LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 différence d'éducation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 15:52

Coucou les copines

Je suis revenue hier soir tard d’un long week-end dans le Sud, près de St Rémy de Provence. Nous étions chez un couple d’amis qui ont été mutés. Nous y sommes allés avec 2 autres couples. Donc au total : 8 adultes et 3 enfants du même age que Maelle. Pour situer, tous sont cadres ou assimilés. 4 jours sympas, un peu speed car on voulait visiter un peu. Donc entre siestes et repas, c’était promenades à gogo. Revoir ces amis était important pour nous, on les connaît depuis plus de 10 ans.

Moi je voulais vous faire part de trucs qui se sont passés au cours de ce week-end. De choses qui nous ont marqués avec Marc. Je serai un peu longue……alors merci à celles qui me liront jusqu’au bout !! J’avais envie de lire vos réactions, aussi !!!

Je savais que les 2 autres enfants étaient élevés différemment de Maelle.
Chloé et Tom ont tout d’abord été élevés au bib, parce que les mamans ne voulaient pas.
Soit. Chacun son choix.

Chloé et Tom sont très cadrés, ils n’ont aucun droit d’exprimer leur mécontentement sous peine d’être rabroués. Au moindre signe de « provocation » de leur part, ils sont méthodiquement fessés et punis. Au moindre écart dans leur comportement, ils sont fessés et punis……..Ces enfants n’ont pas le droit de prendre de la place, de gêner les adultes. Ils sont constamment rabaissés, humiliés. Leurs parents n’ont aucune confiance en eux. Ils ne peuvent pas faire un pas sans qu’on leur empêche d’aller plus loin. Et je ne décris que le minimum.....C'est en réalité le contraire exact de ce que nous tentons de faire avec Maelle.
Soit. Chacun fait son choix.

Et le 3eme jour, et bien le sujet a été abordé.
D’abord sur l’allaitement long.
Puis sur l’éducation des petits.

Je peux vous dire qu’en se qui concerne l’allaitement, j’en ai entendu des vertes et des pas mures……..En gros, elles revendiquent haut et fort leur choix comme étant le meilleur car moins contraignant que l’allaitement. Je suis passée pour l’extra terrestre de service qui en plus achète parfois des produits bio…….

Sur l’éducation, le fait est que sachant que Maelle ne « subissait » pas le même traitement, ils ont tous été très surpris de voir que c’est une petite fille qui a aussi des limites, qui sait où elle va. Ca les a pas mal ébranlés de voir qu’on pouvait s’y prendre autrement. Et leur réaction a été d’autant plus violente. Ils s’attendaient à ce qu’on la laisse faire ce qu’elle veut, qu’il n’y ait pas de règles de vie…..Pour eux, il n’y a pas d’autre façon d’éduquer les enfants qu’en passant par la fessée, les tapes sur les mains. Et surtout bien lui crier dessus pour qu'il n'ai pas envie de recommencer. C’est nécessaire pour que leur enfant ait une bonne éducation, qu’il ne tourne pas mal en étant ado. La maman de Tom m’a même dit qu’elle dressait son fils comme elle le fait avec son chien. Et qu’il réagissait de même. Il est soumis, et c’est génial. J’entendais dans ce discours que j’ai tort de faire ce que je fais avec Maelle car plus tard elle aura des problèmes……

Moi ce que j’ai pu constater c’est que ces 2 petits ont peur de leurs parents. Ils ont peur de tout. Ce qui m’a le plus ébranlée, c’est lorsque Tom a mis une fessée à Maelle parce qu’elle ne voulait pas lui rendre un de ses jouets…..et que les parents ont été choqués parce que Marc a dit à Tom qu’il n’avait pas le droit de taper Maelle….Je ne vous dit pas l’état de ma fille…..ma louloutte ultra sensible qui venait me voir en pleurant lorsque Tom ou Chloé recevait une fessée……

Et moi, ben j’ai réagi à tout ça en me sentant agressée. Tout mon boulot sur mon manque de confiance est tombé aux oubliettes. Et je suis devenue agressive aussi…….Face à un mur d’incompréhension, de rejet, de non écoute, je suis devenue agressive……

Je m’en veux d’avoir réagit comme ça. Par la suite je me suis dit que chacun faisait comme il voulait avec ses enfants. Et que j’étais heureuse du choix que je faisais. Le truc, c’est que je sais les dégâts que ça va occasionner à leurs enfants. Je me suis retenue de leur dire. Mais je n’étais pas là pour mener campagne…….Ca me fait de la peine pour ces petits….

Bon, j’arrête là.
Ce fut très difficile. Très stressant. En même temps, je savait en y allant à quoi m’en tenir. Mais ce fut quand même très dur.

Merci d’avoir lu !
Revenir en haut Aller en bas
Carelle
Violette absolue


Nombre de messages : 6175
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 16:10

Aïe aïe aïe...
Comme je comprend ton malaise! Non seulement j'y fais face régulièrement avec nos amis, mais j'y fais face aussi dans mon couple...
Je ne sais que te dire, sinon que les gens qui ne font pas pareil que nous, qui ne croivent en l'éducation sans violence ont effectivement beaucoup beaucoup de mal à supporter de voir nos enfants épanouis et nos méthodes... Et souvent ça fini par clasher!
Maintenant que toi tu te sois sentie agréssée je crois que c'est tout à fait légitime. De même que eux ont dû aussi se sentir agréssées. devant la différence c'est souvent notre première réaction à tous. Une façon de se protéger. C'est malheureux mais c'est comme ça.
Maintenant ce qu'il faut savoir c'est si vous êtes tous prêts à passer par-dessus ces différences pour poursuivre votre amitié. Sera-tu assez "forte" pour prendre du recul et ne pas te meler de l'éducation de ces enfants? Seras-tu assez forte pour ne pas être ébranlée dans tes convictions? Pour ne pas souffrir?
Je crois que finallement c'est là que se posent les questions cruciales, qui font qu'on poursuit une relation ou non.

Le bon coté des choses, c'est que tu en reviens encore plus sûre de tes choix éducatifs pour Maelle, et je trouve ça génial!
Revenir en haut Aller en bas
http://elfine01.free.fr/blog/index.php?
Valérie F
Violette for ever


Nombre de messages : 4651
Age : 46
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 17:20

oui, Carelle résume bien : soit tu peux prendre du recul pour conserver vos amis, soit le temps mettra de la distance..........mais en général (enfin pour nous) c'est la distance qui s'est installée avec certains.......car ce que tu décris est vraiment extrême ( éducation comme dressage du chien Shocked ) quand il s'agit de petits points, certes on peut prendre du recul mais là......... Shocked

ou alors, on évite le sujet.......
et puis souvent, du coup ça rejoint d'autres sujets où on n'est plus en accord, l'éducation est la pointe de l'iceberg..........


alors imagine dans mon boulot (éduc en crèche) il m'arrive d'entendre des choses Shocked mais mon rôle n'est pas de juger, mais de guider sans heurter.......parfois dans la vie c'est idem.........il faut espérer que ces amis vont réfléchir en rentrant chez eux de votre conversation...
Revenir en haut Aller en bas
orlynet
Marchande de sable


Nombre de messages : 14026
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 17:22

Oh la la comme ça n'a pas dû être facile ...
A ta place j'aurais été malheureuse pour ces pauvres enfants...
Dresser son enfant comme on dresse son chien affraid affraid affraid Mais c'est horrible !!!!

et les pauvres loulous tu as donc pu constatés qu'ils étaient terrorisés par leurs parents... ça me fait mal au coeur...
En tout cas comme dis Carelle, au moins tu es revenue de ce week-end en ayant la conviction que l'édcuation que tu donnes à ta fille est celle que te convient le mieux, ça c'est sur...

Moi je trouve dommage que ces parents, voyant que Maëlle avait qd mm des limites et des règles, était gentille etc.. Que ça n'était pas le petit monstre sans limite qu'ils s'imaginaient, et bien je suis déçue de voir que leur réaction n'a pas été de se demander s'ils ne pouvaient pas faire autrement avec leurs enfants eux aussi...
En fait c'est trop dur pour eux de se dire qu'ils auraient pu faire autrement...
C'est triste, mais malheureusement je pense (j'espère Twisted Evil) qu'à l'adolescence ils vont en baver (les parents !!!)...
mais surtout j'espère que ces enfants là vont réussir à s'en sortir malgré cette éducation...
Ça me fait mal au coeur de voir qu'on "pratique" toujours ses méthodes...
Mais bon comme tu dis chacun ses choix...
Moi je le vois bien ici, avec mes neveux ils ont des tapes sur les mains (par leurs parents) quand ils ne doivent pas faire ci ou ça, toujours ça m'interpelle... Parce que de toute façon ils recommencent toujours, alors est-ce bien utile ? Mais ça les parents en se posent jamais la question Confused
Revenir en haut Aller en bas
http://orlinette.spaces.live.com/
Nanoue
Vachement fan de Marcel


Nombre de messages : 5121
Age : 37
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 17:44

j'ai tout lu!!!!!!!!!!!!!!!!
Pfffffffffffffffff affraid affraid
que dire face à des gens comme ça. je pense que j'aurai beaucoup de mal à rester amie avec des gens comme ça mais je ne suis pas toi et inversement.
comme l'a dit kinou dans un autre post (j'adore cette phrase alors je la ressort) "j'avais des principes maintenant j'ai un enfant".
je ne savais pas du tout comment j'allais élever Louison, j'ai des principes qui durent toujours mais les angles se sont arrondis, j'ai vite compris qu'un enfant n'est pas là pour nous faire plaisir et ne doit pas être modeler comme on le veut. Louison a un cadre, des règles, des interdits mais aussi des choses autorisées, le droit de s'exprimer...
dans mon boulot je dois interdire, "flicker" et ce sans vraiment de discussion puisque j'ai à faire à des ados que je n'élève pas. cette partie du boulot me mine et je ne sais pas comment faire.
c'est dur de ne pas juger car même si on ne veut pas le faire on revient toujours à ça ou on s'en prend la gu****.

exemple perso, une amie nous contacte hier soir car ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vu. chacun sa vie on se voit quelques fois par an. elle c'est plutot l'exces inverse, remise ne question permanente, écoute à volonté de son enfant (je dirai sans réel interdit), tt à volonté, retour à la vie simple, alimentation entièrement bio, alter mondialisme... en soi toutes ces idées me plaisent mais j'ai parfois beaucoup de mal à écouter leur discours puisque c'est trop poussé à l'extrême. eux leur rêve est de vivre en "autarcie totale et en harmonie" mais il faut se rappeler que c'est une uthopie. ils sont complètement hors de la société depuis quelques temps et je suis désolée de dire ça (mais elle le sait de ma part), elle fait partie de l'enseignement et on paye ses salaires depuis 3 ans qu'elle ne travaille pas. qu'on paye pour une maman enceinte, ou avec un bb ok mais il y a des limites. je ne veux pas les juger et je ne sais pas ce que deviendra cet enfant, j'espère me tromper mais parfois il me fait penser un peu à "un enfant sauvage" et je me pose des questions quantà son avenir.
je ne sais pas si je t'ai aidée. allez j'arrête de raconter ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 17:46

Je comprends tout à fait ce que tu veux dire Gladys, pour l'avoir vécu et pour le vivre encore fréquemment dans la famille de Louis. Sa soeur et son beau-frère sont un peu comme ça avec leurs enfants. nous habitions à côté de chez eux ces trois dernières années et ça a été très dur. En fait, tant que nous n'avions pas d'enfants, je trouvais que les leur étaient agréables, polis...Et puis en les cotoyant plus régulièrement, je me suis rendue compte qu'ils n'étaient pas si épanouis que cela. ensuite nous avons eu Jeanne et là, mon regard sur l'éducation qu'ils leur donnait a radicalement changé. J'ai très vite su que nous ne serions pas les mêmes parents. Au début, je n'arrivais pas à rester moi-même en leur présence. J'étais angoissée dès que j'allais chez eux et Jeanne pleurait beaucoup...évidemment...Puis avec le temps, grâce aussi à mon travail avec ma psy, j'ai pris confiance en moi et j'ai cru en ma capacité d'être une bonne mère. Alors, j'ai pu rester moi-même avec ma fille, refusant toute tape ou tous hurlements sur mes filles. J'ai le sentiment de les avoir un peu ébranlés dans leur convictions, comme tu le dis Gladys, puisqu'ils ont vu que mes filles avaient malgré tout des limites, qu'elles étaient calmes et respectueuses des autres. Ils ne nous en ont jamais parlé, pourtant nous étions très proches. Cependant, maintenant que leurs filles sont grandes, qu'elles rentrent dans l'adolescence, les choses deviennent très compliquées. L'une d'elle manque cruellement de confiance en elle et est ultra-susceptible...A Noël, du haut de ses 10 ans, elle pleurait après une remarque déplacée d'un de ses oncles sur son petit haut. Alors que je lui disais qu'elle avait le droit de pleurer et d'avoir été blessée par cette remarque, mon BP et son père lui sont tombés dessus en disant qu'elle était ridicule, qu'elle embêtait tout le monde avec ses états d'âme... Crying or Very sad
Elle a fini par me dire: "Toute façon papa ne peut pas comprendre que je sois blessée par des mots..." Ca m'a terriblement peinée... Sad
Je n'ai jamais une attitude de militante par rapport à ça, mais j'aime à croire que peu à peu, le fait de faire quelques remarques par ci par là et surtout d'être bien dans ce que nous faisons avec nos filles ouvrira la porte à d'autres façons de faire...

J'ai été un peu longuezs, désolée Gladys, mais cela me tient aussi beaucoup à coeur.
Il faut absolument que je prenne le temps un jour de vous faire un résumé d'un cours que j'ai eu il y a peu par un psychanalyste génial sur l'autorité...

Gaëlle

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
VéroniqueR
Violette passionnément


Nombre de messages : 2857
Age : 47
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 18:08

Oh Gladys tu peux pas savoir comment cela m'a fait du bien du lire ton message car a la maison nous avons ete confronté a la meme situation.
Mes beaux-parents sont venus avec la fille de mon beau-frere (le frere de mon mari donc), elle a 10 ans, s'appelle Eva et est donc du meme age que mon grand Thomas. Les cousins-cousine etaient ravis de passer 4 jours ensemble car ils ne se voient pas beaucoup. L'ambiance etait la joie sauf au moment des repas car Eva doit manger de tout et finir son assiette qu'elle aime ou qu'elle n'aime pas Shit. Elle a ete elevé comme cela meme bb (je me souviens d'elle a 8 mois devant une assiette de puree de légumes et son pere qui lui ouvrait la bouche de force en lui hurlant de ne pas recracher affraid ). Resultat meme lorsque ses parents ne sont pas là, les grands parents suivent le meme principe (mais en meme temps ils ont elevé leurs enfants comme cela) dont a table on lui serre de tout sans lui demander son avis et elle doit manger.....Resultat elle mange du bout des levres. En discutant avec elle elle m'a dit que cela l'angoissait de passer a table car elle savait qu'a chaque fois il y aurait quelque chose a manger qu'elle n'aime pas et qu'elle serait obligée de finir son assiette Shit
Pour ma part je n'ai jamis forcer mes enfants a manger quoi que se soit, ils goutent, si ils n'aiment pas on passe autre chose et on essaye une nouvelle fois....Resultat ils mangent de tout tous les trois et les repas se passent dans la joie, la bonne humeur et l'echange.
Eva m'a raconté que c'etait pareil pour ses deux petits freres (4 ans et 2ans).
Alors le jour de reveillon lorsque ma belle mere lui a mis de la puree de legumes dans son assiette (alors qu'il y avait des pommes de terre et des marrons)et que je l'ai vu peiner que lui ai enlver son assiette en disant que chez moi on ne forcait pas les enfants a manger.
En plus elle a tellement peur de l'adulte que ne pipe pas mot, ne dit pas ce qu'elle pense. Pour elle l'adulte s'est le roi et on doit faire ce qu'il dit. A table on ne parle pas, elle met et debarrasse la table pendant que papa et maman mange leur yaourt sur le canapé....Tout l'inverse de chez nous, ici les grands mettent la table pendant qu'on est dans la cuisine et on debarrasse tous ensemble.

Cette difference d'education m'a interpellée, mais franchement je prefere les coups de gueule de mes garçons que cette passivité et cette peur de l'adulte et puis c'est quoi ce rapport avec la nourriture ????
Et puis j'ai ete hyper choqué de voir que mes beaux parents etaient heureux de recreer le meme principe.... moi mes parents ils ont plutot du style a demander a mes gars ce qu'ils veulent manger. Ma mere me disant que ce n'est pas a elle de faire leur education mais de les chouchouter alors s'ils veulent des pates, c'est pates cheers


Tu vois Gladys tu n'es pas toute seule et puis je suis sure que c'est nous qui sommes sur la bonne voie et puis si les autres ne sont pas contents: tongue

Bises

Véronique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: choquée   Mer 03 Jan 2007, 18:25

salut gladys
je suis moi aussi choquée de ce que tu racontes dans ton post, mais je vois aussi beaucoup de gens élever leurs enfants comme des chiens...
Vincent n'a que 6 mois donc je ne sais pas encore comment ça va se passer niveau éducation, et si on sera tjrs d'accord avec son Papa mais je l'espère très fort !! en même temps j'ai confiance car pour le moment on est d'ac tous les 2 pour pas laisser pleurer par ex.
quand je vois des gens faire ça pour le moment je ne dis rien car pas l'expérience pour parler. Plus tard je ne sais pas comment je réagirai, mais je pense que je ne deviendrai pas "militante" car je crois qu'au fond chacun fait aussi selon son passé, son vécu, son enfance...
"On est de son enfance comme on est d'un pays" Antoine de St Exupéry
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 19:26

Merci d'avoir lu et réagi!!
Oui, Gaelle ça m'interesse ton cours sur l'autorité!

Ma mère vient de me passer un texte qui s'intitule "le cadeau de la discipline" qui est aussi génial! Ca interesserait peut-être la copine de Anne. Aucune règle, aucune limite, ça n'aide pas non plus les petits à se construire........

En fait, on ne va pas beaucoup les voir, tous ces copains, vu l'éloignement......donc comme tu dis, Valérie, l'éloignement jouera en notre faveur.....on est censé y retourner pendant les ponts du mois de mai.....Je pense que ça aurait été la même chose avec ma cousine qui a eu une petite fille en septembre. Quelque part, je suis "contente" d'avoir cessé toute relation avec elle. Rolling Eyes

Ca me fait de la peine pour eux, pour leurs enfants. Mais mon role n'est absolument pas de leur dire ce qui est bien ou mal.....

Ca me fait bizarre, parce que depuis qu'on a Maelle, le cercle d'amis à changé. La vie tourne!!
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 19:41

Citation :
Ca me fait bizarre, parce que depuis qu'on a Maelle, le cercle d'amis à changé. La vie tourne!!
Je suis tout à fait d'accord avec ça. Avoir des enfants modifie profondément nos relations aux autres puisque cela nous modifie nous. Nous nous sommes nous aussi éloignés de certains amis, rapprochés d'autres. C'est parfois douloureux, mais finalement, on se sent tellement plus à l'aise avec des amis qui ont un peu la même vision de la vie...

Bon, je vous promets ce cours dès que je peux.
Gaëlle

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 19:43

moi j'ai les deux extrêmes autour de moi..... j'en avais aussi parlé, mon frère laisse mon neveu hurler, nouis insulter...... à 5 ans !!!!! et du côté de Cédric, une de ses belles soeurs a élevé ses enfants à coup de fessées..... les deux me choquent !!

moi aussi je suis interessée par ton cours Gaëlle ;)
Revenir en haut Aller en bas
orlynet
Marchande de sable


Nombre de messages : 14026
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 19:49

VéroniqueR a écrit:
Alors le jour de reveillon lorsque ma belle mere lui a mis de la puree de legumes dans son assiette (alors qu'il y avait des pommes de terre et des marrons)et que je l'ai vu peiner que lui ai enlver son assiette en disant que chez moi on ne forcait pas les enfants a manger.
Véronique


Bravo !!! cheers cheers J'aurais fait pareil !!
La pauvre nenette, rien a dire, juste à manger même ce qu'elle n'aime pas et après débarrasser la table (avec le sourire ?!) pendant que ses parents sont dans le canap !!!
Je veux bien que les enfants participent aux taches ménagères mais là il y a de l'abus quand mm... Ils n'ont pas le bon exemple Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://orlinette.spaces.live.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 20:24

j'ai tout lu et l'attitude de tes amis me choquent affraid en même temps, je comprends ton sentiment pour avoir eu le même pas plus tard qu'à Noël...avec ma grande soeur.
Ses enfants sont agréables et polis mais finalement pas forcément épanouis, avec papa c'est punition et fessées et avec maman, c'est on fait ce qu'on veut..comment construire, se construire sans repère?

j'aurai eu je pense la même réaction que toi. Maintenant, peut être faut-il prendre de la distance, je crois qu'elle se mettra d'elle même
Revenir en haut Aller en bas
Nanoue
Vachement fan de Marcel


Nombre de messages : 5121
Age : 37
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 20:25

gladys a écrit:
Merci d'avoir lu et réagi!!
Oui, Gaelle ça m'interesse ton cours sur l'autorité!
euh moi aussi

gladys a écrit:

Ma mère vient de me passer un texte qui s'intitule "le cadeau de la discipline" qui est aussi génial! Ca interesserait peut-être la copine de Anne. Aucune règle, aucune limite, ça n'aide pas non plus les petits à se construire........
ça m'intéresse aussi si tu as un peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Kinou
Muse muse musette


Nombre de messages : 12755
Age : 40
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 21:26

Anne et Louison a écrit:

comme l'a dit kinou dans un autre post (j'adore cette phrase alors je la ressort) "j'avais des principes maintenant j'ai un enfant".
C'est une phrase qu'on croise souvent, mais c'est nichka qui l'a citée :D

J'ai bien lu tout ton post gladys, et je dois t'avouer que je suis partagée entre colère et incompréhension, et la premiere chose qui m'est venue, c'est "que c'est dur de fixer des limites en respectant son enfant!" rambo

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Axel est le premier bébé du forum né le 26/10/2005
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mila.artblog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 21:27

je crois que les fêtes sont primo propice à la critique et source d'excitation et donc de comportement anormaux

je m'explique j'ai aussi été chez ma soeur c'etait limite car lana etait trés malade arrivant la bas aprés 3h de voiture (dont 1h trés pénible) lana qui a un pic de rechute arrive en Sad connaissant ma chipounette et vue comment elle pleurait et se tortillait elle etait vraiment pas bien ma soeur m'aide à lui donner ses médicaments et me sort tu sais je pense que les enfants accentuent leur pleurs quand ils sentent qu'on est trop compatissant Shocked bref je me voyais pas la laisser hurler sans intervenir

tout le week end j'ai entendu lana elle est pas aussi sage qu'on veut le croire elle fait ses coups en douce Shocked et j'en passe

du coup la nouveautée actuellement c'est lana qui menace sa cousine de féssée alors qu'elle sait même pas ce que ça veut dire et qui léve la main forcement l'entendant elle répéte et reproduit je dois donc remener mon combat lana ne peut pas frapper ....patati patata mais j'aime ma soeur et je ne lui dirait jamais comment elle doit élever ses enfants

j'en parlais hier avec mon bo pére il a eu 4 garcons et pas des plus facile dont mon mari (le pire ) il les a élever sans jamais donner une féssée (à contrario de moi )et il m'a dit qu'il ne tolérait pas ça .il a reçu une éducation 0 violence de ses parents et que c'était ce qu'il voulait pour ses enfants . j'ai trouvé ça beau Mr.Red et pourtant mon mari respecte enormement ses parents et qu'il a de sacré limite

gladys vous seule connaissez maëlle je dis que chaque parent connait les clefs de l'univers de son enfant généralement face à ce genre de situation j'écoute que d'une oreille en prenant bien une attitude desinvolte histoire de faire comprendre combien ça me gonfle ce qui est dommage c'est pour les enfants Sad c bien de se remettre en question (si cette idée pouvais traverser tout les esprits) mais si tu vois que ta petit puce est épannouie comme ça (et je pense que oui ) NE CHANGE RIEN cheers

véronique j'ai lu ton récit et franchement le coup du pére qui lui ouvre la bouche c choquant c'est avec ce genre d'attitude qu'on provoque l'anorexie chez les ado Sad
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 21:54

Kinou a écrit:


J'ai bien lu tout ton post gladys, et je dois t'avouer que je suis partagée entre colère et incompréhension, et la premiere chose qui m'est venue, c'est "que c'est dur de fixer des limites en respectant son enfant!" rambo

Le truc c'est que mes copains ont le sentiment que leur façon de faire est le mieux pour leur enfant. Ils ont reçu cette éducation et la reproduisent sans se poser de question. D'ailleurs, l'un d'eux m'a dit, alors que je lui disais que j'avais remis en question l'éducation que j'avais reçu, vu ce que ça a engendré chez moi, que j'étais vraiment trop informée sur le sujet et que je ferai mieux d'agir sans me poser de question. Shocked Shocked Shocked Et surtout qu'on avait tous reçu des fessées étant petits et qu'on en était pas morts.

Et oui, c'est extrémement dur de donner des limites à son enfant en le respectant, en respectant son corps, en respectant tout son petit être en devenir. Ca demande une énergie folle, en tout cas à moi. Parce que ce n'est pas comme ça que j'ai été élevée. C'est bien plus facile de reproduire ce qu'on nous a inculqué.


Vous parler de ce sujet, ça me fait du bien et en même temps, si vous saviez comme j'ai de la peine..............
Revenir en haut Aller en bas
VéroniqueR
Violette passionnément


Nombre de messages : 2857
Age : 47
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 21:58

syl a écrit:
je crois que les fêtes sont primo propice à la critique et source d'excitation et donc de comportement anormaux

je m'explique j'ai aussi été chez ma soeur c'etait limite car lana etait trés malade arrivant la bas aprés 3h de voiture (dont 1h trés pénible) lana qui a un pic de rechute arrive en Sad connaissant ma chipounette et vue comment elle pleurait et se tortillait elle etait vraiment pas bien ma soeur m'aide à lui donner ses médicaments et me sort tu sais je pense que les enfants accentuent leur pleurs quand ils sentent qu'on est trop compatissant Shocked bref je me voyais pas la laisser hurler sans intervenir

tout le week end j'ai entendu lana elle est pas aussi sage qu'on veut le croire elle fait ses coups en douce Shocked et j'en passe

du coup la nouveautée actuellement c'est lana qui menace sa cousine de féssée alors qu'elle sait même pas ce que ça veut dire et qui léve la main forcement l'entendant elle répéte et reproduit je dois donc remener mon combat lana ne peut pas frapper ....patati patata mais j'aime ma soeur et je ne lui dirait jamais comment elle doit élever ses enfants

j'en parlais hier avec mon bo pére il a eu 4 garcons et pas des plus facile dont mon mari (le pire ) il les a élever sans jamais donner une féssée (à contrario de moi )et il m'a dit qu'il ne tolérait pas ça .il a reçu une éducation 0 violence de ses parents et que c'était ce qu'il voulait pour ses enfants . j'ai trouvé ça beau Mr.Red et pourtant mon mari respecte enormement ses parents et qu'il a de sacré limite

gladys vous seule connaissez maëlle je dis que chaque parent connait les clefs de l'univers de son enfant généralement face à ce genre de situation j'écoute que d'une oreille en prenant bien une attitude desinvolte histoire de faire comprendre combien ça me gonfle ce qui est dommage c'est pour les enfants Sad c bien de se remettre en question (si cette idée pouvais traverser tout les esprits) mais si tu vois que ta petit puce est épannouie comme ça (et je pense que oui ) NE CHANGE RIEN cheers

véronique j'ai lu ton récit et franchement le coup du pére qui lui ouvre la bouche c choquant c'est avec ce genre d'attitude qu'on provoque l'anorexie chez les ado Sad


C'est ce que j'ai expliqué a ma belle-mere car elle m'a dit qu'Eva avait un appetit d'oiseau mais que le second c'etait encore pire, il me mange rien et a table c'est la crise et cela prend le meme chemin avec le troisieme...Je lui ai dit que un enfant difficile avec la nourriture, passe encore mais trois, il y a peut etre un souci avec la façon de faire manger tout ce petit monde et qu'il y avait peut etre des choses a revoir .... cela fera peut etre son chemin Shocked

Véronique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 22:06

je trouve effectivement les propos des tes amis choquants, voir provocateurs. Personnelement je ne suis pas du genre à avoir des idées trop arretées sur telle ou telle type d'éducation, chacun reste libre de faire ce qu'il entend avec ses enfants (toujours dans leur repect bien sur!). ;)
Ce que je trouve choquand se sont les propos arrétés sur certains themes, certains parents sont incapables d'entendre que d'autres fonctionnent différemment sans pour autant moins aimer leurs enfants.

Je déplore une sorte d'extremisme dans les avis que tiennent les gens en général, tant sur les questions d'éducation, d'allaitement ou encore bien d'autres. Si chacun respectait la manière de penser de son voisin, sans jamais tenter de lui imposer ou de le convertir à quoi que se soit, les choses seraient plus simples et moins agressives.

Dans ton experience, je trouve dommage cette sensation qu'ils ont de camper sur des positions qui semblent en plus violentes pour les enfants, il aurait étai plus intelligent de leur part d'en discuter sans vouloir imposer comme unique leur facon d'éduquer des enfants.

houlala je m'emporte!!! Mais c'est vrai que meme sans enfants j'entend deja tellement, c'est bien de faire comme ca ou comme ca avec les enfants, ca c'est mieu pour eux, ou encore ceci cela que je trouve bon de rappeler qu'il y a une différence entre faire part d'une expérience et imposer sa pensée!!! Respectons nos voisins et leur facon de voir les choses!
Désolé pour tes amis mais bon il fallait que ca sorte! Smile ;)
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 22:15

jo a écrit:
je trouve effectivement les propos des tes amis choquants, voir provocateurs. Personnelement je ne suis pas du genre à avoir des idées trop arretées sur telle ou telle type d'éducation, chacun reste libre de faire ce qu'il entend avec ses enfants (toujours dans leur repect bien sur!). ;)
Ce que je trouve choquand se sont les propos arrétés sur certains themes, certains parents sont incapables d'entendre que d'autres fonctionnent différemment sans pour autant moins aimer leurs enfants.

Je déplore une sorte d'extremisme dans les avis que tiennent les gens en général, tant sur les questions d'éducation, d'allaitement ou encore bien d'autres. Si chacun respectait la manière de penser de son voisin, sans jamais tenter de lui imposer ou de le convertir à quoi que se soit, les choses seraient plus simples et moins agressives.

Dans ton experience, je trouve dommage cette sensation qu'ils ont de camper sur des positions qui semblent en plus violentes pour les enfants, il aurait étai plus intelligent de leur part d'en discuter sans vouloir imposer comme unique leur facon d'éduquer des enfants.

houlala je m'emporte!!! Mais c'est vrai que meme sans enfants j'entend deja tellement, c'est bien de faire comme ca ou comme ca avec les enfants, ca c'est mieu pour eux, ou encore ceci cela que je trouve bon de rappeler qu'il y a une différence entre faire part d'une expérience et imposer sa pensée!!! Respectons nos voisins et leur facon de voir les choses!
Désolé pour tes amis mais bon il fallait que ca sorte! Smile ;)

Ne soit pas désolée, Jo!!!

En aucun cas leurs enfants sont respectés.......et je ne pense pas que ce soit de la provoc. Ils sont vraiment surs de faire au mieux.

Ce fut terrible pour moi de voir que je ne pouvais pas discuter avec eux, c'était impossible!! Et j'ét&is terriblement mal dans cette situation, d'autant plus que je sais ce qu'est une relation où il y a de vrais échanges, où l'opinion de l'autre est acceptée. Il y en a même un qui a quitté la pièce parce que c'était trop dur aussi pour lui d'être confronté à un autre avis.
Je pense sincèrement les avoir ébranlés dans leurs convictions. Enfin, je dis "JE" mais Marc a aussi beaucoup parlé I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: différence d'éducation   Mer 03 Jan 2007, 22:19

Je suis d'accord avec toi, mais ca m'énerve quand meme, tu modéres tes idées, tu es capable d'entendre d'autres avis et pas eux! En réalité tu es trop gentille, sois un peu méchante Twisted Evil !!!
Je plisante bien sur....quoique!
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Jeu 04 Jan 2007, 09:58

gladys a écrit:

Kinou a écrit:

J'ai bien lu tout ton post gladys, et je dois t'avouer que je suis partagée entre colère et incompréhension, et la premiere chose qui m'est venue, c'est "que c'est dur de fixer des limites en respectant son enfant!" rambo

Et oui, c'est extrémement dur de donner des limites à son enfant en le respectant, en respectant son corps, en respectant tout son petit être en devenir. Ca demande une énergie folle, en tout cas à moi. Parce que ce n'est pas comme ça que j'ai été élevée. C'est bien plus facile de reproduire ce qu'on nous a inculqué.

si tu savais à quel point je te comprends. moi aussi j'ai un mal fou à rester calme, surtout en ce moment avec la fatigue que je me traîne, et ça me demande tellement d'énergie que je baisse les bras de plus en plus souvent face aux demandes, que dis-je aux exigences parce que c'est comme ça que je vis ses demandes en ce moment, et ça me mine énormément. je ne dirais pas que c'est dur mais que c'est épuisant de fixer des limites en respectant son enfant. c'est vampirisant. avec le temps, j'ai la sensation d'y perdre plus que ce que j'y gagne...
ça me fait rebondir sur un truc qui me trotte dans la tête depuis quelques temps et si vous trouvez que le sujet n'est pas à sa place je demanderais humblement à kinou ou à hélène de bien vouloir le déplacer ou il faut mais vu que c'est cette discu qui m'y conduit, j'ai envie d'évoquer ça avec vous : est-ce que le maternage a à un moment ou à un autre une sorte de limite ? je veux dire, est-ce qu'il arrive un âge de l'enfant ou on n'a plus d'autres solutions que d'en passer par la forme dure de l'éducation ? pas en permanence j'entends mais de manière ponctuelle. je demande ça parce que quand je vois l'évolution d'ethan, je constate que jusqu'à un peu plus de 2 ans et demi je ne me suis jamais fâchée contre lui. il a toujours accepté assez souplement les règles et les limites qu'on lui posait. tout allait bien. et puis sont arrivés les 3ans, le sevrage naturel, la séparation avec la nounou, l'école donc la séparation d'avec maman, le petit frère... et là, les choses ont commencé à déconner grave. monsieur a commencé à s'opposer pour tout et rien, juste pour s'opposer. au début je l'ai bien pris en me disant que c'était une évolution normale et saine et que ça passerait tout doucement avec le temps. le pb c'est que ça fait un an et demi que ça dure et l'opposition est de plus en plus virulente, alors on est de moins en moins négociants. on ne sait plus trop par quel bout le prendre pour arriver à ce qu'il accepte les limiteset on est de plus en plus durs tous les deux avec lui. parfois je ne me reconnais même plus. je ne me reconnais pas non plus complétement dans ce que tu décris gladys, mais je me dis que si le fonctionnement qu'on a en ce moment perdure et qu'on arrive pas à inverser la tendance avec lui, c'est ce vers quoi on va se dirige. affraid et ça, je ne le veux pour rien au monde. pale d'où ma question : n'y a--til pas un moment ou le maternage atteint ses limites et où les enfants ont besoin de quelque chose de plus ferme pour passer certains caps ? je ne peux pas m'empêcher de dire que si on avait appris plus tôt à ethan le "c'est comme ça et il faut l'accepter" au lieu de toujours expliquer, discuter et négocier, je n'aurais pas sans arrêt un petit garçon qui tape du pied par terre parce qu'il n'est pas content et se met à hurler ou à pleurer vertement à la moindre petite chose qui ne va pas comme il veut... Confused il n'a aucune patience et refuse de plus en plus les limites. on se dit qu'on n'en a pas posé assez tout simplement. et plus le temps passe et moins il en a et plus ça nous rend dingues. on se sent démunis face à des réactions de ce genre qui ne passent pas avec l'âge alors qu'elles le devraient. il est encore petit d'accord mais quand même, à 4,5 ans il n'a plus l'âge de tempêter, de tout balancer par terre ou de bouder pour un oui ou pour un non... si ???
bon, je m'adresse peut-être plus à celles qui ont déjà des enfants plus grands et qui ont materné depuis longtemps avec eux, qu'à celles qui ont des piou-piou d'un an ou deux, mais c'est un truc qui me travaille vraiment en ce moment et je me demande si quelque part dans le maternage, j'ai pas loupé un truc... Confused vous en pensez quoi vous ?

annem ^_^/

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Valérie F
Violette for ever


Nombre de messages : 4651
Age : 46
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Jeu 04 Jan 2007, 10:14

je répond vite car pas trop le temps.......

je crois que tu découvres qq choses Annem..........il y a un temps, où les négociations sont finies : l'enfants connait parfaitement les limites, il cherche la faille : alors quand c'est stop, c'est stop : nous sommes des êtres civilisés qui vivons en société : s'il n'est pas capable de respecter cette première règle (colère, taper des pieds....) il va dans sa chambre et il peut passer sa colère..........

mais la première règle (et ça n'a rien à voir avec le respect qu'on porte à son enfant, car lui aussi doit nous respecter) c'est que nous vivons tous ensemble et si le comportement de l'un gêne le "groupe"(famille) ben ça ne va plus...........

c'est comme ça que nous fonctionnons (suite à des colères intempestives de mon 2è, qui ne se calmaient que par un calin de moi==j'ai fini par aller voir un pédopsy.......il veut voir si vous l'aimez encore en colère, et surtout vous stoppez la colère par un calin donc conclusion, plus il fait des colère, plus vous l'aimez........donc le discours = tu as le droit d'être en colère mais 1/ je ne change pas d'avis et 2/ tu n'as pas le droit de "casser les oreilles" à tous donc colère dans ta chambre.

car en début de post, vous parliez de l'adulte tout puissant, ben moi je crois que si parfois il faut dire " c'est papa et maman qui décident pour toi"........., c'est comme ça, c'est la logique parents/enfants" quand il ne veut pas accepter une règle. Ca montre notre détermination (calme) face à sa colère...........ça ne veut pas dire qu'on ne le respecte pas .......

j'espère que je me suis bien exprimer car le clavier Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Jeu 04 Jan 2007, 10:40

je comprends ce que tu veux dire valérie, en fait ça revient à rester ferme sur le décidé et ne jamais laisser l'enfant transgresser la limite fixée. l'isole en l'envoyant dans sa chambre pour faire sa colère, j'avoue détester ça parce que ça n'a pas été si facile pour ethan qu'il accepte le changement de chambre quelques mois après l'arrivée de son frère et il a fallu en passer par l'étape tu dors dans la salle de jeux pour qu'il accepte finalement d'en faire sa pièce à lui. tant qu'à faire je préfère le coin si punition il doit y avoir... par contre, le coussin de colère est dans sa chambre et depuis qu'il y ait, il a du mal à l'utiliser, je me demande si je ne vais pas le redescendre pour qu'il l'ait à portée de main... scratch
une pédospsy, on en a vu une pendant un an et elle l'a bien aidé sur tous les pbs lié à la séparation. il n'a pas fait d'angoisse de la séparation à 9 mois et pour elle, ça a joué dans le fait qu'ultérieurement il déteste se séparer des gens ou des choses. il ne veut généralement pas dire au revoir aux gens quand il s'en va ou quand quelqu'un s'en va de sa maison, mais maintenant au moins il accepte les départs plus sereinement qu'avant. et là, je ne peux pas faire grand chose... je ne peux pas me résoudre à le forcer à dire au revoir sachant que c'est source d'angoisse chez lui.
ce que tu dis des régles à suivre et selon lesquelles c'est papa et maman qui décident à la maison, je crois que c'est en partie ce sur quoi on s'est trompé. on ne l'a pas exprimé assez clairement dès le départ. et même si on ne s'est pas laissé dominé par ses demandes, je pense qu'on y a trop souvent cédé et que de ce fait, il n'a appris à gérer la frustration. il en faut un peu pour savoir la gérer. la vie est faite de frustration et la psy a bien vu aussi qu'il ne savait pas la gérer. là aussi, je me dis le maternage qu'on a pratiqué a ce travers qu'il devançait trop et était trop à l'écoute de ses besoins ou plutôt de ses envies... et c'est là que le bât blesse, faire la différence entre un besoin et une envie quand ils sont petits et leur apprendre cette différence est la seule possibilité pour leur faire comprendre que la frustration existe. un besoin on cède, une envie on dit oui ou non mais on s'y tient, et c'est sûrement là qu'on a fait erreur. je crois qu'on ne s'est pas tenu assez au non qu'on disait sur les envies Embarassed pfff, en attendant, il faut rectifier le tir et c'est vraiment pas évident de le faire sans péter les plombs et en le respectant...

annem ^_^/

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Nanoue
Vachement fan de Marcel


Nombre de messages : 5121
Age : 37
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: différence d'éducation   Jeu 04 Jan 2007, 10:41

annem a écrit:
gladys a écrit:

Kinou a écrit:

J'ai bien lu tout ton post gladys, et je dois t'avouer que je suis partagée entre colère et incompréhension, et la premiere chose qui m'est venue, c'est "que c'est dur de fixer des limites en respectant son enfant!" rambo

Et oui, c'est extrémement dur de donner des limites à son enfant en le respectant, en respectant son corps, en respectant tout son petit être en devenir. Ca demande une énergie folle, en tout cas à moi. Parce que ce n'est pas comme ça que j'ai été élevée. C'est bien plus facile de reproduire ce qu'on nous a inculqué.
si tu savais à quel point je te comprends. moi aussi j'ai un mal fou à rester calme, surtout en ce moment avec la fatigue que je me traîne, et ça me demande tellement d'énergie que je baisse les bras de plus en plus souvent face aux demandes, que dis-je aux exigences parce que c'est comme ça que je vis ses demandes en ce moment, et ça me mine énormément. je ne dirais pas que c'est dur mais que c'est épuisant de fixer des limites en respectant son enfant. c'est vampirisant. avec le temps, j'ai la sensation d'y perdre plus que ce que j'y gagne...



je dois avouer qu'au départ avec Lousion, j'ai instinctivement reproduit la facon dont j'ai été élevée mais très vite je me suis rendue compte que ça n'allait pas et j'ai changé d'attitude (merci les copines violettes).

pour le reste annem, c'est vrai que je n'ai pas assez de recul pour t'aider mais la discussion m'intéresse beaucoup.d'une parce que je perd facilement patiente dès que je suis fatiguée (et avec un bb ça peut arriver très vite) et de deux, instinctivement je réagis comme ValérieF l'a décrit. je pense être dans les explications, les limites (certaines et pas celles qui sont pour que l'enfant soit modeler comme j'en ai besoin) mais aussi dans une certaine fermeté (toujours expliquée même si c'est une fois que je suis calmée).
c'est vrai que j'ai un tempéremment où quand je m'emportes il vaut mieux "tous se mettre aux abris" (exactement le caractère de mon père) et je fais de gros efforts pour remédier à ça (je me suis beaucoup améliorée depuis la naissance de louison) surtout depuis que j'ai arrêter de fumer car la cigarette a fait ce que j'avais refusé à 18 ans quand un psychiatre a voulu me mettre sous medocs pour "stabiliser" mon humeur

bref je ne vais pas m'étendre mais le sujet m'intéresse beaucoup car je me questionne beaucoup quant à l'éducation de Louison et surtout de ne pas lui laisser les traumatismes que j'ai mis des années à me débarrasser (je ne sais pas si j'ai fini) et qui m'ont fait beaucoup de maml.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: différence d'éducation   Aujourd'hui à 10:43

Revenir en haut Aller en bas
 
différence d'éducation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'éducation de son enfant sans frustration
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» éducation, sv, pression sociale
» Quel type d'éducation pour les enfants issus de l'immigration?
» intérêt éducation nationnale vs intérêt de l'enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: ETRE UNE MAMAN VIOLETTE :: bébé et enfant au quotidien-
Sauter vers: