LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 évolution du foetus et de la grossesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages: 16215
Age: 40
Date d'inscription: 10/03/2005

MessageSujet: évolution du foetus et de la grossesse   Mar 06 Nov 2007, 23:30

EVOLUTION DU FOETUS TOUT AU LONG DE LA GROSSESSE


LE PREMIER TRIMESTRE

Première semaine

L’oeuf ainsi constitué a continué de progresser dans une de vos trompes, et, au bout de 4 à 5 jours, il est arrivé dans l’utérus. Il mesure à ce moment 1 mm. Il va alors s’accrocher à la muqueuse utérine et s’enfoncer progressivement en elle afin de s’y loger confortablement : c’est le stade de la nidation, qui correspond à la fin de la première semaine de grossesse, et de votre troisième semaine sans règles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Deuxième semaine

Au cours de la deuxième semaine de grossesse, l’oeuf continue à grandir, et les cellules qui le constituent commencent à s’organiser. Les cellules embryonnaires se séparent en deux couches différentes : c‘est le stade dit de l’embryon didermique (2 couches de cellules). L’une de ces couches, accrochée à la parois de l’utérus, deviendra le bébé, l’autre donnera le placenta dont la fonction sera de faire le lien avec vous et d’amener vers le bébé les éléments dont il a besoin pour grandir. A la fin de la deuxième semaine, l’oeuf mesure 1,5 mm, et 4 semaines se sont écoulées depuis vos dernières règles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Troisième semaine

Pendant la troisième semaine de grossesse, les cellules embryonnaires poursuivent leur organisation, et on voit apparaître une troisième couche de cellules spécifiques. L’embryon est alors dit tridermique (trois couches de cellules).

C’est à partir de ces trois couches de cellules embryonnaires que vont être fabriqués tous les organes du futur bébé.


La première de ces couches sera à l’origine de la peau, des ongles, des dents et des cheveux, du nez, des lèvres, des seins, et de tout le système nerveux ;
La seconde couche donnera, entre autres, les muscles et les os, le coeur, le sang, les organes de reproduction ;
La troisième couche formera, entre autres, la langue, l’urètre et la vessie, les poumons, le foie et le système digestif.
A ce stade, une différence apparaît entre ce qui sera le haut et le bas du bébé : l’axe tête-fesse apparaît. Les premières cellules sanguines du bébé se forment également à ce moment.
L’embryon a une forme grossièrement allongée et mesure environ 1 mm de long. L’oeuf entier mesure, quant à lui, 10 mm et il devient visible dans l’utérus par échographie (pour une meilleure vision de l’oeuf, votre gynécologue peut être conduit à réaliser une échographie par voie vaginale). Cela fait 5 semaines que vous n’avez pas eu vos règles, et c’est donc en général à cemoment que vous avez réalisé que vous êtes enceinte. Un test de grossesse urinaire, disponible en pharmacie, vous permet de confirmer que votre retard de règles correspond bien à une grossesse.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Quatrième semaine
Lors de la quatrième semaine de grossesse, l’évolution s’accélère considérablement.

La plupart des organes se mettent en place en place, les bourgeons des membres se manifestent et une ébauche du système nerveux apparaît, à partir de laquelle se développeront le cerveau, la moelle épinière et les nerfs. Le nez commence à se former, et le coeur à battre…L’embryon a maintenant une forme spécifique, avec des zones différenciées : un côté droit, un côté de gauche, un ventre, un dos. Il est alors clairement distinct des autres cellules issues de l’oeuf, qui donneront les annexes : membranes de la poche des eaux et placenta. L’embryon baigne et vit maintenant dans une poche contenant le liquide amniotique.

A la fin de la quatrième semaine, l’embryon mesure 4 mm. Il est visible à l’échographie.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Six semaines se sont écoulées depuis le début de vos dernières règles, et c’est la fin de votre premier mois de grossesse.


Cinquième semaine


A 5 semaines de grossesse, c’est à dire 7 semaines après le début de vos dernières règles, votre bébé est un embryon qui mesure 6 mm : la taille d’une graine de pomme.

Son coeur a déjà commencé à battre, et on peut le voir à l’échographie (il est même possible de l’écouter avec un appareil sophistiqué !). Le rythme de ses battements est deux fois plus rapide que le vôtre : plus de 150 par minute !

Les bras et les jambes, qui sont apparus sous forme de bourgeons, commencent à pousser.


La tête grossit beaucoup, elle paraît énorme par rapport au reste du corps, et elle se fléchit sur le thorax. On commence à voir les yeux et les narines en formation.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Sixième semaine
A 6 semaines de grossesse, l’embryon continue à se fléchir et grandit très vite.

Les membres poussent et les doigts commencent à se développer. Il mesure 18 mm et ressemble à un haricot.

Son activité cardiaque est maintenant nettement perceptible.

La peau qui le recouvre est très fine et transparente. Ses oreilles et son palais se développent et ses dents se forment.

Il commence à bouger, mais vous ne le sentirez pas avant plusieurs mois. Il fait des bonds, comme des sauts de carpe dans le liquide amniotique.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Septième semaine

A 7 semaines de grossesse : l’embryon commence à prendre tournure humaine.

Le cou, le visage et les doigts se modèlent. Les oreilles se forment, des paupières apparaissent, et la mâchoire inférieure devient visible.
Les mamelons des seins apparaissent sur le thorax.

A ce stade, il mesure 25 mm, et 9 semaines se sont écoulées depuis le début de vos dernières règles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Huitième semaine


A 8 semaines de grossesse : le cerveau se développe activement ainsi que les organes sensitifs, qui ne sont pas encore fonctionnels. Les muscles et les nerfs permettent des mouvements primitifs. Les os se différencient et les membres grandissent. Le sexe se forme dès ce moment. Les paupières sont totalement formées, mais elles ne s’ouvriront que beaucoup plus tard, au cours du 6ème mois. Le système circulatoire est constitué, et les reins commencent à fabriquer de l’urine qui formera une partie importante du liquide amniotique. L’embryon mesure alors 32 mm.



Neuvième semaine

A 9 semaines de grossesse, l’ensemble des organes du bébé sont présents. Les membres sont maintenant constitués, et les ongles se forment au bout des doigts. Votre bébé bouge, il profite de l’espace que lui ménage la cavité amniotique pour se retourner, faire des petits sauts, essayer ses muscles tout neufs… A ce stade, ses mouvements ne sont pas encore perceptibles par la maman.

Tout est en place et le reste ne sera que croissance et maturation. L’embryon est un "petit homme" et change de nom : Il devient foetus.

Au cours de la 10ème semaine de grossesse, la croissance reste très soutenue.

Le squelette se précise, les doigts sont maintenant tous bien formés et séparés les uns des autres. Les mouvements deviennent amples mais ne sont toujours pas perçus. Les mouvements ne sont pas encore coordonnés et sont composés de sauts et de bonds primitifs dans la piscine privée chauffée à 37°C qui entoure bébé.

La majorité des organes fonctionnent et poursuivent leur maturation.

Les reins fonctionnent et le bébé urine, ce qui contribue majoritairement à la composition du liquide amniotique.

Pendant la 11ème semaine de grossesse, le visage prend véritablement figure humaine. Les yeux se rapprochent, les oreilles sont à leur place définitive, et tous les éléments de la face sont présents : yeux, nez, menton, bouche, lèvres…

Votre bébé mesure maintenant 7,5 cm et pèse… 17 grammes !!!

Pendant la 12ème semaine de grossesse, votre bébé devient «officiellement» un être unique : ses empreintes digitales apparaissent, et ne changeront plus jamais.

Ses premiers réflexes apparaissent également, au fur et à mesure de la maturation du système nerveux.

Le sexe se précise et devient parfois reconnaissable en échographie.

Bébé pèse 28 grammes, pour 9 centimètres.

Au cours de la 13ème semaine de grossesse, bébé commence à interagir avec son environnement : le sens du tact apparaît et le bébé devient sensible au toucher. Les caresses de maman et de papa à travers le ventre maternel l’apaisent. Il semblerait que le goût soit aussi au rendez-vous : bébé avale son liquide amniotique et il est sensible à sa saveur sucrée.

Il commence à avoir un réflexe de succion, comme s’il cherchait déjà à téter !

Ses autres réflexes se précisent également, et lorsqu’il se frotte la plante des pieds contre la parois de la cavité amniotique, il serre automatiquement les poings. Ce réflexe sera toujours présent à la naissance.

Sa taille est maintenant de 11 centimètres et son poids de 50 grammes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dr Joël Agénor

http://www.doctissimo.fr/html/sante/femmes/sa_2391_grossesse_mois1a.htm


Dernière édition par VeroV le Jeu 07 Aoû 2008, 19:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages: 16215
Age: 40
Date d'inscription: 10/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du foetus et de la grossesse   Mar 06 Nov 2007, 23:38

LE DEUXIEME TRIMESTRE


quatrième mois

Il s’agite beaucoup et c’est souvent au cours de ce mois que vous le sentirez bouger pour la première fois. Ces premières sensations peuvent ressembler à une impression de gargouillement intestinal, mais vous ferez vite la différence !

La tête, qui était très importante par rapport au reste du corps, devient proportionnellement moins volumineuse.

Les structures du cerveau se développent, et notamment le cervelet, organe qui permet une bonne coordination des mouvements.

Bébé est sensible au toucher et son goût se développe. Vous pouvez le caresser à travers votre ventre : il perçoit vos caresses et les apprécie.

Sa peau est encore très fine et ne contient pas encore de kératine, cette substance qui forme l’essentiel de l’épiderme (partie externe de la peau). Les petits vaisseaux sanguins cutanés restent visibles.

Les poils et les ongles poussent. Bébé se couvre d’un fin duvet, le lunago, vestige de l’évolution, qui disparaîtra par la suite.

Le bébé bouge beaucoup et vous pouvez parfois le sentir à ce stade. Ses mouvements sont un peu plus coordonnés.

Ses mains sont entièrement formées, les ongles minuscules sont en place.

A la fin du quatrième mois, bébé mesure 20 cm et pèse environ 250 grammes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


cinquième mois
Les mouvements sont le témoin du développement de ses muscles, os, nerfs, articulations… et, comme une gymnastique, renforcent tous ces éléments.

Bébé se couvre de fins petits cheveux et sa peau se couvre de "vernix caseosa" qui est une sorte de pâte protectrice à base de sébum et de cellules épidermiques.

Sa peau s’épaissit mais la graisse sous-cutanée est encore peu abondante et bébé reste fripé.

Les empreintes digitales et les ongles apparaissent nettement. Il suce son pouce, ses pieds…

Le sexe est parfaitement déterminé et visible. Si c’est une fille, tous les organes génitaux sont constitués (vagin, utérus, trompes et ovaires).

Bébé grossit et grandit : en fin de mois, il mesure 30 cm et pèse 650 grammes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



sixième mois
Il devient progressivement viable en milieu extra-utérin (en cas d’accouchement prématuré par exemple). Son système nerveux et ses muscles s’affinent et lui permettent des gestes de plus en plus précis. Les poumons grandissent, mais ne sont pas encore matures. Sa peau est toute fripée.

Bébé bouge beaucoup et il a de nettes phases d’éveil et de sommeil. Il effectue avec son thorax des petits mouvements d’inspiration et d’expiration, comme s’il s’entraînait à respirer. Il avale également du liquide amniotique, dont il apprécie le goût sucré, et de temps en temps, il est pris de crises de hoquet !

Il réagit au milieu extérieur : les caresses, la musique, les voix de papa et maman l’apaisent.

En effet, il est maintenant sensible aux sons, mais son oreille interne n’est pas encore totalement opérationnelle. Le ventre de maman est bruyant : battements cardiaques, bruit de digestion, bruits extérieurs. Une vraie cacophonie ! Les bruit violents le font réagir.

A la fin du 6ème mois de grossesse, bébé mesure 37 cm et pèse 1 kg.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dr Joël Agénor
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages: 16215
Age: 40
Date d'inscription: 10/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du foetus et de la grossesse   Mar 06 Nov 2007, 23:43

LE TROISIEME TRIMESTRE


septième mois

Bébé continue de grossir et de grandir.

Il a moins de place au sein de l’utérus : il limite donc un peu plus ses mouvements.

Ses yeux sont ouverts, et il est déjà sensible aux formes et à la lumière. Il tourne la tête et peut suivre une forte source de lumière située à proximité de votre ventre.

Son système digestif et ses reins sont fonctionnels et achevés, tandis que ses ongles commencent à se former.

Si c’est un garçon, ses testicules sont en train de descendre de son abdomen vers son scrotum (bourses).

Il a maintenant de très fins cheveux sur la tête, et des poils longs et fins sur le corps : il perdra ceux ci au cours des deux derniers mois.

Il est réceptif à son environnement extérieur et est à l’écoute… de vos conversations, des bruits et de la musique que vous écoutez.

A la fin de ce mois, il pèse 1,5 kg et mesure 42 cm.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



huitième mois
Bébé se prépare au grand jour. Bébé grossit. Une couche de graisse se forme sous sa peau et il commence à prendre l’aspect potelé des nouveaux-nés. Cette graisse est importante, car après la naissance elle lui permettra de maintenir une température normale dans un environnement moins douillet que votre utérus.


Ses membres s’allongent, les os continuent à se calcifier, mais laissent quelques espaces vides au niveau de son crâne : c’est ceci qui permettra au cerveau de continuer à grandir, même après l’accouchement. Bébé grandit.

Bébé bouge et commence à prendre la voie de la sortie : tête en bas et fesses en l’air. Cette position peut changer jusqu’au début du 9ème mois.

Il déglutit beaucoup de liquide amniotique ce qui contribue à la maturation de son système digestif. Il urine également beaucoup : le liquide amniotique se renouvelle donc plusieurs fois par jour.

Ses poumons poursuivent leur maturation et se préparent à la vie extra-utérine. Cette maturation est terminée au début du 9ème mois.

Le placenta grossit avec bébé afin de pourvoir à ses gros besoins énergétiques.

A la fin du 8ème mois, il pèse 2.5 kg et mesure 47 cm.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



neuvième mois

Le dernier mois va de 37 à 41 semaines d’aménorrhée, c’est à dire 37 à 41 semaines après le début de vos dernières règles.

Au cours de ce dernier mois, bébé prend du poids. La graisse s’accumule sous sa peau. Il perd le vermix (couche de sébum et de cellules) qui le recouvrait, ainsi que les poils qu’il avait sur le corps… Il est maintenant rose et dodu.

Il bouge moins car il a de moins en moins de place !

La quantité de liquide amniotique diminue au fur et à mesure que bébé grossit.

Il a pris sa position quasi-définitive et n’en changera pratiquement plus jusqu’à l’accouchement : tête en bas le plus souvent, fesses en bas parfois (présentation du siège).

Au cours de ce mois, bébé descend dans le bassin et il vous pèse moins sous les côtes : lui aussi se prépare à l’accouchement…

Toutes les fonctions physiologiques de votre enfant fonctionnent normalement, et tous ses organes sont matures, y compris ses poumons, prêts à fonctionner. Au cours du 9ème mois, votre enfant n’est plus prématuré.

Même si vous n’atteignez pas la date théorique d’accouchement, pour les médecins et les sages-femmes, vous êtes "à terme". Votre enfant peut naître… quant il le veut !

A la fin de la grossesse, bébé mesure 50 cm et pèse un peu plus de 3 kg.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dr Joël Agénor

http://www.doctissimo.fr/html/sante/femmes/sa_2399_grossesse_mois9a.htm
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages: 16215
Age: 40
Date d'inscription: 10/03/2005

MessageSujet: la grossesse, mois par mois.   Mer 07 Nov 2007, 00:12

EVOLUTION DE LA GROSSESSE MOIS PAR MOIS


le premier mois de grossesse

Ce qui se passe en vous

A la fin de votre premier mois de grossesse, vous avez à peu près 15 jours de retard de règles, puisque l’ovulation et la fécondation ont lieu, en général, autour du 14ème jour de votre cycle. Vous avez donc 6 semaines d’aménorrhée (6 semaines après le début de vos dernières règles).

Certaines femmes peuvent avoir de petites pertes de sang au cours de ce premier mois, mais qui restent différents des règles habituelles. Cela correspond souvent au moment de l’implantation de l’oeuf dans l’utérus.

Si peu de temps écoulé et déjà votre corps change. Vous vivez certains signes directement liés à l’augmentation de votre production hormonale : vos seins sont tendus, vous pouvez être somnolente, ou nauséeuse. Fréquemment, vous avez l’impression qu’un rien vous fatigue.

Sur le plan alimentaire, il est possible que l’idée même de manger vous écoeure ou au contraire que vous soyez prise de fringales inhabituelles.


La consultation médicale

Vous pouvez prendre rendez-vous auprès de votre gynécologue pour la première consultation. Sauf en cas de problème particulier, une seule consultation suffira pour les trois premiers mois. La première échographie doit avoir lieu entre 11 et 13 semaines après le début de vos dernières règles (ce qui correspond à 9 et 11 semaines de développement de votre bébé), elle permettra de vérifier la localisation intra-utérine de la grossesse ainsi que la vitalité de l’embryon.

Si vous habitez une grande ville, il est possible que les inscriptions en maternité se fassent très tôt, renseignez-vous auprès de celle où vous souhaitez accoucher.

Cette consultation comportera un interrogatoire médical détaillé, un examen clinique général et un examen gynécologique.

Votre médecin notera votre poids et votre tension artérielle. Il vous prescrira également la prise de sang de début de grossesse à faire au laboratoire. Celle-ci comportera :

Votre groupe sanguin complet (groupe rhésus et recherche d’agglutinines irrégulières) ;
Une numération formule sanguine complète (avec, notamment, taux d’hémoglobine et plaquette) ;
Les recherche de maladies infectieuses (toxoplasmose, rubéole, syphilis, HIV, hépatite B et C) ;
Une recherche de sucre et d’albumine dans les urines.
C’est au cours de cette première consultation que le médecin calculera votre date d’accouchement. Il vous demandera, pour pouvoir effectuer ce calcul, de lui indiquer le premier jour de vos dernières règles : c’est de cette date, plus que celle de votre ovulation, que démarrera le début de votre grossesse. Comme l’ovulation a, en général, lieu autour du quatorzième jour du cycle (14 jours après le début des règles), la fécondation et le début du développement du bébé interviennent donc 2 semaines après le début des dernières règles.
D’autres examens peuvent être réalisés si votre médecin le pense nécessaire.


Votre quotidien

A un mois de grossesse, votre mode de vie ne change pas.

Vous devez éviter impérativement toute prise médicamenteuse sans avis médical, car c’est pendant cette période que l’embryon est particulièrement réceptif aux substances chimiques.

Si vous êtes fatiguée ou nauséeuse, votre médecin pourra vous aider par certains médicaments qui ne comportent aucun risque pour l’embryon.

Vous pouvez manger de tout en quantité raisonnable. Attention aux viandes mal cuites et aux salades mal lavées pour les futures mamans non immunisées contre la toxoplasmose.

Evitez de boire des boissons alcoolisées, et, si vous fumez, songez à réduire votre consommation au minimum.

Sauf avis contraire de votre gynécologue, vous pouvez continuer à avoir une vie sexuelle identique à celle que vous aviez avant d’être enceinte.

Au cours du second mois, l’évolution s’accélère prodigieusement et votre bébé prendra ses caractéristiques humaines propres.




le deuxième mois de grossesse

Toutes les femmes sont différentes devant les petits maux de la grossesse débutante. Heureusement, tout ceci est passager, et dans tous les cas de figures, ces petits tracas cessent en général au cours du troisième mois.

Ce qui se passe en vous


Votre utérus prend de l’ampleur pour mieux accueillir votre bébé, il a maintenant la taille d’une orange. Comme il appuie sur votre vessie, cela entraîne pour vous un besoin d’uriner plus fréquent. Il est fréquent à ce stade d’avoir de petites sensation douloureuses ou des élancements au niveau de l’utérus.

Votre taille s’épaissit, et vous commencez a avoir des difficulté pour enfiler certains de vos vêtements serrés.

Vos seins sont souvent plus gonflés, voire un peu tendus.

Vous pouvez avoir d’importants "coups de barre" et ressentir une fatigue plus importante que d’habitude, tout ceci est normal : votre corps travaille beaucoup pour aider bébé à se développer.

Il est également possible que vous éprouviez des sentiments contradictoires, ou que votre humeur soit moins fixe qu’habituellement. Ces modifications sont normales, et liées à la conscience que vous avez de ce qui se passe en vous, et aux modifications hormonales importantes qui ont lieu pendant cette période.

Certaines clament fièrement leur grossesse à qui veut l’entendre, d’autres préfèrent attendre… chacune fait comme elle veut !


la consultation médicale


La première échographie doit être réalisée entre la 11ème et la 13ème semaine après la début de vos dernières règles : c’est donc le début de la bonne période pour la réaliser. Cet examen est décrit en détail dans le 3ème mois.

Quelques précautions

Vous devez éviter impérativement toute prise médicamenteuse sans avis médical, et si vous êtes amenée à consulter des médecins qui ne vous connaissent pas, signalez leur absolument votre grossesse en cours.

Vous pouvez manger de tout en quantité raisonnable.

Evitez les chats et attention aux viandes mal cuites et aux salades mal lavées pour les futures mamans non immunisées contre la toxoplasmose.

Evitez de boire des boissons alcoolisées, et si vous fumez, songez à réduire votre consommation (pas plus de 5 cigarettes par jour).

Pratiquez régulièrement un sport doux (la natation, la marche…), cela contribuera à vous maintenir en forme et à raffermir votre corps.

Evitez autant que possible les facteurs de fatigue excessive et les longs trajets en voiture.

Sauf avis contraire de votre gynécologue, vous pouvez continuer à avoir une vie sexuelle identique à celle que vous aviez avant d’être enceinte.

Si vous souffrez de nausées, voire de vomissements gravidiques (gravidique signifie «lié à la grossesse») :

Ce phénomène est fréquent, normal et parfois invalidant. Il est dû essentiellement à la présence importante et permanente des hormones féminines de grossesse (notamment la progestérone).

Il n’existe pas de traitement miracle mais une multitude de petits moyens qui, s’ils sont respectés, permettent d’atténuer ces symptômes :

> Eviter le café, le thé, les épices, les excitants, l’alcool…
> Prendre du repos. Rester au calme et utiliser une lumière tamisée sont des éléments très importants ;
> Fragmenter les repas en absorbant en 6 fois ce que vous mangeriez normalement en trois repas. Attention, fragmenter ne veut pas dire grignoter !
> Manger de tout et privilégier ce que vous aimez, sans vous forcer ;
Arrêter dès que vous êtes écoeurée et n’en faites pas une maladie : si vous ne mangez pas beaucoup pendant quelques jour, ce n’est pas grave : le corps puisera dans vos réserves ;
> Consulter votre médecin afin de vous faire prescrire des médicaments pour vous aider, si cela ne suffit pas (il vous prescrira bien entendu un médicament compatible avec votre grossesse). Si vous ne supportez ni eau ni aliment, votre cas peut nécessiter une hospitalisation de courte durée, afin de vous hydrater par une perfusion. Cela arrive de temps en temps, et ne présente aucune gravité.


Si vous souffrez de fatigue, de jambes lourdes, d’irritabilité

Ces états sont, eux aussi, liés à l’imprégnation hormonale et sont passagers.

En cas de jambes lourdes :

Eviter la station debout prolongée ;
Dormez en surélevant les pieds du lit de quelques centimètres (une cale au pied du lit, ou des coussins sous la partie basse de votre matelas feront parfaitement l’affaire) ;
Des médicaments veinotoniques (qui auraient pour effet de rendre plus tonique la parois de vos veines) peuvent vous être prescrits par votre médecin pour vous soulager.
La fatigue est fréquente et transitoire. Prenez le temps de vous reposer sans culpabiliser. Passez de bonnes nuits, et n’hésitez pas, si vous le pouvez, à vous allonger et à faire une sieste dans l’après midi. Ce symptôme sera renforcé si vous avez une petite anémie (pas assez d’hémoglobine : cette substance est la protéine présente dans les globules rouges qui transporte l’oxygène de vos poumons vers tous vos organes). L’étude de votre taux d’hémoglobine permettra à votre médecin de dépister cette anomalie fréquente, et de la corriger en vous donnant du fer, composant fondamental de cette protéine.

Si vous souffrez de douleurs du bas ventre
Beaucoup de femmes ressentent des douleurs du bas ventre en début de grossesse. Ces douleurs forment un cortège varié de tiraillements, picotements, spasmes et torsions divers. Une consultation médicale est indispensable pour éliminer un problème réel, mais il est très fréquent qu’aucune cause précise ne soit retrouvée, et ces sensations désagréables disparaissent en général comme elles sont venues.

Ne décidez pas vous même de prendre des médicaments contre ces petits signes : des antalgiques contre la douleur et des antispasmodiques pour diminuer les spasmes peuvent diminuer les symptômes, mais ils doivent vous être prescrits par votre médecin car certains sont contre-indiqués en cours de grossesse.

Si vous avez des saignements
Ils sont souvent témoins d’une anomalie et doivent toujours amener à consulter rapidement un gynécologue.

Les futures mamans rhésus négative (A-,B-,O-,AB-) doivent impérativement signaler tout saignement afin de bénéficier d’injection de gammaglobulines anti-D. Ceci permettra d’éviter, si le bébé est rhésus positif (A+, B+, O+, AB+), que leur organisme ne développe des anticorps contre les globules rouges du bébé.

Il faut savoir que le col de l’utérus est fragile pendant la grossesse et saigne facilement, notamment après un rapport sexuel.

Si vous avez des pertes blanches
Les pertes blanches normales sont souvent plus importantes pendant la grossesse.

Les femmes sujettes aux mycoses verront celles-ci réapparaître car la grossesse favorise le développement des champignons. Le traitement habituel par ovule et crème est efficace.

Dr Joël Agénor

http://www.doctissimo.fr/html/sante/femmes/sa_2393_grossesse_mois3b.htm


Dernière édition par VeroV le Jeu 07 Aoû 2008, 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages: 16215
Age: 40
Date d'inscription: 10/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du foetus et de la grossesse   Mer 07 Nov 2007, 00:29

le troisième mois de grossesse

Ce qui se passe en vous

Vous commencez à avoir un ventre un peu saillant… et il devient difficile d’entrer dans vos jeans habituels. Vous privilégiez les robes, les vêtements plus amples, et c’est le moment de commencer à rechercher les habits dont vous aurez besoin pendant les 6 mois à venir.

Il est possible que l’aréole et la peau de vos seins deviennent plus foncés, et qu’une ligne, également foncée, apparaisse sur votre ventre, entre le nombril et le pubis. Votre corps se prépare pour la venue de bébé…

Votre utérus, qui prend de plus en plus de place, a maintenant le volume d’un pamplemousse, et il devient nettement palpable derrière votre pubis.

Si vous êtes sujette aux nausées de début de grossesse, sachez que celles-ci vont s’estomper et peu à peu disparaître pendant ce troisième mois. Votre fatigue peut durer encore un peu ou s'atténuer. Vous vous sentez souvent mieux, plus détendue et plus sereine.

Il est habituel et normal de se poser beaucoup de questions à ce moment : de s’interroger sur sa vie et sur les conséquences de l’arrivée de bébé.

Beaucoup de femmes sont anxieuses pendant ce premier trimestre. Elles se demandent si elles font bien ce qu’elles doivent faire pour le bien de leur bébé, si elles sauront s’en occuper, comment l’arrivée d’un enfant modifiera leur vie personnelle, leur couple, leur vie professionnelle. Ces interrogations sont parfaitement normales, elles sont souvent l’occasion d’un bilan personnel et la source de discussions profondes avec le papa.


Le premier examen prénatal

Vous avez vu votre gynécologue pour la première consultation. Vous avez les résultats de votre prise de sang, et vous savez maintenant si vous êtes immunisée contre la toxoplasmose et contre la rubéole. Votre poids, votre tension et vos urines ont été contrôlés.

Votre médecin vous a donné tous les conseils hygièno-diététiques nécessaires.

Si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose :
> Bien cuire la viande et bien laver tous les fruits et légumes crus.

> Eviter la fréquentation des chats et laisser les soins de votre matou préféré à votre mari (notamment vider la litière). Une sérologie toxoplasmose sera effectuée tous les mois et jusqu’à un mois après l’accouchement, afin d’être sûr que vous ne l’attrapez pas en cours de grossesse

Si vous n’êtes pas immunisée contre la rubéole :

> Vous serez vaccinée après l’accouchement pendant votre séjour à la maternité.

>Une sérologie rubéole sera effectuée tous les mois jusqu’au quatrième mois.

Votre gynécologue examinera avec vous votre mode de vie, vos contraintes professionnelles et familiales, et prendra avec vous les mesures adéquates pour éviter tout risque d’accouchement prématuré (fatigue, transport, travail pénible, grossesse rapprochée, col ouvert...).

Pendant cette consultation, votre médecin peut vous confier un carnet de maternité où sont consignés tous les renseignements concernant votre grossesse, ainsi que les observations de chaque visite médicale.

Ce carnet est très utile si vous devez consulter d’autres médecins, notamment en urgence.

Si ce n’est pas votre médecin qui vous le donne, il vous est adressé par la caisse d’allocations familiales (CAF) et sera rempli par le médecin lors de la consultation suivante.

l’échographie du premier trimestre dite échographie de datation.

Celle-ci doit avoir lieu entre 11 et 13 semaines d’aménorrhée (après le début de vos dernières règles). Cela correspond à vos 9ème à 11ème semaine de grossesse (de développement de votre bébé).

Première rencontre avec bébé… Vous l’imaginiez, vous y pensiez très souvent, vous le voyez maintenant ! Cette première vision est source de joie et d’émerveillement pour les parents, et est très émouvante pour le médecin qui pratique l’examen.

Celui-ci vous montrera la tête, le profil, les membres, le ventre , les différents organes, notamment le coeur, que vous pourrez écouter et dont on calculera la fréquence.

Dans certains cas favorables, il est possible de voir le sexe (il est important de préciser avant l’examen si vous souhaitez le savoir ou pas).

Vous voyez bébé bouger, s’agiter, allonger ses membres, et faire des bonds dans sa piscine privée !

Deux mesures importantes seront prises par le médecin :

La longueur crânio-caudale (distance entre le sommet de la tête et le bas des fesses) qui permet de dater exactement le début de la grossesse à 3 ou 4 jours près. Ceci est particulièrement important pour les mamans ayant un cycle irrégulier. Il est également possible de s’aider également du diamètre de la tête pour calculer ce début de grossesse ;
La clarté nuquale (ou épaisseur de la nuque foetale), qui doit être inférieure à 3 millimètres. Cette mesure n’est qu’un signe d’orientation : si elle est supérieure ou égale à ce chiffre, il faut savoir que dans 90 % des cas, le bébé est tout à fait normal. Toutefois, on cherchera systématiquement une anomalie du caryotype (anomalie chromosomique) pour les bébés qui présentent une clarté nuquale trop importante, afin de rechercher, en particulier, la trisomie 21. L’examen qui permet d’effectuer cette recherche est l’amniocentèse, le seul dont le diagnostic soit certain.
Grâce à datation exacte du début de la grossesse, votre médecin peut remplir la déclaration de grossesse que vous devez envoyer à la caisse d’assurance familiale et à la sécurité sociale avant la date butoir de 15 semaines d’aménorrhée (15 semaines après le début de vos dernières règles).

La première échographie est avant tout, pour les parents, un grand moment de bonheur et d’émotion. Toutefois, il faut se souvenir que cet examen est, avant tout, un examen médical :

L’échographie, ce n’est pas seulement voir le bébé "à la télé". C’est avant tout vérifier la normalité de sa formation et de sa croissance ;
Même avec le meilleur appareil et les meilleures compétences, on ne voit pas "tout" à l’échographie, et certaines maladies ou anomalies restent indétectables ;


L’étude foetale du premier trimestre sera complétée par l’échographie du deuxième trimestre dite morphologique.

Si votre grossesse se passe normalement, seules 3 échographies sont recommandées et prises en charge par la sécurité sociale. Effectivement, 3 examens bien menés suffisent à suivre efficacement et complètement la croissance de bébé. L’échographie est onéreuse et il n’est pas utile d’en augmenter le nombre outre mesure.


Votre quotidien


Vous devez éviter impérativement toute prise médicamenteuse sans avis médical, et si vous êtes amenée à consulter des médecins qui ne vous connaissent pas, signalez leur absolument votre grossesse en cours.

En cas de sensation de brûlure de l’oesophage : évitez de vous allonger à plat dos immédiatement après un repas, fractionnez vos prises alimentaires en quantités plus petites.

Pratiquez régulièrement un sport doux (la natation, la marche…), cela contribuera à vous maintenir en forme et à raffermir votre corps.

Evitez autant que possible les facteurs de fatigue excessive, les longs trajets en voiture.

Sauf avis contraire de votre gynécologue, vous pouvez continuer à avoir une vie sexuelle identique à celle que vous aviez avant d’être enceinte.



le quatrième mois de grossesse



Pour certaines mamans, notamment celles qui ont déjà eu des enfants, bébé commence à se faire sentir : là, il a bougé ! Ce sont ses pieds que je sens là dans le bas du ventre ?

A la fin de ce mois (15 à 19 semaines après le début de vos dernières règles), votre utérus atteint le niveau du nombril : vous le sentez en vous palpant le ventre.

Autour de vous, on commence à remarquer que vous êtes enceinte…

Ce qui se passe en vous

L’utérus grossit et cela peut parfois vous donner des douleurs, des étirements, des sensations assez aiguës de chaque côté du bas ventre : ce sont les douleurs ligamentaires. L’utérus est un gros muscle attaché aux os du bassin par des ligaments. Au cours de sa croissance, ces ligaments sont mis en tension et deviennent douloureux. Ces douleurs prédominent à l’aine (des deux côtés) et sont fréquentes au cours des 4ème et 5ème mois, elles peuvent survenir brusquement, à la marche ou au changement de position.

Cette croissance entraîne une pression de plus en plus nette sur votre vessie et vous avez besoin d’aller uriner plus souvent que d’habitude. Ce phénomène est normal, il ne doit pas vous conduire à moins boire.

Vos intestins vont également devoir laisser de la place à cet utérus grandissant et se loger… où ils pourront !

De petits troubles du transit peuvent apparaître, notamment une constipation. Parfois apparaissent également des sensations de brûlure au milieu du thorax. Il s’agit de remontées de liquide gastrique au niveau de l’oesophage : elles sont dues à l’augmentation de la pression dans votre abdomen, liée à la croissance de l’utérus.

Vous pouvez voir apparaître sur votre peau un certain nombre de changements, de taches brunes, en particulier sur le visage et le cou. Il s’agit du masque de grossesse, qui disparaîtra ou s’atténuera très nettement après l’accouchement.

Votre activité est encore normale.

La libido est souvent plus forte au cours du second trimestre, et la sexualité plus riche pendant cette période.


Le deuxième examen prénatal


Votre médecin va vous poser un certain nombre de questions habituelles :
Sentez-vous le bébé bouger ?
Avez-vous des saignements ?
Avez-vous des pertes ?
Avez-vous des contractions, des douleurs ?
Avez-vous des problèmes pour uriner ?
Avez-vous de la fièvre ?
L’examen se poursuit par la prise de poids. Certaines mamans auront la mauvaise surprise d’avoir pris des kilos plus que superflus. Attention au grignotage et aux mauvaises habitudes alimentaires !

Le médecin prendra également votre tension artérielle, qui doit rester normale (grossesse souvent un peu basse) pendant toute la grossesse.

La hauteur de l’utérus est mesurée par un centimètre souple, cela permet de s’assurer de la bonne croissance du bébé.

Un examen vaginal permet de vérifier l’état du col, et de s’assurer en particulier que celui ci n’est pas trop ouvert.

L’activité cardiaque est enregistrée par un petit appareil à ultrasons ou par échographie, ce qui vous permet à nouveau d’entendre ce rythme rapide et si particulier des battements de coeur de votre bébé.

Les résultats de ces examen sont notés dans votre dossier médical et/ou votre carnet de maternité.

Les sérologies toxoplasmose et rubéole sont vérifiées et leur taux contrôlé.

Un examen d’urine permet de vérifier l’absence de sucre et d’albumine.

Si vous êtes anémiée (c’est très fréquent pendant la grossesse), votre médecin vous prescrira un traitement par fer pour recharger vos batteries.


Le triple test


Votre médecin vous proposera sûrement de faire une prise de sang pour évaluer votre risque d’avoir un enfant porteur de la trisomie 21 : cet examen est appelé triple test.

La trisomie 21 est l’anomalie chromosomique la plus fréquente mais aussi la plus difficile à diagnostiquer. C’est la première cause de retard mental en France.

Pour améliorer ce diagnostic, on peut s’aider de 3 éléments :
L’âge maternel ;
L'échographie : épaisseur de la nuque (voir 3ème mois), malformations ;
Le triple tes
La prise de sang s’effectue au 4ème mois et permet de vous classer dans un groupe à risque ou non. Si on vous trouve dans un groupe à risque, on vous proposera une amniocentèse qui est le seul examen donnant le diagnostic exact. Si vous n’êtes pas dans le groupe à risque, cela ne signifie pas pour autant que votre enfant est normal mais que le risque est faible (mais jamais nul). Le triple test permet de diagnostiquer environ 70 % des foetus trisomiques.

Cet examen n’est, bien sûr, pas obligatoire. Le test peut être fait dans n’importe quel laboratoire de biologie (les tubes de sang sont ensuite étudiés dans un laboratoire agréé). C’est votre médecin qui reçoit les résultat et vous les communique. L’éventuelle amniocentèse est prise en charge par la sécurité sociale.

Le triple test permet également de diagnostiquer des anomalies neurologiques comme le spina bifida.

L’information autour de ce test est importante. N’hésitez pas à en reparler avec votre gynécologue.


Votre quotidien


Vous devez éviter impérativement toute prise médicamenteuse sans avis médical, et si vous êtes amenée à consulter des médecins qui ne vous connaissent pas, signalez leur absolument votre grossesse en cours.

Vous pouvez manger de tout en quantité raisonnable. Attention aux viandes mal cuites et aux salades mal lavées pour les futures mamans non immunisées contre la toxoplasmose.

Evitez de boire des boissons alcoolisées, et si vous fumez, songez à réduire votre consommation (5 par jour maximum).

Pratiquez régulièrement un sport doux (la natation, la marche, …), cela contribuera à vous maintenir en forme et à raffermir votre corps.

Attention à la fatigue et à la voiture qui est à bannir pendant la grossesse (pour les longues distances ou les petits trajets continuels).

Bébé n’aime pas les vibrations et préfère le train ou, encore mieux, l’avion. Pensez-y si vous prévoyez des vacances.

Sauf avis contraire de votre gynécologue, vous pouvez continuer à avoir une vie sexuelle identique à celle que vous aviez avant d’être enceinte.

En cas de douleurs ligamentaires :
consultez votre médecin pour être sûre qu’il n’y a rien d’anormal par ailleurs. Des antalgiques simples et du repos peuvent aider, mais évitez l’automédication et ne prenez que les produits qui vous sont prescrits par votre praticien.

En cas de brûlure ou de douleur urinaire :
consultez votre médecin, un simple examen d’urine éliminera ou confirmera le diagnostic d’infection urinaire. Buvez abondamment, et n’attendez pas pour aller aux toilettes.

En cas de constipation : Pensez à boire régulièrement et à manger suffisamment de fibres. Un petit laxatif, doux, type suppositoires à la glycérine, peut aider ponctuellement, mais évitez-en l’usage systématique. Buvez de l’eau et faites un peu d’exercice, ce qui vous aidera à résoudre ce petit problème.


Dr Joël Agénor
http://www.doctissimo.fr/html/sante/femmes/sa_2395_grossesse_mois5b.htm
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages: 16215
Age: 40
Date d'inscription: 10/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du foetus et de la grossesse   Mer 07 Nov 2007, 00:38

le cinquième mois de grossesse


Ce qui se passe en vous

Miracle de la vie pour celle qui ne l’avait pas encore ressenti (c’est souvent le cas pour la première grossesse) : votre bébé bouge !
Votre ventre maintenant s’arrondit et devient visible aux yeux attentifs. Pour certaines, la grossesse est encore discrète, c’est normal. Vous avez besoin de nouveaux vêtements, plus grands et plus confortables.

Votre corps continue à se modifier.

Vous devez assurer l’oxygénation de votre bébé en plus de la vôtre. Vous ne respirez pas plus vite mais vos mouvements respiratoires sont plus amples et vous êtes parfois essoufflée, en montant des marches, en marchant rapidement…

De même, vous avez parfois des difficultés à respirer par le nez. Ces phénomènes sont normaux, et cessent après l’accouchement.

Les hormones de grossesse rendent paresseux votre tube digestif. Attention à l’hygiène alimentaire.

Vos gencives et vos dents sont plus fragiles pendant la grossesse. Ne négligez pas une petite visite chez le dentiste (si, si !).

Vos seins sont gonflés et sécrètent parfois un liquide jaunâtre, le colostrum. Ce produit nourrira votre bébé les premiers jours après l’accouchement si vous décidez d’allaiter.

L’aréole est foncée et bombée. Elle s’élargit parfois sur la moitié de votre sein. Les veines mammaires sont visibles.

Votre masse sanguine est augmentée et vos vaisseaux sanguins sont dilatés. Votre tension artérielle est plus basse depuis le début de la grossesse et votre pulsation cardiaque est plus élevée.

Votre sang s’engouffre dans le placenta ou il est séparé du sang de votre bébé par une fine membrane. Les échanges en oxygène, gaz carbonique et métabolites se font à ce niveau.

L’oxygène gagne le sang foetal et est amené vers le corps de bébé par son coeur via le cordon ombilical.

La croissance de votre utérus peut vous occasionner à nouveau des douleurs ligamentaires, plus ou moins brutales et fugaces.

La toisième consultation prénatale

Vous allez voir votre médecin pour la visite du cinquième mois.

Tous les éléments de surveillance décrits lors du 4ème mois sont à nouveau passés en revue.

Attention à la prise de poids. Les kilos en trop sont durs à perdre après l’accouchement.

Si vous avez trop grossi et/ou vous avez des facteurs de risque de développer un diabète gestationnel (diabète lié à la grossesse), votre médecin vous prescrira une épreuve glycémique (dosage du sucre dans le sang avant et après prise orale d’une dose déterminée de sucre).

Pour certaines, du repos et/ou des compléments nutritionnels seront prescrits (fer, calcium, magnésium, vitamines…)

Votre médecin vous demandera pour la prochaine consultation une numération formule sanguine et une sérologie hépatite B (obligatoire) si elle n’a pas été effectuée en début de grossesse.

L’examen d’urine est toujours de mise ainsi que la sérologie toxoplasmose pour les futures mamans non immunisées.

Idem pour la RAI (recherche d’agglutinines irrégulières) pour les mamans rhésus négatif, afin de bien vérifier que vous ne fabriquez pas d’anticorps dirigés contre les globules rouges de votre bébé, si celui ci est de rhésus positif.


L’échographie morphologique

Cinquième mois : c’est le temps de l’échographie morphologique.

Celle ci est réalisée à 21-23 semaines d’aménorrhée (21-23 semaines après le début de vos dernières règles).

L’examen dure en moyenne 30 minutes. Vous redécouvrez votre bébé et voyez comme il a grandi.

La quantité de liquide amniotique est encore importante et c’est le moment de la grossesse ou bébé est le mieux visible par échographie.

Vous le voyez bouger, se retourner, sucer son pouce…

Le médecin examine alors tous les organes en détail, ainsi que les membres, la tête. Le coeur est l’objet d’une attention toute particulière.

Il vous montre le profil, les mains, les pieds, le sexe (il ne vous le dira que si vous voulez le savoir…)

Il prend différentes mesures, dites biométries : diamètre et circonférence de la tête et de l’abdomen, taille du fémur, du nez, du cervelet, du pied, diamètre inter-orbitaire…

La croissance est vérifiée sur des courbes de référence.

Grâce à cet examen détaillé, il est possible de détecter précocement des problèmes qui nécessitent une prise en charge rapide.

La localisation du placenta est notée, la vitesse de sang dans le cordon et les artères utérines mesurée (doppler).

Vous repartez avec votre compte-rendu et les « photos souvenirs ». Attention, il s’agit d’un document médical irremplaçable. Conservez-le précieusement.

L’enregistrement vidéo n’est pas du tout systématique et dépend du médecin qui vous fait passer l’examen échographique.

Vos activités

Vos activités restent variées. Vous travaillez en évitant tout travail de force.

Votre emploi du temps comporte des plages de repos régulières.

Votre activité sexuelle est normale, elle est même souvent plus importante pour certaines femmes au cours de ce second trimestre de grossesse.

Vous faites du sport régulièrement : marche, natation, gymnastique douce…

Bref, la vie continue



le sixième mois de grossesse


Ce qui se passe en vous

Le sang circule dans votre corps à plein régime. Votre pouls est un peu accéléré, car bébé a besoin d’oxygène et de nutriments pour se construire, et votre tension reste normale.

Votre corps change, vous avez parfois du mal à accepter ces modifications de votre image corporelle. A d’autres moments, ces changements sont, au contraire, un émerveillement, le signe tangible de la présence de bébé.

Vous éprouvez le besoin de vous asseoir plus souvent, de vous allonger et de vous reposer.

Certaines mamans arrêtent de travailler dès ce stade.

Il est possible que vos yeux soient plus facilement irrités, et que quelques vergetures apparaissent au niveau de vos seins et de vos hanches. N’hésitez pas a porter des soutiens-gorge de grossesse, qui aideront à minimiser ces petits incidents. Les crèmes ne sont malheureusement pas très efficaces sur les vergetures.

Votre utérus est maintenant nettement au dessus de votre nombril, il occupe une place de plus en plus grande dans votre ventre, et peut encore vous provoquer quelques douleurs ligamentaires aiguës, sur le coté du ventre.

Vous avez parfois quelques contractions irrégulières et non douloureuses ? Ne vous inquiétez pas, c’est normal. L’utérus est un gros muscle qui, comme tous les muscles, répond à son extension progressive par des phases de contractions.


Le quatrième examen prénatal

Les éléments passés en revue restent les mêmes : poids, tension artérielle, taux d'albumine, glucose, rythme cardiaque de l'enfant, taille de votre utérus, bilan sanguin, etc. Votre médecin est également à l'écoute de vos petits maux comme les jambes lourdes, le mal de dos et vous aidera à les maîtriser.
Votre col de l’utérus est vérifié, et votre médecin ou votre sage-femme s’assure surtout qu’il ne s’est pas modifié depuis la dernière consultation.

Les examens biologiques sont contrôlés avec le dépistage, obligatoire, de l'antigène HbS (hépatite B). Les résultats de l'examen figurent dans votre carnet de maternité.

Vous devez vous reposer. Un bon sommeil est important. Pensez à dormir sur le côté gauche.

Vous pouvez faire du sport doux : natation, marche, gymnastique douce.

La sexualité

Certaines futures mamans (et papas) verront leur libido exacerbée, pour d’autres, ce sera le calme plat.

Votre activité sexuelle change et évolue. Papa a parfois peur de «casser» quelque chose et les caresses et la tendresse tiennent une place importante.

La sexualité vous rapproche et est une source de détente importante.

Dans certains cas (saignements inexpliqués, contractions, col ouvert…), votre médecin vous prescrira du repos et les rapports sexuels seront alors proscrits.



le septième mois de grossesse


Ce qui se passe en vous

Les changements sur votre corps sont importants, et vous pouvez avoir de petits soucis comme des crampes, des problèmes d’hémorroïdes, des varices.

Vous vous dites parfois qu’il n’est pas de tout repos d’être enceinte… mais tout cela s’atténuera après la naissance.

Vous pouvez continuer à faire du sport doux : natation, marche.

Beaucoup de futures mamans (et de futurs papas) ont commencé à ce stade une préparation à l’accouchement.

Ces cours sont des assemblées de femmes enceintes et sont animés par des sages-femmes. Ils ont lieu généralement au sein de la maternité, ou en cabinet libéral de ville.

On y apprend la façon dont se passe l’accouchement et les gestes à faire pour faciliter la venue de bébé. On y précise également certaines questions : quand venir à la maternité, comment respirer, comment pousser, comment se détendre entre les contractions, ce qu’est une épisiotomie, une césarienne, un forceps… La préparation permet également de se familiariser avec la maternité, ses locaux et son personnel.

La préparation en piscine peut venir compléter cette formation.

Il est important de suivre ces séances : l’accouchement est un événement qui se prépare.

A ce propos, avez-vous choisi l’endroit ou vous allez accoucher ?

Dans certains centres, vous pouvez aussi suivre des cours d’haptonomie en plus des cours de préparation à l’accouchement.
Il s’agit d’une méthode axée sur la communication avec bébé, basée sur l’affectivité. Les séances sont individuelles et effectuées avec le papa. Il s’agit de prendre conscience de l’enfant qui va venir et de communiquer avec lui par le toucher.
Cette méthode a été introduite en France par Frans Veldman en 1978 et vient des Pays-bas. Elle apporte, en plus, une vision et une prise en charge de la douleur.

Vous pouvez faire également de la sophrologie, du yoga, de l’acupuncture, du chant prénatal.....


Le cinquième examen prénatal

Comme pour le mois précédent, la surveillance médicale prend, à nouveau, la même forme : surveillance de votre poids, votre tension, la hauteur utérine, l’activité et le rythme cardiaque de bébé.

Votre col de l’utérus est à nouveau vérifié, et votre médecin ou votre sage-femme s’assure surtout qu’il ne s’est pas modifié depuis la dernière consultation.

Les examens biologiques sont contrôlés. Les résultats de l’examen figurent dans votre carnet de maternité.

Votre médecin vous donne rendez vous pour le 8ème mois et pour l’échographie de troisième trimestre.

Au repos !

Vous devez continuer à bien vous reposer. Un bon sommeil est important. Pensez à dormir sur le côté gauche.

Certaines mamans au travail pénible ou ayant beaucoup de transport s’arrêteront de travailler.

Dr Joël Agénor

http://www.doctissimo.fr/html/sante/femmes/sa_2397_grossesse_mois7b.htm
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages: 16215
Age: 40
Date d'inscription: 10/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du foetus et de la grossesse   Mer 07 Nov 2007, 00:50

le huitième mois de grossesse

ce qui se passe en vous

Vous avez pris une dizaine de kilos depuis le début de votre grossesse. Il est habituel et normal de prendre près de 500 grammes par mois pendant les deux derniers mois.

Votre ventre est tendu et votre dos est cambré.

La station debout prolongée est parfois fatigante et vos jambes sont souvent lourdes, parfois avec un peu d’oedème en fin de journée.

Vous avez besoin de grandes plages de repos.

Vous avez souvent des contractions non douloureuses : c’est un phénomène normal

Votre bassin est parfois douloureux. Les hormones de grossesse agissent sur les ligaments et les assouplissent. Les os deviennent plus mobiles et votre bassin s’ouvre pour laisser passer bébé.

Vos seins sont tendus et lourds. Les glandes mammaires se développent et se multiplient. Elles se préparent à la lactation. Certaines mamans auront déjà constaté un écoulement jaunâtre : le colostrum.

Papa peut préparer les seins de maman à l’allaitement en les massant quotidiennement avec une crème grasse et hydratante. Ces caresses font partie de la sexualité de fin de grossesse.

Vous souffrez peut-être de vergetures. Malheureusement, ce phénomène tient beaucoup à la qualité de la peau et à son élasticité. Il n’y a pas de traitement réel, mettez des soutiens-gorge qui soutiennent vraiment bien la poitrine, afin de limiter l’apparition de ces petites traces.



Le sixième examen prénatal

C'est l'avant-dernier rendez-vous chez votre praticien, les examens restent les mêmes. L'échographie du troisième trimestre permet également de vérifier la croissance et la morphologie de votre enfant.

Le médecin examine le bassin maternel est vérifie sa normalité, c’est-à-dire s’assure que la tête de bébé pourra bien passer à travers ce canal étroit formé par les os du bassin.

La hauteur utérine devient importante, environ 30 cm.

Le bien-être de bébé est contrôlé : ses mouvements actifs, son activité et son rythme cardiaque, sa position dans le ventre de maman, la quantité de liquide amniotique…

Le poids et la tension artérielle sont particulièrement mesurés. Vous avez pris environ 10 kilos. Votre tension reste normale (c’est à dire plutôt basse, ce qui est normal chez la femme enceinte).

Le médecin prescrit à la future maman les examens biologiques nécessaires à la consultation d’anesthésie (obligatoire, nous en reparlerons lors du 9ème mois).


Echographie du troisième trimestre


L’échographie du troisième trimestre s’effectue en général vers 31-33 semaines d’aménorrhée (31-33 semaines après le début des dernières règles).

Cette échographie est dite de «bien être foetal».

Votre médecin mesure bébé et vérifie sa croissance sur des courbes de référence.

Tous les organes sont passés en revue et complètent l’étude morphologique du 5ème mois. La vitesse de circulation du sang dans le cordon et dans le cerveau de bébé est calculée.

La quantité de liquide amniotique est moins importante. Bébé a moins de place et bouge donc moins. Les membres sont plus difficiles à voir, car ils sont repliés et ne peuvent plus être distingués dans leur globalité.

Vous devez en garder le compte-rendu précieusement.

Préparation à l’accouchement

Vous savez où vous allez accoucher, et les lieux vous sont maintenant familiers.

Vous suivez ou vous avez suivi une préparation à l’accouchement. N’oubliez pas de vous exercer chez vous régulièrement selon la méthode que vous a proposé la sage femme qui s’est occupée de ces cours.

Si le médecin qui suit votre grossesse n’est pas votre obstétricien, vous devez avoir un rendez-vous avec ce dernier au moins une fois au cours du 9ème mois (dans certaines maternités, vous verrez une sage-femme).

Vous devez avoir également une consultation d’anesthésie dans le même établissement.

Les transports
Proscrivez maintenant les transports automobiles sur longue distance ou répétés.

Evitez à partir de maintenant de trop vous éloigner de la maternité ou vous accoucherez.




le neuvième mois de grossesse



Ce qui se passe en vous


Votre ventre est très proéminent et votre dos est de plus en plus cambré.

Vous supportez de plus en plus difficilement ce poids sur vos jambes, votre dos.

Vos seins sont gonflés et se préparent activement à l’allaitement. Vous pouvez les masser, notamment les mamelons, avec une crème grasse.

Vous avez des envies fréquentes d’uriner.

Vous avez parfois des contractions, surtout le soir. Elles ne sont pas régulières et ne sont pas douloureuses. C’est un phénomène normal : elles contribuent notamment à la maturation du col de l’utérus, ce qui rendra plus facile sa dilatation lors de l’accouchement.

Votre sommeil est parfois difficile car il n’est pas évident de trouver une position adéquate. Vos gestes et vos déplacements sont parfois laborieux. Vous êtes fatiguée, et c’est bien normal.

Au cours de ce mois, votre utérus et votre bébé descendent un peu plus bas dans votre abdomen, ils se préparent à la sortie du bébé. Ce mouvement de descente entraîne immédiatement chez vous un soulagement car l’utérus appuie moins sur les autres organes : vous respirez plus et vous mangez alors plus facilement.

Vous êtes maintenant en congé maternité et cela vous permet de souffler un peu, de vous occuper de vous et de vous préparer à l’arrivée de bébé.


Les dernières consultations médicales

C’est pendant ces dernières consultations que se décide la voie d’accouchement. Si vous devez avoir une césarienne programmée (par exemple, pour une présentation par le siège et un bassin maternel étroit) votre médecin vous indiquera le jour de l’intervention.

Au cours de ces consultations, le rythme cardiaque de votre bébé et vos éventuelles contractions sont enregistrés (monitoring).

Au cours de ce dernier mois, vous devez voir l’anesthésiste en consultation. Cette consultation est obligatoire pour bénéficier d’une anesthésie péridurale, et même si vous n’en souhaitez pas. En effet, il peut parfois être nécessaire d’effectuer d’une anesthésie générale en urgence (césarienne en urgence, forceps…). Le médecin anesthésiste procède à un interrogatoire et à un examen médical. Il vérifie le bilan sanguin que vous avez effectué avant de venir le voir. Il vous explique les différentes techniques d’anesthésie, notamment la péridurale.

Quand venir à la maternité ? (si vous avez fait le choix d'accoucher à la maternité)
si vous perdez "les eaux" ;
si vous saignez ;
si vous avez des contractions douloureuses et régulières (d’une durée de 1 minute toutes les 5 à 10 minutes) ;
si vous ne sentez plus votre bébé bouger ;
si vous êtes à la date théorique de votre accouchement et que rien ne s’est encore passé.

L’accouchement

Si vos contractions sont régulières et douloureuses, elles entraînent une modification rapide de votre col de l’utérus, et vous êtes en travail. Peut être avez-vous même perdu les eaux :

A chacune son accouchement : spontané, césarienne, déclenché, dirigé, long, rapide, avec ou sans péridurale, par votre médecin ou par la sage-femme, simple, compliqué… Il arrive parfois que la naissance de votre enfant ne ressemble pas à ce à quoi vous vous attendiez !

L’accouchement du premier enfant est souvent long. Pour les enfants suivants, le travail est plus rapide.

Certaines mamans choisiront d’allaiter, d’autres préfèreront donner le biberon.

si vous accouchez à la maternité, vous y resterez entre 3 et 5 joursen cas d’accouchement normal, une semaine pour une césarienne.

Vous reverrez votre gynécologue entre 6 et 8 semaines après l’accouchement pour la visite post-natale.

Dr Joël Agénor

http://www.doctissimo.fr/html/sante/femmes/sa_2399_grossesse_mois9b.htm
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages: 16215
Age: 40
Date d'inscription: 10/03/2005

MessageSujet: Re: évolution du foetus et de la grossesse   Lun 31 Mar 2008, 17:52

un site magnifique !!

http://cvirtuel.cochin.univ-paris5.fr/Embryologie/AnimEntre/AnimEntre1.html
Revenir en haut Aller en bas
 

évolution du foetus et de la grossesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Role de l'hérédité sur le poids du futur bébé...
» Examen pd la grossesse : vitamine D et iode
» ma 3eme echo a 29 sg soit 31 SA+2 jours
» alcool le premier mois de grossesse
» ma grossesse et le diagnostic prénatal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET ::  :: -