LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Ven 17 Fév 2012, 15:05

plusieurs posts me font rappeler que nous avons des problèmes ici avec nos loulous de 8 et 9 ans.

il s'agirait davantage de problèmes de prévention.

faustine et son asthme : elle refuse de prendre son traitement car elle le trouve trop lourd à prendre; certes elle est sous babyhaler depuis quasiment l'age de 2 ans (et pourtant aucune bronchioloite ). j'ai beau expliqué que c'est pour elle, plus tard, (notion trop abstraite comme Naani me l'a rappelée), pour qu'elle puisse être vraiment se rendre compte, rien à faire. en septembre elle a fait une crise d'asthme à l'école, ça lui a fait peur, elle a repris son traitement 15 jours...
je ne sais pas comment le lui dire pour qu'elle le fasse;
le pédiatre lui a fait la morale lui aussi.. mais rien ne change.
certes, souvent elle oublie alors je le lui rappelle "faustine, ta sérétide !" ou je lui mets son babyhaler devant son bol du peti déj... mais elle elude...


même problème avec la tutute.

on a réussi à régler le problème la nuit depuis Noël. seulement.
c'est une lutte terrible, surtout que Marius a aussi la tutue et que tous les deux, ça totote dur... et ils tototent ensemble...
je n'ai pas le courage de la jeter à la poubelle, je veux que ça vienne d'elle (un sevrage naturel quoi...).
ça fait des années que je lui explique.
là elle ne la prend plus que la nuit.
nous avons vu une orthophoniste à cause de son léger zozotement (elle place mal sa langue pour les "ss" mais elle sait se corriger) qui lui a dit qu'elle ne pouvait pas l'aider tant qu'elle prendrait sa sucette, même que la nuit. idem pour l'orthodontiste. car il va falloir y aller aussi puisqu'elle a une béance entre les incisives du haut et du bas. elle sait par des copines que les appareils font mal.
la totote, c'est pas hygiénique et je suis sûre que ça joue aussi dans le fait qu'elle ait souvent des aphtes et de l'herpès (même si je sais qu'à la base, c'est de la même famille virale), mais même tout ça, ça ne la motive pas...
elle a 8 ans !!
Marius 9 ans !!
sylvain, au début, n'y voyait pas d'inconvénient car lui a sucé son pouce très tard (+30 ans) et il eu des problèmes orthodontiques donc il préférait que ses gosses aient uen tutute plutôt que le pouce.... sauf que la tutute on peut tout faire avec dans la bouche, jouer, parler... maintenant il râle mais sans plus...
La mère de marius, bah, elle râle pour le fun !
marius a 9 ans, une béance, un léger zozotement mais elle n'envisage rien, ni orthophoniste ni orthodontiste.



même problème avec la nourriture.

en ce qui concerne faustine qui a toujours eu un bon appétit et qui aime et mange de tout, je surveille depuis 1 an (n'est-ce pas Annem ? on avait remarqué toutes deux cet été que ma faustine faisiat du lard.... le pédiatre m'a dit que c'était classique les 2 kilos de plus des vacances, moins d'activité physique surtout quand il flotte et plus de bon repas en famille)... bref elle ne mange quasiment pas de bonbons, occasionnellement des gateaux ou des frites de temps en temps. mais elle aime manger et se ressert parfois 2 ou 3 fois du plat de résistance.
là, j'ai plus ou moins réussi à lui parlant de moi petite, mon amie Emilie, mon amie Laurence, nous avosn toutes été très rondes plus jeunes et nous avons toutes souffert. donc, depuis, elle fait attention, elle ne se ressert plus; le pédiatre lui a dit que c'était inutile, au niveau nutritionnel de prendre 2 fois du plat.

mais avec Marius, nous avons le souci inverse.
cassure de la courbe à 2 ans, lors de la séparation de ses parents. il ne mange quasiment rien. il peut se contenter d'un bol de soupe et d'un yaourt le soir alors qu'il est en pleine croissance et qu'il n'a pas goûté après la classe. il n'aime rien sauf les pates la purée le pain les yaourts et le poulet. il ne mange AUCUN légume et AUCUN fruit. il dédaigne les fromages et les poissons.
non seulement les repas avec lui sont devenus très éprouvants, tout à coup il n'aime plus ce qu'il aimait hier, mais il est persuadé d'avance qu'il ne va pas aimer et ne cherche même pas à goûter.
sa mère ne lui fait que ce qu'il aime.
moi non. mes enfants mangent de tout, ici on mange des légumes et des féculents.
sylvain l'a emmené chez le pédiatre quand même pour faire un bilan car comme il n'est jamais malade, à part une rhino ou une gastro de temps en temps, et c'est rare, il saute les visites chez le médecin. il n'avait pas été pesé et mesuré depuis 18 mois... bilan 22kg pour 1m30. il est encore dans les courbes donc sylvain est rassuré.
mais soyons quand même réalistes, un organisme d'enfant qui ne grandit qu'en mangeant des féculents et des sucres, ça ne peut pas grandir correctement.
ça me fait penser aux expériences qu'on fait en classe avec les graines : on plante des lentilles dans du coton, dans de la terre, on les arrose, on les arrose pas, on les met à la lumière, dans le noir... et on voit qu'elles arrivent à pousser même dans du coton renfermées dans un placard. elles sont toute jaunes, sans feuilles, c'est une tige mais elles poussent...
ben marius, je suis sûre que c'est pareil. il pousse... mais comment se construit son organisme sans vitamines ? sans sels minéraux ? sans cellulose (1 caca tous les 3 jours)... moi ça m'inquiète pour lui. c en'est pas qu'une histoire de caprice, là, mais de santé.


pour l'école, c'est pareil pour Marius : il n'aime pas l'école, il ment effrontément pour ses devoirs, oublie ses leçons. tout ça, ça vient d'une grosse pression exercée sur lui par sa mère depuis le CP. Ayant été elle même en échec scolaire, elle a tout transposé sur marius depuis le début du CP et lui rajoute des devoirs en plus, et elle le bassine avec ses leçons même en vacances... il est parti en vacances au Maroc il y a 2 ans avec son cartable car elle voulait qu'il révise ses mots ! ça, avec une maitresse syphonée l'an dernier, il est dégouté de l'école ! sylvain râle, sa mère râle mais rien n'avance... sylvain a essayé de lui expliquer pourquoi c'était important de travailler correctement à l'école (bon, on ne le sent pas très motivé sur ce coup là, sylvain, puisqu'il n'aimait pas l'école lui non plus), moi aussi, sa mère a essayé le chantage "bonnes notes= cours de motocross"... mais rien de nouveau...


en gros, on a beau expliquer, certes, tout reste abstrait parce qu'on parle d'eux plus tard, mais rien ne marche..

alors parfois, je pense à dans quelques années, la drogue, l'alcool, la cigarette, la sexualité...
si on prévient aussi bien que ce qu'on fait là, ça va être la catastrophe...



vous faites comment vous ??


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Ven 17 Fév 2012, 15:15

ka83 a écrit:
alors j'ai bien lu la conversation et au risque de te choquer Véro, pour moi c'est aussi choquant que Faustine ait encore une tétine à 8ans qu'une enfant qui tête sa mère. Surtout que comme dit plus haut, téter à cet age là ce n'est pas nutritionnel c'est un autre besoin, le même que celui compensé par la tétine. Donc une tétine jusqu'à 4 ans parce que encore à la maternelle, encore un peu bébé, .... tout ce qui pour toi justifie l'allaitement jusqu'à cet age, justifie l'usage de la tétine jusqu'au même age pour moi et donc pas au delà.

bref, c'est mon avis, ma réflexion.

ah mais c'est que tu crois que ça ne me dérange pas, cette tétine ?

c'est LE sujet de guerre entre Faustine et moi.

j'ai fait un post là dessus.

on a vu un pédopsy pour ça qui m'a dit que la tutute => la mère
si je lui retire la tutute, c'est comme si je rejettais ma fille.


je ne me vois pas lui prendre et la jeter (la sever brutalement), je ne veux pas lui faire de chagrin car je sais qu'elle en a besoin.
justement je disais au début du post que justement, des parents font un sevrage brusque, que c'était leur choix et qu'on n'a pas à les juger dessus.
mais moi, je ne peux pas faire ça.
je prépare depuis des années faustine à se défaire de cette cochonnerie et j'attends qu'elle arrête d'elle même.... je ne peux pas la lui enlever comme ça, déjà qu'elle met des heures à s'endormir le soir...

nous avons vu une orthophoniste il y a 15 jours, elle était motivée pour arrêter et Marius est arrivé avec sa tutute, et pfffffffffffffff


donc là, j'ai dit, aux vacances de février, on étale ça sur uen semaine car je n'en peux plus.......

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Ven 17 Fév 2012, 15:32

aïe aïe aïe...

vaste débat.

ici pour les médics, ça fait ( et c'était le cas aussi avec les grands) des "lois universelles qu'on ne discutent pas". tout comme les interdits concernant les dangers ( electricité etc) l'heure du coucher et tout les trucs qu'on est obligé de leur imposer pour leur permettre de vivre en sécurité et en osmose avec les autres dans notre société.
donc, quand c'était l'heure des médics, il y avait obligation de les prendre avant de passer à autre chose.
alors, ça marchait avec eux, mais on a commencer ça lorsqu'ils étaient tous petits.

pour le reste waouw... je ne saurais pas quoi mettre en place...

pour les grands et la tututte, je t'avais déjà dit on avait fait un contrat, mais là pour yaya je pense que ça ne fonctionnera pas...

pour la prévention des ados, pas évident...
ici on en a fait, avant qu'ils soient réellement concernés par les sujet ( alcool, drogue, clopes, sexe et IST...)
on en reparle régulièrement, afin de vérifier leurs connaissances.

mais ça ne les emp^chent pas de faire des conneries. et de faire leur propres expériences.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Ven 17 Fév 2012, 15:40

ici j'ai aussi un p'tit souci.
yaya veut savoir d'où viennent les bb...

elle m'a dit hier qu'elle ne voulait pas d'enfant parce qu'elle ne veut pas de gros ventre parce que ça fait mal...
alors je lui ai dit que non, ça ne faisait pas mal d'être enceinte, que le ventre grossissait doucement, et que le corps s'adaptait.
et que si elle ne voulait pas d'enfant, elle avait effectivement le choix de ne pas en faire. et là trop mimi elle me dit, mais si maman d'un coup ça vient t'as un bb dans le ventre Mr. Green
de fil en aiguille elle a voulu savoir comment on fait les bb, je lui ai explique simplement, sans devancé ses futures questions, en s'arrêtant à la petite graine déposée par papa lors d'un calin d'adulte à maman.

suite à ça, bien sur, explication du calin d'adulte différent du calin d'enfant, pas qu'elle s'imagine qu'elle peut être enceinte et du caractère réservé aux adultes.

je ne suis vraiment pas à l'aise pour expliquer ce genre de trucs aux petits enfants. j'préfère encore discuter avec les ados...

et pis après....explication des abus sexuels...je lui ai juste dit que personne ( à part maman et papa et encore juste pour la laver!) n'a le droit de lui toucher sa zezette.
c'est là que pour moi le bat blesse... comment les prévenir sans les affoler? dans la discussion elle a compris qu'en cas d'attouchement, c'est elle qui irait en prison....
c'ets vraiment délicat comme sujet et pourtant faut bien les mettre en garde!
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules
avatar

Nombre de messages : 12920
Age : 48
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Ven 17 Fév 2012, 15:51

fiuuu, vaste sujet, pour lequel je n'ai plus trop le temps maintenant (cours de dessin dans une demi-heure et cheveux pas lavés !! je me sens cra-cra, faut que je décroche !! LOL) mais je reviendrai dessus un peu plus tard ou durant le week-end (j'ai du moooonde à la maison.... ça va me faire 48h avec 3 tornades ici et du boulot à finir... ), vivement lundi que je puisse me reposer ! LOL

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Ven 17 Fév 2012, 15:53

bon week end Anne! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Kinou
Muse muse musette
avatar

Nombre de messages : 12755
Age : 41
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Ven 17 Fév 2012, 16:43

Ben, moi, le mien n'a pas cet age, alors je sais pas si je peux répondre de manière interessante.

Depuis que je ne vis plus avec le papa, j'ai enfin mis quelques principes en place et avec mon nouveau compagnon, on est sur la même longueur d'onde et c'est TRES bien.

Ici, on ne discute plus certaines choses relatives à la santé: médoc, légumes, c'est proposé et imposé en petite quantité, et Axel mange de tout alors qu'à une période il ne voulait plus. Il ne fait que 16 kilos pour apeine plus d'un metre, mais il mange en quantité suffisante, et il n'est presque jamais malade. Les médocs (cachets, spray dans le nez, suppo), ben, je lui dis clairement que s'il ne veut pas le faire lui même je le lui fais,parce que c'est très important.

Pour le pouce, ben, il savait bien que c'était pas joli aprés un certain age (6 ans) ni bien pour les dents mais n'arrivait pas à s'en passer alors qu'il essayait vraiment. Un soir, je lui ai demandé "si tu pouvais arrêter le pouce, juste comme ça en le décidant, est ce que tu voudrais?" il m'a dit oui mais qu'il n'y arrivait pas, pauv' loulou, alors je lui ai demandé s'il voulait que je l'aide, que ça serait pas forcément agréable mais que ça marchait et que le résultat c'est qu'il ne prendrait plus le pouce une fois l'habitude perdue. Il a accepté, et on a mis du vernis amer tous les soirs, et ça a passé en 15 jours. S'il avait pris la sucette, j'aurais fait pareil, j'aurais demandé son adhésion, et je l'aurais jetée sans scrupule puisque j'aurais obtenu de lui qu'il fallait s'en séparer au moins sur l'idée, passé un certain age, je ne crois pas qu'il s'agisse de barbarie.

Il a confiance en moi et je suis contente qu'au final, meme si c'est parfois dur, ben il reconnait que ce que je fais c'est bien pour lui, pour son futur.

voilà comment je fais sur ces sujets là, véro

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Axel est le premier bébé du forum né le 26/10/2005
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mila.artblog.fr
Gadisse
Docteur de livres
avatar

Nombre de messages : 6531
Age : 41
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Ven 17 Fév 2012, 20:31

Pour la tétine: arrêtée pour Maelle à 4 ans et demi. Je lui ai proposé, elle a accepté et elle l'a jetée toute seule. Ca a été du jour au lendemain, mais elle n'a jamais redemandé.

Paul, même proposition quand il a eu 3 ans, en janvier. Mais lui n'a pas voulu la jeter tout de suite. Alors, j'ai retenté une semaine après et il a été ok. Ca a été dur dur quand même....le soir en étant fatigué, il l'a redemandé plusieurs fois. Après un bon mois il ne l'a plus demandé....donc je pense qu'il n'était pas tout à fait prêt.

Pour les médicaments, pas de discussion possible avec Maelle. C'est comme ça, même si le gout est beurk!! Ici traitement anti hystaminique tous les soirs.

Ici, je ne discute pas avec les enfants pour ce genre de sujet. Je veux bien trouver un mode d'administration different si c'est dégoutant, (maelle m'a demandée des cachets au lieu du sirop) mais c'est tout. Et même si elle a bientôt 8 ans, je ne la laisse pas décider se quand elle prendra son traitement. J'impose le moment. Pas le choix.

Le chez ici, c'est MOI !!! Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red

Je plaisante, mais c'est un peu ça, et parfois je me dis que c'est peut être un peu trop.....mais depuis que je suis plus souvent seule avec eux, je n'ai pas le choix. Quand Tomas est là, c'est différent. Mais bon, je m'éloigne du sujet là....
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Ven 17 Fév 2012, 21:46

Gadisse a écrit:

Ici, je ne discute pas avec les enfants pour ce genre de sujet. Je veux bien trouver un mode d'administration different si c'est dégoutant, (maelle m'a demandée des cachets au lieu du sirop) mais c'est tout. Et même si elle a bientôt 8 ans, je ne la laisse pas décider se quand elle prendra son traitement. J'impose le moment. Pas le choix.
..

ce n'est pas une histoire de décider. quand je lui donne le babyhaler elle prend son traitement. mais je n'ai pas toujours le temps, surtout le matin, de penser à lui donner. c'est souvent que je lui dis de ne pas oublier de prendre sa sérétide quand elle ira boire son jus d'orange mais à ce moment là je suis encore en train d'habiller Achille. et je me dis qu'à 8 ans, je n'ai pas non plus à être tout le temps derrière elle pour prendre son traitement. le traitement la gonfle, ça fait 6 ans sur 8 ans de vie qu'elle utilise le babyhaler, et ça la soule. ce que je comprend. le babyhaler c'est quand même 10 inspirations par bouffée, ça en fait 40 par jour. il faut attendre 5 minutes entre les deux bouffées puis il faut se rincer la bouche. c'est pas comme avaler un comprimé. je ne l'excuse pas mais je comprends qu'elle en ait marre. et si je ne suis pas derrière elle à lui donner le babyhaler, elle le zappe.

et j'avoue que j'arrive à oublier de lui dire de prendre sa sérétide. (c'est pas encore comme un traitement ponctuel, comme un antibio). y a plein de nanas qui oublient leur pilule. sylvain oublie souvent son anti-reflux.
et comme je le disais, comme son asthme n'a pas d'impact vital sur elle, raison de plus pour zapper le traitement. c'est pas comme une injection d'insuline pour un diabétique.
quand il s'agit de ses allergies, elle est très responsable, elle ne s'est jamais amusée à goûter une lichette de nutella...

en fait, j'estime qu'à 8 ans ils sont en âge d'être responsabilisés aussi. il s'agit de sa santé. si elle n'arrive pas à être responsabilisée là avec son traitement pour l'asthme, alors quand elle sera plus grande...

j''aurais bien voulu

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Ven 17 Fév 2012, 21:55

ici les enfants sont plus petits mais il y a des choses, des règles qui ne se discutent pas.
Le menu ne se négocie pas par exemple, j'annonce et ne propose rien d'autre, Louise mange de tout avec appétit sorti du fromages et des yaourts natures mais c'est nouveau pour elle, Antonin commence syyyystématiquement par un beurk j'aime ou beurk c'est pas bon! OK mais contrat: tu as 4 ans, tu manges 4 fleurs de chou fleur (le bougre, il mange les purées, les veloutés mais pas les morceaux!!)

Les médocs ne se négocient pas non plus, comme Gadisse, on accepte de changer de mode d'administration, éventuellement le petit morceaux d'un truc qu'ils aiment pour faire passer le gout (pain surtout)
Z'imaginez un peu le boxon en pédiatrie si chaque petits patients décidaient lui meme de quand il prend son traitement??

y a des trucs c'est comme ça et pis c'est tout
Le bonjour et au revoir en font partie, je n'impose pas le bisou mais le bonjour est obligatoire, ça ne se négocie pas.

La tétine, envoyée au PN cet hiver contre un cadeau supplémentaire, ça a marché, ils étaient OK tous les deux et personne de la réclame.

pour le reste, j'ai encore le temps d'être confrontée à la drogue et autre mais on en parle déjà.
C'est plus dur en revanche de parler des dégâts du tabac, Tim fume et je ne veux pas les affoler....

Véro, j'entends le j'estime qu'à 8 ans elle doit se responsabiliser, cependant elle n'a que 8 ans et s'il faut responsabiliser sur certaines choses telles que la douche seule sans vérif derrière...ben à 8 ans s'il n'y a pas d'impact vital sans traitement ben, elle zappe et je trouve ça normal en fait.

C'est justement pour ça qu'elle est très responsable sur les allergies, parce qu'elle a conscience du risque vital...

un peu comme la copine d'un pote qui, allergique à la noisette, glisse régulièrement sur le pot de nutella en se disant qu'elle aura une grosse crise d'eczéma mais qu'elle l'assume (le risque d'une réaction plus grande ne l'a pas effleuré mais elle est jeune et cherche les limites....)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Ven 17 Fév 2012, 23:34

A 8 ans elle est bien trop jeune pour prendre en charge son tt! Je trouve meme cela limite dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules
avatar

Nombre de messages : 12920
Age : 48
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Sam 18 Fév 2012, 08:49

ici non plus pas de traitement seul, que ce soit un traitement temporaire ou un traitement au long cours, pas même pour ethan bien qu'il soit assez responsable à ce niveau-là quand il le doit (ce qui est rare je le reconnais vu que pour ainsi dire jamais malade)... lylian est un "mauvais malade" dans le sens où quand il est malade il est absolument affreux... et il l'est malheureusement souvent. Sad
pour le traitement pour l'asthme, il a fait tellement de crises qu'il ne fait aucune difficulté pour le prendre, et pourtant il a 40 inspir de vento suivies de 20 de sérétide, et ça deux fois par jour, ça en fait des mn à inspirer-expirer ! mais il le fait, en tous cas pour l'instant. par contre, il ne le fait pas de lui-même, c'est à moi de lui dire. on a bien expliqué le pourquoi il doit le faire, mais on a plusieurs fois aussi expliqué ce qui se passait dans son corps quand il était en crise d'asthme et du coup, il relie assez bien les choses. je crois aussi que si faustine a du mal à prendre son traitement, c'est sans doute parce qu'il n'y a pas de crises d'asthme dans ses souvenirs. du coup, ça me semble normal qu'elle y "croit" à moitié en somme...

pour la bouffe, c'est pas aussi draconien que chez maga mais le comportement de lylian à table étant à peu près le même qu'antonin, ben, le résultat est semblable : tu peux ne pas aimer mais tu dois goûter. je m'arrange pour que dans le repas, il y ait au moins 1 chose qu'il puisse manger avec plaisir, mais marius aime encore moins de choses que lylian... on a une liste sur le frigo, faite avec lui, des choses qu'il veut bien manger et qu'il a accepté de mettre dessus à un moment X ou Y avec le deal que tant que c'est sur la liste, il doit le manger. parfois, il demande s'il peut enlever un truc de la liste parce qu'il n'aime plus... si je vois que ça fait plusieurs fois qu'il y fait la grimace, j'accepte. parfois, on rajoute. je viens d'ailleurs de rajouter pot-au-feu dessus... (j'en ai fait hier et il a adoré la viande, le bouillon et les carottes, mais pas le reste et je le savais parce que c'était pas sur sa liste, mais bon, c'est déjà pas mal d'avoir mangé ces 3 trucs-là.). je n'hésite pas à lui rappeler la liste au besoin puisqu'il a validé chacun des aliments dessus. et au fur et à mesure des années, elle s'allonge, ce qui me va très bien.
côté prévention, on travaille pas mal sur les vitamines et sur la composition des aliments, sur les colorants et ce qu'ils sont vraiment. (tu aurais dû voir leur tête quand ils ont découvert que le colorant rouge était une cochenille à la base !!! rire ils savent très bien à quoi ressemble ce genre de bestiole vu que je me bats contre celles de mes orchidées) lylian a tendance à n'aimer que le chimique et l'industriel, donc je lui explique ce que ça contient et ce que ça peut faire au corps... peu à peu, ça rentre... pour le pot-au-feu d'hier par ex, il m'a dit qu'il "aimait bien le bouillon de la maison mais pas celui des magasins"... donc on progresse... lol là, on travaille sur le coca et les sirops industriels par ex... ils commencent à comprendre... mais c'est un travail de fourmi !!!
magali parlait de la drogue, ça, on a abordé assez tôt avec ethan (ça devait être autour de 7 ans) parce qu'il était tombé sur une bd dans un magazine ou ça en parlait, donc, on a expliqué calmement ce que c'était et les risques liés. pareil pour l'alcool, il a vu un jour un enfant de 10 ans dans une série qui s'évanouissait parce qu'il avait bu de la bouteille de son père (=> coma éthylique...) donc on a expliqué. il devait avoir 6 ans à l'époque... mais ethan pige très vite ce genre de choses et il est toujours très attentif à ce qu'on lui explique. il est curieux, ça aide bien. lylian non... il faut répéter et répéter plusieurs fois les choses pour qu'il comprenne et surtout s'en souvienne... Neutral donc on répète encore et encore quand il le faut. j'ai parfois la sensation de marteler les choses, bien souvent en vain... c'est très pénible... du coup, on a pas encore vraiment abordé les sujets qu'on avait déjà abordé avec ethan au même âge, parce qu'il n'est pas prêt. ça viendra en son temps.
pour la cigarette, par contre, ils savent tous les deux quels en sont les dangers pour les poumons (lylian étant asthmatique, c'est un des facteurs aggravant dont on lui a parlé, et même s'il est un peu jeune, il a compris.)

enfin, bref, j'ai pas de solution miracle si ce n'est de travailler dans la durée avec patience...


pour l'école, là, je ne peux pas t'aider, mes loulous aiment assez y aller donc ma foi je ne suis pas trop confrontée à ce pb...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Sam 18 Fév 2012, 10:04

naanni a écrit:
A 8 ans elle est bien trop jeune pour prendre en charge son tt! Je trouve meme cela limite dangereux.
Naani je n'ai pas dit qu'elle prenait son traitement seule.

j'ai dit que le matin, son babyhaler était posé sur la table du petit déj (je le prépare la veille au soir) et que j'attends d'elle qu'elle prenne ses 2 bouffées sans que je sois obligée de le lui dire.
si jamais je zappe parce que je suis occupée à finir d'habiller son frère (ce qui est en général le cas) elle ne le prend pas. Elle élude en disant qu'elle doit brosser ses cheveux, et hop, il est l'heure de partir et elle n'a pas pris ses bouffées.

Le soir, le babyhaler est près de la table de cuisine, j'aimerais aussi qu'elle pense à prendre son traitement avant de dîner. parfois, je n'y pense pas parce que je suis occupée à faire la cuisine ou le bain, ou alors j'y pense après le repas. donc je le lui rappelle de le prendre avant de se brosser les dents. et si elle peut esquiver, elle le fait. Elle a envie de faire caca, je suis en train de coucher Achille, et évidemment quand elle sort des toilettes, j'ai oublié....

ce qui fait qu'elle se retrouve à prendre son traitement 1 fois sur 6... j'ai baissé les bras car fatiguée de lui courrir après matin et soir avec le babyhaler dans la main...


alors, certes, je manque peut être de fermeté, mais qu'on ne me dise pas que je mets ma fille en danger.
si il y a bien une chose où je suis vigilante, c'est la sécurité de mes enfants.



annem a écrit:


pour la bouffe, c'est pas aussi draconien que chez maga mais le comportement de lylian à table étant à peu près le même qu'antonin, ben, le résultat est semblable : tu peux ne pas aimer mais tu dois goûter. je m'arrange pour que dans le repas, il y ait au moins 1 chose qu'il puisse manger avec plaisir, mais marius aime encore moins de choses que lylian.

Marius est obligé de manger ce que je prépare il n'a pas le choix, endives au jambon, chou fleur au gratin cette semaine (j'essaie d'accommoder pour que ça passe mieux pour lui, alors que faustine aodre le chou fleur cuit comme ça ou l'endive en salade)
Mais il passe 1h30 à table pour avaler 5 fourchettées....
Sylvain a compris qu'il ne fallait plus cèder, on l'oblige donc à manger une toute petite portion de ce qu'il n'aime pas ou pense ne pas aimer... mais c'est pénible, pénible... tous les soirs, c'est le même cinéma...
avant hier je l'ai vu presser son quartier de clémentine dans son verre car il n'arrivait pas à le mâcher Confused

par contre, depuis que j'ai fait en sorte qu'il mange à la cantine tous les jours (depuis que je me suis engueulée avec sa mère), il semble manger de meiux en mieux. du moins c'est ce qu'il dit.
hier midi il a mangé des carottes râpées, des épinards et du poisson à la cantine. quand il n'en mange pas, il le dit.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Sam 18 Fév 2012, 10:56

poser le babyhaler et laisser une enfant de 8 ans le prendre seule c'est juste voué à l'échec.
une enfant est une enfant et même si tu le poses sur la table c'est normal qu'elle n'y pense pas. ou qu'elle trouve toutes les excuses pour ne pas le prendre. elle a une porte de sortie donc elle s'en sert... ah ces gosses!!!!
ici je suis obligée de le rappeler à Alexis qui va avoir 18 ans! alors à 8 ans, c'est sur qu'elle va oublié


et désolée mais je maintiens On ne laisse JAMAIS des médicaments à portée de mains des enfants même à 8 ans, ou 9 ans.
tu n'apprécies peut être pas que je dise ça, tu en feras ce que tu voudras, mais c'est de la prévention de base. et si Marius ou Faustine prenait plus de dose que prévu? la ventoline peut provoquer des tachycardies.
ou si l'un d'eux jouaient au docteur avec Achille??? genre on lui donne plein de doses????
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Sam 18 Fév 2012, 11:31

faustine l'autre jour a fait prendre à Achille la moitié du flacon cuivre or argent (oligosol) qui était en hauteur, dans la boîte de médocs du buffet... elle voulait faire un biberon...

j'ai dû appeler le 15...
bon, rien de grave, il a sa dose d'oligo-éléments pour 6 mois. pourtant le flacon était RANGE.

les médicaments ne sont jamais à la portée de mains des enfants. sauf la sérétide dans le babyhaler, que je pose sur son set de table le matin, à côté de son verre de jus de fruits. (à ce moment là, Achille est en haut avec moi). Sylvain, quand il ne bosse pas, est dans la cuisine avec elle. il prépare le petit déj ou fait manger Achille.

en fait, peut être que je me trompe, mais tu veux dire qu'à 8 ans, il faut que je lui mette le babyhaler dans la bouche, que je compte avec elle les 10 inspirations, que j'attende 5 minutes, toujours à côté d'elle, que je lui remette l'embout dans la bouche etc...
je pensais qu'à 8 ans, elle pouvait faire ça toute seule. mettre dans la bouche, appuyer sur le doseur, compter etc...

c'est marrant mais là je lui fais prendre depuis quelques jours du sedatif pc le soir, elle ne l'oublie pas et prend bien sagement ses 2 comprimés toute seule..
son traitement homéo de fond, qu'elle prend chaque automne, elle le prépare toute seule le matin à la table du petit déj, sous la surveillance de son père. elle gère très bien.

par contre, le pédiatre vient de lui prescrire de l'alvityl (vitamines), elle refuse de le prendre, parce qu'elle n'arrive pas à les avaler... elle ne sait pas encore avaler un comprimé. donc j'ai acheté les comprimés à croquer... hé bien c'est soit disant pas bon (c'est vrai que les nouveaux comprimés à croquer n'ont plus rien à voir avec ceux au chocolat de quand on était petit)... donc il faut que je lui courre uen fois de plus après pour qu'elle prenne ses vitamines...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
VéroniqueR
Violette passionnément
avatar

Nombre de messages : 2857
Age : 48
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Sam 18 Fév 2012, 11:39

Ici, lucas a 8 ans gére très bien son asthme tout seul, il sait prendre son traitement et n'oublie pas. Il sait très bien que sans traitement, il peut mettre sa vie en danger sur du long ou du court terme. A la dernière consultation avec la pneumo, elle a longuement discuté avec lui de ce qu'il ressentait au niveau de son corps lorsque cela va, cela commence à gener, géne vraiment et cette année il peut adapter de lui même son traitement à la hausse s'il sent qu'une gene arrive. Il prend son aero chamber (beaucoup plus pratique que le babyhaler) seul mais avant il nous dit toujours qu'il va prendre ses deux bouffées et il n'oublie jamais de se rincer la bouge. Par contre, il me prend jamais rien sans nous avertir, car on doit pourvoir contrôler à quelque dose il est et il sait qu'il y a un seuil à ne pas dépasser. Pour l'anti allergique c'est pareil, depuis 4 mois il ne le prend plus en traitement de fond mais à la demande (il peut faire assez longtemps sans géne). Là, aussi il nous dit qu'il a besoin de son médicament car ça pique dans la gorge, le nez ou les yeux.
Depuis un an, aucune crise, la capacité respi est ok, les contrôles sont réguliers chez la pneumo pour voir si "son suivi à lui" est bon et à priori on ne change rien, c'est à Lucas "d'adapter" son traitement à son ressenti. Evidemment, il n'est pas lâché seul puisqu'il ne prend jamais rien sans surveillance.
Lucas "maitrise" son asthme car il sait qu'il n'a pas le choix, il s'est retrouvé plusieurs fois aux urgences à cause de crises qui ne céder pas malgré le traitement de fond pris chaque jour et le traitement de crise. En plus depuis l'année dernière, il sait que le traitement de crise peut lui déclencher de la tachycardie très élevée (304 pulsations l'année dernière........merci aux personnels des urgences qui a été très réactifs) alors pour éviter les crises il faut gérer au mieux son traitement de fond et seul lui peut ressentir ce qui se passe dans son coprs.

Pour les plus grands, les sujets de la vie courante sont abordés au fil de leurs questions. Je sais que Thomas a parlé sexualité avec son papa car comme il m'a gentillement dit, il pense que sur ce sujet, son papa est mieux qualifié pour répondre à ses interrogations. Et puis, c'est bien que le papa prenne un peu le relais.
Je pense qu'à partir du moment, ou ils savent qu'ils peuvent nous poser de questions sans craintes, c'est déja beaucoup.

Au bahut, ils sont aussi beaucoup informés. Thomas cette année a eu : une intervention de la gendarmerie sur les drogues, une journée "tabac", une journée "sexualité" et une demi-journée au tribunal pénal..............

Je me sauve, des orgres réclament leurs "gamelles".
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Sam 18 Fév 2012, 11:54

nous on a un able spacer, le petit truc bleu [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], et l'embout buccal est fermé par un bouchon.
très petit et pratqiue.

hé bien tu vois, Véro, c'est exactement comme ça que je m'imagine les choses. mais peut -être que c'est parce qu'elle n'a jamais fait de réélle grosse crise qu'elle ne se responsabilise pas pour ça. même quand elle siffle, elle ne s'en rend pas compte...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Sam 18 Fév 2012, 12:38

véro, pour la façon de donner les médocs, ça dépend de l'enfant.

il n'y a pas de recette miracle. malheureusement.

ici, par exemple, je rappelais aux grands et ils prenaient les inhalations seuls que j'avais posé sur la table de la cuisine.
les médics ( comprimés etc..) je leur donnais dans la main, avant je les posais sur la table mais ils se sont trompés en les prenant. je ne sortais jamais de la cuisine, et on ne faisait rien d'autres pdt ces quelques mn. ça me saoulait aussi parfois lorsque je pensais à tout le boulot qui m'attendais encore.

maintenant ils les prennent seuls, ils sont rangés dans un tiroir. mais régulièrement je revois parce qu'ils ont tendance à se tromper ( prendre le singulair le matin par ex) et je dois leur rappeler régulièrement de ne pas oublier!!

pour yaya, elle prend son babyhaler seule, mais on compte ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue
avatar

Nombre de messages : 9323
Age : 38
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Sam 18 Fév 2012, 12:43

Déborah ne prend pas de sérétide ou de ventoline en ce moment (elle va mieux depuis sa bronchite) mais quand elle en prenait(sérétide) c'était que le soir, avant le brossage des dents, et je la laissais faire toute seule parce que je sais que je peux lui faire confiance. Bien sûr, j'avais toujours un oeil pas loin. Pareil pour l'aérius, elle sait prendre la dose avec la pipette. Et j'avoue que ça me rendait service parce que je pouvais m'occuper d'Eva ou d'Alex.

Pour la bouffe, Alexis ça va, il n'aime pas tout mais ne rechigne pas trop à gouter mais Déborah ne mange pas trop de viande et prend plus facilement un yahourt qu'un fruit . Et pendant les repas, elle râle bcp ... mais bon, ça ne m'inquiète pas trop pour l'instant.

Pour le reste (cigarette, drogue..) on n'en parle pas trop parce que pas d'occasion. Par contre, elle a dans sa classe un gamin très turbulent qui parle bcp de sexe (ça reste enfantin hein !) mais c'est nouveau pour Déborah et j'ai du mal à en parler avec elle. Ca fait plusieurs nuits qu'elle se réveille vers 23h en hurlant, je suis obligée de la prendre avec moi pour qu'elle s'apaise. Et à chaque fois, c'est en lien avec l'école mais elle ne me dit pas quoi..Alors moi j'imagine des trucs.. Mais comment la faire parler ? et si ça se trouve c'est rien du tout..



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Sam 18 Fév 2012, 12:57

ah oui!! je voulais te dire aussi, mais tu dois le savoir, l'alvityl défense existe en sirop.
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Sam 18 Fév 2012, 13:05

oui naani en sirop, goût prune, il est (parait-il ) infect... j'en avais acheté il y a 1 ou 2 ans, c'était pareil, fallait lui courrir après et elle recrachait la cuillèrée........

et là aussi j'ai expliqué que les médicaments ce n'était pas faits pour être bons, mais pour soigner, donc on évitait aussi de les rendre trop appétissants pour ne pas que les enfants veulent les boire ou les manger (j'ai un collègue, sa fille s'est enfilé un demi flacon de sirop pour la toux, pourtant rangé sur la table à langer elle avait 2 ans), je me souviens que petite je croquais la soultricine c de ma mémé comme des bonbons.....j'ai expliqué que l'alvityl c'était pour l'aider à rester en forme etc etc....


c'est comme piss*** dans un violon.....

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Sam 18 Fév 2012, 13:12

VeroV a écrit:
oui naani en sirop, goût prune, il est (parait-il ) infect... j'en avais acheté il y a 1 ou 2 ans, c'était pareil, fallait lui courrir après et elle recrachait la cuillèrée........ il existe aussi en goût orange. : http://www.cocooncenter.com/Alvityl-Defenses_4208157.html


et là aussi j'ai expliqué que les médicaments ce n'était pas faits pour être bons, mais pour soigner, donc on évitait aussi de les rendre trop appétissants pour ne pas que les enfants veulent les boire ou les manger (j'ai un collègue, sa fille s'est enfilé un demi flacon de sirop pour la toux, pourtant rangé sur la table à langer elle avait 2 ans), je me souviens que petite je croquais la soultricine c de ma mémé comme des bonbons.....j'ai expliqué que l'alvityl c'était pour l'aider à rester en forme etc etc....


c'est comme piss*** dans un violon.....


je te sens bien désapointée.

tu as raison sur ce que tu dis sur l'appétence des médicaments.

Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Sam 18 Fév 2012, 15:01

merci Naani, en fait je viens de voir qu'il y a 2 sirops, le "défense" à l'orange et le normal, à la prune....


comme je ne savais pas jusqu'à avant hier qu'il y avait des comprimés à croquer et des comprimés à avaler....
me rappelais juste de ceux que je prenais petite, qui avaient un gout de chocolat orange...


bon.... déjà 17€ de claquer pour les vitamines et même Marius n'en veut pas, il a recraché les comprimés à croquer dans la poubelle ce matin

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: *****   Sam 18 Fév 2012, 20:51

Tu sais Véro : tu te poses peut-être trop de questions pour cette histoire de tétine. C'est comme le doudos au sujet duquel certains parents sont malades par avance si jamais il est perdu et du coup anticipent et en achètent 3 identiques au cas où.

Carla a lâché sa tétine il y a quelques mois, juste avant l'été. Elle la prenait pour dormir et en voiture uniquement mais c'était inévitable. Combien de fois sommes-nous partis en retard chez des amis parce qu’au moment d'embarquer en voiture, on ne retrouvait pas la sucette!

Et que c'est-il passé en juin pour qu’elle y renonce : un truc tout bête. A force de la mâchouiller, la sucette a cassé (le silicone d'un côté, le plastique de l'autre) mais le pb c'est que nous étions sur la route des vacances : on était partis depuis 1 heure et il restait encore pas mal de route (on allait sur la côte d'azur). D'habitude, j'anticipais ce genre de truc (c'était déjà arrivé plein de fois qu’elle la coupe avec ses dents !) et j'en avais une d'avance mais là non. Je crois qu’inconsciemment, j'avais décrété que ce serait la dernière.
J'ai pensé : La tuile ! C’est bien le moment pour que cela arrive ! Y'en a pas de pire ! Comment va-t-on faire ? On ne va pas être chez nous : comment elle va s'endormir et puis tous les trajets qu'on a prévu de faire en voiture pour aller visiter, ça va être l'horreur !
Mais je n'ai rien laissé transparaitre (Actor's studio LOL) et j'ai dit : Et bien voilà, il n'y a plus de sucette. Elle s'est cassée parce qu’elle était trop usée et que toi aussi tu es trop grande pour en avoir encore une. Il n'y en a pas d'autre, on va faire sans maintenant. Carla a pleuré au bas mot 10 minutes et puis j'ai fait diversion appréhendant le soir et bien tu me croiras si tu veux, elle ne me l'a pas réclamée ni le soir ni les jours qui ont suivi ni jamais depuis. A mon avis, elle était prête depuis longtemps au fond peut-être plus que moi. Ça s'est arrêté net, d'un coup, brutalement et je me dis que c'est peut-être moi qui entretenait cet attachement, qu'on sur-investit quelque fois un objet (on lit, on entend bcp de choses sur l'objet transitionnel et on finit par le généraliser) même si chez nous, la sucette = la mère, ce n'était pas ça. Je me méfie un peu de ces raccourcis psychanalytiques souvent culpabilisants mais bon, c'est juste le récit de mon expérience, je ne dis pas que ça peut se passer aussi bien pour tout le monde mais je me dis que quelque fois on redoute trop par anticipation l'arrêt brutal du doudou ou de la sucette et que finalement, ça peut aussi bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   Jeu 23 Fév 2012, 20:51

de retour de l'EFR.............

j'ai signalé hier au personnel du sevice de pneumo qu'elle ne prenait pas son traitement, qu'elle ne voulait pas le prendre. que je me refusais à lui courrir parès matin et soir.
la technicienne a été top car elle l'a associée aux tests et aux mesures et lui a montré ses résultats sur l'ordinateur en lui expliquant quoi.

les résultats sont bons. sans traitement, elle a une courbe PRESQUE normale. MAIS, après la prise de ventoline, ses courbes sont magnifiques.
l'interne ne savait pas quoi faire. prescrire ou non un traitement de fond ?

c'est donc la chef de service qui nous a reçus, qui lui a expliqué que cette année (cet hiver) elle ne s'en était pas trop mal tirée car elle (tout comme Marius et Achille) n'avait pas été malade. à peine un rhume... mais que c'était un hasard. qu'au prochain gros rhume, il ne fallait pas rêver, elle ferait de nouveau une détresse respiratoire puisque 1. l'asthme ne se guérissait pas 2. qu'elle ne prenait pas de traitement. qu'il y aurait des périodes où elle irait mieux, et d'autres où son asthme la gênerait plus. que sa pneumopathie conjointe à sa grippe A il y a 2 ans en était un exemple.
mais que le risque d'agraver son asthme était certain si elle ne protégeait pas ses bronches maintenant.

la doc est du même avis que moi, en ce qui concerne le fait que faustine ne voit pas de gravité à son asthme puisqu'elle n'a jamais fait de grosses crises. la doc lui a expliqué qu'il y avait 2000 jeunes, entre 15 et 25 ans, qui mourraient des suites de l'asthme de nos jours en france. Confused Faustine ne ressent pas de gêne lorsqu'elle est en détresse respiratoire, la doc m'a dit que comment ça s'appelait, en fait, elle ne tousse pas, ne siffle pas, elle s'accomode à sa capacité respiratoire réduite. What the fuck ?!?
la doc lui a dit qu'elle comprenait que c'était contraignant, mais qu'il y avait aussi d'autres gens qui étaient asthmatiques et qui devaient aussi prendre un traitement. qu'elle même et ses enfants étaient asthmatiques eux aussi.
donc, on a réduit le traitement à 1 bouffée de seretide 125 le matin. avec arrêt en été. et reprise à l'automne.
Faustine est oK pour le prendre............

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre   

Revenir en haut Aller en bas
 
la prévention, leur expliquer, comment s'y prendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» comment leur expliquer qu'un bebe va arriver (cherche livre)
» Les chats marquent leur territoire : Comment réagir ?
» Le sevrage, comment doit-on s'y prendre?
» Trouver sa place dans la fratrie
» comment faire quand il ne veut rien prendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: ETRE UNE MAMAN VIOLETTE :: pré-ados et ados !!!-
Sauter vers: