LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 comment en parler ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: comment en parler ?   Jeu 23 Mar 2006, 22:11

voilà, sylvain va être obligé de faire euthanasier le chat qu'il avait en commun avec son ex-femme. mais il ne sait pas trop comment en parler à marius. pour l'instant, on lui a juste dit que la minette était malade... et qu'elle devait aller voir le docteur... mais comment expliquer son départ ? quoi dire ? pas d'histoire de paradis ou de ciel, ça, sylvain ne veut pas.
en plus du chat, sylvian a aussi en commun avec son ex un boxer qui a presque 10 ans et qui depuis quelques semaines a une tumeur à une patte. et à plus ou moins brève échéance, il faudra aussi le faire euthanasier. Marius va donc voir les deux animaux qu'il a toujours connus partir en très peu de temps.
je sais pas trop comment il va réagir, il aime beaucoup son chat et son chien. mais il est encore petit (il a eu 3 ans hier) pour qu'on lui parle de mort comme ça...

vous en pensez quoi ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
babycat
Fan de reblochon


Nombre de messages : 1845
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: comment en parler ?   Jeu 23 Mar 2006, 22:22

pfffffffffffffff c'est chaud!!!! et puis si vous lui dites qu'ils étaient malades, qu'ils souffraient, est-ce qu'il va pas y penser quand lui aussi sera malade?.... avec les peurs qui vont avec... là vraiment, je ne sais pas... je me rappelle (j'avais 4 ans) ma mère qui m'avait expliqué que mes cochons d'inde étaient avaient été donnés à un paysan, à la campagne où ils seraient mieux, avec d'autres animaux... j'avoue que j'avais les boules, mais que c'est vite passé quand j'ai imaginé mes piou piou aux milieu des autres bestioles... ça se trouve, ils étaient morts et ma mère avait tout inventé? tiens il faudra que je lui demande!
moi je dirai qu'ils sont partis... enfin je sais pas...
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Maman d'une abeille


Nombre de messages : 4177
Age : 39
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: comment en parler ?   Ven 24 Mar 2006, 07:15

Pas facile de parler de mort à un petit.Je dirais deux options: comme à dit babycat, le gros mensonge"ils sont partis à la campagne pour être mieux, par exemple.Ou alors dire la vérité: ils sont malades, très malades et ils souffrent beaucoup.Le docteur ne peut pas les soigner ni atténuer les douleurs.Alors comme ils aiment beaucoup ces animaux, la meilleur solution est que le docteur leur fasse une piqure qui va les endormir pour toujours, comme ca ils n'auront plus mal.C'est triste car il ne les reverra plus jamais mais c'est le mieux pour eux.Et peut être dire que lorsque l'on s'endors et que l'on ne se reveille jamais , ca s'appelle la mort.
Ca fait un peu cru pour un tout petit mais c'est peut être mieux de ne pas mentir. Mon neveu de 5 ans, ca ne lui fait rien du tout quand les animaux meure Shocked .Il dit à sa mère: bah, il est mort , c'est tout!
en tout cas, moi quand les chiens de ma "jeunesse " sont morts (il y en avait trois), j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps!! et le premier est mort j'avais 17 ans!
Revenir en haut Aller en bas
Kinou
Muse muse musette


Nombre de messages : 12755
Age : 40
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: comment en parler ?   Ven 24 Mar 2006, 07:43

kiki a écrit:

en tout cas, moi quand les chiens de ma "jeunesse " sont morts (il y en avait trois), j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps!! et le premier est mort j'avais 17 ans!
Ben, moi j'ai perdu mon toutou ya deux ans, et j'ai pleuré pendant une semaine tellement je me sentais vide, alors, je trouve que c'est normal qu'ils soient tristes, et il ne faut pas chercher à éviter leur tristesse, il me semble, car de toute manière, mensonge ou pas, il y aura l'absence...

Parler de l'endormissement, çà me gêne un peu.... faudrait pas aprés qu'il croit qu'en s'endormant, il va être séparé de sa famille... Confused

Peut être lui dire qu'il est parti qu'il ne le verra plus, que c'est normal qu'il soit déçu et triste, que vous l'êtes aussi, qu'il est petit pour comprendre tout çà et que vous lui expliquerez quand il sera plus grand?

Enfin, je sais pas... Neutral

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Axel est le premier bébé du forum né le 26/10/2005
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mila.artblog.fr
VéroniqueR
Violette passionnément


Nombre de messages : 2857
Age : 47
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: comment en parler ?   Ven 24 Mar 2006, 08:10

Chez nous on a toujours pris le parti de dire la vérité. La mort fait partie de la vie, c'est une chose naturelle, normale mais dans notre culture des qu'on aborde le sujet tout le monde est mal a l'aise Evil or Very Mad pour mes enfants je ne voulais pas cela alors au deces de ma grand mere Thomas avait trois ans on lui a dit les choses tout simplement : "Grand mamie etait agée depuis quelques temps elle etait a l'hopital et comme toutes les personnes de son age (86 ans) elle meurent. On ne peut rien faire c'est comme cela mais pour toujours elles seront dans notre coeur et dans nos souvenirs". Evidemment nous avons eu les questions sur la maladie (tout le monde est malade mais ce n'est pas pour cela que l'on meurt), qu'est -ce qu'il y a lorsqu'on est mort.... on a toujours essayé de lui repondre simplement en lui disant parfois que nous n'avions pas la reponse. Mais en tous les cas chez nous mort ne doit pas etre associer avec peur. Depuis nous avons eu plusieurs deces dans la famille (mon oncle, ma tatie, mon autre grand-mere, des amis a mes parents, les grands parents de mon homme sans oublier les petites et grandes betes de la maison) est a chaque fois cela a été. Evidemment la peine, le chagrin sont là mais c'est inévitable et permettent de repartir.

Voilà pour ma petite experience.

Véronique
Revenir en haut Aller en bas
Tanaquil
Reine de la culotte fantôme


Nombre de messages : 2799
Age : 45
Date d'inscription : 28/06/2005

MessageSujet: Re: comment en parler ?   Ven 24 Mar 2006, 08:21

VéroniqueR a écrit:
Chez nous on a toujours pris le parti de dire la vérité. La mort fait partie de la vie, c'est une chose naturelle, normale mais dans notre culture des qu'on aborde le sujet tout le monde est mal a l'aise Evil or Very Mad pour mes enfants je ne voulais pas cela alors au deces de ma grand mere Thomas avait trois ans on lui a dit les choses tout simplement : "Grand mamie etait agée depuis quelques temps elle etait a l'hopital et comme toutes les personnes de son age (86 ans) elle meurent. On ne peut rien faire c'est comme cela mais pour toujours elles seront dans notre coeur et dans nos souvenirs". Evidemment nous avons eu les questions sur la maladie (tout le monde est malade mais ce n'est pas pour cela que l'on meurt), qu'est -ce qu'il y a lorsqu'on est mort.... on a toujours essayé de lui repondre simplement en lui disant parfois que nous n'avions pas la reponse. Mais en tous les cas chez nous mort ne doit pas etre associer avec peur. Depuis nous avons eu plusieurs deces dans la famille (mon oncle, ma tatie, mon autre grand-mere, des amis a mes parents, les grands parents de mon homme sans oublier les petites et grandes betes de la maison) est a chaque fois cela a été. Evidemment la peine, le chagrin sont là mais c'est inévitable et permettent de repartir.

Voilà pour ma petite experience.

Véronique

J'allais dire exactement la même chose donc je laisse Véronique, elle fait ça si bien...
La gd mère de Fabrice est morte lorsque Lili avait 2 ans et 3 mois et ns lui avons dit simplement. de tte façon tout le monde était si triste... elle en parle depuis qqs temps mais sur le moment elle n'avait rien dit.

pour les animaux je sais que ma belle soeur avait choisi de mentir à ma nièce qui à 5 ans a perdu son chat (défenestré); Mathilde a tjs su que sa mère lui avait menti....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alabridansmachambre.com
M
Violette passionnément


Nombre de messages : 2360
Age : 45
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: comment en parler ?   Ven 24 Mar 2006, 12:25

Moi je pense qu'il faut dire la vérité et qu'il y a vraiment un probleme dans notre société ou on cache tout et ou on evite de pleurer. C'est sur que c'est triste mais c'est normal d'etre triste et il est sain de laisser les larmes couler. Et vous aussi avez le droit d'être triste avec elle. Si vous cachez vos sentiments, elle le sentira et pourra penser aussi que ce sont les siens qui ne sont anormaux. Et puis, les bobards, il y a toujours un retour de manivelle et un jour on on se les reprends en pleine figure. Moi je me souviens avoir été très décue quand j'ai compris que mes poissons ne s'étaient pas envolés, comme on m'avait dit. Je trouve que quelque part, c'est important de ne pas trahir leur confiance meme si c'est moins facile pour nous d'accuellir leurs questions et leur chagrin que de les eviter. Je pense aussi que c'est peut etre une bonne chose de réaliser tôt que la mort fait partie de la vie.
Je viens de vivre ça recemment car nous avons perdu une amie. Alice a pleuré, posé des questions et là je crois qu'elle a un peu compris. Pas tout sans doute, mais on laisse les autres questions arriver toutes seules. C'est vrai que je me suis posée la question de savoir si ses larmes à elle, lui étaient communiquées par notre tristesse ou si elle a compris, d'emblée, que c'était definitif.
Bon courage.
Bises

Marion
Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue


Nombre de messages : 9323
Age : 37
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: comment en parler ?   Ven 24 Mar 2006, 13:11

Je suis aussi pour dire la vérité. Lui expliqur qu'il était malade, qu'il souffrait . Peut-être pas la peine de parler d'euthanasie, ça fait un peu comme si c'était vous qui voulait le tuer. N'y-a-t-il pas des livres qui traitent de ce sujet ? Ca peut aider pour ouvrir la discussion et expliquer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: comment en parler ?   Ven 24 Mar 2006, 13:16

je pense aussi que la verite suffit.
il faut surtout ne pas vouloir l empecher d etre triste si il l est, c est normal mais il faut l aider a accepter et a comprendre qu on y peut rien.

L idee du livre est pas mal...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: comment en parler ?   Ven 24 Mar 2006, 14:54

Moi, je suis partisane de la vérité.
Quand le chaton de Lola est mort ( écrasé par une voiture ), je lui ai expliqué. Comme il était "beau", je l'avais mis dans une petite boîte et je lui ai montré, pour qu'elle puisse mettre une image dessus. Puis, on est allé l'enterrer dans le verger de mes parents. Elle a beaucoup pleuré, elle en parle encore, mais voilà, elle a une photo de lui dans son album et parfois elle va la chercher en disant "tu te souviens de Minou?". Elle avait 4 ans à cette époque.

Par contre, je pense qu'il faut dissocier la mort du sommeil, sinon, il arrive qu'ils aient peur d'aller dormir et de ne plus s'éveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: comment en parler ?   Ven 24 Mar 2006, 15:57

Lu ton post Véro, mais pas les réponses des copines, pas le temps.
En 2 mots, moi je dis : la vérité rien que la vérité. C'est dur mais finalement pas toujours autant qu'on imagine pour les petitous et de toutes façon s les "jistoires" font toujours plus de mal que de bien. A vouloir épargner les enfants on ne fait que créer des confusions plus ou moins angoissantes...
Pour moi, c'est très simple : le chat est très malade, il va mourrir, puis le chat est mort et c'est quoi mort? et bien c'est quand le corps s'arrête de vivre, le coeur ne bat plus et c'est un peu comme si on dormait pour toujours, sans jamais se réveiller... ceux qui sont morts on ne les voit plus jamais, on se souviens d'eux, on peut voir leur photo, mais on ne peut plus les voir en vrai et les toucher... c'est souvent très triste de ne plus voir quelqu'un mais c'est comme ça. On a le droit de pleurer parce qu'on est triste, ça fait du bien... etc.
Et si on sent l'angoisse de l'enfant monter, faut bien lui rappeler que lui il est encore tout jeune et qu'il ne mourra que dans très très très très très longtemps, et que nous ses parents on est encore très jeunes aussi ( Mr. Green ) et qu'on ne mourra que quand lui sera déjà bien vieux...
Bon courage à Marius et à Sylvain ;)
Revenir en haut Aller en bas
Carelle
Violette absolue


Nombre de messages : 6175
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: comment en parler ?   Ven 24 Mar 2006, 16:29

Je pense comme les filles, qu'il faut lui dire la vérité.
C'est souvent les adultes qui ont le plus de mal avec la mort, et finallement si on ne veut pas en parler à nos enfants c'est parceque inévitablement ils vont nous poser des questions et que soit nous ne sommes capable de répondre parcequ'on ne connait pas la réponse, soit parceque c'est un sujet qui nous fait peur.
Les enfants n'ont pas encore cette peur je pense, et le fait de mentir pourrait la créer. Ce serait dommage. Et puis l'avantage d'un animal de compagnie, c'est justement de pouvoir apprendre toutes ces choses là qui font aussi partie de la vie. Il vaut mieux être confronté pour la première fois à la mort avec un animal de compagnie, même si on l'aime très fort, plutôt qu'avec la mort de quelqu'un de proche...

On n'est pas obligé de parler de ciel, de paradis ou autre choses de ce genre. Mais on peut parler d'amour, de souvenir, du cycle de la vie et de la mort... Et surtout accueuillir sa peine, et ne pas cacher celle que les adultes éprouvent aussi.
Pourquoi pas lui proposer si c'est possible de voir l'animal après l'euthanasie? Ca peut permettre de dire un dernier aurevoir, de faire le deuil, de ne pas nourrir de faux espoirs.

Je me souviens mon grand-oncle qui est mort quand j'avais 3 ans, puis mon grand-père à 5 ans... Nous étions allés les voir avant la fermeture du cercueuil, et j'en garde un souvenir très doux... Ils avaient l'air si sereins... Ca ne m'a absolument pas traumatisée, et je suis très heureuse d'avoir ainsi pu leur dire adieu, même si évidemment sur le moment c'est la peine qui dominait.
Revenir en haut Aller en bas
http://elfine01.free.fr/blog/index.php?
orlynet
Marchande de sable


Nombre de messages : 14026
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: comment en parler ?   Ven 24 Mar 2006, 17:23

Tanaquil a écrit:
pour les animaux je sais que ma belle soeur avait choisi de mentir à ma nièce qui à 5 ans a perdu son chat (défenestré); Mathilde a tjs su que sa mère lui avait menti....

J'ai lu vos témoignages et c super intéressant. Moi aussi je serai partisante de dire la vérité, en expliquant bien aussi que c pas parce qu'on est malade qu'on meurt...
Je me souviens qd mon poisson rouge était mort, on l'a mis dans les toilettes et mon père m'a dit qu'il allait rejoindre l'océan... Du coup je ne me suis jamais dit qu'il était mort Smile
Tanaquil, question de smurfin mais comment il a fait le chat pour se défenestrer ???? La fenêtre était ouverte et il est tombé ??? C horrible en tout cas !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://orlinette.spaces.live.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: comment en parler ?   Aujourd'hui à 08:50

Revenir en haut Aller en bas
 
comment en parler ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AAD : comment en parler ?
» la maturité, comment expliquer?
» comment indiquer à nos patients que l'on quitte le cabinet?
» Techniques pour parler en public - Trucs contre le trac
» Comment arriver à suivre son intuition ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: ETRE UNE MAMAN VIOLETTE :: bébé et enfant au quotidien-
Sauter vers: