LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 PREPARER SON ALLAITEMENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VeroV
Tata Hard Rock!
avatar

Nombre de messages : 16218
Age : 43
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: PREPARER SON ALLAITEMENT   Lun 04 Fév 2008, 18:26

PETITES REVISIONS A METTRE DANS LA VALISE MATERNITE


Les connaissances de base sur l'allaitement


Les points indispensables pour bien se préparer à l'allaitement pendant la grossesse (quelques grands principes) :
Il faut avant tout comprendre le principe des tétées fréquentes (principe de l'offre et de la demande) : seul un sein sollicité délivre du lait.
Plus le sein est sollicité, plus il sécrète de lait (même si c'est toutes les demi-heures... dans ce cas, la lactation peut durer des années !).
Moins il est sollicité, moins il produit de lait (quand une des tétées s'espace de plus de 6 heures de la précédente, la maman devrait exprimer son lait à la main ou au tire-lait, pour entretenir sa lactation).

Le lait maternel est très vite digéré, car il a un taux de caséine très bas. Il n'y a donc aucun délai minimum à respecter entre chaque tétée

L'espacement des tétées selon une durée déterminée dans la journée et le fait d'inciter bébé à faire des nuits d'adulte entraînera des changements hormonaux puis physiologiques chez la maman, entraînant avec quelques jours de décalage des baisses de lait...

La position du bébé pendant la tétée joue un rôle très important. S'il n'est pas correctement placé, les problèmes suivants peuvent apparaître :
les mamelons deviennent douloureux ou gercés;
l'arrivée du lait est insuffisante;
le bébé refuse de téter.
Les points indispensables pour bien démarrer l'allaitement :
Le bébé et la maman ne devraient pas subir de séparation, pour permettre au bébé de prendre le sein lorsqu'il le désire, que ce soit tout de suite après sa naissance, ou plus d'une heure après la naissance.

Les tétées doivent être fréquentes, même si l'écart entre deux débuts de tétée est de moins de deux heures, de jour comme de nuit.

Pour avoir une bonne lactation, notamment pendant la première congestion mammaire et les poussées de croissance de son bébé, la maman peux donner les 2 seins à chaque tétée, voire 3 ou 4 seins (plusieurs fois en alternance...).

Les tétées trop espacées, si le bébé dort par exemple, peuvent entraîner des problèmes chez la mère.

Les compléments nuisent à la lactation, car le bébé tétera moins souvent sa mère, qui de ce fait aura moins de lait.

Les tétines peuvent rendre la succion du bébé inefficace, et rendre l'allaitement très difficile (quel que soit l'âge du bébé).

La maman ne devrait s'occuper que de son bébé les premières semaines

La maman doit pouvoir avoir recours à une personne compréhensive et compétente, par exemple une femme qui a déjà allaité avec succès, qui pourra la conseiller et l'aider à éviter ou à résoudre les problèmes les plus courants.
Les points indispensables pour bien continuer l'allaitement :
La conduite à tenir pour bien continuer l'allaitement est la même que pour bien le démarrer.

La maman qui reprend le travail peut continuer à allaiter son enfant, mais pour cela doit exprimer son lait régulièrement... et s'organiser avec la personne qui garde son enfant pour faire donner son lait sans perturber son allaitement.

Allaiter la nuit facilite la lactation.

L'introduction des solides peut se faire en complément des tétées... rien n'est changé à l'allaitement. Les autres aliments que le lait maternel devraient être introduits après les 6 mois de l'enfant, voire les 9 mois.

Un allaitement peut se poursuivre pendant des années, en appliquant les principes mentionnés ci-dessus.



------------------------------

Les poussées de croissance du bébé
Ou comment la lactation s'adapte aux besoins du bébé




Les phases de croissance de bébé


Vers 7-10 jours, 3 semaines, 6 semaines, 3 mois et 6 mois (avec plus ou moins quelques jours d’écart), bébé passe par des phases de croissance accélérée. Généralement, cela se traduit par un bébé qui se met à téter toutes les 2 heures, ou bien plus souvent (surtout le soir), et qui ne semble pas satisfait. Il a besoin de plus de lait, et pour ce faire, il aura besoin de téter plus pendant 2 ou 3 jours (si les tétées sont à volonté).



Le mécanisme

Les quantités indiquées sont pour l'illustration...


Si bébé prenait sur 24 heures un nombre de tétées auquel la maman était habituée... et que soudain ses besoins augmentent...alors il augmentera le nombre de tétées. Il pourra ajouter au moins 4 tétées (plus il en ajoute, plus l'adaptation de la maman sera rapide) sur 24 h... ou rapprocher les tétées de l'après-midi et du soir toutes les heures...

Il prendra des tétées légèrement moins importantes en volume que précédemment, mais comme il en prendra plus au total, il aura donc plus de lait sur 24 heures. De 500g en 10 tétées (en moyenne), il pourra passer à 600g en 15 tétées.

Pendant qu'il tête plus, le cerveau de la maman "enregistre" qu'il faut produire un peu plus... après 24 heures à ce rythme soutenu, elle se mettra à produire un peu plus au fil des tétées... pour arriver 2 ou 3 jours plus tard à une plus grande quantité par tétée...

Pour obtenir la nouvelle quantité de lait dont il a nouvellement besoin, bébé n'a plus besoin de téter autant, puisque les quantités de chaque tétée ont augmenté. Il retrouvera petit un petit un rythme moins soutenu pour la maman... équivalent ou presque à avant la poussée de croissance...

Donc, si dans ce processus, la maman introduit autre chose (au hasard, un biberon de complément) ou qu'elle impose elle-même le rythme des tétées, à la place de ton bébé... elle perturbera le système, et aura des baisses de lait par rapport aux besoins de son bébé !

En 2-3 jours, en mettant son bébé très souvent au sein, et en donnant les 2 seins au moins une fois chacun à chaque tétée… elle débordera de lait !




Du côté de la maman


Comme les tétées sont très rapprochées, les seins de la maman sont vidés en permanence, et paraissent très flasques. La maman se persuade facilement qu'elle ne produit plus assez de lait. Or, il n'en est rien. Ce nouveau rythme du bébé permet à la maman d'ajuster rapidement son offre à la nouvelle demande. Plus les seins sont "vidés" bien et souvent, plus ils produiront. Il faut simplement suivre le bébé, donner le sein sans restriction pendant 2-3 jours, quitte à rester couchée la poitrine à l'air avec bébé contre soi la majeure partie de la journée, et bien se reposer. Boire à sa soif, manger à sa faim. Bébé ralentira le rythme quand la production se sera adaptée. Et c'est reparti



----------------
La confusion sein/tétine, confusion de succion

Les problèmes d'allaitement induits par la tétine




La confusion... c'est quoi ?


Le mécanisme de succion de la tétine (tototte ou biberon) est totalement différent de celui du sein, la langue se place différemment, les mâchoires travaillent différemment.... ce qui fait que, même après un unique biberon et quel que soit son âge, un bébé peut développer la confusion sein/tétine qui peut s'exprimer de différentes manières !
Au début, bébé tétouille le sein comme une tétine, ce qui a pour conséquences :

-des douleurs aux seins (crevasses ? mamelon pincé ?) ;

-des seins mal stimulés donc qui sécréteront après quelques jours de moins en moins de lait... ce qui entraînera beaucoup de difficultés d'allaitement, notamment l'idée du "je n'ai plus assez de lait" qui déstabilise la maman, et la pousse à introduire du lait artificiel ;

Ensuite, bébé peut faire des grèves de la tétée : si on utilise le système biberon-tétine, le lait s'écoule du biberon sans que bébé ne fasse d'effort, il a juste à pincer les gencives :

bébé a excellente mémoire, et refusera de faire un effort une fois au sein. Autant il aimera prendre du plaisir à tétouiller, autant il saura vite d'où le lait coule le plus facilement et il préfèrera le biberon. Les mises au sein seront donc plus difficiles car bébé se montrera impatient, s'énervera ;

bébé ne sait plus téter, il a oublié comment utiliser la langue correctement pour téter ! Et malgré ses efforts et de longues tétées, le lait ne sort plus !
Bien souvent, la maman va penser d'emblée qu'elle manque de lait, qu'elle n'est plus capable de nourrir son bébé en quantité suffisante, que donner le sein ça fait mal... alors que le problème ne vient pas de la mère... mais de la technique de succion du bébé !!
Avec un peu d'aide et soutien, tous ces côtés négatifs peuvent être évités. Si la confusion est déjà installée, il est important de contacter quelqu'un qui s'y connait en confusion sein/tétine... sur le terrain, les animatrices LLL sont formées pour définir un programme de rééducation de succion... n'hésitez pas les contacter !

Les marraines, qui ont une action préventive, vous informerons sur les alternatives à la tétine...



La succion efficace


Le bébé, d'instinct, avale le lait sans fermer la bouche... il fait une sorte de pause au milieu de la succion, bouche grande ouverte, pour permettre au lait de s'écouler au fond de la gorge, puis il referme la bouche (contrairement à l'adulte qui prend le liquide, ferme la bouche, puis avale).
La sucette, tototte, apprend l'enfant à utiliser sa langue tel qu'un adulte l'utilise... langue rentrée derrière les gencives, au repos... bébé peut "oublier" ou "désapprendre" à utiliser la langue correctement pour téter...

Voici la page de Pascale Walter qui illustrera nos propos... ### action.allaitement.free.fr/pages/apa02.html.



Les alternatives à la tétine
Si vraiment vous devez donner votre lait autrement qu'au sein, vous pouvez utiliser d'autres systèmes que la tétine... je vous assure que les bébés sont capables de boire le lait autrement qu'avec une tétine !!!
Dans ce cas, le bébé ne tète pas, mais ne pince pas non plus... Bien sûr, il faut y aller doucement pour éviter d'étrangler le bébé !
Quel que soit le moyen utilisé, il faut y aller doucement !

-à la tasse : ils font comme les chats, ils lapent... la tête de bébé penchée vers l'avant... le bord de la tasse doit être positionné sous la lèvre (pas comme l'adulte) pour que le bébé trampe sa langue dedans ;
-à la cuillère : une petite cuillère peut contenir 5g de liquide, une grosse cuillère, 15g ;
-à la pipette ou à la seringue (sans aiguille, bien sûr) : il y a différentes tailles pour les seringues en pharmacie ;
-au soft-cup (biberon-cuillère) de chez Medela ;
à la cuillère-doseuse d'un médicament pédiatrique. C'est l'équivalent de la cuillère, mais avec un petit contenant ;
-au bec verseur sur le biberon.

Si vous voulez continuer l'allaitement alors que vous devez donner votre lait indirectement à votre bébé, occasionnellement ou régulièrement... n'hésitez pas à mettre toutes les chances de votre côté !!


Numero de téléphone de la Leche League (association de soutien à l'allaitement):
01 39 584 584

N'hésitez pas a téléphoner à la moindre douleur, au moindre doute pour confirmer ou infirmer un conseil reçu a la maternité etc, certaines animatrices se déplace même en salle de naissance pour la mise au sein si vous vous êtes rencontrés auparavant.


http://www.reseau-mdam.org/allaiter/
Revenir en haut Aller en bas
marjorie34
Vi Ôh l'êtes?


Nombre de messages : 1
Age : 34
Date d'inscription : 27/02/2013

MessageSujet: huile d'olive et allaitement    Mer 27 Fév 2013, 18:39

On dit que la consommation d'huile d'olive est recommandé pendant la grossesse et durant l'allaitement j'ai testé moi même et je confirme !
Au début je pensé que c'était un truc de grand mère mais j'ai trouvé un article qui confirme les vertus de l'huile d'olive Smile!
je vous laisse le lien
passionolive.com rubrique santé beauté
@+ ;)
Revenir en haut Aller en bas
 
PREPARER SON ALLAITEMENT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crème pour préparer l'allaitement ?
» Allaitement, fatigue, déprime, manque de sommeil
» Homéopathie en cas de troubles de l'allaitement
» Allaitement et compléments
» allaitement: quelles sensations physiques?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: DEVENIR UNE MAMAN VIOLETTE :: SOS Allaitement-
Sauter vers: