LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 récit d'une naissance sauvage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 10:15

je ne suis pas spécialement pour une naissance non assistée mais ce récit même s'il est un peu long est tellement beau et cette maman tellement à l'écoute d'elle-même et de son bb que j'avais envie de le partager avec vous. elle lâche l'expression "état de grâce" à un moment donné et je trouve que c'est exactement la sensation qui se développe en nous quand on lit son récit. drunken
si ça peut donner un peu de sérénité à toutes les mamans sur le point d'accoucher qui le liront, alors j'aurais l'impression d'avoir fait avancer les choses pour certaines...

http://sante-autonome.info/birth/sauvage-fr.htm

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par annem le Ven 05 Juin 2009, 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 10:30

MErci annem, je vais le lire tout à l'heure,..gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
orlynet
Marchande de sable


Nombre de messages : 14026
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 10:56

Je le garde sous le coude aussi pour le lire plus tard
Revenir en haut Aller en bas
http://orlinette.spaces.live.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 11:06

j'ai tout lu
c'est beau et très tentant

j'aimerai beaucoup accoucher de cette façon, sans médecin ni perf ...

mais franchement, j'ai vraiment trop peur de la douleur pour me lancer dans ce genre d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 11:36

nichka95 a écrit:
j'ai tout lu
c'est beau et très tentant

j'aimerai beaucoup accoucher de cette façon, sans médecin ni perf ...

mais franchement, j'ai vraiment trop peur de la douleur pour me lancer dans ce genre d'aventure

pareil!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 11:39

tu sais, c'est pas parce qu'elle l'a fait que toutes les femmes en sont capables actuellement. mais je trouve sa démarche magnifique de respect pour elle-même, pour son corps, pour son bb, pour leur duo. je trouve surtout que ça exprime bien qu'une femme qui accouche est une vraie force de la nature et que quand elle croit en elle et se déparasite de l'environnement ultra médical qui entoure la naissance chez nous, elle est capable d'aller chercher au fond d'elle-même une énergie et une lumière qu'elle ne se soupçonne pas... une de ces énergies qui permet de soulever des montagnes, une énergie instinctive, animale, à l'état brut, celle qui génère l'instinct de survie, quelque chose d'indicible qu'on a toutes en nous en naissant mais que le monde nous pousse à oublier dès le berceau. pourquoi perd-on tellement confiance en nous ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 11:47

et puis surtout, pourquoi nous fait-on croire que la douleur est indissociable de l'accouchement ? non, la douleur n'est pas inéluctable. je ne peux pas dire que l'accouchement de lylian ait été douloureux... intense oui, mais douloureux, non. seul le passage de la tête l'a été, rien d'autre. tout est une question de travail sur soi et d'approche des choses, dans ce domaine là comme dans d'autres. et je ne suis pas la seule à dire ne pas avoir souffert pour lylian. elle dit bien aussi dans son récit que la position d'accouchement est la clé et qu'il suffit de se mettre dans celle que le corps nous commande. et là, je confirme parce que je me souviens très bien avoir tenté de descendre de mon ballon de gym pour tenter une autre position mais ça m'a aussitôt vrillé les entrailles et je suis remontée dare-dare sur mon ballon. c'est comme ça que je devais être pour être bien, j'ai écouté ce que mon corps me commandait et je n'ai plus souffert, donc je comprends très bien ce qu'elle dit, autant que ce que vous dites par rapport à la douleur. et si seulement les mater nous permettait des positions d'accouchement plus physiologiques que celle du poulet de bresse, si on avait l'entière liberté d'accoucher comme on le sent et non comme on nous le demande, je suis sûre qu'on serait bien plus nombreuses à témoigner que la douleur de l'enfantement n'est pas inéluctable... ni la peur, puisqu'on a principalement peur de la douleur...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 12:34

je ne pense pas qu'il s'agisse de confiance en soi

si on devait le faire, on accoucherait sans péri, je n'ai aucun doute que je n'y arriverai pas vu que des milliards de femmes l'ont fait et le feront encore
mais il est vrai que je me demande toujours pourquoi souffrir si on peut faire sans

concernant la douleur proprement dite, je n'ai malheureusement pas testé le ballon (d'ailleurs ça se trouve où que je sache pour bb3 ?)
j'ai eu la chance de pouvoir faire le travail comme je voulais
et dieu sait que j'en ai fait des acrobaties au grand Shocked affraid What the fuck ?!? scratch de ma voisine de chambre
la position qui me soulageait le plus étant le 4 pattes sur une surface souple (en l'occurance le lit, j'avais rien d'autre sous la main)

même si j'avais longuement discuté avec une copine du net (qui vient de finir sa formation de doula, et accouche sans péri à la maison pour le dernier), je m'étais longuement préparée à la douleur que je pourrais ressentir
heureusement, j'avais eu pauline avant, donc je savais à quoi m'attendre
j'ai beaucoup mieux supporté que pour l'accouchement de pauline (où là je pleurais comme une madeleine en me tordant de douleur, mais bon, perte des eaux et contractions dans les reins et dilatation rapide)
pour léo, je perdais prise à 8 cm (avec une péri qui prenait que d'1 coté)

si j'étais sure qu'on puisse me filer quelque chsoe à 10 cm de dilatation pour ne plus soufrir au cas où je n'y arrive pas, je me lancerais sans la péri
mais comme on nous répond souvent qu'après 7 cm, on doit se débrouiller, je pense que nous sommes bcp de femmes à prendre la péri au cas où on n'y arrive pas pale

je lis souvent que els hommes appuie à un endroit du dos, qui leur apprend les gestes ? une sage femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 12:35

euh, j'ai souvent mélanger le je et le on ... c'est un petit condensé de mon expérience et des échanges que j'ai pu avoir avec d'autres mamans
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 12:43

vincent l'a fait pour le bas du dos et c'était instinctif, personne ne lui avait montré. mais j'avais la moitié supérieure du corps sur lui donc forcément, ses mains arrivaient dans le bas de mon dos facilement. Laughing *
concernant ce que tu dis de la douleur, je pense que le ballon y est pour quelque chose parce que je connais une autre des filles qui dit la même chose que moi de la douleur et elle a aussi utilisé le ballon pendant quasiment tout le travail. ça s'achète en boutique de sport pour une quinzaine d'euros (ou chez les discounters style lidl, il y en a de temps à autre).
ce que je voulais dire en fait c'est que si on ne nous martelait pas depuis des lustres avec l'idée qu'un accouchement est douloureux et qu'il faut y remédier, on aurait surement une approche différente du moment clé, plus centré sur nous-même et le bb que sur cette fameuse douleur. à force de nous pointer le doigt dessus, on finit par ne plus voir qu'elle, ne plus penser qu'à elle au lieu de se concentrer sur nos sensations intérieures, et forcément, quand on se concentre sur la douleur, quelle qu'elle soit, elle augmente. et plus on y pense et pire c'est. apprendre à faire abstraction de ce qui est en surface pour aller chercher et sentir ce qui se passe en nous, c'est ça qui est difficile et pourtant quand on y arrive, la douleur cède.
bref, je suis persuadée qu'il y a quelque chose de très culturel là-dedans... What the fuck ?!?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 13:06

ah d'accord, j'avais pas compris ton post dans ce sens

bien sur que c'est typiquement culturel chez nous
les cours de prépa à l'accouchement parle essentiellement de la gestion de la douleur pdt les contractions
à la 1ère contraction avant l'accouchement, on a de suite 15 ordonnances de spasfon et doliprane
on achète des anti-douleurs librement dans notre pays, sans ordonnance (d'ailleurs que choisir vient de publier un article sur la nocivité de l'abus des anti-douleurs)

oui, tout est fait en sorte en sorte dans notre société pour qu'on ne souffre pas (comme si l'absence de douleur physique pouvait compenser le mal être psycho des gens Neutral )

d'un autre coté, lorsqu'on arrive presque au bout, c'est dur de se concentrer sur autre chose que ces fichues contractions qui irradient chaque centimètre carrés de notre corps

j'ai bien essayer de penser à autre chose, à 3 cm c'était facile mais à 7 cm, là je n'y arrivais plus
mais bon, je n'ai pas eu de prépa adéquate (j'en ai pas eu du tout Rolling Eyes ), donc je pense que c'est plus difficile d'être sereine et détendue devant l'évènement
Revenir en haut Aller en bas
sandra
Fan de Guns 'n Roses


Nombre de messages : 10242
Age : 36
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 13:09

c'est vrai que notre corps cherche instinctivement une position pour nous soulager.
pour Oria je me tournais sur la droite, mais ce c****rd de gyné "posez vos fesses!" je l'aurais bien étranglé celui-là!
j'étais trop fatigué pour dire quoi que ce soit et je le regrette....
Revenir en haut Aller en bas
http://sandragnr540.spaces.live.com/
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 13:25

je comprends ce que tu veux dire nichka (et toi aussi sandra ! affraid ça illustre bien ce que je disais quand aux positions physiologiques libres et non imposées) mais je crois que le pb n'est pas dans le "penser à autre chose", mais dans le "penser autrement". bien sûr qu'on ne peut pas penser à autre chose qu'à l'accouchement quand on est à 7cm de dilatation (c'est clair que c'est pas vraiment le moment de se demander quand est-ce qu'on va bien pouvoir planter les fraisiers... Rolling Eyes ) mais on peut se recentrer sur son propre corps en essayant soit de mettre cette douleur au second plan pour faire émerger le bb au 1e plan, soit en s'en servant de guide pour la laisser nous dire comment se mettre pour l'amoindrir. parce que c'est bien de ça qu'il s'agit. c'est bien elle qui nous dit comment nous placer pour se sentir mieux et la preuve en est que quand on est sous péri et donc qu'on a pas cette douleur, le corps se met en veille complète. il est assisté alors pourquoi se foulerait-il à commander si c'est pour ne pas être entendu. quand la douleur n'est pas là pour nous guider dans nos mouvements, on n'accompagne pas le bb de la même façon, on lui laisse faire tout le travail, et c'est bien pour ça qu'on a si souvent des bb qui entrent en souffrance foetale. ils ont tout simplement trop de travail à faire et on ne peut les écouter et les y aider, privées que l'on est des messages que notre corps nous envoient. et pourtant dieu sait que c'est un des moments de notre vie si ce n'est LE moment de notre vie, où il faudrait qu'on soit le plus à l'écoute de notre être !
quand je disais faire émerger le bb au 1e plan, je voulais dire de se concentrer sur ce qui se passe dans notre bas-ventre lui-même, d'imaginer ce bb qui se fraye un chemin en nous pour émerger à la lumière, le visualiser dans sa descente, dans ses mouvements de tête, dans ses rotations, dans son engagement, dans la bataille qu'il livre pour sortir, dans tout ce qu'il est, qu'il fait, de ce concentrer sur lui pour essayer de le sentir à l'intérieur, d'en chercher les contours... plutôt que de se concentrer sur la douleur elle-même. je pense qu'elle est là aussi pour nous faire faire ça. l'accepter comme quelque chose qui permet de se reconcentrer sur le bb, c'est obéir à ce qu'elle nous demande, et quand on y arrive, elle passe en arrière-plan et diminue. c'est comme une façon de s'anesthésier soi-même en somme. quand j'y repense c'est ce que j'ai fait spontanément avec lylian et ça doit être pour ça que je l'ai très bien vécue et qu'elle m'a laissée tranquille.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
cécile33
Violine


Nombre de messages : 114
Age : 41
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 15:18

Je suis entièrement d'accord avec Anne en ce qui concerne la douleur, si on donnait un peu plus aux femmes les commandes de leur accouchement en leur disant qu'elles sont capables de gérer la douleur au lieu de leur faire peur, elles trouveraient la force d'accoucher naturellement. J'ai accouché sans péri pour les 3, je savais que j'en étais capable et c'est le livre d'isa Brabant qui m'en a convaicu, elle parle de l'accouchement comme quelque chose de naturel, que "les douleurs" sont nécessaires car à chaque contraction on se rapproche un peu plus de son bébé, bien sûr pour supporter cela il faut être libre de ses mouvements et ce n'est pas toujours possible, (j'en ai fait l'expérience pour mon premier accouchement).
Par contre je trouve cela dangereux d'accoucher sans une tierce personne qui a l'habitude (généralement les femmes accouchent avec une sage femme ou quelqu'un qui joue se rôle) Sur mes trois accouchements, deux de mes enfants avaient le cordon autour du cou, est-ce que le mari est alors capable d'intervenir rapidement ?

Cécile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 16:31

Dommage que j'ai pas lu ce texte avant j'aurai peut être eu plus de courage pour refuser la péri et ainsi mieux gerer ma poussée et puis sincérement aujourd'hui j'en ai pas un mauvais souvenir de ces contractions (au contraire elle poussait mon petit dans mes bras)

je pense comme sandra si la fatigue et le fait" d'oser" (et c'est là que j'aime la tournure du récit c'est que le milieu hospitalier de part ses convention sa façon de faire déposéde un peu la femme de ce moment, et le toucher vaginale sans liquide rrrhh rambo j'avais l'impression qu'à chaque fois on nous dérangeais dans notre intimité aussi bien à moi que pour adam )on revivrait les choses différamment
moi la 1ére chose que je ferais c'est de virer l'obstétricien (si il y prochaine fois uniquement une SF) qui arrive à 6h10, me coupe à 6h15, sort le bb à 6h22 et se casse à 6h23 et empoche 600 euro (mais je devais être suivi pour le liquide Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 17:16

Encore une fois, je me retrouve complètement dans ce que tu dis Anne et je pense vraiment la même chose concernant la douleur. Je crois vraiment qu'en se décentrant d'elle et en se centrant sur le bé qui arrive, sur ce qui se passe à l'intérieur de soi, il est possible de bien vivre les contractions. C'est d'ailleurs ce qui s'est produit pour l'accouchement de Clémence. Je me dis maintenant que j'aurais vraiment pu faire sans la péri, mais je ne regrette pas, car elle était très diluée et j'ai donc tout ressenti. En fait, je me suis rendue compte du pouvoir incroyable qui était le mien sur le ressenti de cette douleur à un moment donné. En effet, j'ai un court instant relâché mon attention sur mon corps et sur ce qui s'y passait et j'ai eu la sensation que la contraction "me prenait par surprise" et là, je n'ai pas su la gérer. C'est la seule qui m'ait fait cet effet. pour toutes les autres, je ne parlerais pas de souffrance ou de douleur, mais de sensation d'une force incroyable qui montrait le chemin à mon bébé et qui lui ouvrait la porte.
C'était génial quand j'y repense.
Pour bb3, je crois que ce sera sans péri, j'en suis persuadée...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 20:06

Gaëlle a écrit:
En fait, je me suis rendue compte du pouvoir incroyable qui était le mien sur le ressenti de cette douleur à un moment donné. En effet, j'ai un court instant relâché mon attention sur mon corps et sur ce qui s'y passait et j'ai eu la sensation que la contraction "me prenait par surprise" et là, je n'ai pas su la gérer. C'est la seule qui m'ait fait cet effet. pour toutes les autres, je ne parlerais pas de souffrance ou de douleur, mais de sensation d'une force incroyable qui montrait le chemin à mon bébé et qui lui ouvrait la porte. C'était génial quand j'y repense.
Pour bb3, je crois que ce sera sans péri, j'en suis persuadée...

je vois très bien ce que tu veux dire, on a vécu le même genre d'expérience. Wink contente de voir que je ne suis pas la seule à dire que c'est possible et que ça peut ne pas faire un mal de chien. cheers

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 20:16

pour avoir vecu les 2 accouchements sans peri, je confirme que la facon de percevoir la douleur , son accouchement, change beaucoup de choses.
Pour le 2eme, j etais dans un etat d esprit different .

mais pour les 2 accouchements, j avais confiance en moi ( ma mere et moi en avions beaucoup discute) et mm si je n ai jamais ferme l option de la peri , je savais au fond de moi que j y arriverais sans et je crois que j aurais vecu comme un "petit echec" d accoucher avec.
bien sur ceci n engage que moi et je ne dis pas que les mamans qui ont accouche avec peri sont moins "meritantes", c est pas du tout le propos.

Je me rends compte simplement que la peri aurait pour moi , parasite ces moments qui restent pour moi 2 accouchements magiques et la douleur ne fait pas partie de mes souvenirs ( mais ca on l oublie vite Razz )

c marrant mais j ai l impression que si je devais avoir un 3eme accouchement, c pour celui ci que je serais le plus "mure" , c drole, hein What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mar 27 Mar 2007, 20:19

non, c'est pas étrange céline, c'est même plutôt rassurant de savoir qu'on évolue, qu'on est pas figées dans le temps. :D

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
orlynet
Marchande de sable


Nombre de messages : 14026
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mer 28 Mar 2007, 07:38

Alors j'ai tout lu aussi et je trouve qu'ils ont très bien géré cette naissance : quelle serenité, quelle paix...


celine et eva a écrit:
mais pour les 2 accouchements, j avais confiance en moi ( ma mere et moi en avions beaucoup discute) et mm si je n ai jamais ferme l option de la peri , je savais au fond de moi que j y arriverais sans et je crois que j aurais vecu comme un "petit echec" d accoucher avec.
bien sur ceci n engage que moi et je ne dis pas que les mamans qui ont accouche avec peri sont moins "meritantes", c est pas du tout le propos.


Je me rends compte simplement que la peri aurait pour moi , parasite ces moments qui restent pour moi 2 accouchements magiques et la douleur ne fait pas partie de mes souvenirs ( mais ca on l oublie vite Razz )

Je pense tout pareil moi aussi, si j'avais eu la peri je l'aurais vécu comme un mini-échec aussi je pense...
Mais là plus j'avance dans les jours et plus j'ai "peur" de ne pas supporter la douleur... c vraiment bizarre... peut-être aussi parce que je ne rentre pas dans l'inconnu, mais je n'ai pas le souvenir d'avoir eu "si souffert" pour Gabin... bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
http://orlinette.spaces.live.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mer 28 Mar 2007, 12:59

c'est très intéressant cette discussion

en fait, je crois qu'une fois que l'on a plus peur de la douleur, on peut arriver à la maitriser, la dépasser, pour vivre son accouchement autrement

j'en suis pas encore là Confused
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Mer 28 Mar 2007, 13:10

nichka, tu résumes très bien la chose, tout est une question de dépassement et d'acceptation de la peur. :thumright:

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Jeu 29 Mar 2007, 12:55

je viens de tomber sur ce lien

L'AFAR (alliance francophone pour un accouchement respecté, http://www.afar.info) vient de lancer une nouvelle rubrique, les lettres ouvertes aux maternités :

http://www.fraternet.org/afar/courrier/doleances/index.html

le 1er dossier est terrible, je ne sais pas comment cette femme a pu supporter et endurer un tel accouchement
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Jeu 29 Mar 2007, 13:13

pale Shit Thumb down rambo

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
cécile33
Violine


Nombre de messages : 114
Age : 41
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Jeu 29 Mar 2007, 13:26

Citation :
le 1er dossier est terrible, je ne sais pas comment cette femme a pu supporter et endurer un tel accouchement

un tel témoignage me mettrait presque les larmes aux yeux, quelle méchanceté!!!
Et le pire c'est que ce genre d'accouchement arrive tous les jours.

Cécile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: récit d'une naissance sauvage   Aujourd'hui à 04:08

Revenir en haut Aller en bas
 
récit d'une naissance sauvage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Claude Sauvage steward dans les 70's
» Partir en sauvage...
» désherbage sauvage
» Tartare d'huitres, Saint-Jacques et saumon sauvage
» J'ai trouvé un oiseau sauvage ou pigeon bagué ...Que faire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: DEVENIR UNE MAMAN VIOLETTE :: Ma grossesse-
Sauter vers: