'a le droit d'empêcher les "pièces rapportées" de s'occuper de nos enfants. C'est injuste de retirer ce droit au père qui tout comme nous est le géniteur de nos petits. Oui on a des désaccords, oui, on ne vit plus ensemble... la vie ne s'arrête pas là: c'est vrai qu'il faut de l'abnégation pour accepter qu'un enfant soit bien ailleurs qu'avec nous, et beaucoup d'humilité aussi (qu'est ce qui compte le plus? que eux soient bien, ou nous?!), mais tant que l'enfant est BIEN, qu'il n'y a pas de violence, pas de maltraitance, et qu'on s'occupe d'eux, pourquoi refuser à nos enfants d'être au contact des autres qui sont légitimés par nos ex? Nos ex ne sont pas si indignes de choisir un(e) compagnon/compagne puisqu'ils nous avaient choisi, non?

Quant à refuser la garde alternée de ses enfants à son homme quand les conditions matérielles y sont (proximité géographique, disponibilité du père), c'est mettre un sacré poids sur la relation qui se batit, je le sais maintenant... ça équivaut à le priver de son enfant, de quel droit?

J'ai beaucoup cheminé ces derniers temps sur toutes ces questions, et vos réponses m'ont fait réagir, je souhaitais vous répondre sans amertume aucune, chacune est à des étapes différentes de sa vie, et avec les expériences, on arrive parfois à plus de recul, je souhaitais vous livrer ma pensée.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Axel est le premier bébé du forum né le 26/10/2005
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mila.artblog.fr
orlynet
Marchande de sable


Nombre de messages : 14026
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 20:16

VeroV a écrit:
le câlin du soir, le bordage du soir, c'est un geste qui revient au parent.

Je ne suis pas tellement d'accord avec ça Véro...
Qd mon loulou va dormir chez des amis, j'aime savoir qu'il aura un petit bisou ou un câlin en allant se coucher... Comme le dit Kinou plus moin un homme/papa est bcp moins dans l'affectif qu'une femme alors si l'enfant peut trouver réconfort dans les bras de sa BM beh... tant mieux pour lui non ?
Je ne vis pas ces situations, mais je pense qu'il n'y a pas de concurrence à avoir entre la maman et la BM niveau affection... une maman reste toujours une maman, et les enfants sont assez ouverts pour faire la part des choses, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
http://orlinette.spaces.live.com/
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 20:33

Kinou, je me retrouve complètement dans ce que tu dis.

Je ne suis pas non plus d'accord avec certaines choses que tu dis Véro. Peut-être est-ce ton expérience, mais je ne crois pas qu'on puisse le généraliser à toute relation entre une belle-mère et les enfants de son compagnon (pareil pour les beaux-pères d'ailleurs).
Pourquoi est-ce que ce serait dangereux d'aimer ou d'être aimé par l'enfant de son compagnon? Pourquoi est-ce que ce serait prendre la place de la maman?
Comme le dit Emilie, un enfant est amené à aimer d'autres adultes de son entourage que son père et sa mère et c'est très bien d'ailleurs. Moi j'ai toujours souhaité que mes filles aient des relations privilégiées avec d'autres adultes de mon entourage (mes soeurs, mes beaux-frères, mes amis). C'est elles d'ailleurs qui ont "choisi" ceux qu'elles aimaient le plus. Et je suis heureuse de savoir qu'elles auront en grandissant d'autres adultes vers qui se tourner, d'autres adultes à qui se confier, quand elles ne souhaiteront pas le faire avec moi ou leur papa.

Louis s'est remis avec une autre femme un mois après notre séparation. Ils vivent maintenant ensemble. Je ne dis pas que ça ne m'a rien fait au début, ce serait mentir...Pas facile à la fois de ne plus être tout le temps avec ses enfants et en plus de savoir qu'une autre femme, elle a la chance d'être auprès d'elles quand je ne le suis pas. Et puis j'ai travaillé là-dessus, j'ai avancé. D'abord parce que j'ai vu que mes filles essayaient de comprendre, de savoir comment elles pouvaient se comporter avec la compagne de leur papa, si elles pouvaient tisser un lien avec elle sans me blesser...et que c'était maintenant quelqu'un qui faisait partie intégrante de leur vie quotidienne, une personne importante dans leur vie. J'ai préféré les aider par rapport à ça, en leur disant qu'elles avaient le droit de l'aimer, le droit d'en parler, le droit d'être bien avec elle, que c'était normal et que ça ne me blessait pas. Qu'elles avaient maintenant une maman et une "belle-maman" et que c'était différent mais qu'il pouvait y avoir de l'amour avec les deux.

Quant à mon rôle de belle-maman que je m'apprête à tenir, je ressens déjà beaucoup d'amour pour les petites filles de Simon. Certes c'est un peu particulier, parce que j'ai été là dès le début quelque part, c'est à moi que Simon a montré leur photo en premier lorsqu'il les a reçues...Il me les a présenté très vite lorsqu'il est revenu vers moi en mars dernier. J'ai beaucoup de tendresse pour elles, ce sont les filles de mon homme, elles font partie de lui. Je sais que dans la réalité les choses seront parfois compliquées, surtout si leur mère ne parvient toujours pas à les investir et à s'attacher à elles...mais je me fais confiance et je me laisserai porter par ce que je ressens. Je ne serai pas leur maman, je ne la remplacerai pas. Mais si je peux être pour elles un appui, un soutien, une référence féminine tendre et affectueuse, alors je le serai avec plaisir.

Comme Emilie, j'ai décidé de faire confiance à Louis dans le choix qu'il a fait de sa compagne, de le respecter aussi. et surtout d'aider mes filles à s'y retrouver dans cette nouvelle situation. C'est nous les adultes, c'est à nous de faire en sorte que la situation de séparation puis de recomposition familiale se passe au mieux pour eux.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Carelle
Violette absolue


Nombre de messages : 6175
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 21:48

Clairounette a écrit:
Les filles... Je me pose une question: Comment vous avez fait, quand vous vous êtes séparées du père de vos enfants pour accepter, qu'un jour, une autre femme s'occupe de vos enfants ? Qu'elle les borde, les nourrisse, les baigne, joue avec eux ?

Comment vous gérez ça ??

d'un autre coté, ne serait-il pas rassurant de savoir une femme présente pour faire le repas, mettre au lit, lire une histoire etc ? Savoir que quelqu'un serait là pour consoler, pour panser les égratignures ?
N'as-tu pas fais tout ça pour Ilyan ? Même si ces derniers temps c'était difficile, je me souviens d'une époque où il y avait beaucoup d'affection entre lui et toi. Pour autant je ne pense pas qu'il y ai jamais eu concurrence avec l'autre dans son coeur de petit garçon. Tu lui as apporté cadre et stabilité quand il était chez son père, et ça n'a été que bénéfique.
fleurs javascript:emoticonp('bisous')
Revenir en haut Aller en bas
http://elfine01.free.fr/blog/index.php?
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 21:49

mais je n'ai jamais dit qu'il ne pouvait pas y avoir d'amour entre un enfant et son beau-parent. j'ai juste dit que pour moi, il y a des gestes qui sont de l'ordre du parent (par exemple le calin du soir, le bordage, le don du biberon) et non du beau-parent. je dissocie l'acte technique du coucher de l'acte affectif.

quand sylvain est là, je ne borde pas marius car j'estime que c'est à son parent de le faire. si sylvain n'est pas là, je vais lui faire un bisou du soir. mais je ne me vois pas rester 10 minutes avec lui, à discuter comme je le ferais avec faustine, parce que j'estime que ça, c'est un acte du parent.
le soir je passe du temps à brosser les cheveux de faustine avant de la coucher. c'est notre moment à nous. je n'aimerais pas que la nouvelle compagne de sylvain, par exemple, le fasse alors que sylvain est là.
le beau-parent n'a pas à pallier les défaillances ou les absences des parents. et ce n'est pas une histoire de ne pas laisser ma fille s'ouvrir aux autres adultes car ma fille a une deuxième vie parallèle chez ma copine et ça ne me dérange pas. et quand annem ou carelle viennent à la maison, par exemple, ça ne m dérange en aucun cas qu'elles grondent ou coiffent ma fille.

ma BS a essayé d'entretenir des relations de confiance (confidence) avec mon neveu au début (il avait 11 ans), à discuter de choses avec lui qu'il ne pouvait pas aborder avec son père ou avec sa mere. elle le sortait, lui achetait des fringues... ça se passait très bien jusqu'au jour où les jumeaux son arrivés et qu'il s'est mis à dire la grosse vache en parlant d'elle...
avec ma BS (pourtant psychologue clinicienne et fille de parents divorcés) nous en sommes arrivé à la conclusion que nous n'avions pas à intervenir au delà de notre rôle de belle-mere. mon neveu fume. triche en classe. ma belle-soeur le sait mais elle ne dit rien car elle estime que ce n'est pas à elle mais aux parents de dire. ça ne veut pas dire qu'elle ne l'aime pas.
mais chacun a sa place. et l'amour n'utorise pas non plus à outrepasser notre rôle.

il est bien plus facile de caliner ou de gronder un enfant qu'on ne connait pas que son beau-fils. Marius sait qu'il peut compter sur moi quoiqu'il arrive. mais je ne le caline pas ! par contre je lui coupe encore les ongles et je lui nettoie encore les oreilles à 9 ans... tout dépend de ce qu'on entend par acte d'amour

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 22:26

Je ne comprends pas ce que tu veux dire véro...Je ne comprends pas ce que tu veux dire par rapport aux actes qui seraient "réservés" aux parents. Les enfants font la différence entre les personnes, mes filles n'ont jamais, jamais confondu les rôles, et qu'elles savaient bien faire la différence avec leur maman et la compagne de leur papa, même si nous faisons les mêmes gestes.
Que les décisions reviennent aux parents, bien sûr. Mais par contre, pourquoi s'interdire certains gestes, certains actes?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Jeu 01 Déc 2011, 22:39

je peux vous donner mon avis de fille de parents divorcés? pas de garde alternée, 500km séparaient mes parents mais toutes les vacances les deux premières années puis la moitié des vacances scolaires.
Mes parents se sont séparés, j'avais 6 ans.
Ma mère a eu deux hommes après mon père, le premier avec lequel elle est resté 8 ans, il n'a pas pris la place de mon père bien que la place ait été à prendre à ce moment là. R. nous gardait mes soeurs et moi, venait nous chercher à l'école le midi et après la classe, nous faisait faire nos devoirs, nous emmenait au ciné, au resto, en vacances...et nous faisait des calins aussi. ses enfants à lui, bien plus grands C avait 22 ans et H 26, ils n'habitaient pas avec nous mais l'un seul l'autre chez leur mère. ils venaient régulièrement diner, dormir à la maison, je les aimais bien. mon plus grand regret, ne plus avoir revus après la séparation de ma mère avec R
Puis il y a eu gilles, mon BP actuel, qui fait partie intégrante de ma vie, de ce que je suis. certes je n'avais pas l'âge de vos enfants quand ma mère a rencontré Gilles, mais il a été là tout le temps pour moi, ado, c'est lui qui venait me chercher à mes soirées, qui faisait tampon entre ma mère et moi, a compris que j'aille vivre 8 mois chez mon père en pleine crise d'ado...
pas de câlins parce que j'étais ado et peu démonstratrice, lui ne l'est pas non plus mais une grande affection pour lui, oui, j'aime gilles comme un repère dans ma vie, c'est bien pour ça que mon fils porte s'appelle Antonin, Jo (le grand père de Tim), Gilles....

mon père, a euune séries de femmes, j'avais 6 ans et n'ai regretté que deux d'entre elles, celles qui prenaient non la place de ma mère mais d'une personne qui s'interessait à moi, pas que pour être bien avec mon père mais parce que ce sont deux personnes qui avaient compris que je n'y étaient pas pour rien, et ces des femmes m'ont lavée, gardée, nourrie, calinée...

Bref, je crois comme Kinou, parce que je l'ai vécu, je le vis, qu'on peut aimer d'autres adultes que ses parents, des repères, un oncle, une tante, une marraine, une nounou...

Kinou, Lilou a de la chance de t'avoir comme BM, tu ne prends la place de personne, tu te poses comme adulte référente tu ne t'imposes pas :amore:

je n'ai pas le rôle de BM, mais je crois vraiment que les enfants font la différence, maman, papa, la compagne de papa, le compagnon de maman...
mais je crois surtout qu'un enfant sent quand son parent est en phase avec lui même, avec son ex et avec son compagnon....



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: séparation, garde des enfants, garde alternée   Aujourd'hui à 16:06

Revenir en haut Aller en bas
 
séparation, garde des enfants, garde alternée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faire garder 2 enfants dont un de + de 6 ans...
» SOS recherche nounou
» carnet de liaison
» Garde d'enfants et cours à domicile
» Garde d’enfants : la déduction forfaitaire de cotisations sociales passe à 1,50€

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: ETRE UNE MAMAN VIOLETTE :: bébé et enfant au quotidien-
Sauter vers: