LE FORUM VIOLET



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 interruption spontanée de grossesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avez-vous vécu un arrêt de grossesse
avez-vous déjà fait une fausse couche précoce ? (premier trimestre, en général, aberration chromosomique de l'oeuf ou de l'embryon)
56%
 56% [ 28 ]
avez-vous fait une fausse couche tardive (deuxième trimestre, cause plus souvent mécanique) ?
12%
 12% [ 6 ]
avez-vous fait une grossesse extra-utérine ?
8%
 8% [ 4 ]
avez-vous fait une IMG (interruption médicale de grossesse) ?
20%
 20% [ 10 ]
avez-vous eu perdu un foetus in-utero (plus de 6 mois) ?
4%
 4% [ 2 ]
Total des votes : 50
 

AuteurMessage
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: interruption spontanée de grossesse   Jeu 06 Déc 2007, 16:54

Nous sommes plusieurs sur le forum à avoir vécu des avortements spontanés (ou pas) de grossesse, pas toujours pour les mêmes raisons; parfois, parce que comme dans mon cas, l'oeuf a arrêt d'évoluer, parfois parce que c'était un oeuf clair, parfois une grossesse extra-utérine, parfois parce qu'il y a avait des anomalies chez l'embryon ou chez le foetus...

je suis sûre que certaines d'entre nous ont peut être envie de partager là-dessus et que leur témoignage, comme celui de Gridou ou de Céline par exemple, peut à la fois les libérer et aider les autres qui souffrent d'avoir eu à subir cet accident de parcours.


n'hésitez pas à laisser ici vos témoignages, vos sentiments et vos émotions.


Dernière édition par le Ven 07 Déc 2007, 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Jeu 06 Déc 2007, 17:17

J'ai répondu la deux car c'est arrivé à la fin du premier trimestre.

Avant d'avoir Carla, j'ai fait une FC la veille du jour où je devais passer ma 1ère échographie. Ce matin-là, j'ai découvert moi aussi la présence de taches brunes (brunes pas rouges donc je suis moins catégorique sur le fait que ce n'est pas alarmant...), comme toi j'ai pressenti qu'il se passait quelque chose d'anormal et je suis allée immédiatement aux urgences.
C'était un dimanche matin, je m'en souviendrai toute ma vie et je suis tomber sur un médecin de garde ...pas très psychologue. Un vrai c*** quoi !
Il m'a fait une écho et m'a dit en haussant les épaules : Ben y'a rien !. (=pas de bébé quoi)
J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, je ne comprenais pas ce qui m'arrivait. Le pire c'est que le doc m'a dit que la grossesse s'était interrompue très précocément et en calculant je me suis rendue compte que lorsque je l'avais annoncée à ma famille et au boulot et bien en fait, je n'étais déjà plus enceinte.

Heureusement, j'ai été très entourée (par mon chéri, mes proches, mes collègues..), formidablement soutenue et petit à petit la vie a repris ses droits. Trois mois après nous recommencions les essais BB (j'ai pris de l'acide folique sur les conseils de mon gynéco pendant tout ce temps) et deux mois après, j'étais de nouveau enceinte.


je me suis permise de transférer ton témoignage ici. véro-modo
Revenir en haut Aller en bas
Tanaquil
Reine de la culotte fantôme


Nombre de messages : 2799
Age : 45
Date d'inscription : 28/06/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Jeu 06 Déc 2007, 17:55

ben moi j'ai fait une FC à peu plus de 6 semaines de grossesse, (dc 8 SA), je l'ai très mal vécue parce que j'ai beaucoup culpabilisé (j'avais fait la folle avec mes cousines qqs jours avant...) je me sentais nulle, incapable de faire un bébé... j'ai eu très mal mais avec le recul je crois que c'était bien de sentir tout ça... cet enfant serait né en aout 98... bon voilà... le doc me disait que j'étais mal parce que j'avais déjà investi ce bébé que je l'avais déjà idéalisé...etc, moi j'étais pas d'accord avec cette analyse... je n'avais rien imaginé en fait, j'étais juste très fière d'entrer ds la cour des grandes, la cour des Mères... comme les femmes que j'admire autour de moi (ma mamie, ma maman, ma tantante chérie...)... et puis pan sur le nez, retour à la case départ !
voilà ensuite j'ai mûri, aidée par un tiers parce que ma BM était très chiante à ce moment là, elle nous polluait l'existence depuis 2 ou 3 ans avec "ces petits que nous allions lui faire" affraid affraid entre autres parce que BM est un poème et je pourrais en faire des tartines.... de fait j'avais du mal à être zen....

ensuite il ya eu ma belle lilou, la rêveuse, la charmante, la casse-bonbons...
puis une 2e FC... mais très très précoce... alors ça m'a moins trouchée et puis je savais que ça arrivait... et puis je m'étais rendue compte que c'était en fait très fréquent (ma mère, mes BS, ma cousine, des collègues...)
et enfin ptit Tonin, mon crapaud tout beau, le plus drôle des titous... pour qui j'avais eu des pertes brunes vers 8 SA à cause d'un décollement placentaire partiel... quelle angoisse, encore !

bref, grossesse chez moi ne rime pas avec zenitude au début et à la fin ! mais quel état formidable quand tout se passe bien(entre 3 et 6 mois quoi ...) ;)

ds mon entourage prcoche j'ai plusieurs copines qui ont eu des oeufs clairs et j'ai une amie très proche qui a perdu il y a un an son 2e BB à 6 mois et demi de grossesse mais aujourd'hui elle pouponne un joli ptit brun, né il y a 2 semaines !
elle est pas belle, la vie !?!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alabridansmachambre.com
superisa
Pied plat


Nombre de messages : 3613
Age : 40
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Jeu 06 Déc 2007, 18:09

J'ai mis à la fin du premier trimestre parce que ça m'est arrivé aussi la veille de ma première eccho.

Après ma visite chez la gynéco, elle m'a envoyé aux urgences pour un curetage sous anestésie générale.C'était un samedi après midi, j'ai dû rester la nuit à l'hopital. C'était un grand moment de solitude parce que j'étais arrivée trop tard pour prendre la télé et le téléphone et parce que zhom avait dû rentrer à la maison parce qu'on avait du monde ce week-end là. Zhom est venu aux aurores pour me ramener à la maison. Encore heureux, l'équipe médicale a été super sympa et très chalheureuse.

Qu'est-ce que j'ai pu pleurer !!! C'est un morceau de moi, un bébé que j'ai perdu ce jour là. Je devais faire le deuil.
J'ai été bien entourée par zhom, mes parents (mon père trouvait toujours les mots justes pour atténuer ma peine) et mes amies.

La gynéco nous a conseillé d'attendre 3 mois pour recommencer les essais. 8 mois après la fausse couche, p'tit Thibault grandissait dans mon ventre.
Revenir en haut Aller en bas
http://isa.d69@hotmail.fr
Carelle
Violette absolue


Nombre de messages : 6175
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Jeu 06 Déc 2007, 20:58

Pour moi c'est la case extra-utérine. J'étais enceint de 4 semaines (6sa théoriques puisque j'ai saigné tout du long) ce qui fait que j'ignorais être enceinte.
Hina avait 15 mois, et je voulais un autre bébé, même si nous n'y travaillions pas activement.
Bref, j'ai appris la grossesse en même temps que le problème. Psychologiquement ce fût facile, sur le moment. Et puis quelques temps plus tard, quand on est passés au essais actifs et que ça ne marchait pas ça m'est revenu en pleine figure.
Physiquement ce fut très dur, très douloureux. Le mal au ventre tout d'abord, incessant, insuportable. Je dormais la moitié du temps pour oublier la douleur (oui, j'ai cette capacité étrange), et ne bougeais plus de mon canapé, allongée toute la journée, à chercher une position moins douloureuse que les autres.
Et puis il y a eu l'opération. Très douloureuse elle aussi....
Et le sevrage d'Hina qui en a découlé.....

Bref, très mauvais souvenir pour moi, même si c'est vrai que je n'ai pas la sensation d'avoir perdu un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
http://elfine01.free.fr/blog/index.php?
orlynet
Marchande de sable


Nombre de messages : 14026
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Jeu 06 Déc 2007, 21:16

J'peux répondre alors que je ne suis pas concernée ??
Je n'ai rien cochée car ça ne me concerne pas moi mais ma meilleure amie.
Elle était la 1ere de nous à attendre un bébé, on était toute folle de joie. Et puis il y a eu ce terrible coup de fil où elle m'apprenait qu'elle allait devoir avorter... On a pleure toutes les 2 au bout du fil... Et la vielle je devais aller la voir mais on avait préfré repousser car j'étais fièvreuse...
Bref elle a dû avorter car son bb avait une maladie le "spina bifida".. y'a des degrés plus ou moins fort de "defauts" mais ils n'ont pas pris de risques. Elle a avorté qq jours après l'an 2000... elle était enceinte de 6 mois...
Heureusement la vie a repris le dessus et elle a eu une magnifique Manon, qui est ma filleule 1 an plus tard !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://orlinette.spaces.live.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Jeu 06 Déc 2007, 22:03

c'est émouvant vos témoignages les filles et même si autour de nous on dit ah c'est pas grave tu en auras d'autre ou bien (comme j'ai pu l'entendre) c'était pas un enfant c'etait un oeuf pfff
ses blessures que l'on croit anodine s'inscrivent en nous dans notre passé de femme et on oubliera jamais cet enfant que l'on aurait peut être pu avoir

je parle comme si cela me concernait je le vit de façon trés proche avec ma meilleure amie qui ensemble on avait projeter d'être enceinte en même temps pour lana depuis rien pour elle elle a fait une FC l'année derniére à cette année
elle vascille entre dépression colére rejet abscence et je lui tend plusieurs fois la main mais elle est à un stade ou elle est pas prête à la prendre et ce depuis 4ans

lana était annoncé comme une grossesse non évolutive un oeuf clair RDV pris pour un curetage et des gens qui essaient de vous faire diminuer votre douleur par des paroles qui sont plus que douloureuse
et ma bellote est la tout ça ovulation tardive donc croissance décalé

voila je pense tres fort à mon amie en écrivant ce post elle rie elle fait face n'exprime jamais ses sentiments et quand je lui propose d'en parler ou de l'écrire m'avoue timidement qu'elle a peur de ses emotions qu'elle est capable de beaucoup de jalousie de colére et c'est normal :amore: voile je pleure :snif:
Revenir en haut Aller en bas
VéroniqueR
Violette passionnément


Nombre de messages : 2857
Age : 47
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Ven 07 Déc 2007, 08:49

Je ne suis pas concernée directement mais par l'intermédiaire d'une collégue j'ai perdu bien vite mes illusions sur les grossesses sereines Shit . Avec Gilles on venait de se marier, et on projetait d'attendre l'ete pour mettre bb en route. A l'école il y avait une collégue super sympa qui etait enceinte de son premier bb. On parlait beaucoup, me montrait ses echos, je voyais son ventre s'arrondir et son bonheur s'aggrandir de jour en jour. Puis a la seconde écho, on trouve une anomalie rénale, pour plus de securité on lui fait passer une amio et là les résultats ne sont pas bon, il y avait une anomalie génétique mais impossible de savoir vraiment l'etendue de l'handicap sans faire des recherches plus poussées. Au final elle a du faire une interruption médicale de grossesse a 8 mois affraid . Je ne vous raconte par l'horreur pour eux, la descente aux enfers pour elle. C'était une petite fille, une petite Caroline.

Pour bb2, ils ont ete suivi par un geneticien. Ils ont eu un petit garçon en parfaite santé.


Je ne suis toujours demandée si inconsciemment cette malheureuse histoire n'avait pas créé cette etat de stress pour mes grossesses, surtout lorsque pour Thomas on a découvert aussi une anomalie rénale a la seconde écho.

Enfin apres ça il ne fallait pas me dire que les grossesses se passaient bien même si c'est la majorité des cas.

Véronique
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Maman d'une abeille


Nombre de messages : 4177
Age : 39
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Ven 07 Déc 2007, 09:26

je répond aussi, mais ça ne me concerne pas moi.
j'ai ma soeur qui a fait une fausse couche..et bah, je dois admettre un peu honteusement que ça ne m'a pas tant touché que ça. Je veux dire que je ne mesurais pas la portée psychologique d'une perte d'un "oeuf" .A l'époque, j'étais seule et je ne pensais pas à tout ça. j'étais préoccupée par la santé de ma soeur, c'est tout.
Maintenant, je me dis que je n'ai pas été d'un grand réconfort pour elle à cette période difficile , et elle n'a eu personne en fait pour en parler Shit . Ce n'est qu'après que moi, je sois devenue mère que l'on en a parlé toutes les 2 , qu'elle s'est confiée, et que je l'ai comprise...

Et il y a ma Valou qui a fait une fausse couche l'année dernière Sad .
ca m'a énormément touché, car ça faisait déjà un certain temps qu'ils essayaient .
Elle m'avait envoyée un sms pour me dire qu'elle était enceinte. j'en ai pleuré de joie. quelques temps après, elle a eu des pertes. Elle a consulté et on lui a dit que ce n'étais pas grave etc, etc...moi , ça m'inquiètais, parce que ça durait ...et je crois qu'au bout d'une semaine à peu près, j'ai reçu un autre sms me disant que je ne suis plus tata, et là j'ai encore pleuré Crying or Very sad . J'ai essayé d'être là pour elle , mais en étant à 700km , c'est pas facile...j'aurais tellement aimé être avec elle, la serrer dans mes bras...j'étais tellement triste pour elle et son chéri...et je me sentais génée aussi: moi enceinte de mon troisième bébé...

Ce qui me choque maintenant, c'est la manière dont "on " réagit à une fausse couche: c'est pas grave, c'était pas encore un bébé...il n'y a pas d'arrêt de travail de prévu , rien...alors, que c'est une épreuve dure pour une femme!! quand au personnel médical, c'est la cata, les femmes veulent être entourée, mais non, "c'est une fausse couche", c'est rien ,au revoir madame!"
c'est du délire!
heureusement, que pour les img , ils sont plus compétents. qu'est ce que c'est horrible ça aussi...j'ai déjà regardé un reportage la dessus: le bébé est non viable , ils programment l'img et je me souviens de cette femme qui pendant 3 semaines sentait son bébé bouger , vivre, tout en sachant que ça va s'arrêter pale ...quelle horreur. l'accouchement aussi est terrible. j'ai énormément pleuré pendant ce reportage...


je me suis étalée , je suis désolée Confused . je n'ai jamais eu de souci pendant mes grossesses et je mesure ma chance, mais c'est un sujet qui me touche beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Valérie F
Violette for ever


Nombre de messages : 4651
Age : 46
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Ven 07 Déc 2007, 09:54

je trouve qu'il y a un décalage entre fin du premier trimestre jusqu'à 6 mois, peut-être faire une autre "tranche" ?....c'est assez différent....
moi j'ai coché la première case, c'était à 11 semaines...
très dur...on essayait depuis 2 ans.....on était si heureux que je sois enceinte...
j'ai commencé à perdre du sang (marron) ma gynéco me disait que c'était normal...j'étais au boulot, je n'arrivais pas à bosser, je perdais du sang, j'ai fini chez le généraliste du coin, qui m'a dit vous faire uen FC pale Crying or Very sad
je suis rentrée chez moi, ma gynéco m'a auscultée, m'a donnée un médoc pour qu'il "parte" j'étais seule à la maison, très malheureuse, de "faire ça au dessus des toilettes".......

par chance/par hasard, j'avais emprunté un magazine pro au boulot et il y avait un article sur le travail de deuil et on y parlait de la FC.......ça m'a aidé
j'ai changé de gynéco ensutie, je 'nai pas aimé la façon dont elle m'a délaissée (vous me rappelerez quand vous aurez fini la FC)

on a mis de nouveau plusieurs années (avec stimulation, protocole d'insémination....) pour de nouveau démarrer une grossesse.............
Revenir en haut Aller en bas
Sonia
Suissesse de Belgique


Nombre de messages : 3017
Age : 38
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Ven 07 Déc 2007, 09:57

Je ne suis pas non plus concernée mais j'ai envie de répondre pour ma soeur qui a longtemps bataillé pour avoir ses enfants.
Elle a essayé d'avoir un enfant il y a 8 ans juste après son mariage. Elle a fait une fausse couche à 3 semaines, une grossesse exta utérine, et elle a perdu ses jumeaux à 5 mois de grossesse ! Elle a perdu ses 4 bébés... mais elle a finalement eut ses enfants il y a deux ans grâce une FIV. Elle a eut des jumeaux. Elle aimerait avoir un troisième...
Revenir en haut Aller en bas
https://bmoris.home.cern.ch/bmoris
ka83
Violette accro


Nombre de messages : 1679
Age : 37
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Ven 07 Déc 2007, 10:09

bon j'ai répondu au sondage hier soir mais je ne donne l'explication qu'aujourd'hui parce que ça m'a ramené des années en arrière et c'est pas facile.
j'étais en couple depuis un certain nombre d'annés dans une relation plus que tumultueuse mais avec une énorme envie d'être maman donc j'ai arrêté la pillule en prévenant l'homme pour qu'il prenne ses précautions au cas où il ne voudrait pas que je tombe enceinte tout de suite mais pour lui il n'y avait pas de risque dans l'immédiat
après 2 mois d'arrêt de contraception je suis tombée enceinte.
je ne me suis pas rendue compte tout de suite que j'étais enceinte parce que j'ai eu des pertes de sang à la date prévue de mes règles, le mois suivant: pas de pertes de sang donc test de grossesse après 2 semaines de retard: positif.
réaction de l'homme: tu ne peux pas me faire ça affraid

donc me voilà en panique avec un homme qui n'assume pas du tout à prendre RDV pour une écho et voir où j'en suis:
3 mois de grossesse d'après les dates d'ovulation au jour de l'écho mais un oeuf qui a arrêté de se développer après un mois "de vie".

résultats: curetage sous anesthésie générale dans la semaine qui a suivi l'écho

pas très facile de réaliser en quelques temps que l'on est enceinte puis plus .....

enfin voilà cette aventure a mis fin à mon coiple (qui n'allait déjà pas très fort) heureusement ma maman est venue avec moi à l'hôpital pour le curetage et mes parents étaient près à me soutenir si ma grossesse avait abouti

depuis j'ai un autre homme, merveilleux celui là :D , et une petite fille magnifique mais la grossesse n'a pas était sereine

voilà j'ai fait long désolée
Revenir en haut Aller en bas
Céline
Ch'tite maman


Nombre de messages : 4192
Age : 38
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Ven 07 Déc 2007, 11:06

Chez moi ce n'et pas spontané, j'ai subi une IMG à 4mois et demi de grossesse...le 9 novembre 2006.
en quelques mots car apres avoir lu tous vos témoignages, c'est assez difficile d'en palrer là tout de suite...

J'ai été depisté grossesse à rique au test HT 21, donc decision de faire l'amniocenthèse...attente de 3semaines pour la realiser et puis le jour de l'amniocenthèse rien qu'a l'echo on a vu que ça n'a allait pas, le bb etait trop petit...j'ai fait tout de meme l'amniocenthèse avec des complications ( gros hematomes donc hospi de 2 jours), puis j'ai rencontré des medecins qui nous ont tres bien entouré, ecouté, aidé...j'ai choisi de rentré à la mater le mardi qui a suivi, le 7 novembre...j'ai pris mon sac, j'avais rdv à 17 h à la mater, j'ai attendu aux urgences parce qu'il y avait un monde fou, je me susi meme assise par terre! et là à l'oscultation, petite echo parce que l'on entendait pas le coeur...Le bb avait choisi de partir seul...son coeur s'est arreté...j'ai donc subi cet IMG qui m'a fait accouché d'un petit ange...le 9novembre 2006.

Le 15 Novembre 2007, j'ai mis au monde une jolie petite Soane...en pleine forme.

Pour moi aussi grossesse ne rime pas du tout avec serenité...seulement peut être du 5eme au 7eme mois...

J'ai dans mon entourage au moins 6 amies qui ont perdu des bb de differentes manières et à des stades tres différens sde leur grossesse et qui ont toutes de bien beaux enfants en pleine forme....

bon, je me suis quand meme etalée...

Steph, je susi contente de savoir que ta copine a un bb...il doit avoir peu de difference avec soane???
Revenir en haut Aller en bas
Annem
Fée des granules


Nombre de messages : 12920
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Ven 07 Déc 2007, 11:06

j'ai coché la réponse 3-6mois mais en fait c'était juste à la limite, au 3e mois, la semaine précédant ma première écho.
j'ai eu des pertes marron aussi mais je savais que ça pouvait arriver pour avoir des copines autour de moi qui l'avait vécu, donc je ne me suis pas trop alarmée sur le moment. mais le lendemain quand le sang a commencé à être plus rouge et que la quantité a augmenté, j'ai pris rendez-vous à l'hosto qui m'a programmé une écho tout de suite. la gynéco après avoir bien observé m'a dit qu'il n'y avait rien, que c'était sûrement un oeuf clair et que manifestement mon corps le rejetait, bref que je faisais une fc. sur le coup, je me suis dit que c'était pas juste mais en y réfléchissant bien, j'ai très vite compris que ce n'était pas le bon moment. cette grossesse n'avait pas été "voulue", elle était arrivée par hasard et ce n'était vraiment pas la bon moment. j'étais encore très fusionnelle avec ethan et je ne voulais pas remettre ça tout de suite, je ne voulais pas ne plus être dispo à 100% pour lui. bref, je suis sortie de l'hopital en accusant le coup. je savais à quoi m'attendre quand à la perte sanguine et au passage des caillots de sang mais j'avoue avoir été surprise de la quantité de sang que j'ai perdu quand même.jamais je n'aurais imaginé qu'à 3mois de grossesse il y avait déjà autant de matière dans mon ventre. je n'ai pas voulu prendre de médoc pour l'expulser parce que je savais que mon corps avait déjà commencé le travail vu que je perdais déjà du sang. j'ai laissé faire la nature. la gynéco m'avait demandé de revenir quand l'explusion aurait eu lieu pour vérifier qu'il n'y avait plus rien et pour faire un curetage si ce n'était pas le cas. je ne voulais pas de curetage. l'expulsion a duré en gros une soirée mais je l'ai passé sur les toilettes, je ne pouvais même pas rester assise plus de 2mn sans courir aux toilettes, alors j'ai fini par y rester un bon moment. je suis retournée à l'hosto le lendemain pour vérifier s'il ne restait rien, il restait qqch donc elle m'a proposé le curetage, j'ai refusé de le faire. elle m'a laissé 2 semaines pour évacuer ce qui restait naturellement et m'a redonné rendez-vous pour ce moment-là.
48h après l'expulsion j'ai senti comme une pesanteur dans le bas-ventre. j'ai pris rendez-vous avec ma sage-femme pour lui en parler, je l'ai mise au courant pour la fc que je venais de faire, elle m'a fait de l'acu pour éviter le bearing-down qui démarrait (variante de la descente d'organe) et m'a donné de l'homéo pour nettoyer ce qui pouvait rester de la fc. ça allait déjà nettement mieux après la séance d'acu. j'ai vu en plus mon homéo qui m'a donné un traitement complémentaire pour éviter d'avoir un curetage. j'ai perdu ce qui restait en saignotant sur quelques jours, et quand j'ai été sûre que tout était fini j'ai repris rendez-vous à l'hosto pour faire le contrôle dont je savais déjà à peu près de façon certaine qu'il serait ok. il l'était, au grand étonnement de la gynéco à qui j'avais expliqué que j'en étais passée par l'acu et l'homéo (elle avait rarement vu des restes après une fc s'évacuer tout seul en fait)
quand ma sage-femme m'a reçu pour l'acu, on a beaucoup discuté... j'en ai déduit que si la fc ne me touchait pas davantage, c'était parce que je savais que le moment était mal choisi pour cette grossesse et que j'avais en qq sorte discuté avec mon bb, que je lui avait fait comprendre que c'était pas le bon moment et qu'on avait négocié tous les deux inconsciemment son départ. encore aujourd'hui, quand j'en parle je me trouve distante par rapport à cet événement. je ne dis pas que je n'en ai pas souffert psychiquement mais ce n'était pas du tout la souffrance à laquelle je m'étais attendue. je m'en suis remis très vite. et ça m'a permis de me mettre au clair quand à mon désir par rapport à notre 2e enfant... et il est venu quand nous l'avons souhaité et quand nous étions prêts tous les deux.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle
Maman des trouspinettes


Nombre de messages : 6463
Age : 38
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Ven 07 Déc 2007, 13:20

Je n'ai jamais vécu de tels évènements, mes deux grossesses se sont toutes les deux très bien passées. Je voulias juste vous dire que tous vos témoignages sont émouvants et montrent bien que chaque histoire est différente et que la façon de le vivre est très intime.
Parfois, la fc est très précoce et pourtant la maman le vit de façon très douloureuse (parce que ce bébé était attendu depuis longtemps, que le parcours pour le concevoir a été compliqué et long, parce qu'il représentait quelque chose de très particulier dans l'histoire de la mère ou du couple...), parfois la fc peut être vécue de façon assez sereine, la mère pensant que ce n'était pas le bon moment...
Il est imprtant de toujours respecter le vécu et l'intensité du vécu de chacune...
Merci pour votre confiance en nous livrant ces expériences!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Il y a plus de volonté qu'on ne croit dans le bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Gadisse
Docteur de livres


Nombre de messages : 6531
Age : 40
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Ven 07 Déc 2007, 13:58

je voulais vous dire que je suis très émue par vos témoignages. Ce que vous avez vécu ne m'est pas arrivé personnellement, et il n'y en a jamais eu dans mon entourage proche.
je vous envoie à toutes des bisous flower bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Ven 07 Déc 2007, 15:32

Moi aussi, je suis très touchée par vos témoignages les filles Sad même si je ne connais pas ces situations.
Merci de vous livrer bisous
Revenir en haut Aller en bas
sandra
Fan de Guns 'n Roses


Nombre de messages : 10242
Age : 36
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Sam 08 Déc 2007, 17:28

j'ai perdu le jumeau d'Oria il y a un peu plus de 2 ans maintenant. j'étais à 6SA, soit 1 mois de grossesse.
j'avais tellement la frousse de perdre Oria que j'ai pas pris le temps de pleurer ce petit être, et ça m'est revenu en pleine figure qq mois après sa naissance.
maintenant ça va mieux.

j'ai fait une fausse couche en février dernier sous stérilet, et l'ai beaucoup mieux vécu, du fait que c'était vraiment pas le moment pour tomber enceinte.
Revenir en haut Aller en bas
http://sandragnr540.spaces.live.com/
Laurence
super détective


Nombre de messages : 16591
Age : 38
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Sam 08 Déc 2007, 21:43

je posterai peut être ici un jour mais pas maintenant, je ne peux pas Confused Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Sam 08 Déc 2007, 21:44

Laurence: bisous bisous Good
Revenir en haut Aller en bas
Nanoue
Vachement fan de Marcel


Nombre de messages : 5121
Age : 37
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Dim 09 Déc 2007, 07:01

comme Laurence ça me touche trop
je viens d'aller voir une copine qui n'arrivait pas à tomber enceinte et elle a perdu son bb 2 jours après la première echo, suspicion d'utérus cloisonné et ils ont parlé de lui "cercle" le col si elle retombe enceinte
Revenir en haut Aller en bas
Laurence
super détective


Nombre de messages : 16591
Age : 38
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Dim 09 Déc 2007, 10:00

j'ai déjà entendu parler de ça mais je ne sais pas exactement comment ça fonctionne
Revenir en haut Aller en bas
VeroV
Tata Hard Rock!


Nombre de messages : 16218
Age : 42
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Dim 09 Déc 2007, 10:30

Laurence et Julie a écrit:
j'ai déjà entendu parler de ça mais je ne sais pas exactement comment ça fonctionne
très schématiquement, le col de l'utérus reste béant et donc l'embryon peut sortir. donc on attache le col avec un fil de nylon pour ne pas que le le sac embryonnaire sorte. il faut beaucoup de repos et rester alliongée un max.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Nanoue
Vachement fan de Marcel


Nombre de messages : 5121
Age : 37
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Dim 09 Déc 2007, 10:49

oui et elle a un salon de coiffure donc question repos elle a du mal à s'arreter
Revenir en haut Aller en bas
Blandine
Violette absolue


Nombre de messages : 9323
Age : 37
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Mar 11 Déc 2007, 21:44

Je viens de prendre le temps de vous lire et je suis très émue ... je connaissais certaines histoires parce que vous les aviez déjà évoquées sur le forum, mais ça m'émeut toujours Sad ; et de les lire toute à la suite en plus ... Sad
Bref, je n'ai pas connu ça, et même pas dans mon entourage. Mais peut-être que quand c'est une fc dans les 3 premiers mois, les femmes le disent moins ? Comme la grossesse ne se voit pas trop encore. Je sais pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: interruption spontanée de grossesse   Aujourd'hui à 14:07

Revenir en haut Aller en bas
 
interruption spontanée de grossesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» les maternelles sur l'interruption medicale de grossesse
» Test de grossesse
» Déclaration de grossesse et autres papiers...
» toux et grossesse
» huiles essentielles et grossesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM VIOLET :: DEVENIR UNE MAMAN VIOLETTE :: Ma grossesse-
Sauter vers: