LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 refus d'obéir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kinou
Muse muse musette


Nombre de messages : 12755
Age : 40
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: refus d'obéir   Ven 22 Juin 2007, 20:16

J'aurais bien aimé Syl que tu ne considères pas la discussion comme close avant que j'ai pu répondre. Je ne peux passer que maintenant sur le forum, je ne peux pas etre présente sur celui ci 24h/24 et je ne prends connaissance des réponses que maintenant.

La question n'est pas de savoir si la méthode que tu emploies avec ta fille est bonne ou pas, elle l'est puisque tu l'as jugée opportune et que ma foi elle a l'air d'être efficace puisque Lana semble être une petite fille épanouie et heureuse.

Par contre je dis moi que chaque enfant est différent et qu'on repond, nous les parents avec notre vécu, nos expériences... as-tu pensé que çà pouvait me peiner de mon côté de lire:

syl a écrit:
je vais encore passer pour une alien ne le prend pas mal mais les enfants ne doivent pas obeir mais nous accompagner (c'est un terme qui pour moi appartient à un autre domaine) il faut les considerer comme des partenaires même niveau que nous

j'essaierai de mettre mes notes sur la conférences d'hier soir et si tu as envie d'y jeter un coup d'oeil tu verras Mr.Red

quand tu dis "tu verras qu'il y a plein de solution pour faire comprendre à son enfant ce que tu attends de lui tout en lui donnant l'impression que c'est lui qui l'a décidé " , ben, çà sous entend que moi, je n'écoute pas, et je ne l'interroge pas sur sa manière de penser, un peu comme quand on parle d'écoute active sur ce forum, ben oui celles qui n'ont pas le t-shirt, ben, en fait, elles n'écoutent pas activement, autrement dit, elles sont bêtes Rolling Eyes

comme le dis annem, un enfant n'a pas toujours le choix et l'apprentissage de la frustration est quelque chose de fondamental je trouve pour qu'il se sente intégré dans la société qui va être la sienne. on y est vite confronté à ce fameux "c'est comme çà" parcequ'on ne peut pas tout expliquer, même nous les adultes.

Pourquoi j'ai fait le rapprochement avec le travail? et bien parceque l'on peut non seulement rapprocher avec le monde du travail, mais avec plein de domaines vraiment différents tu es un modèle pour tes enfants et il y a forcément une hierarchie dans la famille, autrement tes enfants s'élèvent tous seuls? que ce soit parent-enfant, electeur-candidat, drh-employés, vendeurs-acheteurs, maitre-cchihuahua. on cherche tous à ce que çà se passe bien dans toutes ces hierarchies, on cherche le moins possible à blesser l'autre et à lui faire accepter ce qu'on souhaite de la manière la plus douce possible.

je suis désolée que tu aies interprété mal ces paroles, accordes moi au moins le bénéfice du doute car je ne pouvais pas connaitre avec tant de précision ta situation professionnelle et ta sensibilité de ce point de vue...

Ps: on est bien dans les même boites: mon patron va essayer lundi de me faire croire que c'est moi qui ai choisi de travailler 8 heures de plus par semaine pour juste 100 euros par mois de plus. et je vais te dire encore mieux: je vais lui faire penser qu'il a raison et que c'est moi qui l'ai demandé Wink ... aprés tout est question de point de vue rambo et de point de mire Mr.Red

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Axel est le premier bébé du forum né le 26/10/2005
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mila.artblog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: refus d'obéir   Ven 22 Juin 2007, 20:23

pas facile du tout qd ils font leurs crises nos petits !!

gladdys, bravo ! tu ferai une super nanny à la tv !!!! n'empêche que tu donnes les bons conseils comme super nanny ! oui il faut toujours expliquer à l'enfant , et lui parler face à face...

j'ai écouté l'autre jour ma belle mère qui utilise cette méthode : elle est assistante maternelle et avec mmon filleul qui fait parfoisle caprice, elle enferme dans la chambre, et lui explique qu'elle viendra le chercher qd il sera calmer, et au bout de deux min, elle lui dit : tu es calmé ? il dit oui, du coup, tout rentre dans l'ordre !

j'ai essayé d'en faire autant avec baptiste et ça marche, même si ça me fait mal de le mettre dans sa chambre, j'avoue que je n'aime pas cette méthode ....mais qd je le mets au coin, il y reste deux minu il me sourit au nez !!! je n'ai pas envie de lui crier dessus , car c'est fatiguant, et ça ne sert à rien de crier !!! tout simplement , expliquer les choses ....comme tu dis gladys...

Syl, ça m'intéresse la conférence je t'envoie un MP !!!

courage winnie, pas facile, mais à force tu y arriveras....il ne faut pas se laisser mener par le bout du nez, sinon c'est les enfants qui auront le dessus ! il suffit de voir des émissions où les gosses répondent à leur parents, enfin c'est toute une éducation, ce n'est pas facile !

bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: refus d'obéir   Ven 22 Juin 2007, 20:38

je viens de lire vos messages, winnie je suis contente pour toi que tu arrives à mieux gérer ophélie, qu'elle t'écoute mieux, que ce soit plus agréable pour tout le monde....

bon, je trouve qu'en vous lisant il y a eu qq petites tensions, ne vous en faites pas les filles,nous avons des petits loups qui évoluent tous différemment, on va donner nos conseils, nos méthodes, ce n'est pas forcément k ça marche chez nos bb d'amour, l'essentiel, c'est d'essayer et d'y arriver, c'est comme ça que l'on arrive à évoluer, à faire grandir nos enfants....MErci encore pour vos bons conseils que je teste toujours, et si ça ne marche pas tant pis, il y a toujours des solutions !!!! Wink bonne soirée
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Kinou
Muse muse musette


Nombre de messages : 12755
Age : 40
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: refus d'obéir   Ven 22 Juin 2007, 20:45

Catounette 1 a écrit:
je viens de lire vos messages, winnie je suis contente pour toi que tu arrives à mieux gérer ophélie, qu'elle t'écoute mieux, que ce soit plus agréable pour tout le monde....

bon, je trouve qu'en vous lisant il y a eu qq petites tensions, ne vous en faites pas les filles,nous avons des petits loups qui évoluent tous différemment, on va donner nos conseils, nos méthodes, ce n'est pas forcément k ça marche chez nos bb d'amour, l'essentiel, c'est d'essayer et d'y arriver, c'est comme ça que l'on arrive à évoluer, à faire grandir nos enfants....MErci encore pour vos bons conseils que je teste toujours, et si ça ne marche pas tant pis, il y a toujours des solutions !!!! Wink bonne soirée
bisous
pour ma part, il n'y a aucune tension: je disais mon point de vue à syl en lui répondant et en lui expliquant ma réplique, mais je n'en veux pas du tout à personne: heureusement que nous avons des points de vue différents, car je trouve ces discussions trés interessantes et je pense que chacune peut parler ici librement et exposer son avis.

Quant à syl, je pense la connaitre assez pour savoir que son état d'esprit est exemplaire et que ses methodes éducatives sont super je ne les juge pas du tout, maintenant c'est vrai aussi que certaines d'entre nous chahutent un peu ces méthodes, çà a au moins le mérite d'interroger chacune d'entre nous réciproquement sur nos manières d'eduquer qui sont sans arret en evolution du coup Wink.

Je crois qu'eduquer c'est s'interroger sans arret et il me semble que c'est dans ce but qu'on discute toutes autour de ce forum :D

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Axel est le premier bébé du forum né le 26/10/2005
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mila.artblog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: refus d'obéir   Ven 22 Juin 2007, 20:49

ok kinou !!
gros bisous, bonne nuit et de gros bisous à axel !!!
Revenir en haut Aller en bas
Laurence
super détective


Nombre de messages : 16591
Age : 38
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: refus d'obéir   Ven 22 Juin 2007, 21:34

Kinou a écrit:
Je crois qu'eduquer c'est s'interroger sans arret
thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: refus d'obéir   Ven 22 Juin 2007, 21:43

Laurence et Julie a écrit:
Kinou a écrit:
Je crois qu'eduquer c'est s'interroger sans arret
thumleft

je doute, donc j'éduque
Revenir en haut Aller en bas
audreyetcie
Violine


Nombre de messages : 334
Age : 35
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: refus d'obéir   Sam 23 Juin 2007, 09:38

winnie51 a écrit:
oui syl ça m'intéresse.

Gladys, j'utilise les punitions depuis un bout de temps mais rien à faire, elle a la tête dure.Je l'ai puni en rentrant à la maison, je l'ai envoyé dans sa chambre avec interdiction d'en sortir, et bien elle st sortie de sa chambre avec un grand sourire style "cause toujours ..." rambo
Dans ces moments là, je perds mon sang froid, j'en ai vraiment ras le bol.
Elle est comme ça avec son père aussi.
Il n'y a qu'avec mon père où elle file droit, rien qu'à lui faire des gros yeux elle arrête.
Avec mes beaux-parents, pareil que chez nous mais je vais devoir mettre les ola car ils veulent utiliser le martinet sur Ophélie comme ils le font avec les autres petits enfants mais il en est hors de question rambo


pour moi aussi c très difficile, et comme on est des etres humains, quand on est a bout, la fessée part des fois.
Winnie, est ce que c'est toi qui m'a parlé une fois de ton anxiété dans le role de maman. (de ne pas laisser ton biou manger un crouton de pain de peur qu'il ne s'étouffe? etc...?) pour ma part je suis une stressée, anxieuse, angoissée, ... et je pense que peut etre mon état nerveux a avoir avec mon incapacité a gerer les crises d'enzo. Je me sens dépassée et je n'ai pas confiance en moi. alors moi il a 4 ans et depuis qu'il est rentré en phase d'opposition c comme ça et j'en ai plus que marre. Son nouveau truc : essayer de faire du mal a son petit frère et quand j'arrive a coté de lui, il se couvre le visage avec les bras comme si je vais le battre. ça m'énerve qu'il joue les enfants martyr!!!
Je n'arrive pas a surmonter ça, il sait ce qu'il fait et des fois je lui en veut.

Parfois je suis tellement a bout que je me dis qu'il vaudrait mieux qu'il soit placé dans une autre famille où là bas il sera heureux car il doit souffrir ici pour pousser les gens a bout.
Il n'y a pas un jour où je ne le puni pas, où je dois hausser le ton, ou qu'il hurle tellement par caprice que ma mère qui est dans la rue d'a coté l'entend de sa maison....
Je vais pourtant voir une pédo psy mais j'ai l'impression que ça n'arrange rien car je ne l'a voit que très rarement donc pas de suivi assez régulier pour arriver a des résultats positifs.

Gladys, j'ai fait ce que tu proposes mais il s'en fout royalement. il est a peine sorti de la punition qu'il recommence et des fois il refait la même con***rie. donc si vous avez des choses a proposer, je suis a l'écoute!!!

bizzz et bon courage a toutes
audrey
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: refus d'obéir   Sam 23 Juin 2007, 10:31

audreyetcie a écrit:

Parfois je suis tellement a bout que je me dis qu'il vaudrait mieux qu'il soit placé dans une autre famille où là bas il sera heureux car il doit souffrir ici pour pousser les gens a bout.
Il n'y a pas un jour où je ne le puni pas, où je dois hausser le ton, ou qu'il hurle tellement par caprice que ma mère qui est dans la rue d'a coté l'entend de sa maison....
Je vais pourtant voir une pédo psy mais j'ai l'impression que ça n'arrange rien car je ne l'a voit que très rarement donc pas de suivi assez régulier pour arriver a des résultats positifs.



bizzz et bon courage a toutes
audrey

surtout ne doute jamais de faire ce qu'il faut pour tes enfants. Il cherche les limites et attend que tu les lui donnes.
Et puis, nos enfants sont des éponges, ils absorbent nos angoisses, notre stress...
pourquoi ne pas le confier deux jours aux grands parents, à une copine, histoire de souffler et de pouvoir revenir à une situation plus calme entre lui et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: refus d'obéir   Sam 23 Juin 2007, 18:29

M
Kinou a écrit:


quand tu dis "tu verras qu'il y a plein de solution pour faire comprendre à son enfant ce que tu attends de lui tout en lui donnant l'impression que c'est lui qui l'a décidé " , ben, çà sous entend que moi, je n'écoute pas, et je ne l'interroge pas sur sa manière de penser, un peu comme quand on parle d'écoute active sur ce forum, ben oui celles qui n'ont pas le t-shirt, ben, en fait, elles n'écoutent pas activement, autrement dit, elles sont bêtes Rolling Eyes

comme le dis annem, un enfant n'a pas toujours le choix et l'apprentissage de la frustration est quelque chose de fondamental je trouve pour qu'il se sente intégré dans la société qui va être la sienne. on y est vite confronté à ce fameux "c'est comme çà" parcequ'on ne peut pas tout expliquer, même nous les adultes.

Pourquoi j'ai fait le rapprochement avec le travail? et bien parceque l'on peut non seulement rapprocher avec le monde du travail, mais avec plein de domaines vraiment différents tu es un modèle pour tes enfants et il y a forcément une hierarchie dans la famille, autrement tes enfants s'élèvent tous seuls? que ce soit parent-enfant, electeur-candidat, drh-employés, vendeurs-acheteurs, maitre-cchihuahua. on cherche tous à ce que çà se passe bien dans toutes ces hierarchies, on cherche le moins possible à blesser l'autre et à lui faire accepter ce qu'on souhaite de la manière la plus douce possible.

je suis désolée que tu aies interprété mal ces paroles, accordes moi au moins le bénéfice du doute car je ne pouvais pas connaitre avec tant de précision ta situation professionnelle et ta sensibilité de ce point de vue...

Ps: on est bien dans les même boites: mon patron va essayer lundi de me faire croire que c'est moi qui ai choisi de travailler 8 heures de plus par semaine pour juste 100 euros par mois de plus. et je vais te dire encore mieux: je vais lui faire penser qu'il a raison et que c'est moi qui l'ai demandé Wink ... aprés tout est question de point de vue rambo et de point de mire Mr.Red

quand je vais à la séance "dessine moi un parent" j'améne toujours ma valise de doute parfois de ras de bol et j'en ressort de la confiante uniquement parce que j'ai écouté des ondes positives.

mon "tu verras " allais uniquement dans ce sens pour redonner confiance à karine (confiance en elle confiance en sa fille) et non pas "moi je sais mais toi tu ne sais pas" je n'ai pas cette prétention
j'avoue avoir des idées très précise sur l'accompagnement des enfants mais qui me sont propre et que sont dédiées à mes enfants
et je n'aime pas certain terme comme obeir ou bien punir "quand on rentre à la maison tu verras" il faut imaginer ce qui se passe dans la tête d'un enfant tout le long du trajet avec cette idée dans la tête qu'il sera puni.
un forum s'est fait pour partager qu'on soit d'accord ou pas (je le répéte c'est notre richesse ) j'aime lire des avis contraire j'en apprend beaucoup j'aime beaucoup te lire kinou mais je ne pensais pas être épluchées au millimétre près à l'avenir je me relirai à 2 fois avant de poster

ps: catounette t'inquiéte pas cet échange fera encore avancer le schimilbilick face aux réactions de nos petites têtes blondes (quoique les miens sont brun geek ) et ça ne change en rien à mon affection pour émilie bisous
j'aime beaucoup cette phrase : cheers Je crois qu'eduquer c'est s'interroger sans arret thumleft


Dernière édition par le Dim 24 Juin 2007, 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: refus d'obéir   Dim 24 Juin 2007, 09:04

je ne peux papoter car antoine téte !!!
du coup , je vous lis, j'adore vous lire, c'est toujours enrichissant..
de gros bisous
bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
audreyetcie
Violine


Nombre de messages : 334
Age : 35
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: refus d'obéir   Dim 24 Juin 2007, 12:12

Timmaglou a écrit:
audreyetcie a écrit:

Parfois je suis tellement a bout que je me dis qu'il vaudrait mieux qu'il soit placé dans une autre famille où là bas il sera heureux car il doit souffrir ici pour pousser les gens a bout.
Il n'y a pas un jour où je ne le puni pas, où je dois hausser le ton, ou qu'il hurle tellement par caprice que ma mère qui est dans la rue d'a coté l'entend de sa maison....
Je vais pourtant voir une pédo psy mais j'ai l'impression que ça n'arrange rien car je ne l'a voit que très rarement donc pas de suivi assez régulier pour arriver a des résultats positifs.



bizzz et bon courage a toutes
audrey

surtout ne doute jamais de faire ce qu'il faut pour tes enfants. Il cherche les limites et attend que tu les lui donnes.
Et puis, nos enfants sont des éponges, ils absorbent nos angoisses, notre stress...
pourquoi ne pas le confier deux jours aux grands parents, à une copine, histoire de souffler et de pouvoir revenir à une situation plus calme entre lui et toi?


J'aimerai bien mais mon père est en insuffisance respiratoire (ce qui veut dire sous oxygène) et ma mère est la seule a travailler donc pour mon père c parce qu'il est aigri et ne supporte pas le bruit et pour ma mère c parce qu'elle a assez de travail comme ça la semaine (et le week end aussi, avec son grand bébé de mari!lol)
Je n'ai ni frère ni soeur, ni cousin, ni cousine, bref c le désert.
Leur père n'a plus ses parents et il n'a pas confiance en ces frères et soeurs avec qui il est constamment en guerre.
Me meilleure amie a quitté la région et est partie s'installer en haute savoie.
et d'ailleurs, enzo a peur de dormir ailleur car il n'a jamais dormi autrepart qu'avec nous, même pas chez ma mère. La seule fois où je n'ai pas dormi avec lui c quand j'étais a la mater avec noa.
Personne ne veut de noa, car quand il pleure, les gens qui l'ont dans les bras me le refile tout de suite donc, parti loin de moi : même pas en rêve.
Pourtant , j'aimerai décompresser un peu et penser a moi, a ce qui ne va pas au sein de ma famille et essayer de trouver une solution.

Je sais que je suis sous pression et que c lié a que je suis chez moi a longueur de journée, j'ai besoin de voir d'autres têtes, de parler, je suis une piplette incurable et j'ai besoin de changer d'air.

Je pense reprendre une activité professionnelle mais je ne sais même pas quoi faire
je cherche encore ce qui me passionnerai
bref, l'avenir me dira si ça ira mieux.

Merci pour les encouragements, j'espère faire de mon mieux mais je ne supporte pas voir mon fils souffrir d'une situation que je ne sait même pas par quel bout débloquer.

bisous a toutes, je vous tiens au courant de la suite des évènements

audrey
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: refus d'obéir   Dim 24 Juin 2007, 13:50

Je trouve qu'anne a parfaitement résumer ma pensée, encore une fois...Décidément vivement le mois d'août!!

Je trouve cette discussion passionnante: elle est passionnée également, car elle nous implique dans ce que nous avons de plus important, le bonheur de nos enfants et leur épanouissement.
Je rejoins Emilie quand elle dit que nous faisosns avec nos enfants en fonction de ce que l'on nous a donné, de ce que l'on a vécu et des rencontres que l'on a pu faire.
J'essaie moi aussi chaque jour de trouver un bon équilibre entre accompagner mes filles dans leur évolution et en même temps leur montrer les limites justes dont elles ont besoin pour pouvoir vivre dans le monde et pour être sécurisée. Je crois également que l'apprentissage et l'expérience de la frustration sont non seulement nécessaires mais utiles pour nos enfants, car c'est ce qui va les aider à accepter les renoncements ou les choix qu'on doit inévitablement faire dans une vie.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
babycat
Fan de reblochon


Nombre de messages : 1845
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: refus d'obéir   Dim 24 Juin 2007, 22:40

bon c'est vrai que souvent j'arrive en retard! ça me permet de passer en trois pages du rire, au rire jaune, à l'angoisse et au soulagement en vous lisant vous chamailler...

je vous embrasse toutes!

:cat:
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: refus d'obéir   Lun 25 Juin 2007, 07:02

J'ai repensé à une chose tout à l'heure, en préparant le petit déj.
Ce qui m'interroge personnellement c'est ce refus parfois d'employer certains mots, qui pourtant à mon sens n'ont rien de négatif et de péjoratif. Le mot obéir par exemple. Je ne vois pas pourquoi ce mot induirait forcément une idée de pouvoir de l'un sur l'autre. Ne dit-on pas quand on est adulte, qu'on obéit aux lois? Ce n'est pas pour autant que c'est quelque chose qu'on nous impose par la force. C'est vrai que pour obéir aux lois qui régissent notre société, nous voulons les comprendre et qu'elles aient un sens, qu'elles nous paraissent justes. Je pense donc qu'il est important d'expliquer aux enfants le sens de ce qu'on leur demande ou leur interdit. Parfois l'explication est rapide: "c'est pour respecter l'autre, parce que pour vivre ensemble on ne peut pas faire tout ce qu'on a envie de faire...". Je ne crois pas moi que nous devions nous positionner sur une même ligne que nos enfants, car nous ne sommes pas sur une même ligne. Nous sommes adultes, ils sont enfants. Ce que nous avons en plus, c'est l'expérience. Je dis souvent à Jeanne: "si je te demande ou t'interdis cela, c'est qu'on me l'a appris à moi aussi. C'est mon rôle à présent de te l'apprendre."
Alors je crois qu'il est important et essentiel d'expliquer à ses enfants les règles, mais qu'il est aussi important qu'ils restent des enfants, qui parfois ne savent pas ce qui est bon pour eux et que notre rôle est de les aider à grandir.
Voilà mes pensées du matin...Rolling Eyes Faut que j'arrête de cogiter tout le temps moi...Ca m'use!!Mr. Green Mr. Green

Bonne journée à toutes!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: refus d'obéir   Lun 25 Juin 2007, 07:42

Gaëlle a écrit:
Je pense donc qu'il est important d'expliquer aux enfants le sens de ce qu'on leur demande ou leur interdit. Parfois l'explication est rapide: "c'est pour respecter l'autre, parce que pour vivre ensemble on ne peut pas faire tout ce qu'on a envie de faire...". Je ne crois pas moi que nous devions nous positionner sur une même ligne que nos enfants, car nous ne sommes pas sur une même ligne. Nous sommes adultes, ils sont enfants. Ce que nous avons en plus, c'est l'expérience. Je dis souvent à Jeanne: "si je te demande ou t'interdis cela, c'est qu'on me l'a appris à moi aussi. C'est mon rôle à présent de te l'apprendre."
Alors je crois qu'il est important et essentiel d'expliquer à ses enfants les règles, mais qu'il est aussi important qu'ils restent des enfants, qui parfois ne savent pas ce qui est bon pour eux et que notre rôle est de les aider à grandir.
j'ai exactement cette démarche là.

je ne suis pas trop intervenue dans la discussion mais j'aimerais jsute ajouter :

l'esprit de Dolto, le bébé est une personne, a tellement été galvaudée qu'on a fait de l'enfant un mini-roi que l'on se doit de traiter comme un adulte. je ne suis pas d'accord avec cette manière de voir. un enfant reste un enfant et l'adulte est là pour l'accompagner (comme le dit Syl) à expérimenter, à apprendre et à intégrer les apprentissages, les règles... ceci passe par différents stades comme l'interdiction, la frustration etc...
on peut être à l'écoute de son enfant, le respecter tout en le frustrant.

en ce qui me concerne, je sais que je ne suis pas assez à l'écoute de ma fille, mais ce n'est pas parce que j'estime que l'enfant doit être soumis, mais par manque de temps et par mauvaise habitude. je leur explique toujours pourquoi ils ne peuvent faire telle ou telle chose (on ne fait pas ça parce que c'est dangereux, parce qu'il y a du monde et que c'ets un manque de respect pour les autres, parce que cet objet ne nous appartient pas etc... ) mais je ne prends pas toujours le temps de leur ajouter que si je leur dis ça, c'ets parce que je le sais parce que je l'ai moi-même fait, ou parce que je suis l'adulte et que l'adulte sait des choses que l'enfant ne sait pas.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
superisa
Pied plat


Nombre de messages : 3613
Age : 40
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: refus d'obéir   Lun 25 Juin 2007, 08:17

Je trouve qu'anne a parfaitement résumer ma pensée et mon cheminement. Nous devons être permissifs sans trop l'être mais en même temps montrer à l'enfant qu'il y a des règles non négociables.

Je suis d'accord avec Kinou : éduquer c'est douter. C'est en même temps s'adapter à la situation, à l'enfant. On éduque son enfant avec ce qu'on est et ce qu'on a vécu.

Je partage aussi la pensée de Gaëlle :
Citation :
Alors je crois qu'il est important et essentiel d'expliquer à ses enfants les règles, mais qu'il est aussi important qu'ils restent des enfants, qui parfois ne savent pas ce qui est bon pour eux et que notre rôle est de les aider à grandir.

Je pense qu'il faut des règles pour qu'un enfant aie des repères mais en même temps trop de règles l'empêchent de s'éveiller et de s'épanouir. Il faut qu'il fasse ses expériences et nous devons être à son écoute et l'accompagner.
Pendant mon sejour à la maternité et à mon retour, nous avons été plus premissifs avec Thibault que d'habitude. Il en était arrivé à négocier, à discuter toutes les règle, et surtout à l'école. Il tenait tête à son maître et ne savait pas se situer à l'école. Ca a été une période très difficile pour lui parce qu'il pensait que c'était lui qui devait tout décider. Il se sentait surpuissant. Il en était presque odieux.
Nous avons dû reposer les règles, lui montrer que certaines règles sont non-négociables. Que les adultes savent ce qui est bien pour lui parce qu'ils ont l'expérience. Cela l'a beaucoup sécurisé et cela l'a aidé à se poser et à avoir des préoccupations d'un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
http://isa.d69@hotmail.fr
lilt
Violette accro


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: refus d'obéir   Dim 08 Juil 2007, 17:08

winnie, je ne vois ton message que maintenant, on a eu des soucis avec une nouvelle nounou et du en trovué une autre, pas trop le tmeps d'aller sur le net...

bref j'ai suivi depuis le debut tes difficultés avec Ophélie, et les ai vecu quelques moi avec ma puce ausis alors je compatis beaucoup...

Depuis j'ai beaucoup lu et nous avons aussi trouvé du soutien aupres d'une pedo psychiatre, on voulait trouvé avec elle et les lectures des astuces pour que les crises cessent et que tout le monde vive en harmonie... et ca a plus que marché!

J'ia crié et donner quelsues fessée un temps, et en eu tres marre aussi... heureusment quelsuers mois seulement...

en fait il y a plein d'alternatives qui existent a la place des fessées et des cris et qui marchent beaucoup mieux et sont beaucoup moins nefastes pour le developpenement emotionnele de l'enfnat... de tous les livres que j'ia lu le mieux je trouve est le suivant: un enfant heureux, faites des choix educatifs avertis grave aux recentes decouvertes scientifiques...de margot Sunderland. je peux t'assurée qu'apres avoir lu ce livre tu seras pour toujours guérie des fessés et cris et mises au coin et aura a ton actif un panel d'autres solutions....

sinon le magazines grandir autrement offre parfois des astuces interressantes et le livre Parler pour que les enfants ecoutent, ecoutez pour qu eles enfnats parlent offre plein dastuces aussi.

La pedopsy nous en a donné d'autres en complement et ca m'a aussi aidé a déculpabilisé car en me rendnat compte a quel point je ne faisiat pas ce qu'il falait, enfin pas toujorus j'ai eu du mal a digerer la pillule, je m'en voulais...mais ce n'ets pas evident de bien reagir lorsque c'est le premier enfnat, on manque de recul, surtout quand y'a peu de petits dans son entourage et que vos parents n'avaient pas les bonnes methodes educatives...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: refus d'obéir   Aujourd'hui à 19:15

Revenir en haut Aller en bas
 
refus d'obéir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» refus de diversification...comment rester zen
» 9 mois et demi et.... refus de la cuillère!
» Refus de biberon à 3 mois
» refus d'un prêt hypothéquaire
» Refus de prolongement du congé maternité.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: ETRE UNE MAMAN VIOLETTE :: bébé et enfant au quotidien-
Sauter vers: