LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 pédagogie : rôle des parents et de l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Sam 06 Oct 2007, 21:20

suite à la grosse discussion qui a découlé du post de Muriel, je divise le sujet. véro-modo.


ma fille aussi est aussi très demandeuse par rapport à la lecture et l'écriture, mais quand je suis avec elle à la maison, je ne m'amuse pas à lui préparer de fiches en lui demandant d'entourer en rouge son prénom parmi les prénoms de ses copains, pas plus que je lui demande de reconnaitre son prénom en écriture capitales d'imprimerie ou en script ou en cursive. je ne me vois pas du tout lui demander de coller autant de gommettes que d'objets dans le panier ou de choisir l'étiquette chiffre se rapportant au nombre de poissons dans le bocal.


Gladys a écrit:
Mais je n'ai pas poussé ma gamine, c'est juste qu'elle est très curieuse, pose plein de question et que je lui réponds, et pas comme si elle était un bébé!! Je ne vais pas la laisser dans l'incompréhension d'un truc, car ça doit être le role de l'instit!

Et clairement, si un jour elle me demande de lui apprendre à lire, et bien je le ferai. Je ne vais pas la brimer parce que normalement c'est au CP qu'on apprend. Et le truc, c'est que je pense que c'est ce qui va se passer, vu comment elle se comporte par rapport aux bouquins......bref......

en ce qui concerne la lecture, ça me laisse très songeuse aussi. Rolling Eyes je connais aussi beaucoup de mamans qui apprennent à lire à leurs enfants elles mêmes; le souci, c'est que lorsqu'on se substitue au rôle de l'instit, on peut aussi commettre des erreurs et commettre des dégats. j'ai eu plusieur petites filles l'an passé en CP qui avaient un blocage parce que les mamans avaient anticipé la lecture. bien sur, toutes les mamans te répondent qu'elles ne font que répondre aux demandes de l'enfnat, et quand tu grattes bien, ce sont souvent à leurs propres rêves ou à leurs angoisses qu'elles répondent Rolling Eyes . et c'est pour ça qu'elles apprennent à leur môme les sons complexes avant les sons simples et qu'elles ont une pression folle sur les épaules pas possible en entrant en CP.... Rolling Eyes

je suis tout à fait d'accord sur le fait que le rôle des parents est d'accompagner leur enfant dans leur questionnement, en lui expliquant avec des mots, en lui montrant des livres, en lui montrant le monde autour de lui... mais "de mettre en place des trucs", comme dit annem, je trouve ça assez risqué.

sans pour autant cloisonner les rôles, je dirais tout de même "chacun son métier".
mais bon, chacun fait comme il veut...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par le Jeu 11 Oct 2007, 13:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
petitesouris
Purple Rose


Nombre de messages : 4583
Age : 42
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Dim 07 Oct 2007, 09:33

Gladys a écrit:
Mais je n'ai pas poussé ma gamine, c'est juste qu'elle est très curieuse, pose plein de question et que je lui réponds, et pas comme si elle était un bébé!! Je ne vais pas la laisser dans l'incompréhension d'un truc, car ça doit être le role de l'instit!

Moi non plus d'ailleur, j'essaie de répondre même si c'est pas fait de la même façon qu'à l'école. La curiosité ça se cultive et si on met des barrieres, elle s'éteind. C'est aussi vrai que si on pousse trop ça lasse aussi ou met la pression. C'est à nous parent de veiller au bien être de nos enfants .

Et clairement, si un jour elle me demande de lui apprendre à lire, et bien je le ferai. Je ne vais pas la brimer parce que normalement c'est au CP qu'on apprend. Et le truc, c'est que je pense que c'est ce qui va se passer, vu comment elle se comporte par rapport aux bouquins......bref......

Nous on n'en est pas encore là et franchement je ne sais pas ce que je ferai si jamais elle demande. Je pense aussi qu'il est important de dissocier les methodes de l'école et ce qui se passe à la maison.

en ce qui concerne la lecture, ça me laisse très songeuse aussi. je connais aussi beaucoup de mamans qui apprennent à lire à leurs enfants elles mêmes; le souci, c'est que lorsqu'on se substitue au rôle de l'instit, on peut aussi commettre des erreurs et commettre des dégats. j'ai eu plusieur petites filles l'an passé en CP qui avaient un blocage parce que les mamans avaient anticipé la lecture. bien sur, toutes les mamans te répondent qu'elles ne font que répondre aux demandes de l'enfnat, et quand tu grattes bien, ce sont souvent à leurs propres rêves ou à leurs angoisses qu'elles répondent Rolling Eyes . et c'est pour ça qu'elles apprennent à leur môme les sons complexes avant les sons simples et qu'elles ont une pression folle sur les épaules pas possible en entrant en CP.... Rolling Eyes

Je ne me sens pas angoissée par rapport au furur et aux études de Rose et je suis tout à fait consciente qu'il existe des méthodes d'aprentissage de lecture. D'ailleur on parle souvent de l'évolution de Rose avec ma belle soeur qui est orthophoniste et je ne me lancerai pas dans ces apprentissages sans savoir..

je suis tout à fait d'accord sur le fait que le rôle des parents est d'accompagner leur enfant dans leur questionnement, en lui expliquant avec des mots, en lui montrant des livres, en lui montrant le monde autour de lui... mais "de mettre en place des trucs", comme dit annem, je trouve ça assez risqué.

Je ne crois pas prendre de risque particulier en l'aidant à comprendre le monde qui l'entoure.

sans pour autant cloisonner les rôles, je dirais tout de même "chacun son métier".
mais bon, chacun fait comme il veut...[/quote]


Je ne pense pas que parent soit un métier. On est parent c'est tout et on cherche le mieux pour ses enfants. Je reste persuadée qu'il faut de forts échanges entre l'école et les parents. D'ailleur combien d'entre vous se plaignent de la non participation des parents!!
C'est un équilibre, un échange. Ce qui se passe à la maison influe sur ce qui se passe à l'école et vice versa et c'est qu'en dialoguant vraiment sur le bien être de nos petits que l'on avance au mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Dim 07 Oct 2007, 09:50

Je serais plutôt d'accord avec Véro, surtout pour la lecture.
Je crois que nous connaissons à peu près toutes les questions incessantes de nos enfants qui sont curieux de tout: ça me semble normal car nous sommes quand même je crois toutes des mamans (et des papas) curieux de ce qui les entourent, alors nos enfants sont pareils.
Bine sûr que c'est notre rôle de parent d'expliquer le monde, de répondre à leur question, de leur proposer des activités style peinture, dessins, puzzles...Car c'est ainsi qu'ils évoluent et qu'ils prennent surtout je crois le goût d'apprendre et de découvrir. C'est super important ça le plaisir d' apprendre, de chercher et c'est véritablement aux parents et à l'entourage de faire naître ce goût.
En revanche, je crois que c'est aussi notre rôle de leur montrer qu'ils ont le temps pour apprendre et qu'on ne peut pas tout savoir en même temps, qu'il y a des étapes à franchir et qu'aller trop vite ne sert à rien.
C'est une question sur laquelle je réfléchis beaucoup en ce moment, car Jeanne est aussi une petite fille hyper curieuse, très vive et curieuse de tout. On lui a toujours proposé des tas de choses, on répond à ses questions, on lui explique ce qu'elle veut savoir, on lui lit autant de livres qu'elle veut...Cependant, parfois, je lui dis que ce n'est pas le moment pour elle d'apprendre telle ou telle chose. Elle m'a demandé l'autre jour de l'aider à apprendre à lire: elle épelle tous les mots et me demande de lui dire ce que c'est. Je lui réponds, mais je ne lui apprendrai pas à lire. Si vraiment elle a envie, elle fera sûrement les liens elle-même, mais je ne veux pas lui apprendre les choses de travers.
Apprendre à lire est un véritable apprentissage et il doit arriver au moment opportun pour l'enfant. Si elle est prête avant le CP, alors je suis sûre qu'elle y arrivera seule, en recoupant les informations qu'on lui donne en répondant à ses questions. Mais j'avoue que ce n'est pas du tout quelque chose que j'espère...je souhaite qu'elle profite de toute son enfance.

C'est un avis et je sais combien c'est un sujet sensible... Confused

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Dim 07 Oct 2007, 12:42

Alors moi je voudrais bien savoir pourquoi on dit que l'apprentissage de la lecture c'est POUR TOUT LE MONDE à 6 ans, ou au CP???????
Pourquoi est-ce que on ne prend pas en compte que certains enfants sont capables d'apprendre à lire avant le CP?????

Mais j'ai la réponse, ma mère était instit. Je sais que les effectifs sont trop lourds, que les instit font plutot tout ce qu'elles peuvent pour tirer le gros de la troupe. ET que si il y avait 15 gamins dans la classe, elles auraient le temps de faire au cas pas cas.
Oui, sauf que quand je vois que dans l'école du fils de Annem, et bien si un enfant a les capacités pour apprendre quelque chose avant l'age prévu, et bien on lui apprend!!!!! Et pourquoi?? Ben c'est une école privée où les instit font de la pédagogie différenciée. Donc ça existe!! Et il n'y a pourtant pas d'effectifs très bas!

Alors je me pose pas mal de questions!!!!
ESt-ce que je laisse Maelle dans une école publique, où pour cette année, tout va bien, l'instit m'a lui me^me dit qu'il allait lui proposer d'autres choses que ce qu'il fait faire aux autres? Mais et l'année prochaine?
OU bien, on la met dans une école qui répondra efficacement à ses demandes, à ses capacités?

Petite précision, quand je dis "JE lui apprendrais à lire..." ce n'est pas moi qui le ferai mais ma maman ancienne instit.....il est hors de question que je fasse quoi que ce soit pour provoquer des blocages chez ma gamine!!! Car je sais que ça existe, c'est ce qui est arrivé à Marc, dont la mère a tenté elle même de lui apprendre à lire en grande section et qui a fait un énorme blocage sur TOUS les apprentissages affraid affraid

Loin de moi l'idée de me mettre les instits à dos, je connais trop bien leurs soucis devant des effectifs énormes, des conditions de travail difficiles. Mais c'est souvent le groupe avant tout. Elles ne peuvent pas faire du cas par cas. ET c'est plutot vers les plus faibles qu'elles se tournent. OUi, et ma gamine qui en demande plus que la majorité???? Elle va attendre??? Pourquoi ne pas répondre à leur envie d'apprendre à leur rythme?
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Dim 07 Oct 2007, 15:42

Je comprends Galdys ta réflexion et ton raisonnement. C'est vrai que l'idéal à l'école (je sais j'ai été un peu instit) c'est de pouvoir faire une pédagogoe différenciée, afin que chaque enfant trouve son compte...
Mais moi quelque chose me gène dans ce discours, que j'ai déjà entendu plein de fois: pourquoi vouloir toujours aller plus vite??? Si les enfants apprennent à lire à 6 ans au CP, ce n'est pas une limite arbitraire, c'est parce que'au niveau cognitif , du développement de l'enfant et de la maturité psychique, c'est le moment propoice à cet apprentissage. Après il est vrai que certains enfants peuvent être prêts plus tôt mais dans ce cas là, ils apprennent seuls, ça j'en suis persuadée.
Et puis l'apprentissage de la lecture n'est pas une finalité, je veux dire, il ya des tas de choses aussi à apprendre en maternelle qui sont super importantes pour leur développement (notion du temps justement, de l'espace, règles de sociabilité, manipulations...) et je crois qu'il faut leur laisser le temps d'apprendre tout cela.
A quoi ça sert d'aller plus vite, nos enfants s'en porteront-ils mieux???

L'important est qu'ils se sentent bien à l'école et qu'ils profitent de tout ce qu'ils peuvent faire dans leur petite enfance. Pendant mon satge au RASED j'en ai vu des parents qui dès la petite section pensaient que leur enfant étaient plus avancés que les autres et ils parlaient déjà de sauter une classe...Mais enfin, à ces âges là, les différences sont très importantes: deux mois d'écart représentent beaucoup par exemple et les étapes qu'ils franchissent sont parfois très différentes: certains sont hyper agiles dans leur corps, d'autres très intéressés par tout ce qui est "cérébral", d'autres sont déjà très logiques...Mais c'est ce qui fait la richesse d'une classe aussi toutes ces différences!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Dim 07 Oct 2007, 17:45

Gaelle, loin de moi l'idée de faire sauter une classe à Maelle. Je pense qu'il est très important qu'elle soit dans sa classe d'âge, qu'elle puisse jouer, car c'est de son âge. Je ne veux pas aller plus vite que la musque, je ne veux juste pas qu'on laisse ma gamine dans un coin, ou en tout cas qu'on ne lui propose pas autre chose si elle sait déjà ce qu'on lui propose. Surtout que Maelle sait se faire entendre lorsqu'elle ne veut pas faire un truc. Donc tant qu'elle demande, je fournis.

Ecoute, moi je suis pour que les enfants "prêts avant" ait la possibilité d'apprendre plus. Je ne parle pas que de la lecture, mais comme le sujet "lecture " a été lancé (c'est p'tet moi qui l'ai lancé d'ailleurs...), je l'ai continué. Or ce n'est pas le cas dans la majorité des écoles. Si l'instit est réceptif, ça fonctionne, comme ça semble être le cas de son maitre cette année. OUi, les différences entre enfants font la richesse de la classe, mais ç'est encore sous forme de groupe.

Mais il est vrai que la plupart des enfants ne sont pas prêts avant les autres dans tous les domaines. Un de mes petits frères a sauté une classe de moyenne section, mais il est beaucoup moins grand que les autres, n'aime pas le sport........je trouve qu'on aurait du le laisser dans sa classe d'age rien que pour ça. N'empêche qu'il est clair qu'il est très en avance sur les autres au niveau intellectuel, mais c'est surtout parce que sa mère lui a appris plein de trucs en lui disant que l'école ne servait à rien.......mais il n'est pas du tout à l'aise dans son corps.....

ET ma nénette...elle est à l'aise partout.....son maitre était d'ailleurs super impressionné parce qu'elle est restée en retrait une bonne semaine et puis ensuite elle s'est sentie en sécurité je pense et elle s'est laissée allée. Elle excelle en tout d'après lui. Alors comment ne pas réagir face à sa demande? J'ai l'impression d'avoir un entonnoir en face de moi qui ne demande qu'à être rempli!!! ET qui aime ça et qui est bien dans sa peau de petite fille, à l'aise dans ses baskets, qui aime l'école, les copains, les activités en collectivités, tout quoi!!
Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue


Nombre de messages : 9323
Age : 37
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Dim 07 Oct 2007, 20:16

Et ben, elle est parfaite ta fille ! non mais tant mieux, il vaut mieux qu'elle sache tout faire plutôt que d'être dans son coin à ne rien faire ...
Dommage qu'on ne fasse pas plus confiance aux enseignants et qu'on ramène les problèmes de nos enfants qu'à des problèmes d'effectif !

Citation :
Alors moi je voudrais bien savoir pourquoi on dit que l'apprentissage de la lecture c'est POUR TOUT LE MONDE à 6 ans, ou au CP???????
Je voulais aussi préciser une chose : l'apprentissage de la lecture commence bien avant le cp, et notemment en Grande section de maternelle , qui fait partie avec le cp et le ce1 du cycle 2, le cycle des apprentissages fondamentaux; alors certes, en gs, il n'y pas de manuel de lecture mais on y apprend à reconnaitre des mots, on travaille sur des livres, plein de choses qui amène tout doucement à la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Dim 07 Oct 2007, 21:18

j'interviens juste pour dire que l'imagier la journée des petits a été offert à Louise aujourd'hui.
C'est pas mal mais Louise ne comprend pas encore, elle regarde les images et détaille les couleurs, les objets...
Ceci étant, il permet bien de se repérer dans le temps
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 07:17

Blandine a écrit:
Et ben, elle est parfaite ta fille ! non mais tant mieux, il vaut mieux qu'elle sache tout faire plutôt que d'être dans son coin à ne rien faire ...
Dommage qu'on ne fasse pas plus confiance aux enseignants et qu'on ramène les problèmes de nos enfants qu'à des problèmes d'effectif !


Alors...je vais essayer de ne pas mal le prendre.......

C'est marrant comme ce qu'on écrit sur les forums peut atteindre plus facilement.....ça ne me fait pas rire, mais bon......

c'est quoi le truc? On a l'impression en me lisant que je vois ma fille comme la meilleure, la plus belle, la plus intelligente???????

ou la, si c'est ça, dites le moi!!!!

Quant à ta remarque sur le manque de confiance dans les enseignants, je ne sais pas si tu t'adresses à moi ou à tout le monde, mais sache que dans mon entourage, il y a de nombreux enseignants en primaire et maternelle, et que j'ai TOUTE confianceen eux et dans l'ensemble des instits. Je respecte totalement leur travail, mais je pense que ce n'est pas de leur faute si ils ont jusqu'à 30 gamins dans leurs classes. Il sfont avec les moyens du bord, ils gèrent........et c'est au détriment des enfants, qu'ils aient des facilités ou pas du tout.
Alors si tu sais comment faire de la pédagogie différenciée avec 30 enfants de petite section, tu m'appelles!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 07:36

Non Gladys, ne le prends pas mal, je ne veux pas parler pour Blandine, mais je ne crois pas que c'était attaquant dans sa bouche...

Je vais essayer d'approfondir ma pensée, parce qu'en fait cette discussion me renvoie à plein de choses vécues pendant mon stage en RASED.
En fait, ce que je trouve vraiment dommage dans notre système éducatif actuel (et dans d'autres domaines aussi malheureusement), c'est qu'on accentue l'esprit de compétition et de comparaison des enfants. Je m'explique: l'évaluation est ainsi faite en France que le point de repère des enfants (et des parents) c'est les autres: "Je connais plein de choses, je suis intelligent parce que je suis premier, je suis plus fort que les autres". Alors qu'en réalité ce qu'il faudrait apprendre aux enfants c'est que pour évaluer leurs compétences er leurs progrès, ils doivent se référer à leurs productions à eux: "qu'est ce que je fais aujourd'hui que je ne savais pas faire hier? Que me reste-t-il à faire pour arriver à cet apprentissage?"
Je ne sais pas si vous voyez la différence. Personnellement (et aussi dans mon boulot) c'est le message que j'essaie de faire passer à ma fille quand elle commence à dire "moi j'ai fait tout l'atelier alors qu' X. n'a pas tout fait." La comparaison avec les autres n'apprend rien sur soi.

Gladys, je ne dis pas ça pour toi, c'est ce que m'évoque cette discussion.
En ce qui concerne la pédagogie différenciée, je crois que tu as tout à fait raison et que la plupart des instits regrettent de ne pouvoir le faire dans leur classe du fait d'effectifs trop importants...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue


Nombre de messages : 9323
Age : 37
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 08:32

J'avoue que ma réponse était un peu ironique mais c'est les premiers mots qui me sont sortis de la bouche en lisant ton post ; en effet, j'ai eu l'impression que tu voyais ta fille comme la meilleure mais bcp de parents sont comme toi, tu n'es pas la seule et ce n'est pas un mal. Désolée de t'avoir blessée.
Par contre, tu dis avoir entière confiance en le corps enseignant mais tu parles de mettre ta fille dans une école "privée", de confier l'apprentissage de la lecture à ta maman ancienne instit ... Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Kinou
Muse muse musette


Nombre de messages : 12755
Age : 40
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 08:57

Gaëlle a écrit:
on accentue l'esprit de compétition et de comparaison des enfants. Je m'explique: l'évaluation est ainsi faite en France que le point de repère des enfants (et des parents) c'est les autres: "Je connais plein de choses, je suis intelligent parce que je suis premier, je suis plus fort que les autres". Alors qu'en réalité ce qu'il faudrait apprendre aux enfants c'est que pour évaluer leurs compétences er leurs progrès, ils doivent se référer à leurs productions à eux: "qu'est ce que je fais aujourd'hui que je ne savais pas faire hier? Que me reste-t-il à faire pour arriver à cet apprentissage?"
nous memes en tant qu'adultes on se compare et c'est trés improductif à mon gout.

Ne le prends pas mal Gladys, mais je l'ai pris comme Blandine, tout ce que tu as dit avant:

Citation :
je me suis rendue compte qu'elle était quand même dans le peloton de tête en ce qui concerne les apprentissages
Citation :
le maitre m'a dit qu'elle reconnaissait déjà des lettres, alors que certains ont du mal à reconnaitre la petite pastille sur l'étiquette de leur nom
Citation :
l'instit m'a lui me^me dit qu'il allait lui proposer d'autres choses que ce qu'il fait faire aux autres? Mais et l'année prochaine? OU bien, on la met dans une école qui répondra efficacement à ses demandes, à ses capacités
Citation :
ma gamine qui en demande plus que la majorité???? Elle va attendre???
Citation :
elle est à l'aise partout
Citation :
son maitre était d'ailleurs super impressionné
Citation :
Elle excelle en tout

Gladys a écrit:
c'est quoi le truc? On a l'impression en me lisant que je vois ma fille comme la meilleure, la plus belle, la plus intelligente???????
->oui c'est l'impression que j'ai eu aussi Gladys, peut etre qu'aprés coup tu t'es rendu compte que tu avais mal choisi tes mots? peu importe, Maëlle est une super petite fille, pleine de vie, juste je crois que ce que les copines essaient de te dire c'est qu'il ne faut pas oublier qu'elle n'a meme pas 3 ans et demie et que répondre à ses demandes, oui, c'est ce qu'il faut et je crois que tu parviens trés bien, mais aussi qu'il faut que les acquisitions murissent dans leur tête et que trop de connaissance, ça peut produire l'effet inverse à moyen ou long terme, elle elle ne le sait pas, elle n'a que 3 ans Wink

Dans la classe on n'apprend pas que des "connaissances", on apprend aussi à vivre avec l'autre, à l'aider, à l'ecouter... enfin, chais pas chuis pas instit moi, mais meme si elle est effectivement "dans le peloton de tete" comme tu dis, et bien, elle ne s'ennnuiera pas dans son coin toute la journée, à attendre, et ça puisqu'elle est intelligente, elle le comprendra Wink ne t'angoisse pas trop !:D

Citation :
J'ai l'impression d'avoir un entonnoir en face de moi qui ne demande qu'à être rempli!!!
quelle comparaison Confused un enfant, même bien dans sa peau, c'est pas une oie qu'on gave Rolling Eyes

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Axel est le premier bébé du forum né le 26/10/2005
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mila.artblog.fr
Raphaëlle
Violette passionnément


Nombre de messages : 2373
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 09:00

Gladys, c'est pour ça qu'il y a des smileys... bisous pour mettre un peu de mesure ou de ton dans nos écrits.
La discussion est passionnante et touche à nos rôles, à nos devoirs, à notre passé...
J'aime énormément ce que tu dis Gaëlle, dans la mesure des apprentissage : qu'est-ce que j'ai appris de plus aujourd'hui, et non pas de mieux que mon voisin...
Et quel regret que l'éducation nationale au sens très large pousse davantage à être le meilleur et non pas à trouver sa voie...
Mais ça c'est pour dans qq années, quand nous nous pencherons sur l'orientation de nos grands. On sera encore toutes sur le forum ?
Faudra rajouter des rubriques !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 09:02

et bien moi, très sincérement, je n'ai pas une totale confiance en les enseignants. je viens d'un milieu enseignant de longue lignée, je sais comment sont formés les enseignants actuellement et franchement, je trouve qu'il y a de nombreuses lacunes dans leur programme principalement au niveau de la pédagogie. vous dites que la pédagogie différenciée, c'est difficile avec 25 ou 28 enfants, c'est sûr quand on est pas formé à ça... et pour moi, c'est là que ça coince. si on formait vraiment les enseignants à prendre en compte et à respecter l'enfant dans son individualité au sein d'un groupe, ça leur semblerait bien plus facile de faire une pédagogie différenciée et d'adapter le niveau des activités à chacun des enfants qu'ils ont en face d'eux. seulement voilà, ça ne fait pas partie des programmes de formation et si on veut s'y former en complément, ben, faut aller chercher la formation tout seul comme un grand. pourquoi est-ce que la pédagogie qui est la base de ce métier à pourtant une si petite part dans la formation à ce métier ? demanderiez-vous à votre mécanicien de mettre les mains sous le capot de votre voiture si vous savier qu'on ne lui a jamais vraiment expliqué comment fonctionne un moteur ? c'est un peu pareil avec les enseignants. on leur emplit la tête, (ah, ça on leur demande qu'elle soit bien pleine, c'est clair), mais pa de choses dont ils auront besoin face à des enfants. la psychologie et la pédagogie de l'enfant sont largement en queue de peloton par rapport à toutes les connaissances traditionnelles à acquérir. pourquoi ??? comment voulez-vous qu'ils ne se sentent pas désarmés une fois lâchés dans l'arène sans panneau de repli. pas évident... alors non, je ne fais pas une confiance aveugle. je sais que certains enseignants s'en sortiront très bien et deviendront de super instits ou profs, mais je sais aussi pour l'avoir vécu que d'autres, faute de formation adéquate et de volonté de rattraper le coup, feront vivre un enfer aux enfants.... c'est malheureux et scandaleux parce qu'on est obligés de leur faire confiance malgré tout sans savoir ce que ça va donner. alors oui gladys, je comprends très bien tes inquiétudes pour maëlle. j'ai eu les mêmes pour ethan et c'est bien ce qui m'a poussé à le mettre là où il est maintenant. je ne dis pas que j'ai une confiance aveugle dans toutes les instits de son école actuelle parce que je sais que ça peut être difficile avec certaines d'entre elle et que beaucoup de choses sont liées aux caractères tant des enfants que des instits, mais j'essaie néanmoins de faire le plus confiance possible tout en restant vigilante.
quand à ce qui est de la lecture, je pense la même chose que gaëlle, du moment qu'on répond aux questions des enfants au fur et à mesure qu'elles arrivent, sans anticiper sur d'autres questions qui pourraient en découler, les enfants font les liens eux-mêmes. tu sais, ethan sait lire mais il a appris tout seul, au fur et à mesure de ses propres questions et déductions. on l'a parfois aidé à mémoriser certaines choses (par ex, il n'arrivait pas à savoir quand un c en début de mot se lisait comme un k ou comme un s, il a suffit de lui dire avec quelle lettre il se lisait comme un s pour qu'il comprenne qu'avec les autres c'était comme un k, et ça il l'a fait de lui-même), mais on n'a jamais anticipé, et c'est venu tout seul. vu comment ta puce et mon zouzou se ressemble question caractère, je ne serai pas surprise si elle faisait pareil. tu lui as toujours fais confiance dans ses apprentissage, non ? tu l'as toujours guidé mais tu n'as pas fait les choses à sa place alors, je suis persuadée que si tu continues de la même manière et que tu lui fais-lui confiance à ce niveau-là aussi elle te surprendra sûrement bien plus que tu ne le crois.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 09:22

très intéressant comme discussion. ça s'éloigne du sujet de départ, qui était comment accompagner son enfant dans ses acquisitions et ses apprentissages.

je ne participe plus au sujet, pas par manque de temps, ni par manque d'envie, mais tout simplment parce que je n'ai pas envie d'entrer dans ce procès contre l'école.

je l'ai dit à Gladys hier soir sur msn. pour moi, le rôle du parent est d'accompagner. celui l'école est d'enseigner;

je suis en tant qu'enseignante un peu blessée et choquée. Rolling Eyes

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 09:55

Oh ben non Véro!! Confused j'espère qu'aucun de mes propos ne t'a blessée...
Je sais, car j'ai beaucoup d'amie et amis enseigant, un mari enseignant et que je l'ai été moi-même, combien la plupart font leur métier avec passion, avec attention et avec de grandes compétences. Quand je vois Louis partir au boulot le matin et en revenir le soir, je me dis que ses élèves ont bien de la chance, car il est motivé, donc motivant je pense et surtout il a vraiment à coeur d'aider ses élèves le mieux possible. Je sais Véro que tu es pareille et que ton boulot te passionne: tes élèves doivent être heureux!!

Je suis vraiment d'accord avec toi aussi sur la place à garder en tant que parents et ne pas confondre accompagner son enfant dans son développement et ses découvertes et lui "enseigner" des choses. D'abord parce que c'est un métier d'enseigner, mais aussi parce qu'il est à mon avis aussi super important que les enfants fassent la différence entre les différents lieux qu'ils fréquentent.
Quant à ce dont parle Anne, la formation des enseignants, je pense également qu'il faudrait l'améliorer et développer tout l'aspect psycho-pédagogique. Mais c'est à mon avis vraiment l'esprit du système éducatif français qu'il faudrait repenser, comme je l'expliquais tout à l'heure.

Malgré tout, je pense que c'est à nous parents en premier lieu de veiller à ne pas véhiculer des choses à nos enfants comme l'esprit de compétition ou la tendance à se comparer aux autres pour évaluer ce qu'on vaut.

J'édite parce que je continue à cogiter...Je crois aussi qu'il faut être humble et se dire que l'enseignant voit aussi des choses de notre enfant que l'on ne peut pas voir en tant que parents...et qu'il est à même de savoir ce dont il a besoin pour les apprentissages.

Ah oui, autre chose aussi, le privé n'est pas la réponse à tout...LA formation des enseignants du privé est plutôt moins bien encore que celle du public. La différence se situe au niveau des moyens, pas du tout des compétences des enseignants!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 10:04

je suis hyper frustrée que cette "discussion" se passe par écrit.

ET oui, KInou, tu m'as fait une super étude de texte en reprenant tout ce que j'avais écrit sur Maelle. Et oui, vu comme ça, on peut croire que je mets ma fille sur un pied d'estale en la comparant aux autres enfants. En réalité, car ici sur le forum, ça ne l'est pas, ce n'est absolument pas le cas!!

Alors oui, parfois j'ai peut-être employé des expressions inadequoites, comme celle de l'entonnoir.....désolée, si ça t'a choquée!! Maelle n'est pas une oie!! ET elle ne le sera jamais!!! Euh...alors...comment le dire autrement.......j'ai juste l'impression qu'elle est tout le temps "éveillée", à observer ce qui l'entoure, à emmagasiner tout ce qu'elle peut. Mais ce n'est pas moi qui l'y pousse!!! ET là tu vas me dire que TOUS les enfants sont comme ça....... Wink

En tout cas j'ai simplement la mauvaise impression que c'est un peu un sujet tabou, que j'aurai mieux fait de ne rien exprimer, de ne pas dire que je suis étonnée par le comportement de cette petite fille. Surtout quand d'autres me confirment mes impressions. Je suis déçue qu'on tente de me dire qu'elle ferait mieux de se fondre dans la masse. Qu'il vaudrait mieux pour son propre bien que je ne réponde pas autant à ses demandes. Car lui apporter des connaissances, c'est le rôle de l'instit.
Sauf que ça voudrait dire que je la muselle, que je la stoppe dans son développement. ET puis que je m'empêche d'être moi même par la même occasion!!!!! ET ça, je m'y refuse.

Bon, j'arrête là, je vais aller réfléchir à tout ça, et pi voilou!!
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 11:21

Un sujet tabou????Pourquoi? Je ne comprends pas du tout là!
Non je ne crois pas que ce soit un sujte tabou, c'est juste un sujet sensible parce que certaines mamans de ce forum sont aussi enseignantes et aiment passionnément ce qu'elles font. Du coup, ce que tu as pu dire des enseignants, ainsi que ce qu'a pu dire aussi Anne est lu avec des yeux de personnes de terrain qui ne se reconnaissent pas forcément dans ce qui est dit.

Pour ce qui est de l'éveil de Maëlle dont tu parles, personne je crois n'a mis en doute ce que tu en as dit. Je crois et je l'ai déjà dit hier que la plupart de nos enfants sur ce forum sont des enfants particulièrement éveillés au monde, parce qu'ils ont des parents qui le sont...les chiens ne font pas des chats. C'est extraordinaire d'avoir des enfants, si petits et déjà si curieux de ce qui les entoure, assoiffés de connaissances et de découvertes. c'est déjà je crois une belle réussite pour nous! Wink Après bien sûr, chaque enfant l'exprime à sa façon (Jeanne et Clémence par exemple ne s'intéressent pas aux mêmes choses mais sont aussi curieuses l'une que l'autre!) et je crois que la place dans la fratrie joue beaucoup aussi (je pense avoir "fait" grandir Jeanne bien plus vite que Clémence, presque pressée que j'étais de la voir faire de nouvelles choses...avec Clémence je suis différente, plus attentive à son rythme je crois...et tant mieux!!).
Après l'école maternelle est aussi et avant tout un lieu de socialisation, où les enfants apprennent à vivre ensemble, à écouter les autres, à s'enrichir de chacun. Et là, je crois qu'ils ont tous à l'apprendre.
Je crois que personne ici ne dit qu'il ne faut pas répondre à son enfant et à ses demandes, mais à l'école c'est aussi différent. Ils n'ont pas juste à faire à un adulte mais à plein d'autres enfants...et les apprentissages ont lieu tout le temps et pas seulement pendant des activités type atelier ou autres.

Citation :
Je suis déçue qu'on tente de me dire qu'elle ferait mieux de se fondre dans la masse.
Que veux-tu dire? Il ne s'agit pas d'uniformiser le enfants, ce n'est pas ce qui est fait à l'école. Seulement, il s'agit aussi d'apprendre à vivre avec les autres et à être un memebre d'un groupe et non pas seulement un individu isolé: c'est la socialisation!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 11:57

juste une précision par rapport à ce que j'ai pu écrire plus haut parce que je vois que ça peut faire réagir : je ne vise personne d'ici c'est évident et je sais très bien que la plupart des instits ou profs du forum sont déjà dans une démarche d'analyse d'eux-mêmes et de recul sur leur boulot, et qui plus est dans une philosophie de type alternatif et que par conséquent, elles ne peuvent pas se retrouver dans ce que j'ai dit. je le conçois parfaitement. je ne voulais pas parler d'elles ou des instits en général, mais dire simplement qu'il y a une faille dans le système et que nous sommes malheureusement bien dans l'obligation de faire avec... que parfois on tombe bien, parfois non, et là, c'est d'expérience que je parle, je vous en ai déjà parlé et vous savez que la première année scolaire d'ethan s'est très mal passée et qu'il a quand même fallu que je l'emmène chez une psy pendant un an pour redresser la barre des dégâts que son instit avait généré chez lui... Neutral
gaëlle, je suis complétement d'accord avec toi quand tu dis qu'accompagner et enseigner sont des choses différentes. je suis comme véro à ce niveau-là, j'ai aussi enseigné et je ne suis pas du tout dans ce rôle-là non plus à la maison avec mes loulous, et ne veut l'être en aucune façon. l'une de vous a dit que l'idéal c'était de travailler la main dans la main, et là aussi je suis d'accord, quand toutefois c'est possible, et ce n'est malheureusement pas toujours le cas.
je ne vois pas non plus pourquoi il y aurait de sujets tabous. je suis comme gladys face à ethan, parfois j'ai la sensation que c'est la 8e merveille du monde, parfois, je le maudirais au point de l'envoyer en enfer si je le pouvais. mais c'est cette ambivalence là qui fait de nous des parents. quand à être fière de son enfant et à le trouver génial, ça me semble normal aussi. si se parents ne le sont pas et ne le disent pas, qui le sera ? qui le dira ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 12:01

Gaëlle a écrit:



Citation :
Je suis déçue qu'on tente de me dire qu'elle ferait mieux de se fondre dans la masse.
Que veux-tu dire? Il ne s'agit pas d'uniformiser le enfants, ce n'est pas ce qui est fait à l'école. Seulement, il s'agit aussi d'apprendre à vivre avec les autres et à être un memebre d'un groupe et non pas seulement un individu isolé: c'est la socialisation!

désolée gaëlle mais là, je ne suis pas d'accord, tout dépend beaucoup de l'instit sur laquelle on tombe, et on en revient au pb de base de la faille. même si ça commence pt à changer, il existe encore beaucoup d'instits qui veulent faire faire la même chose à tout les enfants au même moment et ne tiennent pas franchement compte de ce qu'ils savent déjà ou ont à apprendre. les grands acquis se font encore bien souvent de manière collective, tous en même temps, et celui qui sait déjà s'ennuie pendant que celui qui est à la traîne rame pour essayer de comprendre... c'est aussi une manière d'essayer d'uniformiser. heureusement que tous les instits ne sont pas comme ça mais que fait-on quand on tombe plusieurs années dans une scolarité sur des instits comme ça ???

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 12:26

Bien sûr qu'il y a des instits qui fonctionnent comme ça Anne, je suis bien placée pour le savoir, j'en ai rencontré l'an passé qui ne supportaient pas la différence de certains enfants et ne voulaient qu'une chose: lisser le groupe qu'ils avaient en face d'eux. Ceux qui sortaient de la "norme" de ces enseignants vivaient du coup une année difficile!
Heureusement, tous les enseignants ne fonctionnent pas ainsi! Ca en revient à ce que je dis, c'est un changement en profondeur qu'il faudrait dans notre système éducatif.
Cependant tout ne va pas que dans un sens: il y a aussi des parents qui ont toujours un comportement d'opposition avec les enseignants et qui pensent que leurs enfants méritent des traitements différents des autres. Travailler main dans la main, oui c'est l'idéal, mais chacun doit être ouvert et avoir confiance en l'autre!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue


Nombre de messages : 9323
Age : 37
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 12:40

Je n'avais pas trop envie de rentrer dans un débat parce que d'une part, je n'ai envie de blesser personne, et d'autre part, il y a du vrai dans tout ce qui a été dit. Mais on est sur un forum et je ne vois pas pourquoi on se tairait. Gladys, tu as bien fait de dire ce que tu pensais, sinon, on n'en aurait jamais parlé, seulement je t'ai trouvé un peu "too much" pour parler de ta fille et ça m'a fait sourire car ça m'a fait beaucoup pensé à ces parents qui veulent en faire trop, et quelques fois au détriment de leurs enfants. Mais je ne dis pas que tu en fais trop avec Maëlle, d'ailleurs tu t'es corrigée après. Ce qui est dommage, c'est que tu te fermes et tu acceptes mal qu'on te contredise. Ce que je veux dire, c'est que tu devrais essayer de prendre en compte ce que les mamans te disent au lieu de camper sur tes positions. Mais tu as l'air d'être en pleine réflexion sur la future scolarité de ta fille, je me trompe ?

Après, je ne suis pas complètement d'accord lorsqu'anne dit qu'on remplit la tête des profs de connaissances plutôt que de les former à la pédagogie. Je peux te dire que mon année de formation à l'iufm, je l'ai passée bien à apprendre comment apprendre aux efants et non pas quoi leur apprendre. Ca a fait l'objet de toute une réflexion et j'ai toute ma carrière pour évoluer et améliorer. On a aussi beaucoup discuté de la pédagogie différenciée, LE principal souci. Beaucoup de choses sont mises en place dans les classes pour remédier aux différences de niveau. Mais à part faire du cours particulier, c'est sûr qu'à un moment donné, il faut accepter que l'enfant fait partie d'un groupe, qu'il a beaucoup à apprendre de ce groupe justement; et puis l'objectif de l'école, c'est que l'enfant s'épanouisse individuellement mais aussi qu'il apprenne à vivre dans une société.
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 12:43

Gaëlle a écrit:
Bien sûr qu'il y a des instits qui fonctionnent comme ça Anne, je suis bien placée pour le savoir, j'en ai rencontré l'an passé qui ne supportaient pas la différence de certains enfants et ne voulaient qu'une chose: lisser le groupe qu'ils avaient en face d'eux. Ceux qui sortaient de la "norme" de ces enseignants vivaient du coup une année difficile!
Heureusement, tous les enseignants ne fonctionnent pas ainsi! Ca en revient à ce que je dis, c'est un changement en profondeur qu'il faudrait dans notre système éducatif.
Cependant tout ne va pas que dans un sens: il y a aussi des parents qui ont toujours un comportement d'opposition avec les enseignants et qui pensent que leurs enfants méritent des traitements différents des autres. Travailler main dans la main, oui c'est l'idéal, mais chacun doit être ouvert et avoir confiance en l'autre!


c'est vrai que certains parents sont difficiles je te le concède, mais ça me semble parfois légitime. regarde comme on essaie d'être sélectif quand on cherche une nounou, comment on a du mal à trouver la perle qui sera en accord avec ce qu'on demande pour nos bout de chou... on est en général très exigent, non ? et on ne fait confiance que quand on est sûrs de notre coup... et si ça ne va pas, on discute, on rectifie éventuellement les choses, et si ça ne colle vraiment pas, on lui retire notre enfant et on trouve une autre personne si on peut ou on le garde avec nous...
et là, sous pretexte qu'il est un peu plus grand, on devrait faire confiance et confier la chair de notre chair à une personne qu'on aurait peut-être pas pris comme nounou si on avait eu à choisir ? avoue que c'est quand même vachement frustrant quelque part d'être obligé de faire confiance à l'aveuglette. personnellement, j'en suis incapable. la confiance, qqch qui se met en place dans la durée, c'est un truc qui se mérite et qui se prouve, c'est d'ailleurs exactement ce qui se passe avec des amis. on n'accorde pas sa confiance si facilement que ça dans la vie... alors pourquoi exiger d'un parent d'avoir confiance en un prof sans même le connaître alors qu'on lui confie ce à quoi on tient le plus au monde ???

blandine, je suis d'accord avec toi quand tu dis que ça commence à changer dans les formations, c'est vrai, c'est lent mais ça évolue... mais il suffit que tu regardes dans la tranche d'âge des instits de plus de 40-45 ans pour t'apercevoir que ce dont je parle est encore extrêmement présent. je vois bien que chez les instits formés plus récemment, ça a évolué et j'espére sincérement que c'est une direction qui va se maintenir sur le long terme et se renforcera encore plus, mais il faudra encore de nombreuses années avant que ne sortent de l'EN tous les instits formés disons "à l'ancienne" et en attendant, de nombreux pitchouns passeront encore entre leurs mains...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 13:23

Je crois Anne qu'il ne s'agit pas d'exiger d'un parent qu'il accorde sa confiance à l'instit, je crois plutôt qu'il faut essayer d'avoir un à priori positif envers l'enseignant, plutôt que d'être d'emblée dans une position défensive...Certains parents sont désagréables dès le début et d'une exigence incroyable! Et puis on ne va quand même pas envier le système américain, où on choisit les enseignants comme on choisit un produit...
Et puis tu compares avec la nounou mais c'est quand même très différent dans le sens ou une nounou va jouer un rôle maternant auprès de notre enfant. Elle n'est pas dans une relation pédagogique avec lui.

Bien sûr je ne nie pas tout ce que tu peux dire sur l'effet désastreux que peuvent avoir certains enseignants sur leurs élèves, j'ai connu plusieurs situations vraiment inquiétantes à ce sujet, j'en parle d'ailleurs dans un de mes dossiers de cette année. Mais je crois aussi qu'il est important de garder toujours un à priori positif sur les gens. Enfin, ça c'est sûrement mon côté psy qui ressort... Confused

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue


Nombre de messages : 9323
Age : 37
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 13:32

Gaëlle a écrit:
je crois plutôt qu'il faut essayer d'avoir un à priori positif envers l'enseignant, plutôt que d'être d'emblée dans une position défensive?

Sans compter que les enfants ressentent cet à priori (quand ce n'est pas les parents qui en parlent ouvertement devant l'enfant ...), alors comment peuvent-ils respecter leur maitresse ?
Quand vraiment ça se passe très mal avec un enseignant il y a toujours possibilité d'en changer (au prix de qqs efforts, c'est vrai) mais de là à pouvoir choisir , vous imaginez un peu les dérives ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Aujourd'hui à 12:12

Revenir en haut Aller en bas
 
pédagogie : rôle des parents et de l'école
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment trouver le+ de mes arrieres grands parents
» Magazine Parents
» Comment se préparer à devenir parents( humour!!)
» Braderie puériculture de Simplement Parents le 6 mars
» Poussette qui se plie avec hamac face parents, avec guidon ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: ETRE UNE MAMAN VIOLETTE :: bébé et enfant au quotidien-
Sauter vers: