LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 motilium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: motilium   Lun 18 Juil 2005, 17:04

bonjour les fifilles

je viens de lire sur un post du forum orange que le motilium relancait la lactation, c'est le même motilium que celui des nausées ?

car j'arrive plus à tirer mon lait 20 ml à tout ksé et pourtant il est là Shocked Shocked et donc je rame pour faire mes biberons j'ai essayer l'homéo la j'essaie galacto machin (j'en ai déjà pris et j'ai fait des engorgements) on verra cet fois-ci

surtout que ma petite va avoir 9 mois et REFUSE tout autre alimentation la pediatre m'a fait la morale je ne vais tout de même pas lui pincer le nez pour lui faire ouvrir la bouche surtout que moi j'ai pris de la distance face à ça elle mangerai quand elle en aura envie cela ne m'empeche pas bien sur de lui proposer tout surtout mon assiette.

syl et sa ch'ti bélote (une tototienne à 100 %)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: motilium   Lun 18 Juil 2005, 18:56

heu...rien à voir mais c'est pour te dire qua fille est trop craquante!!! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: motilium   Lun 18 Juil 2005, 19:07

oh merci tanoulili flower

face aux insistances de ma belle mère je lui ai coupé un petit peu sa méche sauf qu'au même moment elle a bougé Mad

maintenant elle a la méche en escalier lol! lol! lol!

syl et sa ch'ti bélote (papa l'appelle sa petite moine)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: motilium   Lun 18 Juil 2005, 21:24

Et bien, elle est mimi même avec une mèche en escalier flower
Revenir en haut Aller en bas
sandra
Fan de Guns 'n Roses


Nombre de messages : 10242
Age : 36
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: motilium   Lun 18 Juil 2005, 21:36

mais oui qu'elle est craquante même si c'est coupé un peu de travers!
c'est pas bien grave, et puis si t'as le temps tu peux toujours essayer de rectifié le tir!
Revenir en haut Aller en bas
http://sandragnr540.spaces.live.com/
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: motilium   Lun 18 Juil 2005, 21:42

syl a écrit:

je viens de lire sur un post du forum orange que le motilium relancait la lactation, c'est le même motilium que celui des nausées

c'est vrai qu'elle est mimi ta puce, du coup on en oublie de répondre à ta question : oui, le motilium prescrit pour les nausées est le même que celui qui relance la lactation. en fait, ce n'est qu'un effet secondaire de la dompéridone qui le compose. pour plus d'info va voir ce lien :

http://www.mamancherie.ca/fr/info/newman/protocol-induire.htm

annem ^_^/
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: motilium   Mar 19 Juil 2005, 12:17

Syl,
je te fais un copié-collé des 2 articles du Docteur Newman sur le sujet.
personnellement j'essaiera les trucs naturels : tisane, ovomaltine... avant de prendre tout de même une substance chimique.


Traduction du feuillet n° 19a du Dr Jack Newman, MD, FRCPC © 2003
« Domperidone »
Révisé en janvier 2003

Le dompéridone




Introduction

Le dompéridone (Motilium®) est un médicament qui a pour effet secondaire de stimuler ou d'augmenter la sécrétion de lait, probablement en augmentant la production de prolactine (l’hormone qui stimule la production lactée) par l’hypophyse. Le dompéridone augmente la sécrétion de prolactine par le biais de son action sur la dopamine (cette dernière diminue la sécrétion hypophysaire de prolactine, et le dompéridone est un dopamino-bloquant). Il est habituellement utilisée pour le traitement symptomatique des nausées et vomissements, et des troubles de la motricité digestive, et son impact sur la prolactinémie est listé au nombre de ses effets iatrogènes. Il n’est pas vendu pour stimuler la production lactée. Cela ne signifie pas qu’on ne peut pas le prescrire pour cette raison, mais que le fabricant ne garantit pas son effet d’augmentation de la production de lait. Diverses études ont toutefois démontré son effet sur la production lactée ainsi que son innocuité. Depuis un certain temps, on l’administrait aux nourrissons qui régurgitent et perdent du poids, puis il a été remplacé par le cisapride (Prepulsid Ò ). Ce dernier est maintenant beaucoup moins utilisé, car qu’il peut causer des troubles cardiaques sérieux. Le dompéridone ne fait pas partie de la même famille de médicaments que le cisapride et n’a jamais eu les effets secondaires cardiaques du cisapride. Un médicament plus ancien, le métoclopramide (Primpéran Ò ) stimule aussi la production de lait, mais induit souvent des effets secondaires (fatigue, irritabilité, dépression) qui ont rendu son utilisation inacceptable pour les mères qui allaitent. Le dompéridone a bien moins d’effets secondaires parce qu’il ne pénètre pas le cerveau de façon significative (il ne passe pas la barrière hémato-encéphalique).



Dans quels cas est-il approprié de l'utiliser ?

Le dompéridone ne doit jamais être utilisé en première intention pour corriger les difficultés d’allaitement. Le dompéridone n’est pas un remède miracle. Il ne faut pas l’utiliser avant que soit réglé tout autre facteur pouvant contribuer à une production lactée insuffisante. (Voir le feuillet Protocole pour augmenter l’absorption de lait maternel par le bébé) Ces autres facteurs comprennent :

Corriger la position de l'enfant au sein, pour lui permettre de téter efficacement pour qu’il obtienne le lait produit par la mère. Une simple correction de la prise suffit souvent pour passer de « l’insuffisance de lait » à « l’abondance ».
Masser le sein pour que le bébé boive davantage (voir le feuillet n° 15, La Compression du sein).
Tirer le lait après les tétées pour augmenter la sécrétion lactée.
Corriger les problèmes de succion, cesser d'utiliser des biberons, des tétines et autres produits du même type (voir les articles n° 5, Utilisation d’un DAL, et n° 8, L’alimentation au doigt).


Le dompéridone pour stimuler la sécrétion lactée
On peut espérer de très bons résultats lorsque :

la mère d'un bébé prématuré ou malade tire régulièrement son lait pour son bébé hospitalisé, et qu'elle voit sa sécrétion lactée baisser au bout de quelques semaines (4-5 semaines en général). Cette situation a été fréquemment observée. Les raisons qui l’expliquent peuvent être nombreuses , mais en général le dompéridone permet d’augmenter la production lactée à des niveaux égaux ou supérieurs à ceux d’avant la baisse de production ;
lorsque la mère a vu sa sécrétion lactée baisser suite à la prise d'une contraception hormonale contenant des oestrogènes (rappelons qu'ils sont à éviter pendant l'allaitement) ;
lorsque la mère voit sa sécrétion lactée baisser pour une raison qui reste inconnue, après trois ou quatre mois pendant lesquels elle était suffisante.
Par contre, le résultat est nettement plus aléatoire lorsque :

la mère tire son lait pour son bébé prématuré ou malade, mais ne le fait pas avec une fréquence suffisante pour stimuler correctement la glande mammaire ;
· la mère tente de stimuler une production lactée complète pour allaiter un enfant adopté ;
· la mère donne de fréquents compléments à son bébé et souhaite revenir à un allaitement complet.


Les effets secondaires possibles

Comme tous les médicaments, le dompéridone peut avoir des effets secondaires indésirables, qui ont été rapportés. Les livres présentent tous les effets secondaires rapportés, mais les symptômes ne sont pas toujours causés par le médicament. Il n’y a pas de médicaments sûr à 100%. Toutefois, l'expérience clinique montre que de tels effets sont extrêmement rares en pratique, à part l’augmentation de la production de lait. Voici certains des effets secondaires (exceptionnels en fait) présentés par les mères que nous avons traitées :

maux de tête cédant généralement à un abaissement de la dose (le plus courant des effets secondaires) ;
crampes abdominales ;
bouche sèche.
La quantité de médicament qui passe dans le lait est minime et ne fait courir aucun risque à l'enfant, et aucun effet secondaire n'a été rapporté chez un enfant allaité par une mère traitée par dompéridone et nous en traitons ainsi depuis des années. En fait, l’enfant ne reçoit qu’une fraction de ce qu’on lui administrerait pour traiter des problèmes de reflux.



Le dompéridone a-t-elle des effets à long terme?
Le fabricant déclare dans sa documentation que le traitement chronique par le dompéridone chez des rongeurs a fait augmenter le taux de cancer du sein chez les sujets. Il poursuit en affirmant qu’un tel effet n’a pas été observé chez l’homme. Signalons que les études de toxicité nécessitent l’administration de doses énormes, sur des périodes assez longues, allant jusqu’à la vie entière de l’animal. Rappelons en outre que le fait de ne pas allaiter fait augmenter le risque de cancer du sein, et que plus on allaite longtemps, plus ce risque diminue.



Comment prescrire le dompéridone ?
On recommande une posologie de départ de 20 mg (deux comprimés de 10 mg), 4 fois par jour. S’il est peu commode de prendre quatre doses par jour, on peut prendre 30 mg (trois comprimés), trois fois par jour. Les notices d’utilisation fournies avec le produit conseillent de prendre ce médicament 30 minutes avant les repas, mais dans la mesure où il n'est pas utilisé pour un problème digestif, ce n'est pas nécessaire. On peut prendre le dompéridone toutes les six heures, si c’est pratique (il ne sert à rien de se lever la nuit). La plupart des mères l'utiliseront pendant 3 à 8 semaines, mais les femmes allaitant un bébé adopté pourront avoir besoin d’en prendre pendant plus longtemps.

Certaines mères commencent à noter une augmentation de leur sécrétion lactée au bout de 24 heures, mais cet effet ne sera généralement pas perceptible avant 3 ou 4 jours; et il faudra attendre 2 ou 3 semaines pour que cet effet soit maximum. Chez certaines femmes, les effets n’ont été notés qu’après 4 semaines ou plus. Il est raisonnable de faire l’essai du dompéridone pendant au moins 4 semaines avant de conclure qu’elle est inefficace.



Pour plus de renseignements sur comment cesser la dompéridone, voir le feuillet La dompéridone-2.






révision janvier 2003
par Jack Newman, MD, FRCPC © 2003
Version française révisée en mars 2003 par Stéphanie Dupras, IBCLC
Peut être copié et diffusé sans autre autorisation, à condition qu’il ne soit utilisé dans aucun contexte où le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel de l’OMS est violé.

Les articles du Dr Newman sont disponibles dans leur version originale anglaise à http://www.mamadearest.ca



Traduction du feuillet n° 19b du Dr Jack Newman, MD, FRCPC © 2003
« Domperidone 2 »
Révisé en janvier 2003

Le dompéridone 2




Pendant combien de temps puis-je utiliser le dompéridone?
Lorsque le dompéridone est utilisé chez les bébés, il est fréquent de de prescrire pendant plusieurs mois. Étant donné que la quantité de dompéridone que reçoit le bébé est en effet très faible, du point de vue du bébé, il ne devrait y avoir aucun problème si la mère en prend pour augmenter sa production lactée pendant plusieurs mois. Dans notre expérience, il y a très peu d’effets secondaires à court terme et ceux-ci sont très minimes. L’expérience globale s’étalant sur plus de vingt ans nous suggère aussi que les effets secondaires à long terme sont rares. Certaines mères dans notre clinique, allaitant leur bébé adopté, ont pris du dompéridone pendant 18 mois sans effet secondaire apparent.



Combien de temps le dompéridone met-il avant d’agir?

Tout dépend de la situation. Dans la situation où la mère avait une production lactée adéquate, mais qu’elle a diminué pour une raison quelconque (par exemple, l’utilisation de contraceptifs oraux), le dompéridone augmente souvent rapidement la production lactée. Souvent, après une ou deux journées, la mère remarque une différence (et son bébé aussi). Mais ce n’est pas toujours le cas, et dans toutes les situation, cela peut prendre une semaine ou plus avant d’avoir un effet. À l’occasion, il a fallu un mois ou plus avant que les mères ne remarquent une augmentation. C’est pourquoi nous recommandons que la mère prenne le dompéridone pendant au moins 6 semaines pour avoir la certitude qu’il fonctionne ou non.

Nous avons l’impression que le dompéridone est le plus efficace passé les premières semaines suivant la naissance. Nous n’avons aucune preuve, mais il y a des raisons théoriques qui expliquent pourquoi ceci pourrait être le cas. C’est pour cette raison que nous avons souvent attendu que le bébé soit âgé d’au moins 3 semaines avant de prescrire le dompéridone, principalement parce que nous ne voulions pas que la mère soit découragée si elle ne voyait pas une augmentation rapide de sa production lactée.



Comment savoir pendant combien de temps prendre le dompéridone?

Habituellement, nous demandons à la mère d’en prendre durant 2 semaines et ensuite nous réévaluons la situation. Il y a plusieurs possibilités.

La production lactée a augmenté de façon substantielle, au point que l’on peut envisager l’arrêt du don de compléments, ou que la mère a pu cesser les compléments, et que la croissance du bébé continue d’être satisfaisante avec l’allaitement exclusif.
La production lactée a augmenté au point où la mère est satisfaite. Par exemple, elle peut encore devoir donner des compléments, mais le bébé n’est plus agité au sein et tète avec satisfaction.
Dans ces deux situations, on demandera à la mère de commencer à arrêter le dompéridone de la façon suivante.

La plupart des mères prennent 2 comprimés, quatre fois par jour, ou 3 comprimés, trois fois par jour. Lorsque vous êtes prête à commencer l’arrêt du dompéridone, diminuer d’un comprimé : prise de 7 comprimés par jour plutôt que 8, ou 8 plutôt que 9.
Attendez 4 ou 5 jours, ou une semaine si vous le désirez. S’il n’y a aucun changement dans votre production lactée, supprimer un comprimé supplémentaire.
Attendez 4 ou 5 jours. S’il n’y a aucun changement dans votre production lactée, supprimer un autre comprimé.
Continuez de cette façon jusqu’à cessation complète. S’il n’y a aucune diminution de votre production lactée, ou s’il y a eu légère diminution qui n’affecte pas l’allaitement et la croissance du bébé, c’est précisément ce que l’on souhaitait, et la plupart des mères sont satisfaites de la situation.
Si, par contre, votre production lactée diminue de façon significative, retournez à la dernière dose efficace et ne diminuez pas pendant quelques semaines au moins.
Si vous souhaiter absolument cesser de prendre du dompéridone, après quelques semaines au même dosage, commencez à diminuer d’un comprimé par jour, comme décrit ci-dessus. Certaines mères qui n’ont pas pu cesser de prendre du dompéridone au premier essai (nette baisse de la lactation), réussissent à le faire au deuxième ou troisième essai.
Il se peut que vous deviez continuer à prendre une certaine dose pour maintenir votre production lactée. Cependant, en suivant les étapes 1-4 vous arriverez à la dose minimale efficace.


Il est possible, cependant, qu’après deux semaines, vous n’arrivez pas à augmenter votre sécrétion lactée avec du dompéridone. Dans ce cas, vous devriez continuer d’en prendre. Si après 6 semaines de dompéridone vous ne constatez toujours aucune augmentation, il est temps de réévaluer l’intérêt de la prise de dompéridone. Si vous donnez des compléments, et avez réussi à diminuer les compléments de 300 ml à 250 ml, est-ce que cela vaut vraiment la peine de prendre un médicament pour ce faire ? Si vous pensez que oui, alors continuez le dompéridone, mais essayez de prendre la dose minimale efficace pour maintenir votre production lactée, tel que décrit plus haut. Si vous ne pensez pas que celà vaille la peine, cessez progressivement de le prendre selon le protocole décrit ci-dessus, et si vous ne voyez aucun changement lorsque vous avez cessé complètement, tant mieux. Cependant, si vous remarquez un changement réel dans votre production lactée en diminuant la dose, il est probable que le dompéridone est plus efficace que vous le supposiez. N’oubliez pas qu’après 6 semaines votre bébé est significativement plus lourd, et il se peut bien qu’au lieu de 300 ml, votre bébé aurait en fait besoin de 500 ml pour maintenir une croissance pondérale satisfaisante si vous ne preniez pas de doméridone, donc ce dernier a un effet réel.



N’oubliez pas : Avant d’utiliser le dompéridone, la pratique d’allaitement doit être corrigée, et ce le plus rapidement possible. Ceci signifie :

Avoir la meilleure prise du sein possible. Ce seul facteur pourrait permettre au bébé de recevoir assez de lait.
Pratiquer la compression du sein pour que le bébé reçoive davantage de lait
« Finir » un côté avant d’offrir l’autre (voir le Protocole pour augmenter l’absorption de lait maternel par le bébé pour apprendre comment savoir que le bébé reçoit du lait)
Ne pas limiter le bébé à un seul sein s’il ne reçoit pas assez de lait . Changer de côté lorsque le bébé ne boit plus même avec la compression.
Changer de côté plusieurs fois, tant que le bébé reçoit de bonnes quantités de lait.
Voir le Protocole pour augmenter l’absorption de lait maternel par le bébé.





révision janvier 2003
par Jack Newman, MD, FRCPC © 2003
Version française révisée en mars 2003 par Stéphanie Dupras, IBCLC
Peut être copié et diffusé sans autre autorisation, à condition qu’il ne soit utilisé dans aucun contexte où le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel de l’OMS est violé.

Les articles du Dr Newman sont disponibles dans leur version originale anglaise à http://www.mamadearest.ca

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: motilium   Jeu 11 Aoû 2005, 20:51

quand je dis que je relis les moindres lignes :arrow:

merci véro j'avais pas vu ta réponse
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: motilium   Jeu 11 Aoû 2005, 21:41

syl a écrit:
quand je dis que je relis les moindres lignes :arrow:

merci véro j'avais pas vu ta réponse

pourtant elle était super longue !!!! cyclops


en attendant je lisais encore un truc hier dessus, le motilium ou plutôt le domperidone, même si apparemment ça n'a pas d'incidence sur bébé (via le lait maternel), il vaut mieux l'utiliser en dernier recours. ;)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: motilium   Ven 12 Aoû 2005, 20:17

veroV a écrit:
personnellement j'essaiera les trucs naturels : tisane, ovomaltine...
Heu pourquoi l'ovomaltine??
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: motilium   Ven 12 Aoû 2005, 20:41

l'ovomaltine est malté et le malt stimule la production lactée. c'est toujours mieux que la bière et ça marche sur pas mal de mamans.

annem ^_^/

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
sandra
Fan de Guns 'n Roses


Nombre de messages : 10242
Age : 36
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: motilium   Ven 12 Aoû 2005, 21:36

il y a aussi le fénugrec qui marche plutôt bien chez beaucoup de mamans, mais faut s'habituer à l'odeur de sirop d'érable!
Revenir en haut Aller en bas
http://sandragnr540.spaces.live.com/
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: motilium   Sam 13 Aoû 2005, 07:53

tu trouves que ça sente le sirop d'érable ? c'est marrant les perceptions des odeurs... moi je penche nettement pour le curry. d'ailleurs je suis en train d'en faire germer pour voir ce que ça donne et quand on rentre dans ma cuisine, on a l'impression que j'ai fait un curry hier... Rolling Eyes
c'est plutôt sympa mais bon au goût on verra...

annem ^_^/

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
sandra
Fan de Guns 'n Roses


Nombre de messages : 10242
Age : 36
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: motilium   Sam 13 Aoû 2005, 09:40

j'ai dit que ça sentait le sirop d'érable parce que c'est ce que j'ai lu sur le forum orange mais en fait j'en sais rien j'en ai jamais pris!
Revenir en haut Aller en bas
http://sandragnr540.spaces.live.com/
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: motilium   Sam 13 Aoû 2005, 12:16

sandra a écrit:
j'ai dit que ça sentait le sirop d'érable parce que c'est ce que j'ai lu sur le forum orange mais en fait j'en sais rien j'en ai jamais pris!

en fait ça dépend des mamans qui le prennent : certaines disent qu'elles ont l'impression de sentir le curry, d'autres le sirop d'érable. je pense que l'odeur doit varier en fonction de l'acidité de la transpiration de chacune (puisqu'on dit que la dose de fenugrec idéale est atteinte quand une odeur de curry ou de sirop d'érable se dégage des aisselles....)

pour les mamans qui ne connaissent pas non plus le fenugrec comme plante galactogène : attention, le fenugrec sert aussi à ouvrir l'appétit !! donc attention aux kilos !!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: motilium   Aujourd'hui à 06:52

Revenir en haut Aller en bas
 
motilium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Motilium ou pas motilium en cas de vomissements?
» Motilium ???
» dosage motilium
» RGO, aujourd'hui je craque! Et vous vomissiez vous étant bb?
» Des astuces pour tirer plus ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: DEVENIR UNE MAMAN VIOLETTE :: SOS Allaitement-
Sauter vers: