LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 éducation sans "violence"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blandine
Violette absolue


Nombre de messages : 9323
Age : 37
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: éducation sans "violence"   Dim 15 Jan 2006, 14:41

Déborah a 16 mois et je me pose des questions sur comment interdire les choses. Quand elle a commencé à marcher, elle a aussi commencé à explorer tout ce qui était à sa portée et notamment les prises électriques ; j’ai mis des caches prises mais lsqu’elle y touchait, il m’est arrivé 2 ou 3 fois de lui mettre une tape sur la main. En fait, ç’a été un réflexe, sans doute parce que mes parents devaient faire comme ça quand j’étais petite. Puis j’ai entendu parler de l’éducation sans violence –sur ce forum, par ma belle sœur, à la télé- et j’ai un peu culpabilisé pour ces tapes. Maintenant, j’évite de lui en donner et de toute façon, je n’ai pas vraiment à le faire car elle est assez sage. En revanche, j’ai l’impression de tout le temps lui dire NON. Même si je me contrôle, je ne vois pas trop comment faire autrement surtout pour les dangers.
Ce sujet sur la non violence m’interpelle vraiment et je ne sais pas trop quoi faire.

Juste une anecdote sur ce sujet, qui fait que je me pose des questions : hier on était à la halle aux chaussures avec Déborah (au passage, c’est de plus en plus dur de faire les magasins avec elle !!!). Elle allait vers tous les petits enfants faire des bisous, ou les toucher. Elle a vu un petit garçon avec sa maman, s’est approché une première fois. Puis un peu plus tard elle est revenue le voir et cette fois-ci l’a touché un peu. Le petit garçon (de 20 mois je pense), l’a poussée et elle est tombée sur les fesses. Rien de bien grave, elle n’a pas pleuré. Puis ils se sont à nouveau croisés dans le magasin, et Déborah a été un peu plus intrépide puisqu’elle a voulu lui prendre son doudou, puis elle l’a touché au niveau du torse. Et là, le petit lui a flanqué une gifle ! Et aussitôt la mère (qui était à côté) lui en a flanqué une en lui disant « tu le sais, ça fait ricochet ! ». Le petit ne l’a même pas regardée, n’a pas pleuré, et moi j’ai rien trouvé de mieux à dire que « c’est pas grave ». Mais j’étais mal pour ce petit car on dirait bien que ça fait partie de son quotidien. J’aurais voulu lui dire au moins de ne pas le taper, qu’il était petit, mais je n’ai rien dit. Bon, la mère n’était pas avenante et je ne voulais pas non plus que ça s’empire. Du coup, je me suis dit que ce petit avait donné une gifle parce qu’il s’en prend ; ça veut bien dire que la violence appelle à la violence….
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Dim 15 Jan 2006, 15:23

Coucou Blandine
J'ai un peu de temps, j'en profite!!

En ce qui concerne Maelle, qui a maintenant 20 mois, elle ne fait pas vraiment de bêtise et est assez sage comme ta fille. Mais il y a eu une période il ya quelques mois où j'avais aussi l'impression de lui dire tout le temps NON. Je pensais que ç'était normal, que ça faisait partie d el'éducation. Par contre, quand je lui dis NON, je lui explique toujours pourquoi (c'est dangereux, j'ai peur que tu te fasses mal, que tu tombes...). J'ai remarqué que si je lui dis ce que ça me fait (j'ai peur que....) elle s'arrête tout de suite. Si je ne lui explique pas, elle continue.....

Je ne lui ai jamais mis de tape sur la main, même si plus d'une fois, fatiguée, énervée, j'ai eu envie de le faire. Je comprends que tu puisses culpabibliser parce que moi le fait même d'y avoir pensé, ça me fait culpabiliser. Lorsque ça m'arrive, je le dis à Maelle. Je lui dis que je suis fatiguée et que sa façon d'agir m'agace. Ecoute, je ne sais pas si c'est LA solution, mais en tout cas, ça la calme.......

En ce qui concerne les autres parents, j'ai un couple d'amis qui ont une petite fille de 15 mois. Lorsqu'ils sont à la maison, leur fille c'est Atila !!!!! affraid affraid Elle touche à tout, renverse tout...bref. Ils passent leur temps à la suivre et à lui taper sur la main de plus en plus fort. Et Chloé ne pleure jamais. Je la trouve très dure. Et j'ai de la peine pour elle. Car plus elle grandit et plus les tapes sont fortes. Et j'ai l'impression que ça ne sert pas à grand chose. C'est drole car la dernière fois qu'on les a vus, lors d'une remontrance de son père, elle l'a tapé.......et s'est pris une fessée...............

Alors bon. Je me dis qu'on a pas du tout la même vision des choses. Je ne rentre surtout pas dans le vif du sujet car c'est leur problème. Peut-être qu'un jour nous en parlerons, s'ils arrivent dans une impasse.
Je pense qu'ils agissent comme ça parce qu'ils ont connu ça petits. Mais c'est probablement très dur de se remettre en cause. Et je le comprends.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Dim 15 Jan 2006, 16:56

Bonjour Blandine

on a parfois des phases ou effectivement on a le sentiment de dire non à tout. j'ai trouvé quelques astuces enfin je crois pour ne pas qu'elle touche au dvd cd je glisse ses 2 -3 DVD a elle sur l'étagére ou il y a les notre mais distintctement et si elle veut toucher elle peut toucher les siens ainsi dés qu'elle touche à autre chose qui n'est pas à elle je lui dde si il est à lana et donc qu'elle n'a pas à touché
lana va sur ses 15 mois et pour l'instant ça marche maintenant chacune à sa méthode lorsque j'ai dit ça à ma soeur elle m'a dit oui mais elle va abîmer peut être mais si elle abîme elle sera qu'elle ne pourra plus s'en servir

elle à eu du mal avec son garçon et sa petite de 11 mois est sur la bonne voie pour reproduire elle enléve TOUT de leur porter pour eviter qu'ils touchent

mercredi lana qui va dans un espace bougeothéque inspiré de la méthode loczy à retiré brutalement un jouet des mains d'une autre petite fille et j'ai été surprise j'en ai parlé à l'animatrice en lui disant qu'à noel ses cousins lui retirait par jalousie tout des mains et qu'apparament elle avait pris aussi cette mauvaise habitude et non elle m'a fait comprendre que lana grandissait et que c'etait une façon de s'affirmer "je suis plus grande que toi" c'etait une prise de conscience de sa part à nous de lui expliquer qu'il y à des façons

sinon tu peux remplacer le non par je ne suis pas d'accord je te confirme c non (car les enfants essaye de savoir si nous avons toujours le même discours) c inadmissible ....

alalal c'est p'tite choupinette flower ça m'a touché l'histoire du petit bonhomme dont la claque ne lui fait déjà plus d'effet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Dim 15 Jan 2006, 19:41

Ce qui m'a fait reflechir c'est quand je me suis demandée comment expliquer à mon enfant de ne pas taper alors qu'on peut lui donner des tapes ou des fessées....ben oui, faut donner l'exemple!

Mathilde aussi commence à toucher à tout, je lui dis NON, je lui explique, je la deplace ou je lui propose autre chose à faire. je crois que bb a ausi besoin de NON, il a besoin d'avoir des limites et de savoir qu'il y a des choses qu'il peut faire et d'autres non.
Mais je laisse Mathilde toucher à pas mal de choses, tout en ayant un oeil dessus. En fait, je me rend compte qu'il n'y a pas grand chose qu'elle ne doit absolument pas toucher, à part le bouton de l'ordi et ne pas mettre les doigts dans le magnetoscope. Aprés, elle ouvre les placards et fait le menage dedans.... et puis tout ce qui est fragile ou produits dangereux sont en hauteur.

Quand je vois des gamins qui se prennent des baffes à tour de bras, moi aussi ça me fait mal au coeur. Je pense notamment à la fille d'amis qui se prend des gifles à table parce qu'elle ne mange plus, alors elle ouvre la bouche par force ou elle se prend une claque parce qu'elle repond mal à sa mère alors qu'eux sont toujours en train de lui crier dessus. Ils disent qu'elle est infernale mais faut pas s'etonner!!! Chez eux la gifle est devenue un moyen d'education. Mais c'est difficile d'aborder le sujet...je crois que la seule façon de faire comprendre les choses est de montrer qu'on peut y arriver en agissant autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Dim 15 Jan 2006, 19:54

je te comprend Blandine, je suis dans la mm situation avec Eva, jusque la le NON suffisait mais maintenant , il a moins d effet.
je me refuse a donner des tapes car apres, c est de plus en plus fort, et l enfant s endurcit qd mm.

on en a discute avec Mika, on veut essayer le plus possible de ne pas donner de tapes.
j en ai discute avec mon frere : lui me dit que pour les choses graves ( comme toucher le four, le gaz ou les prises, si tu tapes, ils comprennent que c est grave et ne le touchent pas. ses enfants ont eu des tapes sur les mains assez tot ( sur le trotteur pour l aine ! aussi , mm en tapant fort , il ne pleurait mm pas Shit )

En voyant comment fonctionne les enfants de mon frere, j ai l impression que c est comme un cercle vivieux et que si la tape est la seule methode d interdiction, tu t enfermes la dedans.
Mais je reconnais aussi qu il y a des moments ou il est difficile de faire autrement....on se dit avec Mika qu on avisera au fur et a mesure, pour l instant, on refuse les tapes, on se limite aux nons et aux explications.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Dim 15 Jan 2006, 20:05

magali a écrit:
Ce qui m'a fait reflechir c'est quand je me suis demandée comment expliquer à mon enfant de ne pas taper alors qu'on peut lui donner des tapes ou des fessées....ben oui, faut donner l'exemple!

Mathilde aussi commence à toucher à tout, je lui dis NON, je lui explique, je la deplace ou je lui propose autre chose à faire. je crois que bb a ausi besoin de NON, il a besoin d'avoir des limites et de savoir qu'il y a des choses qu'il peut faire et d'autres non.
Mais je laisse Mathilde toucher à pas mal de choses, tout en ayant un oeil dessus. En fait, je me rend compte qu'il n'y a pas grand chose qu'elle ne doit absolument pas toucher, à part le bouton de l'ordi et ne pas mettre les doigts dans le magnetoscope. Aprés, elle ouvre les placards et fait le menage dedans.... et puis tout ce qui est fragile ou produits dangereux sont en hauteur.

Quand je vois des gamins qui se prennent des baffes à tour de bras, moi aussi ça me fait mal au coeur. Je pense notamment à la fille d'amis qui se prend des gifles à table parce qu'elle ne mange plus, alors elle ouvre la bouche par force ou elle se prend une claque parce qu'elle repond mal à sa mère alors qu'eux sont toujours en train de lui crier dessus. Ils disent qu'elle est infernale mais faut pas s'etonner!!! Chez eux la gifle est devenue un moyen d'education. Mais c'est difficile d'aborder le sujet...je crois que la seule façon de faire comprendre les choses est de montrer qu'on peut y arriver en agissant autrement.

pas cool tes amis Sad mais bon as tu envisagé de leur dire que c'etait peut être pas le bon moyen

j'entend ma fille qui rie aux eclats parce qu'elle joue avec papa j'adore j'imagine pas du tout ce concept d'éducation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Dim 15 Jan 2006, 21:04

syl a écrit:

pas cool tes amis Sad mais bon as tu envisagé de leur dire que c'etait peut être pas le bon moyen

Ben non, c'était la 1ère fois que je les voyais comme ça, je ne les imaginais pas du tout comme ça. mais depuis cette histoire là, je ne les ai pas revu (pas à cause de ça, hein, on habite loin l'un de l'autre). Mais c'est difficile de dire à quelqu'un "je n'ai pas la même conception que vous", les gens se sentent tout de suite attaqués...rien qu'avec l'allaitement, c'est difficile de faire passer son avis.

Mais j'ai dejà essayé avec mon frère qui reproche à sa fille de ne pas lui parler correctement alors que lui, veut toujours avoir le dernier mot en lui disant qu'elle faisait comme son père.
Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue


Nombre de messages : 9323
Age : 37
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Dim 15 Jan 2006, 22:06

celine et eva a écrit:

j en ai discute avec mon frere : lui me dit que pour les choses graves ( comme toucher le four, le gaz ou les prises, si tu tapes, ils comprennent que c est grave et ne le touchent pas. ses enfants ont eu des tapes sur les mains assez tot ( sur le trotteur pour l aine ! aussi , mm en tapant fort , il ne pleurait mm pas Shit )


Voilà, c'est un peu comme ça que je voyais les choses : une petite tape pour interdire les choses vraiment dangeureuses. Mais j'ai trop peur que ça devienne un cercle vicieux et que les tapes deviennent de plus en plus fortes.

En tout cas, merci d'avoir pris le temps de donner votre avis. Je vois que je ne suis pas la seule à me poser des questions !
Reste plus qu'à en parler avec le papa maintenant car lui n'est pas autant préoccupé par ça. Même s'il n'a jamais mis de tape à Déborah, il lui arrive de sortir de ces gongs, de crier un peu, et pour l'instant ça va, on arrive à gérer, mais on verra plus tard quand vraiment elle s'opposera à nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Lun 16 Jan 2006, 12:05

magali a écrit:
syl a écrit:

pas cool tes amis Sad mais bon as tu envisagé de leur dire que c'etait peut être pas le bon moyen

Ben non, c'était la 1ère fois que je les voyais comme ça, je ne les imaginais pas du tout comme ça. mais depuis cette histoire là, je ne les ai pas revu (pas à cause de ça, hein, on habite loin l'un de l'autre). Mais c'est difficile de dire à quelqu'un "je n'ai pas la même conception que vous", les gens se sentent tout de suite attaqués...rien qu'avec l'allaitement, c'est difficile de faire passer son avis.

Mais j'ai dejà essayé avec mon frère qui reproche à sa fille de ne pas lui parler correctement alors que lui, veut toujours avoir le dernier mot en lui disant qu'elle faisait comme son père.

désolé magali si je t'ai mis mal à l'aise mais c'est un sujet qui me tient à coeur tongue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Lun 16 Jan 2006, 12:55

syl a écrit:

désolé magali si je t'ai mis mal à l'aise mais c'est un sujet qui me tient à coeur tongue

Ah non, non....pas du tout. Aprés tout tu as raison, ce serait interessant d'aborder le sujet....delicatement Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Carelle
Violette absolue


Nombre de messages : 6175
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Lun 16 Jan 2006, 14:20

Pfff, c'est un sujet sensible chez nous ça.
Je suis comme vous toute, les claques fessées et tapes sur la main me font horreur. Je ne suis pas parfaite, et il m'est arrivé d'en donner, mais je fais un gros travail sur moi pour arriver à me controler, et exprimer mon mécontentement de manière différente. Parcequ'il faut bien avouer que ce genre de choses arrivent quand on sort de nos gonds. Donc je travaille beaucoup sur moi-même et je suis assez contente de moi, parceque ça fait trèèès longtemps que ce n'est pas arrivé. Hina n'a jamais eu de tapes, mais Eloa bien. Il y a longtemps.

Le problème qui se pose c'est que zhom ne se sent pas concerné par l'éducation sans violence, et "une bonne féssée de temps en temps" ne lui fait pas peur. Du coup évidemment il y a discorde. Bref je n'arrive même plus à aborder le sujet avec lui, je ne sais pas trop comment faire. Non pas qu'il tape à tour de bras, ce n'est pas le cas, mais il lui arrive d'être très agréssif en paroles, et je ne le supporte pas. Quand il dit a Eloa qu'elle est méchante, qu'elle le fait exprès etc je trouve ça insupportable. D'autant plus que c'est un ange. Elle fait des bétises comme tous les gosses, mais je pense qu'elle est en dessous de la moyenne, elle est calme, câline... et pas méchante pour un sou.
Je ne sais pas comment m'y prendre pour qu'il réalise qu'il s'y prend mal, parcequ'après tout ça dépend des points de vues... Mais il faut qu'on arrive à s'accorder sur la méthode d'éducation qu'on veut employer avec nos enfants, et moi je n'en démordrais pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://elfine01.free.fr/blog/index.php?
Invité
Invité



MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Lun 16 Jan 2006, 14:48

coucou!!

Moi, j'ai été éduquée de cette façon:
je ne me faisais jamais taper par ma mère mais quand une fois, il m'est arrivée de sortir un peu tard, (juskà 23h), elle m'a rouée de coups(j'avais 17 ans et était fiancée), je vous dis pas comment j'etais mal, de par les coups reçu mais aussi par la honte, j'ai 10 freres et soeurs qui venaient me narguer.
Mon pere, lui c'était une tapette sur la tête quand on faisait des bétises.

Aujourd'hui de mon côté, j'essaye d'être la plus douce possible avec mes enfants et je sais que je ne taperais jamais mon enfant devant qui que ce soit, d'une, parceque je tape le moins souvent possible et de deux, paske je ne veux pas faire subir ce sentiment de honte que j'ai pu avoir et qui me restera à jamais. Mais il m'arrive de le taper par reflex, quand par exemple sa petite soeur est née, il lontait sur elle, alors je lui tapotais la tête pour qu'il s'eloigne.

Ethan est un enfant très sage, se comporte tres bien à l'exterieur. A la maison, parfois, il me met à bout, alors je crie et si je vois qu'il ne m'ecoute pas et que je bouillonne, alors je le met dans sa chambre le temps de recuperer et quand je reviens, je lui explique calmement pourkoi je me suis enervée et pourkoi il a été puni.
Voilà ma façon de faire, pour le moment je n'ai pas à m'enerver souvent mais grâce à mon mari aussi, on arrive à gerer ensemble, (parceque c'est important d'être soutenue). Parfois,^quand son papa ou moi le grondons, il va chez l'autre mais chacun dit: "papa a raison" ou "maman a raison", dans ce cas, il boude 5mn puis reviens comme si de rien.
Bisous.
Revenir en haut Aller en bas
Carelle
Violette absolue


Nombre de messages : 6175
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Lun 16 Jan 2006, 15:06

Je crois que chez nous le problème c'est qu'il n'a pas connu son père, il est mort quand il avait 2 ans, et sa mère l'a élevé "à la dur", bref il a eu une enfance difficile. Il n'a pas eu d'exemple paternel, et il a tout à inventer aujourd'hui. Ceci dit je ne suis pas sûre que ça aurait été mieux, mais enfin bon, c'est une autre histoire. Du coup il tatonne beaucoup, mais ce qui m'embète le plus c'est qu'on ne puisse pas avoir d'échange constructif sur le sujet. Je ne veux pas qu'il fasse soufrir nos enfants.
Revenir en haut Aller en bas
http://elfine01.free.fr/blog/index.php?
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Mer 18 Jan 2006, 10:41

Je viens un peu après la bataille, mais comme j'ai un peu de temps, j'ai pu lire les posts à ce sujet.
Ce que j'ai envie de dire, c'est qu'il ne faut pas confondre, eéducation sans violence et acceptation de tout. Je m'explique: dire non à un enfant de 12, 18 mois et plus, c'est très sain. Un enfant a besoin de limites claires, de savoir ce qui se fait et ce qui ne se fait pas. Parfois, c'est parce-qu'il y a danger, parfois c'est par respect pour les autres...Enfin, en tout cas, il s'agit toujours d'un apprentissage pour l'enfant. Moi aussi, j'essaie d'espliquer à Jeanne pourquoi elle ne doit pas faire ceci ou cela, car il est important qu'elle comprenne pour assimiler. Mais le non n'est pas négociable.
En revanche, j'ai aménagé certains endroits de la maison par exemple, où elle a le droit de jouer, d'ouvrir les placards..., car il est aussi important qu'un enfant puisse exercer sa curiosité et découvrir les choses par lui-même.
Quand aux tapes sur la main, je ne lui en donne pas non plus, même si j'avoue que ça m'est arrivé une ou deux fois au début. A présent, nous avons trouvé une autre façon de faire et pour l'instant, Jeanne a l'air de comprendre simplement quand on lui dit non ou qu'on lui demande de faire quelque chose.
J'avoue que le fait de pouvoir en parler souvent avec mon mari est enrichissant, car on avance à deux.

Voilà mon petit avis Blandine.

Bises.
Gaëlle

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Sonia
Suissesse de Belgique


Nombre de messages : 3017
Age : 38
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Mer 18 Jan 2006, 12:37

Ethan comprend bien le NON, car à chaque fois qu'on lui dit il chouine un coup en mettant sa tête entre ses bras, enfuie dans le divan ou contre qqch. J'essaie aussi de lui expliquer les raisons pour lesquelles il ne peut pas. Il a très bien comprit ce qui était chaud par exemple.
Je lui ai aussi amménagé sur une étagère basse un coin pour mettre ses livres, et il sait que ce coin est pour lui.
Il m'est aussi arrivé de lui donner une tappe sur la main 2 ou 3 fois, mais j'essaye de l'éviter aussi.

Ma voisine du dessous à deux garçons, ils sont une fois venu prendre l'appéro et elle s'est senti obligé de redescendre avec les deux enfants et de laisser son mari car elle ne tenait plus les enfants. Ils touchaient à tout, on cassé des choses.... ils étaient intenable, J'ai du mettre tout les objets, déco en hauteur car elle me le demandait. elle courrait tout le temps après eux alors que son mari parlait tranquillement. Quand on est allé chez eux on a compris. Ils ont enlevé toutes les poignées de tout les meubles pour que les enfants n'y aille pas et ne touche pas. Du coup quand ils vont qq part et qu'il y a qqch à fouiller, ils fouillent.... Ils n'ont sans doute pas compris la signification du NON. Car les fois où elle le dit, elle n'explique pas pourquoi NON.

C'est en voyant des exemples comme ça autour de nous, qu'on se rend compte avec mon mari, les methodes qui sont éfficaces et celles qui ne le sont pas... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
https://bmoris.home.cern.ch/bmoris
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: éducation sans "violence"   Aujourd'hui à 13:37

Revenir en haut Aller en bas
 
éducation sans "violence"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PDF sur l'éducation sans fessée
» l'éducation de son enfant sans frustration
» Creme solaire sans paraben ni parfum?
» Nouveau Mustela sans paraben
» A boire sans soif ! (Shweppes pêche light)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: ETRE UNE MAMAN VIOLETTE :: bébé et enfant au quotidien-
Sauter vers: