LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 comment détecter son ovulation ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages: 16215
Age: 40
Date d'inscription: 10/03/2005

MessageSujet: comment détecter son ovulation ?   Mar 06 Nov 2007, 23:09

Détecter son ovulation...à chacun sa méthode

http://www.gyneweb.fr/Sources/gdpublic/cycle/cm26.html

On se souvient lorsque nous étions lycéenne et que l’on nous apprenait en cours de bio que le cycle d’une femme est d’une durée de 28 jours avec un pic de « LH » au 14ème jours de celui-ci notifiant que l’ovulation a eu lieu…
C’est bien beau cette théorie mais les femmes qui essaient d’avoir un bébé le savent bien, chaque femme est différente et a des cycles différents ! Ainsi repérer son ovulation, qui devient nécessaire lorque l’on décide de concevoir un bébé, n’est pas forcément chose aisée !
Voici donc quelques une des méthodes les plus employées, à vous de trouver celle qui vous convient le mieux !

1. L’établissement d’une courbe de températures

Le principe
Le cycle menstruel est composé de 3 phases : la phase folliculaire (environ 14 jours, dont 5 jours de règles), l’ovulation (24 heures en moyenne) et la phase lutéale (environ 14 jours).

La température corporelle évolue tout au long du cycle.

Ainsi, durant la phase folliculaire, elle est en dessous de 37°C et varie peu.
Juste avant l’ovulation, la température chute : elle est au point le plus bas du cycle.
Puis, elle remonte, souvent au-dessus de 37°C. Elle se maintient à ce niveau pendant la durée de la phase lutéale. Si vous êtes enceinte, le plateau thermique perdurera au-delà de 28 jours. En revanche, s’il n’y a pas eu de fécondation, la température retombe à son niveau normal, juste avant l’arrivée des règles.



Rappel :

La période de fertilité s’étend toutefois au-delà de la simple date de l’ovulation.

En effet, les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu’à 4 jours dans les organes génitaux de la femme, et l’ovule a, quant à lui, une durée de vie d’environ 24 heures. La période de fécondité commence donc 4 jours avant l’ovulation et se termine 24 heures après.

Quelques précautions

Afin d’obtenir une courbe fiable et lisible, il est nécessaire de prendre quelques précautions :
- commencez votre courbe dès le premier jour du cycle (premier jour des règles) ;
- prenez votre température, chaque jour, toujours à la même heure, de préférence le matin avant de vous lever ;
- utilisez toujours le même thermomètre ;
- notez tous les événements qui pourraient avoir une influence sur votre température (maladie, prise de médicaments, fatigue, insomnie…).




2. Les tests d’ovulations

On peut également recourir à un test d'ovulation disponible en pharmacie ou sur le net. Le taux de fiabilité est de 98 à 99%. Les tests d'ovulation permettent de connaître, vingt-quatre à quarante-huit heures à l'avance, le moment de l'ovulation. Placés au contact de l'urine, ces tests indiquent le pic de LH, l'hormone lutéinisante, sécrétée par l'hypophyse, qui lance le processus de libération de l'ovocyte. Trente-sept à quarante heures après ce pic, l'ovulation a lieu.
Les types de tests les plus utilisés sont les « bandelettes » commandées sur internet.

Voici leur mode d’emploi :

Quand faire le test ?
Cela dépend de la durée de vos cycles, pour un cycle de 28 jours donc une ovulation prévue vers J14, commencer les tests au 11ème jour du cycle et le refaire tous les deux jours tant que le test n’est pas positif.

Comment faire le test ?
Récoltez un échantillon de votre urine dans un récipient propre et sec. Ne pas prendre la première urine du matin.

Trempez le test (extrémité du bâtonnet non colorée) jusqu’au niveau des flèches jusqu'à réaction du produit coloré (10-15 secondes)

Comment lire le test ?
Déposez le bâtonnet sur une surface plane et sèche. Le résultat apparaît entre 3 et 10 minutes plus tard. S’il est positif un 2ème trait franc apparaîtra. Le test est négatif lorsque rien n’apparaît ou juste un léger trait pâle.

Mise en garde
Tout résultat sera faussé si la femme prend des médicaments pour favoriser la conception.
Chaque femme et même chaque cycle est différent, l'ovulation peut avoir lieu avant, aprés comme un cycle peut être plus court ou plus qu'habituellement.
Un voyage, un stress, la fatigue peut même provoquer un cycle ou le pic de LH ne sera pas visible.

Le rapport sexuel doit avoir lieu rapidement, il est médicalement conseillé qu'il se produise entre 48 heures avant l'ovulation et 24 heures après. Etant donné que le pic élevé se produit 12 à 36 heures avant l'ovulation, que l'ovule a une durée de vie de 24 heures et que les spermatozoïdes de 48 heures, la femme est fécondable pendant 3 jours.




3. L’observation des glaires
http://www.reussirmavie.net/Fertile-ou-infertile-L-observation-du-cycle-feminin_a88.html?print=1

La glaire cervicale est sécrétée par le col de l'utérus, sous l'influence des oestrogènes, hormones féminines sécrétées par les ovaires. Elle coule le long du vagin et est ressentie ou vue par la femme au niveau de la vulve (on la repère par exemple dans le fond des sous-vêtements).

La glaire est donc un signe de fertilité.
Elle est présente tout au long du cycle et sous différents aspects. Son rôle au moment de l'ovulation va être en effet de protéger, de nourrir les spermatozoïdes (éventuels) et de les transporter à travers les voies génitales féminines à la rencontre de l'ovule dans la trompe. Sans glaire, les spermatozoïdes déposés dans le vagin, milieu acide, meurent rapidement. Dès que la glaire acqueuse voir blanc d'oeuf apparaît, la période fertile de la femme débute.

Comment l'identifier et à quelle période correspond-t-elle dans le cycle?

La glaire collante :

Après les règles, la femme n'observe en général aucune sécrétion : elle ne voit rien et se sent parfaitement sèche. Cette période est donc infertile, mais sa durée est très variable d'un cycle à l'autre et d'une femme à l'autre.

Puis, la glaire que l'on commence à observer est souvent blanche et collante. Elle est encore peu favorable aux spermatozoïdes mais son arrivée annonce tout de même le début de la période fertile.
Elle est moins fertile car si on l'analyse au microscope électronique, elle ressemble à un filet aux mailles assez serrées dans lesquelles les spermatozoïdes ont du mal à circuler.

Parfois, on ne voit pas cette glaire collante, mais on se sent brusquement humide : c'est le signe d'un léger écoulement de glaire liquide, qui annonce aussi le début de la période fertile.


La glaire aqueuse: liquide :

Ensuite la glaire évolue de jour en jour : de blanche, elle devient transparente. De collante, elle devient liquide. On peut l'étirer légèrement entre deux doigts en filament ou en voile. Parfois, certaines femmes n'arrivent pas à recueillir de glaire entre leurs doigts mais ressentent une sensation d'humidité à plusieurs reprises dans la journée.
Tout ceci est caractéristique de la période fertile. Ces signes indiquent que l'ovulation approche. En effet, ce sont les œstrogènes sécrétés par les ovaires qui rendent ainsi la glaire liquide et filante, et ce sont aussi ces hormones qui font murir les follicules contenant les ovules à l'intérieur de l'ovaire : le corps se prépare en différents endroits pour le même évènement.


La glaire blanc d'oeuf, la plus fertile :


Enfin, la glaire devient de plus en plus filante et transparente. La femme peut ressentir carrément la sensation d'être mouillée ou lubrifiée (comme si elle avait de l'huile). Ce moment du cycle est tellement caractéristique que la plupart des femmes le remarquent sans savoir forcément ce qu'il signifie. Cette période correspond au moment de plus grande fertilité. Au microscope, les mailles de la glaire sont très écartées et les spermatozoïdes y circulent très rapidement. Pourquoi ? Parce que l'ovulation est imminente ou en train de se produire. Cela correspond à un pic de sécrétion d'ostrogènes, suivi d'une brusque chute. Le lendemain, la deuxième hormone du cycle prend le relai et est sécrétée en quantité : c'est la progestérone qui fait coaguler la glaire et monter légérement la température. Résultat : la glaire disparaît brusquement, ou redevient blanche et collante. La période fertile est finie : on entre dans la période infertile post-ovulatoire qui dure 14 jours jusqu'aux règles suivantes.




4. L’observation du col de l’utérus


C’est une méthode qui n’est pas facile à appréhender mais qui peut être efficace lorsqu’on la maîtrise.

Consistance du col

j6 D (dur)
j7 D
J8 D
J9 D
J10 M (mou)
J11 M
J12 M
J13 M
j14 D
j15 D

le col devient mou c'est l'annonce de l'ovulation.

Ouverture du col

j6 Fermé
j7
J8
J9
J10 entrouvert
J11
J12 o ouvert presque total
J13 O ouvert totalement
j14
j15

Quand le col commence à s'ouvrir l'ovulation est proche quand le col se referme l'ovulation a eu lieu.
Le col est dur comme le bout du nez, hormis au moment de l’ovulation où il est mou.

Quand le col s'ouvre, il remonte et est donc de plus en plus inaccessible.

RECAP :
***col bas, dur, fermé au début du cycle
***col haut, mou, ouvert au moment de l’ovulation
***col bas, dur, fermé immédiatement après l’ovulation

Conseils pour la position du col:

-uriner avant
-observer par la même personne
-choisir une position confortable et prendre toujours la même (debout avec un pied sur une chaise mais toujours le même ou accroupie ou en position gynéco)
-chaque jour, le soir de préférence
-se laver les mains avant
-introduire l'index et le majeur

La période de fertilité est située entre J8 et J 17 c'est à dire entre l'apparition du premier symptôme et la disparition du dernier.

Comment vérifier la position de mon col utérin pour déterminer le moment de mon ovulation?

L'observation de la position du col utérin n'est pas aussi facile que la méthode de la glaire, mais peut-être pratique pour certaines femmes qui ont de la difficulté à interpréter leur cycle à l'aide de la courbe de température ou de l'observation des glaires cervicales. Elle permet aussi de confirmer, en cas de doute, que l'ovulation a bel et bien eu lieu. Il s'agit de vérifier chaque jour (de préférence au même moment, p. ex., en prenant votre douche) la position du col en insérant deux doigts dans le vagin. Votre col sera placé plus bas si vous êtes en position accroupie, facilitant ainsi votre observation.

Si le col est placé bas dans le vagin, est incliné, est fermé et est dur comme le bout de votre nez au toucher, vous n'êtes pas (ou n'êtes plus) en période fertile.

Si le col est placé haut dans le vagin, est droit (non incliné), est ouvert et est mou comme votre lèvre inférieure au toucher, vous êtes en période fertile. Il est possible que vous sentiez des glaires cervicales sortir du col. Il est également possible que votre col soit placé tellement haut que vous ne puissiez y toucher. Si vous pouvez y toucher, vous pourrez insérer le bout d'un doigt dans son ouverture.

Quelques mois de pratique vous seront nécessaires avant que vous ne réussissiez à bien faire la différence entre un col fertile, un col non fertile et un col en position intermédiaire

Article écrit par Minouchat

http://www.mamanandco.fr/grossesse/detecter-ovulation.php


Dernière édition par VeroV le Sam 05 Avr 2008, 16:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages: 16215
Age: 40
Date d'inscription: 10/03/2005

MessageSujet: Re: comment détecter son ovulation ?   Lun 17 Déc 2007, 23:40

Quelles méthodes puis-je utiliser pour vérifier si j'ovule?


La méthode de la température basale est une bonne façon de vérifier si vous ovulez, mais elle ne permet pas de déterminer quand l'ovulation se produira. Les tests d'ovulation (p. ex., Luna, Conceive, Primatime et Clear Plan Easy) permettent de prédire le moment de l'ovulation.

La position de votre col utérin, l'examen de vos glaires cervicales et, souvent, les douleurs abdominales ovulatoires sont d'autres signes d'une ovulation imminente. Des saignements préovulatoires pourront également être indicatifs de l'arrivée de l'ovulation chez environ 10 % des femmes. Dans ces cas, on considère, en théorie, que l'ovulation a lieu le dernier jour de ces saignements.



Comment prendre ma température et comment interpréter ma courbe?


La méthode de la température est simple : tous les matins, avant de vous lever et à la même heure (même les week-ends!), prenez votre température avec un thermomètre basal (très important : vous le trouverez en pharmacie) et consignez-la sur un graphique. Commencez à prendre votre température dès le début de votre cycle. Le premier jour de votre cycle est le premier jour de vos règles. Ne tenez pas compte des petits saignottements annonciateurs si vous en avez.


Interprétation de la courbe

Habituellement, lorsqu'il y a ovulation, les SIX températures qui suivent l'ovulation sont plus élevées que les TROIS températures qui la précèdent.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans le graphique ci-haut, les 3 premières températures sont toutes 36,3 oC ou moins, et les 6 qui suivent l'ovulation sont 36,5 oC ou plus. L'ovulation se situe LE DERNIER JOUR DE TEMPÉRATURE BASSE. Il faut avoir des rapports cette journée-là et les deux jours qui précèdent.

Votre température devrait demeurer élevée durant environ 12 (minimum) à 16 jours (maximum). Dix-huit jours de température élevée indiquent avec certitude une grossesse. Si vous n'êtes pas enceinte, votre température redescendra quelques jours avant le début de vos règles ou, encore, le jour même de vos règles. Si votre température demeure élevée moins de dix jours et que vos règles se montrent moins de dix jours après l'ovulation, il serait sage de consulter un médecin, car il peut s'agir d'un défaut de la phase lutéale. Dans ce cas, votre phase lutéale (deuxième partie du cycle où la progestérone fait augmenter la température) ne sera pas assez longue pour permettre à l'embryon de s'implanter à temps avant l'arrivée des règles. Ce problème est toutefois très facile à corriger (Clomid ou suppléments de progestérone).

Si la raison pour laquelle vous n'avez toujours pas conçu est simplement due à un mauvais timing, la méthode de la température basale devrait régler rapidement le problème.

S'il n'y a pas d'ovulation, il n'y aura pas de montée de température durant la deuxième partie de votre cycle ou, encore, la courbe n'aura aucun sens (températures hautes et basses toutes mélangées et incompréhensibles).

Détails importants concernant la prise de la température :

utiliser toujours le même thermomètre dans un même cycle;

utiliser toujours la même voie pour prendre la température dans un même cycle (orale, vaginale ou rectale);

si vous utilisez un thermomètre de vitre, prévoyez un thermomètre de rechange dans votre pharmacie, au cas où vous casseriez le vôtre au cours d'un cycle;

si vous devez changer de thermomètre au cours d'un même cycle, notez-le sur votre graphique.




Quel thermomètre basal privilégier : thermomètre en vitre classique ou thermomètre électronique?
C'est selon vos préférences. Le thermomètre basal en vitre vous demandera plus de temps le matin (au moins cinq minutes). Il peut casser au cours d'un cycle. Il faut donc en prévoir un de rechange. De plus, il faut penser à faire redescendre son mercure tous les soirs, avant de se coucher, pour éviter d'avoir à le faire le matin et, ainsi, fausser la prise de la température (il faut éviter tout exercice, aussi peu important soit-il, avant de prendre la température). Par contre, ses résultats sont plus précis. Il s'agit donc d'un grand avantage. Celles qui dorment la bouche ouverte en particulier l'apprécient beaucoup.

Le thermomètre basal électronique (ou numérique), par contre, est beaucoup plus rapide (60 secondes à peine). Sa pile pourra durer très longtemps avant que vous n'ayez à la changer. Il risque donc peu de vous laisser tomber. Son principal inconvénient est qu'il est moins précis que le thermomètre en vitre. Vous pourrez ainsi prendre trois températures de suite sans jamais avoir tout à fait le même résultat.



Parmi les différents tests d'ovulation, quelles sont sont les meilleures marques?


De nombreuses femmes préfèrent Clear Plan Easy, même si cette marque coûte un peu plus cher (environ 200 dollars). Il s'agit d'un petit appareil permettant d'effectuer des tests urinaires, facile d'utilisation, à utiliser le matin. Certaines trouvent que les résultats sont mieux visibles avec cette marque. Site Web : http://www.clearplaneasy.com/.

Luna, qui est un test par la salive, est très bien, que votre cycle soit régulier ou non, mais vous devez apprendre à le lire. Toutefois, avec un peu d'expérience, son utilisation devient simple. Vous pouvez le commander sur son site Web (www.lunafert.com).

Primatime est un test d'urine dont le mode d'emploi est très bien expliqué. Les résultats apparaîssent en cinq minutes.

Conceive donne de très bons résultats et est très précis. Au Canada, il coute entre 40 et 55 dollars, et vous épargnerez les taxes si vous pouvez obtenir une prescription de votre médecin.





Mon test d'ovulation vient de me donner un résultat positif. Quand devrais-je ovuler?


Vous devriez ovuler environ 12 à 36 heures après la lecture de votre résultat positif.



Quand devrais-je avoir des rapports après avoir lu mon résultat positif?

Nous recommandons que vous ayez des rapports aussitôt que possible. Pour de meilleures chances de conception, vous devez avoir des rapports durant les deux jours précédant l'ovulation en tant que telle.

D'après certaines études, le fait d'avoir des rapports le jour même de l'ovulation vous donne une très faible chance de concevoir, tandis que le jour précédant l'ovulation vous donne les meilleures chances de conception.



Comment analyser mes glaires cervicales pour déterminer le moment de mon ovulation?


L'analyse des glaires cervicales est simple. Il s'agit, tout au long de la journée (et de préférence après votre lever, car elles sont plus abondantes à ce moment), d'observer vos glaires, d'évaluer leur qualité et de consigner vos observations sur votre graphique de température.

Durant les quelques jours suivant les règles, vous ne devriez pas apercevoir de glaires, sauf si vous ovulez tôt. Ensuite, elles apparaîtront graduellement. Elles seront d'abord peu abondantes, collantes et crémeuses. Ce type de glaires n'est pas très fertile, mais il l'est tout de même un peu. Quelques jours avant l'ovulation (ou le jour précédent ou, encore, le jour même), vos glaires deviendront filandreuses et glissantes, comme du blanc d'oeuf. Elles s'étireront facilement entre votre pouce et votre index, sur plusieurs centimètres, sans se rompre. Vous êtes alors dans votre période la plus fertile, et il est temps pour vous d'avoir des rapports. En effet, les spermatozoïdes se déplacent facilement et peuvent vivre jusqu'à cinq jours dans ce type de glaires. Les glaires s'assècheront ensuite quelques heures avant ou après l'ovulation, très rapidement.

La qualité et l'abondance des glaires est très fortement lié votre âge. Si vous êtes jeune, il est possible que vous ayez jusqu'à cinq jours de glaires fertiles (blanc d'oeuf) avant votre ovulation. Votre fenêtre fertile est alors plus grande. Certaines femmes dans la trentaine auront une fenêtre fertile plus petite : elles peuvent avoir aussi peu que seulement douze heures de glaires fertiles. Il est aussi possible qu'elles n'aient que des glaires crémeuses et collantes, ou un type de glaires intermédiaire entre les glaires crémeuses et les glaires qui ressemblent à du blanc d'oeuf. Ces femmes doivent donc en profiter au maximum. Un truc pour vous si c'est votre cas : le Robitussin (sans lettres telles que DM) quelques jours avant l'ovulation. Pour de plus amples renseignements sur son utilisation ou les produits de remplacement, voir plus loin sur la présente page la question Il semble que mes glaires cervicales s'assèchent lorsque je prends Clomid. Est-ce grave? Que puis-je faire?. Le principe est le même.

Enfin, si vous ne voyez jamais de glaires, ça ne veut pas nécessairement dire que vous n'en avez pas. Ça peut être tout simplement parce qu'il y en a moins et qu'elles sont surtout visibles sur votre col utérin. Pour le constater vous-mêmes, vous n'avez qu'à insérer deux doigts (comme pour l'examen du col, que nous verrons plus loin) et à aller les chercher là où elles sont produites, c'est-à-dire sur le col.



Comment vérifier la position de mon col utérin pour déterminer le moment de mon ovulation?

L'observation de la position du col utérin n'est pas aussi facile que la méthode de la glaire, mais peut être pratique pour certaines femmes qui ont de la difficulté à interpréter leur cycle à l'aide de la courbe de température ou de l'observation des glaires cervicales. Elle permet aussi de confirmer, en cas de doute, que l'ovulation a bel et bien eu lieu. Il s'agit de vérifier chaque jour (de préférence au même moment, p. ex., en prenant votre douche) la position du col en insérant deux doigts dans le vagin. Votre col sera placé plus bas si vous êtes en position accroupie, facilitant ainsi votre observation.

Si le col est placé bas dans le vagin, est incliné, est fermé et est dur comme le bout de votre nez au toucher, vous n'êtes pas (ou n'êtes plus) en période fertile.

Si le col est placé haut dans le vagin, est droit (non incliné), est ouvert et est mou comme votre lèvre inférieure au toucher, vous êtes en période fertile. Il est possible que vous sentiez des glaires cervicales sortir du col. Il est également possible que votre col soit placé tellement haut que vous ne puissiez y toucher. Si vous pouvez y toucher, vous pourrez intérer le bout d'un doigt dans son ouverture.

Quelques mois de pratique vous seront nécessaires avant que vous ne réussisiez à bien faire la différence entre un col fertile, un col non fertile et un col en position intermédiaire.



Puis-je ovuler deux fois dans un même cycle?


C'est possible, mais dans ce cas, les deux ovules seront relâchés en moins de 24 heures (jumeaux fraternels). Vous ne pouvez donc pas avoir deux pics de température vous indiquant deux ovulations différentes dans un même cycle. Les pics seront, de toute évidence, causés par un autre facteur (fluctuations hormonales, mauvaise nuit, fièvre, changement dans l'heure de prise de la température, etc.).


Dernière édition par VeroV le Mar 30 Sep 2008, 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages: 16215
Age: 40
Date d'inscription: 10/03/2005

MessageSujet: Re: comment détecter son ovulation ?   Dim 16 Mar 2008, 12:43

un lien pour calculer sa période fertile.


Une femme est considérée comme la plus féconde pendant 5 jours durant chaque cycle menstruel: le DDAY (date d'ovulation), qui intervient normalement vers le milieu de chaque cycle, 3 jours avant le DDAY (DDAY-3, DDAY-2 et DDAY-1) et 1 jour après le DDAY (DDAY+1). La date du DDAY (date d'ovulation) pour chaque cycle vous est donnée sur la première ligne du tableau de résultats. Entrez le premier jour de vos dernières règles ainsi que la longueur de votre cycle. Cliquez sur le bouton 'calculer' et vous pourrez ainsi découvrir vos trois prochaines périodes de fécondité.



http://www.planbaby.com/fertilitycalculatorfr.html
Revenir en haut Aller en bas
 

comment détecter son ovulation ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET ::  :: -
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet