LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 pédagogie : rôle des parents et de l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 13:40

Blandine a écrit:
Je n'avais pas trop envie de rentrer dans un débat parce que d'une part, je n'ai envie de blesser personne, et d'autre part, il y a du vrai dans tout ce qui a été dit. Mais on est sur un forum et je ne vois pas pourquoi on se tairait. Gladys, tu as bien fait de dire ce que tu pensais, sinon, on n'en aurait jamais parlé, seulement je t'ai trouvé un peu "too much" pour parler de ta fille et ça m'a fait sourire car ça m'a fait beaucoup pensé à ces parents qui veulent en faire trop, et quelques fois au détriment de leurs enfants. Mais je ne dis pas que tu en fais trop avec Maëlle, d'ailleurs tu t'es corrigée après. Ce qui est dommage, c'est que tu te fermes et tu acceptes mal qu'on te contredise. Ce que je veux dire, c'est que tu devrais essayer de prendre en compte ce que les mamans te disent au lieu de camper sur tes positions. Mais tu as l'air d'être en pleine réflexion sur la future scolarité de ta fille, je me trompe ?


"too much"???? Je veux en faire trop????
Trop, par rapport à quoi?

Ah oui, excuse moi, je n'ai qu'une fille, je dois avoir plus de temps à lui consacrer que les mamans qui en ont plusieurs.

DU coup Blandine, tu ne veux pas blesser, mais tu le fais quand même.

Je crois d'abord que vous êtes très peu à la connaitre, à me connaitre si ce n'est par le biais d'un forum qui n'est pas du tout le reflet de la réalité. Alors je bondis lorsqu'on me dit que ce que je pourrais faire pour elle pourrait lui être néfaste. Mais je ne vois pas du tout ce qui lui est néfaste pour le coup!!!! ET c'est pourquoi je n'en démords pas!

Mais qui êtes vous pour me faire la leçon, à me dire ce qui est bien ou non pour ma gamine? Moi je sens que ce qui est bon pour elle c'est de suivre son rythme, et son rythme me semble être très rapide. Alors pourquoi la freiner? POur rester au niveau des autres? Pourquoi ne pas tout faire pour qu'à l'école elle puisse s'épanouir à son rythme? Alors, elle passe 6 h en classe, je suis en droit de me demander si son rythme à elle est suivi!!
J'ai de la chance, c'est le cas cette année. mais l'année prochaine? Faire confiance à l'instit? OUi, ok ! J'accepete de rentrer dans le jeu. NOus verrons.

Ce que je vois c'est que j'ai dit tout haut ce que je pensais, pardon, j'ai écrit ce que je pensais de ma fille, et je vois que ça dérange. J'ai cru naïvement que je ne serais pas jugée. ET ben j'ai tout faux!!!!!!

Ah c'est sur je suis ultra susceptible, mais encore plus lorsqu'on touche à mon role de maman.
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 13:42

ouf, je vais faire une tite pause forum moi.......
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 13:47

C'est vraiment dommage de le prendre ainsi. Je crois que personne ne fait la leçon à personne, on est en train d'échanger et j'avoue que cette discussion me passionne moi. On parle en général, il faut essayer de sortir de sa situation personnelle!

Confused

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue


Nombre de messages : 9323
Age : 37
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 13:51

Je en veux surtout pas te donner de leçon, je veux juste te faire remarquer ce que j'ai pensé de ton message; mais je ne veux surtout pas juger ta fille . C'est génial (comme j'ai déjà dit) qu'elle soit tant éveillée, y'a pas de osouci là dessus mais j'ai bondi quand j'ai vu comment tu en parlais et comment tu semblais dénigrer l'école.

Citation :
Ah oui, excuse moi, je n'ai qu'une fille, je dois avoir plus de temps à lui consacrer que les mamans qui en ont plusieurs.
Je n'ai jamais rien dit sur ça ! scratch

Citation :
J'ai de la chance, c'est le cas cette année. mais l'année prochaine? Faire confiance à l'instit? OUi, ok ! J'accepete de rentrer dans le jeu. NOus verrons.
Et ça, c'est pas un à priori ? Pourquoi "rentrer dans le jeu", c'est quoi cette expression ? Ca voudrait dire que tu mets ta fille à l'école alors que pour toi , c'est un jeu ? Pourquoi tu dis que as de la chance cette année ? ça fait même pas 1 mois qu'elle est à l'école, l'instit t'a dit que ta fille était supérieure aux autres, et ça fait de lui un super instit ? parce qu'il va dans ton sens ?
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 13:53

fallait se douter que ça finirait comme ça... Neutral j'ai bien fait de ne pas dire tout haut ce que je pensais tout bas... Rolling Eyes

juste une chose Gladys : sur le forum, il n'y a pas de tabou, je pense que nous veillons toutes les trois à maintenir un climat de tolérance et d'ouverture d'esprit. chacune peut dire ce qu'elle veut, tant qu'elle respecte l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue


Nombre de messages : 9323
Age : 37
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 13:54

gladys a écrit:
ouf, je vais faire une tite pause forum moi.......

ça me fait penser à qq1 ... dommage que tu le prennes ainsi ...
je vois cette discussion comme un échange aussi ; Confused
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 14:10

Gaëlle a écrit:
Je crois Anne qu'il ne s'agit pas d'exiger d'un parent qu'il accorde sa confiance à l'instit, je crois plutôt qu'il faut essayer d'avoir un à priori positif envers l'enseignant, plutôt que d'être d'emblée dans une position défensive...


là je suis d'accord avec toi. ça me semble nettement plus réaliste, et le mot de confiance est donc bien de trop dans tout ça.

Certains parents sont désagréables dès le début et d'une exigence incroyable! Et puis on ne va quand même pas envier le système américain, où on choisit les enseignants comme on choisit un produit...
Et puis tu compares avec la nounou mais c'est quand même très différent dans le sens ou une nounou va jouer un rôle maternant auprès de notre enfant. Elle n'est pas dans une relation pédagogique avec lui.

elle n'est pas dans le pédagogique pur, c'est vrai, mais c'est aussi dû à l'âge de nos loulous quand elles les ont. on ne parle que d'"éveil" à cet âge-là, et là, pour le coup, elles ont l'obligation contractuelle d'éveiller les enfants qu'elles gardent. ça fait partie du job de nounou. et si elles ne le font pas, on leur redit parfois fermement ce qu'on attend d'elle, pas vrai ? elle est peut-être plus proche du travail d'un
parent que d'un enseignant, certes, mais elle cherche quand même à lui apprendre
des choses... alors au final,
est-ce vraiment si différent de ce qu'on nomme la
pédagogie par la suite ? le but n'est-il pas tout simplement d'accompagner et de guider l'enfant
vers une autonomie et des compétences propres ? ok, le mot est
différent, mais au final, le résultat sur l'enfant est très semblable. pour moi, c'est plus tard que d'autres choses viennent se greffer sur ces apprentissages de base, et c'est là qu'intervient la pédagogie des instits.


Bien sûr je ne nie pas tout ce que tu peux dire sur l'effet désastreux que peuvent avoir certains enseignants sur leurs élèves, j'ai connu plusieurs situations vraiment inquiétantes à ce sujet, j'en parle d'ailleurs dans un de mes dossiers de cette année. Mais je crois aussi qu'il est important de garder toujours un à priori positif sur les gens. Enfin, ça c'est sûrement mon côté psy qui ressort... Confused

pas sûre que ce soit dû à ton côté psy... je suis pareille, j'ai toujours tendance à essayer de trouver le bon chez l'autre et à légitimer des trucs que beaucoup ne laisseraient jamais passer. mais ça ne m'empêche pas d'être parfois lucide sur certaines réalités. geek



glagys, je te l'ai dit et je te le redis, je comprends tout à fait que tu vois ta fille comme la 8e merveille du monde et honnêtement je trouve que tu as raison de le faire parce que personne d'autre ne le fera à ta place ou à celle de marco. suis ton intuition et ne te laisse pas démonter par ce qui te fait mal. je ne pense pas que les propos tenus ici aient eu pour but d'être blessants mais c'est un fait que ça l'a été. c'est dommage. mais je crois que c'est une chose que tu as bien fait d'aborder. j'aurais tendance à dire comme toi : on est fière de nos loulou(te)s et on a raison. je ne vois pas de honte à dire ce qu'on pense d'eux quand on les sent en décalage par rapport à d'autres. on vit une forme d'éducation qui nous pousse à nous en occuper énormément et à leur offrir le meilleur de nous-mêmes et quand on sent "un retour sur investissement", il faudrait se taire dessus par peur de se faire prendre pour une extra-terrestre ou d'être mal jugée ? pas logique... pardon, blandine ou kinou, je ne vous vise pas spécialement mais ayant un zouzou précoce à la maison, je sais à quel point ça peut être dur de se faire renvoyer ironiquement à la figure qu'on a a un gamin "parfait"... je ne sais pas si maëlle l'est ou pas, mais je comprends que gladys se pose tout un tas de questions et a besoin d'en parler. on a souvent remarquer bien des parallèles de caractère et de réactions entre maëlle et ethan. gladys ne cherche d'ailleurs sûrement pas une réponse aussi simple que "oui elle est précoce" ou "non elle ne l'est pas", mais je me suis tellement posée cette question du devenir scolaire d'ethan quand on s'est rendu compte de l'ébullition qu'il avait dans le cerveau, que je conçois à quel point ça puisse la perturber chez maëlle. on est dans un état d'esprit tel qu'on cherche tous les petits indices qui peuvent infirmer ou confirmer ce qu'on sent au fond de nous et on a besoin de les partager, pas de se les faire renvoyer dans le nez. alors les filles, s'il vous plaît, essayons d'être un peu cool avec ce que les autres ressentent. si on n'a plus le droit de se dire entre nous que nos enfants sont des enfants supers, à qui va-t-on aller le dire ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 14:44

Anne je suis d'accord qu'il est important de dire que nous sommes fiers de nos enfants et que nous pensons qu'ils sont géniaux! on est bien évidemment d'accord là dessus! je ne crois pas que Blandine et Kinou se soient moqué des sentiments que Gladys exprimait!! C'était un peu d'humour aussi je crois pour montrer qu'à l'écrit parfois, les choses prennent plus d'importance qu'à l'oral! enfin je sais pas moi je n'ai senti aucune agressivité et aucun dénigrement des sentiments exprimés par Gladys.
Et puis, on échange, on peut aussi être en désacoord ( c'est 'ailleurs bien la première fois que ça nous arrive à toutes les deux!) et ça ne nous empêche pas de nous apprécier!! :D
peut-être cependant que ce sujet n'est pas tabou comme l'a dit Gladys, mais que c'est un sujet qui la touche particulièrement pour des raisons qui lui sont propres. Mais il faut aussi accepter que ce qu'on dit soit entendu de façon différente de ce qu'on exprime!

Quant à la précocité dont tu parles Anne, il faut savoir que le pourcentage d'enfants précoce est vraiment très petit. et puis à trois ans, c'est un peu tôt pour en parler non? Des enfants qui sont particulièremet éveillés et curieux par contre il y en a plus et c'est tant mieux! Ils seront de bons élèves voilà tout! Mais quand tout va bien, que l'enfant est adapté, alors le mieux est de laisser faire les choses...

je trouve ça très dommage vraiment de n eouvoir continuer à échanger sereinement sur ce sujet passionnant et enrichissant pour tout le monde!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 14:54

Gaëlle a écrit:
Anne je suis d'accord qu'il est important de dire que nous sommes fiers de nos enfants et que nous pensons qu'ils sont géniaux! on est bien évidemment d'accord là dessus! je ne crois pas que Blandine et Kinou se soient moqué des sentiments que Gladys exprimait!! C'était un peu d'humour aussi je crois pour montrer qu'à l'écrit parfois, les choses prennent plus d'importance qu'à l'oral! enfin je sais pas moi je n'ai senti aucune agressivité et aucun dénigrement des sentiments exprimés par Gladys.
Et puis, on échange, on peut aussi être en désacoord ( c'est 'ailleurs bien la première fois que ça nous arrive à toutes les deux!) et ça ne nous empêche pas de nous apprécier!! :D


ça, c'est tout à fait vrai ! mais ça n'en est que plus enrichissant.


peut-être cependant que ce sujet n'est pas tabou comme l'a dit Gladys, mais que c'est un sujet qui la touche particulièrement pour des raisons qui lui sont propres. Mais il faut aussi accepter que ce qu'on dit soit entendu de façon différente de ce qu'on exprime!
je trouve ça très dommage vraiment!


je ne sais pas trop si gladys se réexprimera sur ce sujet mais c'est sûr qu'on est facilement touché intensément par les choses à partir du moment où on est en plein dedans. les claviers sont parfois bien traîtres et ne laissent pas toujours passer les choses comme on les voudrait. on peut du coup être amené à blesser sans le vouloir, juste pour quelques mots ressentis et vécus différemment par les unes et les autres. on a toutes vécu ça un jour ou l'autre avec le forum, et la plupart du temps c'est vrai il n'y a rien de volontaire là-dedans, juste des mots qui peuvent être maladroits ou qui ne passent pas toujours comme ils le devraient.


sinon, pour ce qui est de la précocité, on a en nous l'intuition de quelque chose. la précocité n'est pas seulement une question d'éveil et d'acquis de compétence. c'est aussi une façon de penser et de réfléchir bien particulière qui désarme beaucoup les gens autour de l'enfant. outre le décalage de connaissances, il y a un foisonnement de pensées qui donne l'impression que ça part dans tous les sens à la fois et que la pensée et sa logique sont extrêmement difficiles à appréhender et à canaliser. avance verbale, concentration et attention difficile mais qui peut tenir quasiment 2h d'affilée si le sujet passionne l'enfant (et ce dès 18 mois), maladresse physique et motrice bien souvent mais pas toujours, forte opposition et affirmation de sa liberté, besoin constant d'explications et de compréhension (et quand je dis constant, c'est vraiment constant...
Shocked ),
refus excessif des contraintes et de ce qui entrave, résistance à l'effort... il y a plein de choses autres que les connaissances elles-mêmes, et ça, quand on est à l'écoute comme on l'est dans le maternage, je t'assure qu'on le voit, ou plutôt on le sent intuitivement, très vite, bien avant 3 ans la plupart du temps....

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Lun 08 Oct 2007, 20:58

Je sais Anne, je sais ce qu'est la précocité et je vois que tu t'es bien documenté dessus. Mais je sais aussi qu'il y a très très peu d'enfants vraiment précoces...Et ceux qui le sont sont souvent pas à l'aise dans leur basket, manquent cruellement de confiance en eux, ont une fragilité narcissique importante.
Là pour le coup c'est quelque chose qui m'agace que ce mot soit utilisé par plein de parents à tort et à travers...
Un enfant qui parle super bien, qui a beaucoup de vocabulaire, qui a une bonne culture déjà très jeune ça ne signifie pas qu'il est précoce: simplement il a un environnement culturel ultra favorable chez lui, souvent, il est le premier d'une fratrie. On a pris beaucoup de temps pour s'occuper de lui, pour lui expliquer les choses, lui lire des livres...Bref, c'est un enfant qui se débrouillera bien à l'école quoi. Pour le coup Anne, je suis désolée, mais tu parles d'instinct: je ne crois pas qu'une mère soit la plus apte à savoir si son enfant est précoce ou non...Bien sûr qu'on décèle que quelque chose est étrange, parce qu'on voit en tant que parents que son enfant ne va pas bien. Parce que ses enfants sont tellement en décalage par rapport aux autres qu'ils sont bien souvent totalement isolés et totalement bloqués à l'école. La plupart n'apprend pas à lire avant le CP d'ailleurs...ils sont comme dans une autre dimension de raisonnement, de pensée qui les rend totalement inadaptés au système scolaire.
J'ai rencontré deux enfants vraiment précoce pour le moment et bien ce que je peux vous dire, c'est que je ne souhaite vraiment pas que l'un de mes enfants le soit...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 08:32

alors là, complétement d'accord avec toi. c'est bien souvent plus un fardeau à vivre qu'un plaisir, même s'il y a aussi de très bons moments.
je me doute que tu sais un peu ce qu'est la précocité et je n'aime pas trop non plus le mot mais il n'y en a pas franchement d'autres alors on est bien obligés de l'utiliser.
par contre, le tableau que tu décris des précoces n'est heureusement pas toujours aussi noir. pour ce qui est de l'instinct de savoir ce qu'il en est, tu as raison, c'est plutôt en fait, l'instinct de sentir qu'il y a qqch de différent chez lui qu'on ne retrouve pas chez les autres. c'est plus une suspicion qu'autre chose mais c'est là et bien là et on n'arrive pas à s'en défaire.
on s'est nous-mêmes longtemps posé la question pour ethan et même aujourd'hui j'avoue ne pas savoir à quoi m'en tenir exactement... je vois bien qu'il a parfois un fonctionnement très particulier et complétement décalé, et si je me fie aux instits qu'il a eu, pour celles qui en ont eu pas mal en classe (parce que l'école ou il est est la seule du coin à les prendre en charge correctement en tenant compte de leur différence), elles n'ont pas de doute sur sa précocité... et pourtant, moi, je doute encore, peut-être justement parce que je ne le retrouve pas dans ce tableau si noir que tu décris, va savoir... l'instinct est aussi une chose qui a parfois besoin d'être décodé et on n'a pas toujours le code quand on le voudrait. dieu sait que je souhaiterais qu'ethan ne soit pas précoce mais qu'il ne fasse que se ballader dans les limites hautes de l'intelligence, tu n'imagines pas à quel point...
je comprends très bien ce que tu dis par rapport au malaise que ressentent ces enfants puisque très conscient eux-même de leur propre différence par rapport aux autres enfants et de leur façon de raisonner autre...
mais tous ne vivent pas ce malaise et la maîtresse de l'an dernier par ex, totalement convaincue de la précocité d'ethan, nous a dit que je cite "ça fait bien longtemps que je n'en ai pas eu un aussi bien dans ses baskets que lui alors que j'enseigne depuis 1984, d'ailleurs, je crois bien n'en avoir jamais eu un aussi à l'aise...". je ne suis pas sûre que toutes ses instits le verront de la même manière et je sais qu'ethan évoluera aussi. tout ce que je souhaite c'est qu'il continue à être bien et ne se déséquilibre pas, ou en tous cas pas assez pour que ça devienne vraiment perturbant pour lui.
quand aux apprentissages scolaires, c'est généralement plus tard que ça devient un pb, pas trop en maternelle. en fait, c'est tout simplement quand vient la nécessité de faire un effort pour apprendre qqch. vu qu'ils percutent et mémorisent quasiment tout avec une facilité déconcertante, ils ne sont pas du tout habitués à faire des efforts et le jour où il faut les faire, les pbs commençent. l'âge peut donc être très variable, ça peut être en primaire mais aussi au collège, voir même plus loin. beaucoup d'entre eux d'ailleurs apprennent à lire seuls, contrairement à ce que tu dis, mais ont par contre nettement plus de mal à apprendre à écrire, justement parce qu'il faut faire des efforts... et puis, ça dépend aussi du caractère. certains ne voudront jamais entrer dans le jeu de "l'éducation collective" et accepter de faire ce que l'école leur demande parce qu'ils n'en voient pas du tout l'intérêt pour eux, et d'autres le feront plus facilement parce qu'y verront l'intérêt et ce que ça peut leur apporter malgré une inadéquation à leur propre façon de faire... tout dépend de quelle manière ils parviennent à se projeter dans l'avenir... d'où certains qui vivent très mal l'école et d'autres beaucoup moins mal. ceci dit, l'école telle qu'elle est reste malgré tout totalement inadaptée à leur manière de penser, à leur acuité sur les choses, à leur logique si particulière et à leur préhension globale du monde.
sincérement, je suis comme toi, je ne souhaite pas aux parents d'avoir un précoce à la maison parce que ça peut être un enfer dans le concret du quotidien qu'ils appréhendent avec de très grosses difficultés, contrairement à tout le reste, et ça, je le vis tous les jours, et je pense que si élisa était là, elle dirait la même chose, mais quand on a un enfant, on le prend comme il est et ma foi on fait avec ce que la vie nous offre.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
M
Violette passionnément


Nombre de messages : 2360
Age : 45
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 08:56

Beaucoup de messages très riches et très emouvants dans cette discussion.
Merci à toutes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 09:15

Je suis assez d'accord Anne avec ce que tu dis de la précocité. Je trouve ça bien qu'on puisse dire tout ça ici, car malheureusement, la télévision véhicule des idées fausses sur la précocité. J'ai vraiment vu beaucoup de parents l'an passé pendant mon stage et je suis sûre que les instits pourront le confirmer, qui sont persuadés que leurs enfants sont précoces et qui malgré parfois un bilan psycho complet, pensent que l'on se trompe en leur disant que leur enfant est simplement très intelligent, vif et stimulé. Comme si avoir un enfant précoce représentait une fierté pour les parents...
Et puis c'est cette tendance à toujours vouloir mettre un nom sur tout. Je trouve ça super ce que tu dis justement de cela: l'essentiel finalement n'est pas de savoir s'il l'est ou pas, c'est qui'il continue à être bien où il est, bien dans sa peau.

Le tableau que j'ai décrit était volontairement un peu noirci pour bien montrer que ce n'est pas un grand bonheur d'être précoce. Evidemment cela varie d'un enfant à l'autre, certains sont mieux dans leur peau que d'autres, aussi parce quils se sentent aimés par ce qu'ils sont simplement.
Je souhaite à Ethan de se sentir toujours aussi bien, mais avec les parents qu'il a j'ai toute confiance! Wink

On s'est un peu écarté du sujet initial mais c'est intéressant.
Allez surtout essayons de laisser vivre nos enfants comme des enfants et de leur laisser tous les plaisirs de l'enfance...Ils ont le temps de travailler, ils seront à l'école pour plusieurs années!! :D

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 09:40

merci à toi aussi. j'aime beaucoup ton point de vue sur les choses et c'est agréable de discuter sereinement. Wink bisous

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
orlynet
Marchande de sable


Nombre de messages : 14026
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 12:59

Merci les filles pour vos échanges !!!
c'est super intéressant !!!!!!
Et moi aussi j'aime bien Gaëlle tu dis qu'il faut "laisser vivre nos enfants comme des enfants"... on l'oublie si facilement parfois..
Revenir en haut Aller en bas
http://orlinette.spaces.live.com/
Blandine
Violette absolue


Nombre de messages : 9323
Age : 37
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 13:29

Je suis contente qu'on ait pu échanger comme ça même si il a fallu que Gladys en patisse (je suis désolée pour ça ...); j'aurais eu qqs petites choses à rajouter mais j'ai peur de mal m'exprimer et de blesser qq1 ; Gaëlle et Anne, c'était très intéressant et si on continue encore pendant des années à se cotoyer via le forum, je pense qu'on aura l'occasion de reparler de tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 13:47

Je ne crois pas Blandine qu'il faille se censurer. Si tu as des choses à ajouter fais le, ce sera intéressant!! :D

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 14:08

d'accord avec gaëlle, si on ne peut pas dire les choses comme on les ressent ou comme on les vit ici tout en arrivant à rester sereines, ou est l'échange ? il me semble évident qu'on n'est pas toutes d'accord sur tout et on sait toutes très bien que les claviers ne sont pas propices aux mots et aux tons justes mais on essaye quand même de faire avec. alors n'hésite pas blandine si tu as envie d'intervenir, de même que les autres... parce que le post est beaucoup lu mais peu y participent, et c'est dommage parce que je suis sûre qu'on a toutes des choses à dire et qu'on est toutes capables de partager sans blesser les autres (ou du moins pas volontairement en tous cas) juste en disant les choses comment on les ressent... et heureusement d'ailleurs qu'on est pas toutes d'accord, sinon comment vivrait les lieux d'échanges... Wink

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
M
Violette passionnément


Nombre de messages : 2360
Age : 45
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 16:19

Oui c'est sur qu'on a surement toutes plein de chose à dire. Perso, quand je suis arrivée sur le post il y avait déja 3 ou 4 pages du coup c'est pas simple de s'exprimer en plein milieu ni de tout reprendre du début et de donner son point de vue sur tout ...
Mais la lecture m'a déja bien interressée Wink
Revenir en haut Aller en bas
orlynet
Marchande de sable


Nombre de messages : 14026
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 19:15

Sinon ce soir il y a une emission sur France2 qui va parler de l'école justement... sur les 100 qui font bouger l'école..
je ne sais pas si je vais avoir le courage de tout regarder mais ça peut être interessant Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://orlinette.spaces.live.com/
Kinou
Muse muse musette


Nombre de messages : 12755
Age : 40
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 20:35

bon, alors pour continuer le debat, je me pose une question depuis un moment

mis à part qu'on doit demander je suppose plus d'attention et que les activités doivent être plus soutenues en maternelle...

je me demandais quelle était la différence entre la grande section de creche et la petite section de maternelle?

j'avoue etre inculte en ce domaine!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Axel est le premier bébé du forum né le 26/10/2005
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mila.artblog.fr
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 20:46

Kinou a écrit:
je me demandais quelle était la différence entre la grande section de creche et la petite section de maternelle?

il n'y a pas de programme pédagogique en crèche.
il n'y a pas de compétences à travailler ni d'objectifs purement scolaire à atteindre;
le rythme de l'enfant n'est pas respecté à l'école comme il est à la crèche, on individualise moins en vue de le décentralisation de l'enfant. la crèche materne, la PS prépare à les apprentissages premiers.

j'édite : un lien intéressant sur le rôle de la maternelle et de la PS

http://seunsa86.free.fr/telechargement/seunsa_dossier_maternelle.pdf

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Kinou
Muse muse musette


Nombre de messages : 12755
Age : 40
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 21:00

merci de ta réponse!

super ton lien, je viens de le parcourir, il est riche en renseignement!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Axel est le premier bébé du forum né le 26/10/2005
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mila.artblog.fr
Valérie F
Violette for ever


Nombre de messages : 4651
Age : 46
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mar 09 Oct 2007, 21:28

Citation :
il n'y a pas de programme pédagogique en crèche
si, on a un projet pédagogoqie....pas d'objectif comme à l'école, mais plutôt = le bien-être de l'enfant, la sociabilisation...
Revenir en haut Aller en bas
petitesouris
Purple Rose


Nombre de messages : 4583
Age : 42
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Mer 10 Oct 2007, 09:08

Je sais pas trop comment on peut qualifier la nursery où est Rose. Elle est dans un endroit où il n'y a que des 2/3 ans, l'environnement est très maternant mais ils travaillent aussi sur la socialisation, les couleurs...Ils ont des thèmes (en ce moment c'est l'autonme sur lesquels ils dessinent, collent..)

Les objectifs plus "scolaires"(d'après les autres mamans qui ont des plus grands) c'est de savoir dénombrer jusqu'à 5 et de reconnaitre son prénom à la fin de la dernière année, juste avant d'entrer à l'école.

Ensuite je ne connais pas le programme de l'école, je suppose que c'est plus orienté vers la lecture et comme tu dis Vero V on ne respecte plus autant le rythme de l'enfant individuellement.

Merci pour le doc je vais l'imprimer et le lire plus tard. Il faut que je profite de l'absence de Rose pour avancer le ménage Confused
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pédagogie : rôle des parents et de l'école   Aujourd'hui à 10:26

Revenir en haut Aller en bas
 
pédagogie : rôle des parents et de l'école
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment trouver le+ de mes arrieres grands parents
» Magazine Parents
» Comment se préparer à devenir parents( humour!!)
» Braderie puériculture de Simplement Parents le 6 mars
» Poussette qui se plie avec hamac face parents, avec guidon ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: ETRE UNE MAMAN VIOLETTE :: bébé et enfant au quotidien-
Sauter vers: